Partagez | 
 

 Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luso♠ Messages : 44
♦ Munny : 185

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Sam 16 Juil 2011, 9:45 pm

Me voilà pris je ne sais où, au beau milieu d'un désert aride (Qui plus est, sans eau.). Je dois soulever deux fois mon poids parce que mon nouveau grimoire est si immense qu'il a été obligé d'être divisé en quatre et je suis totalement anéanti ; je n'étais pas à Ivalice et mes chances d'un jour revoir Adelle était quasiment de zéro. Je n'étais pas à Ivalice et j'étais très, très loin de chez moi. Avant de pouvoir retrouver un grimoire d'Ivalice, je devrai finir ceux-ci or il m'avait pris l'équivalent de cinq ans pour finir mon ancien grimoire et mes nouveaux étaient chacun deux fois plus gros. Estimation net : Cinq ans X Quatre grimoires= Vingt ans X Double épaisseur= Quarante ans...

Je suis foutu.

Peut-être ceux-ci se remplient-ils plus vite ? J'espère bien sinon... Et cette historie de chapitres me turlupinait un brin ! Pourquoi des chapitres ? Bah... Il doit bien y avoir un sorcier assez puissant pour m'aider à comprendre, non ? Maintenant c'est de le trouver !

Je me souviens du mal que nous avions eu à trouver Lezaford pour qu'il m'explique le fonctionnement du grimoire ! Ah, Ce bon vieux Leza ! Je me demande si Adelle va toujours le voir pour qu'il l'aide à maitriser ces pouvoirs d'élue. Et je me demande aussi si Adelle est retournée dans les rues et à récupéré son statu de reine des voleuses ou si elle a repris la tête de notre clan après mon départ.

Je m'étais mis à marcher, juste devant moi, sans vraiment savoir si j'allais vers la civilisation ou si je m'enfonçais plus profondément dans le désert. J'avais chaud, très chaud et j'avais soif.

~*~

J'avais marché pendant de longues heures avant d'enfin apercevoir quelques choses d'intéressent. Je voyais au loin, quelques choses semblables à une cité. Pourtant, plus j'avançais, plus cela me semblait loin. Ne me dites pas que c'est un mirage ! Satané désert, pourquoi n'airais-je pas pu tomber dans une jolie forêt ou dans une grande ville ? Je m'arrête un instant et regarde autour de moi ; il y a quelques cactus et je me rappelle qu'une fois, dans le désert de Kthili, Adelle et Navine (Mage en chef du clan) avaient préparées une liqueur de cactus pour éviter la déshydratation. Je sortis Sequentia de son fourreaux...elle me semblait moins...puissante ? Ça me fit l'effet d'une douche froide ; je l'avais acquise après ma victoire contre le roi pourpre et avait rapidement compris qu'elle n'était pas une épée ordinaire. Sequentia était une arme qui devenait plus forte par mesures d'ennemies combattus (Hj : Je n'invente rien, c'est dans le jeu original). Ici je n'ai jamais combattu personne et ma lame est logiquement retombée au niveau zéro, que de déception...

Quand même, pour l'instant je n'ai aucun ennemi à combattre si ce n'est de la soif. Je vais vers le cactus le plus proche et l'entaille de ma lame, comme je n'ai rien pour recueillir le liquide, je place mes mains en coupe et en récolte le plus possible, faisant attention de ne pas me piquer sur les longues aiguilles. Une fois hydraté, je pris le temps de réfléchir un peu, si j'étais attaqué par des brigands ou des monstres, je sais que j'aurais de la difficulté car j'étais trop habitué à une épée surpuissante.
Ces cactus étaient pourvus d'épines très longues et épaisses et je crois qu'il serait une bonne idée d'en récolter quelques-unes et de les garder caché sur moi en guise de poignards improvisés, au cas où je serais désarmé.

~*~

J'avais continué ma balade pendant encore de longues heures sans rien trouver, la cité que j'avais aperçue plus tôt n'avais vraiment été qu'un mirage. La nuit tombait déjà et l'air commentait à devenir de plus en plus froide, retour sur mes connaissances d'historie naturelle : Les déserts sont arides le jour et glacials la nuit. Je n'ai pas de couvertures ni rien pour faire un feu ; c'est beau ! J'ai compris, je vais mourir d'hypothermie !
A cette perspective, je décide de m'arrêter pour la nuit et si par chance j'étais toujours vivant au matin, je continuerai de chercher une quelconque civilisation.

J'enfonce Sequentia dans le sable, m'assied et m'appuie sur la face sa non-coupante, j'entre mes mains dans le sable chaud pour un minimum de protection thermique. Enfoncé dans le sable, dans l'un de mes mains, il y a l'une des grosses épines de cactus, juste au cas ou quelqu'un ou quelque chose viendrait à m'agresser pendant la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t85-luso-clemens
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Dim 17 Juil 2011, 3:20 am

POURQUOIIIIIII ?! Bah non hein ! Ils n’auraient pas pu prendre quelqu’un d’autre à RÉVEILLER super de bonne heure pour faire une foutue mission de reconnaissance FACIALE d’un écervelé dont personne ne se souvient et qui s’entête ?! Beh non, évidemment. Larxene, c’était THE personne pour faire cette mission-là. Genre. Enfin, elle l’avait déjà vu, elle, Sora, donc c’était bien normal qu’ils l’envoient pour une mission comme ça.... Bah ouais, quand on reporte qu’un p’tit ignorant est perdu au milieu du désert... Y’a des chances... Que ce soit lui. Si non parler des chances en général c’est un peu con. Bref, elle était en rogne, ce matin-là. Ce qui n’aide pas beaucoup à sa situation. V’savez, Larxene, elle ne change pas ! Et surtout pas dans le milieu d’un endroit grave chaud... Au beau milieu d’un soleil qui se levait doucement à l’horizon, entre les grosses dunes de sable sous les plaines de sable. Du sable. Partout. PARTOUUUT. C’était affreux et en plus ça restait dans les bottes ! C’est trop pas beau du sable dans les bottes, en plus du foutu manteau noir qui donne la nausée quand on doit réellement le porter dans une température DÉJÀ PAS ENDURABLE ! Ils avaient quoi comme idée, eux ? Blanc ça aurait été plus sympa... Ou tiens, jaune, pour fitter avec ce beau tas de ... Sable. Ahem.

On ne partira pas sur un gros concerto sur le sable, d’accord ? D’ailleurs, j’en ai déjà marre, alors vous pouvez imaginer ce que ressent la blondinette quand elle vient tout juste d’arriver en plus. Ses antennes de coquerelle FRÉTILLAIENT D’EXCITATION ! ... Nan, en fait, c’était le vent. Ouais, ce vent pas du tout rafraîchissant qui lui fouettait le visage. Elle soupira de déplaisir, allant même à émettre une plainte en roulant des yeux. La voilà au beau milieu de nulle part, où de Nord en Sud, d’Ouest en Est, y’a que du sable et rieeen du tout.

    « Friggin’ mission... Why couldn’t they send me somewhere else ? Or SOMEONE else, for the matter. Demyx could have been the perfect fit. He needs some exercise, after all. »
      v.f. : Foutue mission... Pourquoi ne pouvaient-ils pas m’envoyer ailleurs... Ou QUELQU’UN d’autre, pour la cause. Demyx aurait été parfait. Il a besoin d’exercice, après tout.


La voilà qui se parlait toute seule, maintenant. Était-elle en train d’atteindre le paroxysme de la folie ? NOOON ! Du tout, du tout, elle était seulement très énervée de devoir endurer tout ce ... ce saaaable. Et puis, se plaindre, n’est-ce pas le truc qu’elle faisait le mieux après lancer des répliques acerbes sur tout le monde qui passait son chemin ? C’était si beau, la vie. Continuant son chemin tout en maugréant dans son souffle quelques paroles dont des bribes de mots parlant de ‘fou’, ‘inconscient’ et de ‘mission inutile’ pouvaient se faire entendre, la jeune femme mit ENFIN le regard sur un truc. Ouiiii ! Une silhouette ! Pouvait-ce être cet escargot qui leur avait si lamentablement échappé la dernière fois ? Si c’était bien lui, alors elle pourrait gentiment lui demander ce qu’il foutait là, au lieu de perdre son temps à l’inspecter pour le savoir par elle-même comme une grande. Enfin. Nan, elle se devait de le faire comme le grand Manitou le disait. CLAIREMENT. Mais bon, plus elle se rapprochait, plus le gamin ne semblait pas être celui qu’elle cherchait. Enfin, son habillement était pas du tout le même. Et ces livres !

Avec une inspection plus approfondie de la chose qui se tenait là sur ce qui n’était manifestement pas une Keyblade, en l’absence d’un canard incompréhensible et d’un imbécile heureux de chien flanqués à ses côtés... Et le visage plus vieux et plus mature...

    « Urgh, you must be KIDDING me ! »
      v.f. : Ugh, mais c’est quoi ce délire !


Mais tout de même... Ce truc qui se faisait cuire comme un oeuf n’était définitivement pas Sora. Enfin. Pas du tout, même. Ce qu’ils avaient pri pour Sora n’était pas du tout Sora en fait ! Mais ce type était vachement étrange. Pas normal de croiser un gars comme ça à Agrabah. Un étranger ? Très possible. Si c’était le cas... Autant découvrir un peu plus sur lui. Il pourrait être une menace... Ou si non... Un allié ? Qui sait. D’autant plus, même si ça n’était pas Sora, il fallait en savoir plus sur lui. Quelle meilleure manière d’en savoir plus que de voir s’il était au moins capable de se lever ? Ses mains se posèrent durement sur ses hanches, son regard plutôt dur. Enfin, normal pour elle, si non dur pour les autres !

    « Heeey, squirt ! What do you think you’re doing, pretending to be someone else ? »
      v.f. : Hééé, Mollusque ! Tu fais quoi, là, à te prendre pour quelqu’un d’autre ?


À l’aide de son pied, elle vint pousser quelque peu le jeune homme, histoire de le réveiller. La pauvre chose avait tout simplement l’air d’un bout de chiffon tout sale qui ne peut rien faire pour s’aider, han ! Elle put donc le voir bouger quelque peu, peut-être émettre un grognement. Elle perdait patience. Soupirait, avant de hausser les épaules et d’abandonner.

    « Weeell, ‘ts your problem if you want to finish like a sun-dried tomato... »
      v.f. : Baah, c’est toi, si tu veux finir en tomate séchée...



Dernière édition par Larxene le Mer 27 Juil 2011, 2:37 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Luso♠ Messages : 44
♦ Munny : 185

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Dim 17 Juil 2011, 5:26 am

J'étais dans un très, très profond sommeille et je rêvais : Evidement, je rêvais D'Ivalice. Tiens ! En fait ce n'était pas exactement un rêve, c'était un souvenir. C'était alors où nous nous étions enfuis, Adelle et moi, dans la cabane au bord de l'eau du marrais de Tramdine. C'était juste après que cette folle D'Illua ai possédé Adelle pour tenter de contrôler son pouvoir et de la retourner contre nous, nous nous étions réfugié là-bas pour reprendre des forces et éviter des confrontations avec d'autres clans qui auraient profité de notre moment de faiblesse extrême pour nous prendre le titre de meilleur clan. J'étais si jeune à l'époque ! À peine 14 ans...C'était le bon vieux temps. Nous étions assis devant le petit foyer de pierres brunes et nous parlions de je ne me souviens trop quoi.

« Heeey, squirt ! What do you think you're doing, pretending to be someone else? »

Quoi? De quoi être quelqu'un d'autre? Même si c'était le style et le ton d'Adelle, je ne me souviens pas qu'elle m'ait un jour dit ça.

-Adelle ?
Marmonnais-je tout bas alors que je commençais à me réveiller et que j'étais encore troublé et seulement à demi conscient.

Puis je sentis une légère pression contre mon genou et tous mes sens s'éveillaient d'un coup. En moins d'une seconde j'ouvris les yeux, porta ma main gauche au pommeau de Sequentia et ma main droite devant moi, armé d'une des aiguilles de cactus.
Ma vision était troublée et j'avais peine à discerner mon interlocuteur...trice. C'était sans aucun doute une fille mais je n'arrivais à discerner que quelques détailles comme sa minceur et ses cheveux blonds. Voyant qu'elle n'était pas en position d'attaque, je descendis un peu ma garde et pris même le risque de détourner mon attention d'elle pour me lever. Cette partie fut assez ardue et je dû finalement utilisé la garde de mon épée comme appuis.

« Weeell, ‘ts your problem if you want to finish like a sun-dried tomato... »

Cela me fit sourire pendant une fraction de seconde, c'était le genre de choses qu'Adelle aurait dites. Si mon sourire n'avait pas été de longue duré ce n'était pas par désillusion mais parce que mes lèvres étaient tellement gercées que lorsque j'avais souri, elles s'étaient douloureusement fendus à plusieurs endroits. Je crois même qu'elles saignent. Je porte le dos de ma main armé sur mes lèvres. Et oui ! Je saigne, super !

Voilà quand même l'occasion de voir si ici, mes basses en magie étaient utilisables. Allez hop ! Un petit changement de facultés rapide vers mage blanc. Mon corps fut pris d'un long frisson et ma tête et mes épaules se convulsaient légèrement pendant un instant. Voyons voir... Ouf, c'est aussi décevant que pour Sequentia : ma limite magique était presque à zéro... mais je devais quand même avoir assez d'énergie pour ÇA !

Je place mon piquant quelque part au travers de ma ceinture de livres et secoua vivement la main avant de la porter à ma bouche. Concentration ! Je sens une énergie circuler avec difficulté dans tous mon corps puis enfin sortir et...Ô miracle ! Je bascule légèrement la tête vers l'arrière, la main toujours sur la bouche puis reviens vers l'avant, ôte ma main, me lèche les lèvres puis les essuies afin d'enlever les gouttelettes de sang restantes.

Et enfin lui accord un faible mais beau sourire avec mes lèvres redevenu toutes belles, humides et rosées. (Par contre, là ma réserve de magie est vraiment à sec !)

-Et pour... Je fus pris d'une légère toux causé par ma déshydratation. Et pour qui, d'après vous, me prends-je ? Demandais-je avec une voix encore un peu rêche.

Ma vision allait mieux aussi. C'était bien une fille, mince, blonde, pale, aux yeux verts, toute de noir vêtues. Elle était assez jolie si ce n'était de ses yeux colériques et de son manque d'expressions général.
Regards vers mes pieds ; j'étais couverts d'une légère couche de sable blanc que je pris la peine de nettoyer de ma main droite. Je reporte mon regard vers elle.

-Mais vous, que faites vous au milieu du désert, dites-moi. Et aurait- il une ville pas loin ? Franchement, moi les désert, ce n'est pas ma tasse de thé...Ni de café d’ailleurs.

Ma gorge s'éclaircissait de plus en plus.

Second regard vers le bas, pendant un instant, mon livre avait dégagé une légère lueur, m'indiquant qu'il avait ajouté ma rencontre avec cette étrange fille. Je relève de nouveau la tête vers elle.



Dernière édition par Luso le Mar 19 Juil 2011, 3:11 pm, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t85-luso-clemens
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Dim 17 Juil 2011, 5:42 pm

Oulàà ! Mais c’est qu’il avait du caractère, le jeune, à vouloir la couper en rondelles avec son gros truc et lui crever les yeux avec ses gigantesques épines ! Nan mais il la prenait pour qui ? Son si beau visage ! Elle n’était pas Xigbar quand même, n’avait pas besoin de se faire défigurer ! Quel culot, n’empêche... Elle l’avait que secoué du bout du pied, n’avait pas besoin d’en faire un plat, le jeune ! Et puis, il aurait bien pu rester là, à croupir et finir comme un haricot farci, ça n’aurait pas été son problème. Après tout, elle, elle était déjà morte dans un certain sens et puis ça pourrait être marrant de le voir manquer de nourriture et mourir atrocement dans une faiblesse extrême... Mais bon. Elle a plus de dignité et c’pour ça qu’elle avait voulu l’aider, la mioche ! C’est face à cette réaction tout bonnement exagérée qu’elle avait jeté son dernier commentaire. Enfin, s’il ne voulait pas d’‘aide’, oui, car elle allait SÛREMENT en donner, voyons, pour qui vous la prenez ? AHEMBITCHAHEEEMRRCHTT... J’avais un truc dans la gorge. Bon, donc ouais. C’est difficile de faire la narration, par moments, faut pas me blâmer... Bon, bon, je continue. Donc, le jeune garçon suicidaire avait esquissé pour ne serait-ce qu’un instant un sourire. AHA L’IDIOT. Ses pauvres lèvres en avaient bien mangé, elles se mettaient à couler de ce liquide rougeâtre que plusieurs connaissent sous le nom de SANG. Oui, oui, je vous le jure, c’est du sang. En plus, le p’tit il l’avait remarqué. Ouuuuuh.

Intéressant.

De la magie ! Bon, déjà, si le jeune il pouvait utiliser des pouvoirs, il n’avait pas grand chose à dire de plus. La manière dont ceux-ci étaient utilisés semblaient étranges, aussi – différents de ceux qu’elle avait vu auparavant. Enfin, être atteint de syndrome du Bacon intensif avant de se guérir, c’est pas très commun, faut le dire, franchement. La Nymphe fronça même les sourcils en voyant cela, un peu incrédule à l’idée que quelqu’un utilise une habileté de cette manière... Enfin, c’était plutôt spécial. Meuuuh ! C’était quoi ce sourire qu’il lui donnait, après cette démonstration monstrueuse ? C’était troooop mignon. Mais c’était certainement pas pour cette raison qu’elle allait lui sourire à son tour ! En effet, son air restait de son dédain normal face aux étrangers et surtout à ceux qui l’énervaient. (Tout le monde ? Naaaaaaaan, du touuut...) Et puis vint LA question. Ohwi je vous le jure. Il osait demander un truc comme ça ? BEH VOYONS ! Sora, SORA ! L’escargot à la coquille fragile ! Qui d’autre ! Elle eut un geste exaspéré, ses mains bien hautes dans les airs comme si elle invoquait le ciel pour qu’il fasse moins chaud (haha, bien essayé, fille, mais c’pas comme ça que sa fonctionne).

    « For a lunatic idiot. That’s what you’re pretending to be. »
      v.f. : Pour un imbécile heureux. Voilà pour qui tu te prends.


Ouaip. Avec la voix super gentille qu’elle avait utilisée, là, c’était super sincère, son truc ! Et puis, c’était vrai, ce qu’elle disait ! Manquait que le chien et le canard. Tu parlais d’un trio idiot. Elle ne comprenait toujours pas comment ces trois là avaient pu survivre aussi longtemps. Ses mains toujours placées sur ses hanches démontraient bien de son désagrément. Déjà que le désert était pas très très agréable à être, fallait en plus que le jeune réplique ! Pff. Il était mieux mort, celui-là, après réflexion. Elle eut un soupir, regardant un moment au loin. Que du bleu car le soleil se levait. Du bleu et du orange blanchâtre sablonneux. C’était vraiment bien. Agrabah devait se situer à quelques mètres de plus que cela. Larxene ne portait pas trop attention au livre qui brillait. Déjà que ses yeux avaient du mal à entreprendre ce trop plein de soleil... Fallait pas en rajouter, quoi ! Bon, et voilà que les questions se posaient encore. Il avait fini ? Deux, c’était trop, beaucoup trop. Elle le darda d’un regard plutôt mesquin. C’est qu’il envahissait son ‘jardin’ privé, celui-là !

    « None of your beeswax, Kid. »
      v.f. : Pas de tes affaires, Gamin.


Beh oui, elle allait lui dire qu’elle venait enquêter sur lui pour savoir s’il était dangereux, c’est ça. Dangereux, ou utile... Enfin... C’était à voir. Ce qu’elle tenterait de découvrir petit à petit.

    « Well, we do have somethin’ in common. »
      v.f. : Eh bah, au moins on a un truc en commun.

Maugréant ces derniers mots en parlant du super désert, elle n’était pas si sotte pour comprendre qu’il ne venait vriament pas du désert. Enfin avec sa pâleur, ça l’aurait vachement étonné. Les gens d’Agrabah ne portaient pas ce genre de choses. Ou ce genre de teint, pour la cause.

    « City’s farther north, if your intention is not to be roasted alive. »
      v.f. : La cité est plus loin au Nord, si ton intention n'est pas de finir brûlé vif.


Ouuh, la preuve de gentillesse. Elle tentait plutôt de se débarrasser de lui d’une certaine manière. Pouvoir le suivre à l’improviste ou un truc dans le genre. Mais faudrait bien trouver un moyen de le faire. Le voir interagir avec les gens sans savoir ce qu’il faisait là serait tout bonnement marrant... Elle se prenait à se demander d’où le jeune pouvait venir avec tout cet attirail... elle ne l’avait jamais croisé auparavant. Enfin, peut-être pas de cette manière non plus. C’était louche...


Dernière édition par Larxene le Mer 27 Juil 2011, 2:37 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Luso♠ Messages : 44
♦ Munny : 185

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Mar 19 Juil 2011, 3:59 pm

Bon d'accord, c'était clair ! Juste à la façon dont elle me regardait je compris que cette fille était une vraie garce. Je n'aie rien contre les garces, loin de là, Il n'y a pas pire garce dans l'univers qu'Adelle et pourtant je l'adore. Sauf que celle-là semblait encore plus impatiente qu'Adelle. Là voilà qui commence à me dire que je me prends pour un lunatique !

« For a lunatic idiot. That's what you're pretending to be. »


Je n'arrivais pas à dire si elle venait de m'insulter ou si elle me referait à une autre personne répondant à ces caractéristiques. Finalement je crois que c'est un peu des deux.

-Lunatique, moi ? Pppfff, non ! Pourquoi vous dites toutes ça, vous les filles ! Ce n'est pas comme si je me laissais distraire à tous bouts de.... AH ! Tiens, un papillon. (Je détourne la tête pour regarder mon papillon imaginaire). Non, bon, si seulement il y en avait des papillons, ça voudrait dire qu'y'aurait moins de sable.

Il y eut un moment de silence.

-Je crois comprendre que je ne suis pas celui que vous cherchiez, si ça peut vous mettre de meilleure humeur, vous n'êtes pas exactement celle que je cherchais non plus. CE n'est pas ce que je cherchais. D'un mouvement de bras, je montre de désert. D'ailleurs j'aimerais bien retourner chez moi et allez nourrir mon obsession quelque peu malsaine mais semblait-il qu'il m'en coutera au moins quarante ans, cette fois. Quarante ans c'est long aussi j'aimerais faire ce pourquoi je suis ici...Peu importe ce que c'est. Moment d'hésitation. D'ailleurs, Agrabah, vous savez ce que c'est ? C'est ma seule piste…

Elle ne doit pas tout comprendre à mon charabia, je me suis un peu laissé emporter à lui raconter mes problèmes par brides. A Ivalice, mon histoire n'avait jamais été un secret pour personne, tous savaient que je venais d'ailleurs et beaucoup connaissent ma quête du grimoire. La- bas par contre j'étais directement tombé sur un clan très influent qui m'avait pris sous son aile et si rapidement adopté que j'en suis devenu le chef en quelques semaines, la- bas j'étais soit très aimé, soit très craint. Ici c'était différant, je ne connaissais personne et je ne savais pas encore si les gens allaient m'accepter ou s'ils allient me chasser à grand lancé de cailloux. Je ne connais pas les mentalités et ne peux prévoir leur réaction à mes histoires de grimoires. Peut-être devrais-je me la jouer discrète jusqu'à ce que je me trouve de bons amis.

Elle, elle ne voulait pas me dire ce qu'elle faisait ici. Parait-il, je suis un idiot. Mais pas idiot au point de croire qu'elle soit ici pour une promenade de santé. Elle m'avait pris pour un autre...Elle cherche quelqu'un et je me demande soudain pourquoi.

A voir comment elle est vêtue et son caractère, je doute que la personne recherchée aimerait être trouvée.

« City's fartherorth, if your intention is not to be roasted alive. »

Bon, c'est bien à savoir, j'allais au Nord-est depuis le veille, je n'étais pas trop dans la mauvaise direction et aurait peut-être fini par apercevoir la cité si j'aurais continué. Mais quand même, je regarde vers le nord sans apercevoir la moindre silhouette de cité, ça devait quand même être assez loin, au moins une autre journée de marche. Ce qui m'intrigue aussi était que les traces de pas de la jeune fille venaient du sud et qu'en regardant vers l'horizon, ses pas commençaient du vide. A moins d'être une Grias et de pouvoir voler (ce qui m'étonnerais, elle n'a ni cornes, ni ailes, ni queux de dragon.)Elle c'était simplement matérialisée dans les dunes. Téléportation ? C'est plutôt douteux comme histoire.

-Il ne doit pas y avoir d'autre cité à distance raisonnable dans le coin...J'imagine que je vais y aller, il doit quand même faire moins chaud là-bas qu'ici. J'imagine que vous y retourniez aussi... Je ne crois pas que vous soyez en train d'entreprendre une migration à pied du désert...A moins de pouvoir vous téléportez, bien entendu.

Dis-je avec un sourire jovial bien que quelque peu sarcastique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t85-luso-clemens
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Mar 19 Juil 2011, 11:29 pm

Mais qu’était-ce tout ce blabla incessant qu’il lui picotait lui, là, dans son charabia incompréhensible de la mort qui tue ? Il voulait la tuer avec des phrases ou quoi ? C’était tellement pas intéressant ce qu’il racontait qu’elle osa même soupirer en plein milieu d’une de ses phrases. Pauuuuvre gamin. Il aurait un long chemin à faire avant de se rendre vers quelqu’un qui le comprendrait réellement... Ou une oreille à qui il pourrait se confier. C’était un peu raté, avec elle dans le coin. Comme si elle allait écouter toutes les conneries de ce jeune homme... Ouais, c’est ça. Elle avait mieux à faire que ça ! Genre... regarder le ciel, le soleil (ça faisait un peu mal mais on s’en fout), les petits grains de sable qui voletaient... oh, tiens, il dit qu’il n’est pas lunatique et BLAGUE ! Haha, elle est très drôle, en plus. Son attention semble cependant reprendre alors qu’elle cherche ledit papillon, sans rien trouver, que c’est navrant. En plus son sourire il fait très ‘haha, je t’ai eu, idiote !’ Pff ! Il la cherche ou quoi ? Il devrait peut-être arrêter ses conneries s’il ne voulait pas réellement la trouver... Elle était gentille, en plus de ça ! Lui dire où était la cité... Elle aurait tout bien pu le laisser crever ! Qu’il soit gentil avec les plus vieux que lui au lieu de les insulter !

Nan mais il n’avait vraiment rien d’autre à faire, genre, chercher de l’eau et arrêter de rôtir ? La ville était pas loin, pourquoi il ne se mettait pas à marcher plutôt que de la regarder de cet air indescriptiblement énervant ? Elle n’avait pas que ça à faire, du babysitting !

Bon, voilà qu’il repartait sur un autre truc... Et en plus elle peut même pas placer une autre phrase qu’il continue de blablater comme si c’était son métier ! Ah oui, tiens, elle devait le suivre jusqu’à la ville, maintenant ? Oh, mais attends... SE TÉLÉPORTER ? Mais de quoi il parlait, ce petit jeune insolent ? Elle, se téléporter ? HAHAHAHA....Euh... Non mais il avait raison ! Quelle déduction, les amis, quelle déduction ! Et qu’est-ce que l’accusé a à dire pour sa défense ? Han ? HAAAN ? ... Eh bien. POUR TOUT DIRE, elle faisait un visage dans le genre « HAN MAIS COMMENT T’AS DEVINÉ, P’TIT IGNORANT ? » en plus de ça mêlé de sa face de bitch habituelle, faut pas oublier ça les amis. M’enfin. Elle avait serré les poings à ce simple commentaire, se mettant tout bonnement à marcher avant de lancer une nouvelle fois ses mains en l’air.

    « TELEPORT ? Ha ! That is the silliest thing I’ve ever – »
      v.f. : ME TÉLÉPORTER ? Ha ! C’est la chose la plus idiote que j’aie jamais –


Finir une phrase ? Quessé ? OH ! Elle a pas fini sa phrase, j’oubliais ! Vous voulez savoir pourquoi, j’imagine, han ? Mais oui, c’est certain. Je vais pas vous le cacher, je suis là pour ça aussi, raconter ce qui arrive à cette stupide blondasse ! Au moment même où sa phrase touchait à sa fin, où les mots allaient sortir de sa jolie bouche, ils se transformèrent en un cri de surprise INTENSE (on va dire) tandis que son pied, qui était sensé avoir l’équilibre sur quelque-chose, l’empêchait d’avancer et la faisait osciller dangereusement d’un côté ou de l’autre ! Quelque-chose s’éleva alors du sol sablonné en portant son pied avec, par en arrière, la faisant durement tomber face première dans une belle botte de sable tout chaud. On vit des particules voleter dans les airs pour lui retomber dessus, alors qu’elle se relevait d’un bond, faisant volte-face vers le TRUC, oui oui, le truc qui avait causé cette chute monumentale ! C’ÉTAIIIT...

UN TAPIS !

Quelle ne fut pas sa surprise en voyant ce truc lui tourner joyeusement autour comme s’il avait une âme et un coeur ! Hahaha, la bonne blague, un tapis qui a un coeur et qui bouge, voyons ça ! Morte de honte, elle darda le truc d’un regard assassin, avant que celui-ci ne se mette à tourner joyeusement autour de la limace carbonisée. En une seule respiration, elle sentit l’électricité envahir les parcelles de son corps, léchant ses vêtements sans rien briser. Son regard en lui même semblait être envahi par un profond orage.

    « You say ONE DARN WORD about that and you’re dead, understood ? »
      v.f. : Tu dis UN SEUL MOT sur ça et tu es mort, compris ?



Dernière édition par Larxene le Mer 27 Juil 2011, 2:36 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Luso♠ Messages : 44
♦ Munny : 185

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Ven 22 Juil 2011, 5:18 am

L'air qu'elle a eu quand j'ai parlé de téléportation ! Sérieusement ? Elle pouvait se téléporter ? Autant pour moi, à Ivalice, quelques classes pouvaient se téléporter rendu à un certain niveau.

« TELEPORT ? Ha ! That is the silliest thing I've ever -

Grand cri de mort de la part de la jeune fille. Mais qu'es que. Moi aussi j'eu une légère réaction du surprise en voyant le tapis débarquer d'on ne sait où. J'eu tous juste le temps de sortir Sequentia du sable que le tapis avait lâché la fille pour venir tournoyer joyeusement autour de moi.

Okay, récapitulation ! Je me suis retrouvé au milieu d'un désert au lieu de me retrouver à Ivalice, j'ai longtemps marché jusqu'à m'endormir en abandonnant tous espoir de survis MAIS fusse réveillé( toujours au beau milieu de nul pars) par une blondinette pas du tout vêtus pour se balader si loin dans le désert ( ce qui m'indique qu'elle devait connaitre ma position avant d'être arrivé...plutôt flippant) capable de se téléporter et dont le caractère égal celui d'Adelle. Puis nous nous faisons attaquer par un tapis.

Mouais...Beaucoup de sens ! Etrangement la situation ne me semble pas si improbable, ça doit être l'habitude mais quand même, j'aurais préféré une cocatrice bien juteuses à pourfendre !

« You say ONE DARN WORD about that and you're dead, understood? »

A qui ? Et propos de quoi ? Je ne sais pas si elle à remarquée mais je connais personne moi ici...Et je ne suis pas trop du type à arrêter quelqu'un au beau milieu de la rue et lui dire : Ouais ! Quand j'étais dans le désert, il y a une petite blondinette qui est venue me voir puis elle c'est fait tourner au ridicule par un tapis volant ! Ahah, c'est drôle, si ?

Enfin bon. C'est évidement une fille fière aux tendances paranoïaques !

Le tapis se mit à gentiment se frotter contre mes mollets comme s'il aurait été un chat en trop plein d'affection.

-Mais c'est que tes un gentil...tapis, toi !
Dis-je alors que je remis mon épée dans son fourreau, entre deux grimoires. Je le caresse un peu et il semble aux anges. C'était une créature très sympathique en fait !

- Je ne sais pas trop ce que c'est mais il m'aime bien ! Dis-je avec un grand sourire. Je crois que...Whaa!

Voilà que le tapis venait de me renverser, je tente de me relever mais me rend compte que je n'étais pas tombé au sol mais sur ledit tapis. Et il commençait à s'élever dans les airs.

-Mais ! Mais....Mauvais tapi, non ! Trop tard, il fila sous le regard amusé de la blonde, il s'éloigna vers l'est puis reviens et fonça directement sur elle. STOP !! Pas très utile, il n'arrêta pas. A la dernière seconde je change de position et hop ! Le moment où j'aurais dû la percuté se transforma en moment où je l'attrape par la taille d'un bras et la soulève avec un étonnante facilité sur mon épaule pour lui éviter de se faire heurter par la chose volante. Ouf, pas de blessé, sale tapis, il est digue !
Je suis heureux de voir que j'ai gardé la forme, je m'attendais à avoir perdu la main et d'avoir eu quelques difficultés à la soulever mais non, je me sentais même plus fort qu'avant, ça doit être l'âge, j'étais bien plus jeune lors de ma précédente aventure.

Le tapis c'était élevé très, très haut dans les airs, bien trop pour pouvoir en descendre de notre propre chef. Un long frisson me parcouru ; la blondinette semblait drôlement tendu sur mon épaule. J'imagine comment Adelle aurait réagi et je me sens soudain...anxieux ? Mais ce n'est pas de ma faute si le tapis est devenu fou ! Et en plus il nous éloigne de la cité ! Elle avait bien dit que c'était au nord, non? Il me semble qu'il se dirige présentement vers l'Ouest. J'enlève peu à peu l'emprise que j'ai sur elle pour qu'elle puise se dégager à son rythme.

-Quand même, il a une approche assez violante celui-là ! Qu'es qu'il veut d'abord ?

Ensuite je garde le silence, attendant une réaction de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t85-luso-clemens
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Dim 24 Juil 2011, 2:51 pm

Eh oui. Fallait s’en douter. Elle était frustrée. Comme d’habitude, vous me direz, mais ce regard qu’elle donnait au jeune n’avait certes rien de très rassurant. En plus, le tapis était complètement cinglé, quoi, à virevolter comme un fou et à ne plus savoir quoi faire de ses fils ! Enfin c’est pas en voletant comme ça d’une joie explicite qu’il allait régler un problème... Et en plus le jeune, c’est qu’il traitait le truc comme un animal ! C’était pathétique, comme vue, totalement pathétique. SURTOUT le sourire qu’il donnait à ce truc qui n’avait pas d’yeux ! Mais voilà. Le tapis, après cet assaut inoubliable, venait de prendre le gamin avec lui en montant en altitude. Larxene eut un sourire face à cette vision. S’il apportait le garçon avec lui, elle en serait enfin débarrassée...mais... MAIS NON ATTENDS IL FOUT QUOI LÀ !?

LE TAPIS REVENAIT EN ASSAUT !

Fallait croire qu’une seule attaque n’était pas assez pour ce truc assoiffé de sang ! Mais avant qu’elle ne puisse faire quoi que ce soit, elle se sentait alors soulevée... Par... Eh oui, par le jeune. Sur son épaule, en sac de patates, en plus ! Quelle humiliation !

    « WhoaaAAAT THE HECK ARE YOU DOING, Squirt ?! PUT ME DOWN ! »
      v.f. : WhoaaaaMAIS QU’EST-CE QUE TU FAIS, Mollusque ? LAISSE-MOI DESCENDRE !


Ce fut le seul cri qui put s’échapper des lèvres rosées de la Nymphe, alors qu’elle s’était sentie soulevée dans les airs par le mollusque fou furieux – et je pèse beaucoup mes mots à ces dernières paroles, oui oui, remuant frénétiquement les bras alors que sa respiration, pendant un court moment, sembla se faire couper par le fait même d’avoir été happée au passage à une vitesse fulgurante. Eh bah ouiiii, évidemment, il fallait que le tapis il s’élève de plus en plus, comme ça, ils n’allaient pas pouvoir redescendre, quoi ! Il avait un sacré problème, ce tas de fils mouvant ! Enfin, elle n’avait pas passé grand temps à Agrabah, du coup, les tapis qui volent, c’était pas vraiment son truc et elle avait jamais vraiment entendu parler d’une telle sottise. Un tapis qui vole ! Ha ! Elle pouvait plus rire, là, en voyant ce truc vraiment animé... qui... Volait partout... Et manifestement loin de la ville. Raaah, c’était bien parti ! Avec cette chaleur et ce vent qui lui fouettait le visage et déréglait ses antennes. Et en plus, le jeune, il ne la lâchait pas ! Nan mais quel respect il avait, c’était pas une recommandation qu’elle avait donné, mais bien un ORDRE ! Et les ordres, il faut les écouter, pas les ignorer, c’est facile pourtant à rentrer dans une petite tête, ça !

Enfin, une réaction ! Après avoir tant bougé, il commence à relâcher son emprise sur elle. Elle peut enfin respirer, quoi ! Elle se dégage alors, perdant l’équilibre à quelques reprises par le mouvement fulgurant du tapis volant, avant de regarder par terre. Tiens. Ils étaient réellement très haut. Et la cité... Elle se dessinait à l’autre bout. De plus en plus petite...

De plus en plus en plus petite...

NAON ! Elle serait prise avec ce jeune ! Pourquoi ne pouvait-elle pas tout simplement se téléporter, à ce moment ? Simplement parce que ça attirerait trop d’attention, même si elle ne risquait pas de revoir ce jeune... Le seul fait que Saïx ou même Xemnas apprenne qu’elle avait fait un truc dans le genre pourrait avoir de graves conséquences. L’Organisation se devait d’être le plus discrète possible, et on pouvait dire qu’en ce moment, sa discrétion venait de prendre le bord. Peut-être était-elle restée là, où elle était tombée face première dans la bute de sable. Ouais, ça devait être ça. Et voilà que le gamin se remet à parler. Question forte intéressante, en plus, oui, je vous le jure... Cependant, c’est à Larxene qu’elle est posée, donc la suite est certes très prévisible...

    « Do you really think I know ? That thing isn’t even supposed to MOVE ! »
      Crois-tu vraiment que je le sais ? Ce truc n’est même pas supposé BOUGER !


Tout cela parfaitement coordonné avec un haussement d’épaule et un air frustré, bien évidemment. Combien de temps devrait-elle encore passer en compagnie du gamin ? Elle ne savait trop, mais au moins, ça lui permettrait d’obtenir des informations sur ce mystérieux individu qu’elle n’avait jamais croisé et qui venait manifestement pas d’ici, quoi ! Des informations qui valaient peut-être la peine de faire un rodéo tapiesque. Mais oh ! LE tapis sembla réagir quelque peu à la réaction exagérée de la blonde. Ne venait-il pas d’augmenter en vitesse, fonçant toujours plus loin de cette foutue ville ? Ce qu’il voulait était parfaitement inconnu, déjà qu’un tapis avec une pensée c’est certainement une grosse attrape, mais en plus il fallait qu’Elle se retrouve dans cette attrape avec un truc que l’on appelait communément un gamin !


Dernière édition par Larxene le Mer 27 Juil 2011, 2:35 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Luso♠ Messages : 44
♦ Munny : 185

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Lun 25 Juil 2011, 3:18 am

« WhoaaAAAT THE HECK ARE YOU DOING, Squirt ?! PUT ME DOWN ! »

-Parce que vous préféreriez que je vous laisse tomber dans le vide ?

Répondis-je au tac-O-tac, qu'es qu'elle croyait ? Que je l'avais prise sur moi par plaisir ? Bah non, je suis un gentleman moi ! Je voulais simplement lui éviter une désagréable collision avec le tapis. Elle aurait voulue quoi ? Que je la laisse se faire percuter ? Ou encore que je la soulève en princesse pour lui éviter de position gênante de poche de patates ? J'ai été doux en plus, j'ai fais mon possible pour qu'elle n'ait pas le souffle coupé par l'impacte !

Je regarde derrière moi, de si haut, on voyait la forme de la cité, drôle forme quand même ! Ils doivent avoir une architecture assez loufoque dans le coin ! La forme s'éloigne de plus en plus ...Il essaye de nous perdre ce tapis ?


« Do you really think I know ? That thing isn't even supposed to MOVE ! »

-J'ai l'impression que vous venez autant que moi du coin... Soupirais-je. Par chez moi, les tapis magiques font partie des légendes... Continuais-je. Et toi le tapis, qu'es que tu nous veux ? Finis-je.

Le tapis continua sa course folle pendant un moment puis ralentis le rythme après de longues minutes de vol. J'aperçois un point au loin, une autre ville ? Non, plus nous approchons et plus le point se transforme en une grande oasis. C'est bien une oasis, mais une ville c'est mieux... Nous survolons l'entendu d'eau et en tournant la tête pour l'observer, j'aperçois de loin le reflet de mon dos et constate avec joie qu'un trèfle à quatre feuilles décors de dos de mon habit. Le trèfle à quatre feuilles avait été mon symbole en terre Ivalice, à l'époque je le considérais comme un simple porte bonheur, mais maintenant, je crois qu'il a peut-être une signification plus profonde. Observe aussi mon grimoire bien attaché et couverts par la ceinture. Je me rappelle avoir remarqué que la couverture montrait un coeur (le symbole de Kingdom hearts), ces coeurs avaient quelques choses d'étrange...Le symbole sur mon ancien grimoire était le symbole des juges d'Ivalice. Que signifiaient ces coeurs ici, peut-être qu'il y avait des juges ici aussi...Ou peut-être que c'était un symbole national ou un truc du genre.


Je constate avec surprise que nous avons dépassé l'oasis et nous enfoncions encore plus dans les dunes. Enfin bon, revenons à nos coeurs...

-Dites-moi, tendis que nous sommes pris ensemble...Pourriez-vous me dire si... Je détache les sangles du premier grimoire, le pris et l'observa un moment ; c'est bien le coeur que j'avais observé dans la librairie. Avant de continuer, je l'ouvris pour voir ma progression de plus tôt. Les premières lignes étaient mon arrivée puis, il y avait ma rencontre avec ...Larxene ? Je me pris à murmurer le nom. Puis ! Tiens, avec le tapis. Je referme le livre. Si ce symbole vous dit quelques choses...

Dis-je en retournant la couverture du livre vers elle. Je vieux bien me la jouer discrète pour mon truc de passe-monde mais j'imagine que de simplement lui demander d'identifier un symbole n'avait rien de trop extravagant.

Le tapis continuait son chemin nonchalamment et nous survolâmes encore une oasis (mais plus petite)...puis une grande crevasse, puis un campement de voleur, puis une autre oasis, puis un troupeau de chameaux, et une autre crevasse. Puis le tapis vira brusquement vers la gauche. Mais qu'es qu'il veut à la fin !

Hj : désolé si c'est court, je voulais finir avant mon rendez-vous de demain matin, vu qu'après mon opération, je ne vais surement pas vraiment être là pour quelques jours... (Peut-être, je sais pas encore, je vais peut-être brancher sur l'ordinateur toute suite après aussi, à défaut de pas vraiment pouvoir sortir du lit XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t85-luso-clemens
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Mer 27 Juil 2011, 2:33 am

Parler à un tapis c’est déjà idiot. Enfin, il était presque impossible que le truc puisse les écouter d’une quelconque manière. Larxene semblait totalement découragée, et à cette réplique cinglante qu’il lui avait lancé, elle aurait bien pu se laisser tomber et se téléporter, quoi ! Mais nooon, il ne faut pas qu’elle amène des soupçons. C’est bien, il commençait à faire vachement chaud avec son habit noir ! Vraiment, le blanc c’était peut-être une option à envisager dans les visites à Agrabah... Parce que le noir, sous tout ce sable, ça se remarque plus facilement ! Et en plus, lui, il tente de lui faire la conversation ! Ouaaiiiis, c’est super tentant, tout ça, vraiment, je suis folle de joie à l’idée ! C’est cependant en entendant son nom murmuré, alors que le jeune lisait tranquillement un des nombreux bouquins qu’il avait sur lui, qu’elle semble prendre intérêt à ce qui peut bien se passer. Ce livre semblait regorger de mystères, trucs qu’elle aimerait bien savoir, après tout, puisqu’elle, elle est un peu du genre à aimer savoir ce genre de trucs, quoi ! Et donc, elle écoute attentivement, si si, avant que le gamin ... demande... LE truc.

NAN MAIS IL EST STUPIDE, le gamin ! C’est pas assez évident pour lui, ce qu’est ce foutu symbole ? Il faut qu’il le demande ? Nan mais ! Il venait d’où, pour ne pas connaître un truc aussi simple ? Bon sang, il faut tout leur apprendre, maintenant, à ces jeunes, c’est presque décevant quoi ! Elle le regarde d’un air totalement incrédule. C’est à ne pas en croire ses oreilles, c’est normal de le toiser ainsi ! Tout de suite après ce court moment de... De rien foutage à regarder le jeune sans rien dire avec la bouche entrouverte et un air totalement con au visage, elle roule les yeux et soupire, posant durement son doigt ganté directement sur le livre. C’était irréparablement étrange, comme question, après tout, il faut la comprendre.

    « Well, you are dumber than I tought, Kid. It’s a heart. A HEART. Isn’t it easy enough to see ? » Son regard d’émeraude, découragé, se plante alors sur le bouquin en question. « Lemme see that thing... » Du même geste furtif et rapide qu’elle avait employé la dernière fois, elle pique le livre des mains du jeune sans rien faire de plus que d’en ouvrir les premières pages, ne murmurant que de simples paroles. « Well, that’s interesting... »
      v.f. : Eh bien, tu es plus con que je le pensais, Gamin. C’est un coeur. UN COEUR. N’est-ce pas assez facile de le voir ? [...] Laisse-moi voir ce truc... [...] Eh bien, ça, c’est intéressant...


Elle scrute habilement la narration du premier passage, comme si ça pouvait aider, remarquant enfin son nom écrit quelque-part. Nan mais c’est quoi, cette connerie ? Un livre qui s’écrit tout seul et un tapis qui est animé de lui-même et qui semble posséder des émotions ! C’est bien tout ça, très bien même... Tellement bien qu’au virage de ce dit tapis, ses deux mains agrippées à l’ouvrage le lâchent d’un seul coup pour avoir ne serait-ce qu’une main sur le truc pour ne pas tomber ! Oooh, tiens... Le livre fait une chute libre vers le bas.

Ouille. À voir la tête que tire le petit, ce truc devait être vachement important. Eh bien. Elle hausse les épaules, un regard presque rempli d’une certaine malice ornant son visage d’ange.

    « Oops ! What have I done ? Ooooh, silly me ! »
      v.f. : Oups ! Mais qu’ai-je fais ? Oooh, quelle idiote !


Le tout de cette voix dramatique qu’elle ose lui lancer, une main posée sur son poitrail dans une parfaite imitation de la personne sous le choc, pourtant avec son sourire sarcastique et son regard joueur au visage. Elle ne retint qu’à peine un rire. Ce qu’elle attendait ? Peut-être seulement une petite frustration de la part du jeune. S’amuser un peu, dans une situation désagréable, les cheveux dans le vent et tout, ça ne pouvait pas mieux tomber !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Luso♠ Messages : 44
♦ Munny : 185

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Mer 27 Juil 2011, 3:25 pm

« Well, you are dumber than I tought, Kid. It's a heart. A HEART. Isn't it easy enough to see ? »

-Bien entendu que c'est un coeur ! Je vous demandais si le motif particulier avait une signification, visiblement non...He ! Ca je ne m'y attendais pas ! Elle m'avait pris mon grimoire ! Je le regardais d'un air nerveux avec qu'elle lisait les quelques lignes déjà écrites.

-C'est une histoire assez compliqué et...Hurppp.....

Mon grimoire venait de tomber. Je me mis à dévisager la jeune fille avec un air...Rien ne peut décrire ce que je ressens en se moment. J'ai peur, je suis en colère, je suis sous le choc. Je n'avais jamais égaré mon grimoire ! Qu'arriverait si je ne le récupérais pas ? Logiquement, je ne pourrai pas retourner chez moi...Plutôt mourir que je rester ici, dans le désert, à jamais. A peine eu-je vu le grimoire s'enfoncer dans les dunes que me décision fut prise.

-Au plaisir ! Lui dis-je en guise d'au revoir. Puis je saute. Enfin, sauter est un peu exagéré, c'est plutôt que je me laisse tomber en bas du tapis. Pas le choix, mon grimoire est beaucoup trop important pour que je risque de le perdre. Je tombe en chute libre pendant un moment, assez pour trouver agréable la sensation de totale liberté. Je vois, tous en bas, mon grimoire, le tapis avait quand même eu le temps d'avancer et j'allais devoir marcher quelques minutes pour le récupérer.

Ma tentative fut un échec. Alors que j'allais atterrir dans le sable, le tapis, se retrouva sous moi. Pour descendre si vite, si bas il avait du se donner à fond. D'ailleurs la jeune fille était quelque peu dépeignée.

-Stupide tapis ! Je dois récupérer le grimoire ! Laisse-moi ! Visiblement, il comprit les mots car sa prochaine direction fut le point noir et or dans le sable, de l'un de ses coins touffus, il attrapa le bouquin par la structure métallique qui formait le coeur(le bouquin est en cuire mais le coeur est en or massif(*)) puis me le l'envoya. Je le reçu en pleine cage thoracique et m'y accrocha comme à ma vie avant de lancer un regard plein de colère vers Larxene.

-PLUS JAMAIS ÇA! Dis-je, frustré. De ma vie, je n'ai que rarement été en colère. Je me rappelle de trois fois : j'avais été fâché contre Illua, parce qu'elle était le diable incarnée et qu'elle essayait de nous prendre Adelle (et j'aie fini par l'abattre, tiens). J'ai été fâché contre Adelle au début, alors que je ne la connaissais pas encore et qu'elle passait son temps à nous voler nos butins (Et elle a fini par être dans mon clan après que je lui ai bien botté les fesses). Et j'ai été fâché contre un type dans le clan parce qu'il nous avait trahi en vendant notre stratégie de combat à un autre clan (Lui je ne me rappelle plus ce que je lui aie fais...mais je n'en ai plus jamais entendu parler par la suite...). Je ne suis pas quelqu'un qui se met en colère souvent mais on m'a dit que j'étais assez effrayant lorsque ça arrivait ...Je n'aime pas être en colère. Mais là ! Mes grimoires, bien qu'ils ne soient ceux que je voulais, ils sont les seules choses que je possède et les seules choses auquelles je puisse me rattacher. Aussi ils sont ma seule chance d'un jour retourner chez moi et donc ma seule chance de retourner trouver un grimoire d'Ivalice, ma seule chance de revoir mes amis et de revoir Adelle. Bon, elle a échappé le livre, bien qu'elle n'ait pas vraiment tenté de le rattraper, je ne crois pas qu'elle ait fait exprès non plus. Du calme Luso ! Je prends une grande inspiration avant de doucement rattacher le grimoire à ses chaînes. Plus question que je le sorte en plein vol ! Jamais ! Et plus question qu'elle y touche. Tiens, plus question que personne d'autre que moi y touche !

-Plus jamais.... Finis-je par dire, un peu plus calme, je pris une nouvelle grande respiration, la main posé sur les sangles du grimoire que j'avais presque perdu.


( (*)Si ce n'est pas clair, sur ma page de présentation, il a a l'image du grimoire d'Ivalice qui démontre ce que je veux dire )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t85-luso-clemens
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Jeu 28 Juil 2011, 10:09 pm

Oooh... Le pauvre petit. C’est qu’il semblait tellement sous le choc ! Elle eut un autre rire, beaucoup plus sarcastique, mêlé de cette touche gamine qui la caractérisait tant. Juste avec ce visage, ces yeux tellement ronds qu’ils semblaient sur le point de se sauver des orbites, de cet air à couper le souffle qui donnait cette vague impression qu’il allait être malade... Oh, ça n’était que trop beau, visiblement trop beau pour la Nymphe. Déjà, il était compliqué de garder cet air qu’elle avait eu il y a quelques secondes, ce semblant de compassion dont elle avait fait preuve un petit moment venait de s’égarer pour laisser place à une bouille visiblement ravie par ce coup qui n’avait cependant pas été officiellement voulu... Enfin. C’était de la faute de ce tapis, après tout... Et pas d’elle ! Ce truc était totalement fou, en effet... Elle n’eut pas le temps d’étirer sa comédie (Rooooh, le vilain petit garnement, se sauver avant la fin de la pièce, c’est pas gentil !) que le jeune sautait du tapis sans demander son reste... Ha ! Bon débarras ! Enfin, elle pouvait le suivre toute seule sans plus qu’il ne la dérange, avec son truc de téléportation... Pff. S’il était au courant, ce serait vachement moins drôle d’apparaître par surprise pour le martyriser de plus belle, oui oui. Et puis...

Juste pour son expression, ça avait tellement valu la peine !

Elle eut un autre rire, avant de hoqueter de surprise alors que le tapis prenait une chute libre suivi d’une soudaine vrille pour tourner de bord et rattraper le garçon au vol, qui se retrouva pratiquement SUR elle... NAON MAIS IL A FINI DE VOULOIR LA VIOLER ? Trop vieille pour lui, pas assez mature, je sais pas, mais DÉGAGE ! ...L’air sur le visage de Larxene, à ce moment, fut des plus dévastateurs. Le regard-qui-tue à son meilleur. Les poignards passèrent à deux doigts d’apparaître entre ses doigts, sans que ceux-ci ne se manifestent pour autant, alors qu’elle se mettait à rager, petits éclairs passant dans son corps. M’enfin, le jeune s’était vite repris, et heureusement pour lui, si non, il se serait fait lapider ! Et enfin, il s’adressa au tapis, qui fit un nouveau virage, cette fois un peu moins brusque, vers le livre qu’elle avait si malencontreusement échappé par le plus grand des hasards dans le sable. Oh tiens, n’était-ce pas une crevasse, juste à côté ? Joliiii... Le truc en avait échappé belle, en tout cas ! Parlant du truc, il avait été propulsé au-dessus de sa tête, en la heurtant presque. Le mollusque, rattrapant son précieux livre, la toisa d’un regard tellement COLÉRIQUE...

Oh !

Il en faisait presque pitié. Vraiment, il croyait qu’elle allait broncher, qu’elle allait finir par pleurer devant lui en s’excusant ? Pff ! Il rêvait en couleur. Cet air colérique ne fit rien d’autre que d’amuser la blondinette, qui esquissa un sourire satisfait et mesquin. Face à cet air qui en était presque pathétique. Enfin... Elle avait failli se débarrasser de ce truc, mais le tapis semblait d’un avis bien différent. Malheureusement. Enfin, peut-être en apprendrait-elle plus sur le jeune en le fâchant ainsi... Mais... Oh... Il s’était calmé ? Wow. C’est qu’il est résistant aux chocs nerveux, celui-là ! Elle ne parlait presque pas, ne faisait que le regarder dans toute cette ridicule démonstration d’émotions. Même en ayant de ces trucs, elle avait été plus résistante que lui !

    « Huh. You’re so pathetic. »
      v.f. : Hum. Tu es si pathétique.


Tout cela accompagné d’un nouveau mouvement de main, un signe de négation de la tête, qui pouvait bien démontrer de son manque d’intérêt envers lui, quelque-chose qui pourrait bien le frustrer une nouvelle fois. N’était-ce pas son but, à ce moment ? Un peu de frustration ne faisait de mal à personne... Après tout. Et ce tapis... Stupide truc qu’il était. Ça faisait déjà quelques minutes que cette escapade avait commencé. Un nouveau soupir de sa part pouvait bien démontrer de son ennui. En plus, le soleil était déjà bien haut dans le ciel, maintenant. Beurk. Plus de chaleur. Avec un manteau noir. Pas intéressant. Pas intéressant du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Luso♠ Messages : 44
♦ Munny : 185

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Lun 01 Aoû 2011, 3:39 am

Elle semblait totalement sans contreficher ! Vraiment, il y a quand même des limites à être garce ! Je commence un peu à comprendre comment elle fonctionne : elle ne ressent rien et ne montre rien de positif. Que du négatif ! Elle était bouchée des émotions, elle n'avait jamais rien ressentis de positif. Et la tête qu'elle avait eu lorsque je l'ai attrapé plutôt, et celle lorsque je suis tombé sur la tapis. Elle n'aime pas les contactes... plutôt, elle est paniquée à l'idée d'être touché... Et bien, je n'ai aucun doutes quant au fait qu'elle doit être vielle fille ! C'est dommage, elle est assez jolie...enfin, ses cheveux sont étranges mais...Son vissage est joli. Il ressemble un peu à celui d'Adelle. Je la regarde un moment, imaginant ces cheveux en violet et remplaçant ses yeux verts par des yeux de chat. Elle lui ressemble beaucoup en fait...C'était presque troublant. Mais bon Adelle, elle, était quand même légèrement plus sympathique.

« Huh. You're so pathetic. »

-Non ce qui est pathétique c'est de ne rien ressentir. Répondis-je au tac-O-tac avec mon assurance retrouvée. Plutôt, c'est triste à voir. Finis-je. C'est dans ma tête où elle essaye de me fâcher d'avantage ? Mais qu'es qu'elle veut à la fin ? Pourquoi quelqu'un voudrait faire fâcher quelqu'un d'autre. Elle veut que je me rejette en bas du tapis peut-être ? Elle veut qu'on se batte ? Elle veut que je me mette à crier comme un imbécile ? Ça l'amuse de me voir en colère ?

-Puis-je savoir ce que vous essayer de faire ? Demandais-je poliment. Il me semble qu'il soit peu habituel de volontairement vouloir fâcher quelqu'un, ce n'est simplement pas normal et ça m'intrigue. Peut-être suis-je stupide mais vos motifs m'échappent...Enfin, trêve d'observation, alors que nous étions au sol, vous avez ignoré l'une de mes questions...Agrabah, c'est quoi ? Elle avait probablement remarqué que c'était écrit en haut de la première page du grimoire...vous savez, lorsqu'elle l'avait en main, avant de l'échapper....

Le tapis continua encore sa course, en regardant vers le bas, j'aperçu...du vide, c'était une grande crevasse très, très profonde. Dire que mon grimoire aurait pu...Un long et désagréable frisson me parcourut. Là j'aurais été vraiment fâché ! Surtout que j'aurais quand même tenté de le récupérer...

Elle faisait ce drôle de truc avec sa bouche, un pincement mélangé avec un étirement de la lèvre supérieure gauche, une espèce de grimasse de dégout général qui étirait tous son vissage.

-Vous ne devriez pas faire ça...Dis-je en pointant mon propre vissage alors que j'imitais sa grimace. Vous êtes beaucoup plus belle alors que vous ne le faites pas. Dis-je, sans hésiter, je ne suis pas quelqu'un de timide, vous savez...enfin bon. C'est vrai, ça m'énervais, depuis que j'avais remarqué sa ressemblance avec Adelle, en la voyant faire ça, je voyais Adelle le faire et ça m'embêtait. C'était juste....troublant ! C'est peut-être que j'avais tellement envie de la revoir que là, je l'identifie à la première fille lui ressemblant !

Nous continuâmes encore et survolâmes un autre campement de briguant qui semblait être en pleine préparation de guerre, vont-ils attaquer la ville ? Ou l'autre bande de briguant ? Le tapis descendis un peu mais hors de porté des...mais....ce ne sont pas exactement des hommes ça ! Certains étaient tous noirs tendis que d'autre étaient de toutes les couleurs, il y avait des petits bonhommes tous bleus, d'autres turquoises, d'autres roses, d'autres même rayés ! Aussi il y avait des genres de trompettes et quelques grosses bouboules dont une avec des pics. Ce que j'avais d'abord pris pour des tentes était des...Trucs beiges et en forme de vrilles avec des yeux et d'étranges motifs en forme de coeurs....Mais ! Tiens ! C'est presque le même coeur que sur mes grimoires ! Et à bien regarder, presque toutes les créatures portaient ce symbole. Au centre du groupe, il y avait aussi un genre de gros lézard endormi.

-Mais...C'est quoi ces trucs ? Demandais-je un peu troublé. Je me tourne vers la blonde qui observait aussi le groupe. C'était donc ça que voulait nous montrer le tapis ! Alors ça doit pas être des créatures super sympa !

D'ailleurs, en voilà un qui vient vers nous ! Parce qu'ils volent ? Celui qui nous attaqua était une espèce de guimauve verte pale avec un petit chapeau et des yeux ! Vraiment étrange leurs monstres ici ! Voyant qu'il ne semblait pas s'arrêter, je pris mon épée par la garde, la dégénéra puis me mis en position semi combat, semi défance.

-J'imagine que nous devons battre ces trucs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t85-luso-clemens
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Mar 02 Aoû 2011, 11:14 pm

QUOIIIIII ? Nan mais il osait, ce gamin, vraiment ! Elle, pathétique ? Mais d’où prenait-il cette idée grotesque, lui ? Le pire c’est qu’il avait répondu tout de suite après, avec un air si envenimé que ça semblait très sérieux. Son commentaire était presque choquant. Comment ? Ne rien ressentir ? Elle allait lui en faire voir, des rien ressentir, à lui, parce que sa colère envers lui montait rapidement ! (Même s’il avait raison, après tout, et elle le savait, juste qu’elle n’était pas d’humeur à lui donner ce point, naa !) Peut-être faisait-elle pitié à voir, mais elle aimait mieux ne rien ressentir justement, de peur de revoir son coeur en mille miettes. La trahison c’est jamais beau, surtout pas quand t’as confiance. Et ces souvenirs donnait un sentiment bizarre dans le vide. Mais qu’importe. Elle se renfrogna tout simplement, comme si elle ne voulait pas répliquer à ce qu’il venait de dire, les sourcils froncés et son expression de parfait non-intérêt se changeant alors que son regard vert forêt scrutait le reste de ce sable... Maudit sable ! Et maudit tapis, maudit gamin, maudit tout ! Elle ignora une nouvelle fois sa question. Bah ouais, elle n’était pas pour lui dire qu’elle voulait le mettre en colère, ça briserait la surprise ! En plus il venait de la poignarder dans le coeur avec son commentaire – pas qu’elle n’en ait un, mais en expression.

    « Agrabah’s the name of the city. »
      v.f. : Agrabah est le nom de la cité.


Sa réponse avait été courte, dans une intonation enfantine, un peu comme une petite fille boudeuse, nouveau soupir venant peser sur ça. Beh oui, elle peut bouder, Larxene aussi, que voulez-vous ! Elle était frustrée, savait plus trop comment réagir, alors elle l’ignorait un peu, avec une jolie grimace au visage, chose que le mollusque ne tarda pas à lui faire remarquer, avant qu’elle ne tourne la tête pour le regarder. HA ! CETTE FACE ÉTAIT HORRIBLE.... C’est ça qu’elle faisait ? Eh bah. La suite de ses paroles furent à la fois un choc plus que ça n’était. Venait-il réellement de la complimenter ? Elle eut pendant un court moment un air surpris, avant de faire un petit ‘hum.’, un sourire défiant réapparaissant sur son visage. Il n’était pas si pire que ça, finalement, le gamin !

    « Well... Thanks. » Fit-elle, tout un peu décontenancée, et peut-être même bien joyeuse qu’il ait remarqué son EXTRÊME BEAUTÉ ! Bah ouais, quoi... Ahem. « But don’t even think that means we’re friends or anything. »
      v.f. : Bah... Merci. [...] Mais ne pense même pas au fait que nous sommes amis ou quoi que ce soit.


La si triste vérité, quoi. S’il voulait d’elle comme amie, faudrait la chercher beaucoup plus profondément que... Que ça ! HA ! Larxene n’était pas du genre à céder si facilement ! Et en plus, il était amusant de le torturer, ce jeune... Le tapis baissait alors, les laissant finalement descendre et montrant, tout droit devant, quelque-chose de très... Troublant. Enfin. Le visage du gamin le démontrait bien. Il y avait une variété effrayante de Sans-coeur, fallait le dire. Un Vouivre dormait au milieu d’une variété de magiciens ; des Tangos Écarlates, des Blues Émeraude, des Bombonniers, des Crescendos... Franchement. C’était comme une petite fête qui tirait à sa fin – ils avaient tous l’air endormis ! Mais non, certains avaient été alertés. Sûrement par la présence alléchante d’un nouveau coeur à dévorer. Une pensée qui ferait sûrement frissonner le jeune homme. Il ne venait vraiment pas du coin ! Il ne savait même pas ce qu’étaient ces créatures !

    « ... Heartless. And not just a few of ‘em. »
      v.f. : Des sans-coeur. Et pas qu’un peu.


Sa voix fut presque dramatique, à l’entendre. Enfin, c’était tellement bas que c’est l’idée que ça donnait, quoi. Larxene fit apparaître ses dagues dans ses mains, se plaçant en position de combat, ses bras formant un x devant son visage. Elle était prête à combatte, seulement, car ces trucs étaient bien la seule chose qui la rattachait à ce stupide gamin, celui qu’elle se ferait un honneur très profond de quitter après ce combat qui ne serait manifestement pas de tout repos – mais très amusant – avec ces foutues créatures. Ha ! Si Saïx avait su. Eh bien, de cette même manière, de détruire ces sans-coeur sans la Keyblade serait quelque peu la clé pour la non-création de Kingdom Hearts... Quel truc avantageux. Plus de temps pour elle et ce cher homme rose à trouver un plan, même si, avec la petite Kairi sous la main, elle l’avait vu tout sourire. Quelque-chose se préparait dans sa tête, et elle se tenait prête à entendre la suite, quoi ! Une de ces créatures curieuses s’avança vers eux avec tant de furie, sûrement à la recherche du coeur que possédait Luso, elle en étant dépourvue. C’était un Blues Émeraude. Il ne semblait pas très heureux de les voir non plus... Leur combat alerterait les autres, certainement. Mais qu’avaient-ils à perdre ? C’était soit ça ou se laisser vaincre par ce truc – ce qui était totalement inacceptable, oui ! Larxene qui se fait démolir par un trumuche vert... Pff.

Un sourire étira son visage, l’air joueur démontrant de son profond plaisir qu’elle aurait à écraser ces vulgaires insectes. En plus, elle pourrait enfin voir les capacités de ce jeune ! Enfin... Il pourrait s’avérer utile, après tout.

    « Get ready, it’s gonna be quite a shock ! »
      v.f. : Tiens-toi prêt, ça va être tout un choc !


Un éclair passa outre son manteau noirâtre dans un bruit de grésillement avant qu’elle ne s’élance dans un puissant saut vers la première créature, lui assénant plusieurs coups avant qu’elle ne disparaisse dans un de ses rires machiavéliques et enfantins. Décidément, ils allaient avoir beaucoup de plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Luso♠ Messages : 44
♦ Munny : 185

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Mer 03 Aoû 2011, 3:17 am

C'était presque mignon comment elle eut l'air blessé par mon commentaire. Enfin, pas exactement blessé, plus comme songeuse. Elle n'avait donc vraiment aucun sentiment ? Etrange....Mais bien qu'il soit douteux, elle avait quand même un certain sens de l'humour.

« Agrabah's the name of the city. »

Voilà qui fait du sens mais si elle avait encore quelques doutes quant à ma provenance, elle savait définitivement que je venais de très, très loin !

Enfin bon, si elle n'avait pas d'émotion, elle avait une certaine forme de fierté ; elle avait d'abord grimacé d'avantage devant mon imitation avant de prendre un air ébahie puis heureuse : elle aime les compliments.

« Well... Thanks. » Dit-il non sans fierté quoiqu'un brin ...troublée ? Puis, en reprenant son air serieuse « But don't even think that means we're friends or anything. » Je ne répondis à ça que par mon sourire le plus dévastateur. Pas la peine de jouer les filles intouchables, je sais que je suis beau, lorsque j'étais revenu d'Ivalice, toutes les filles de mon école c'étaient misent à se jeter à mes pieds, non seulement j'avais déjà un joli vissage mais j'avais de superbes yeux, une silhouette athlétique dû à de longues heures de marche et du muscle dû à d'autres longues heures de combats acharnés à l'épée ou au poignard. Rajoute aussi du charisme gagné par survie en étant devenu un tout jeune leader de clan. Enfin, trêve d'éloges ! Tiens, d'ailleurs je me trouvais un peu moins en forme depuis quelques temps (C'est sure qu'entre mener de dures combats tous les jours et allez à l'école et passer mes soirées à farfouiller dans une grandes et poussiéreuse bibliothèque...) Enfin, si ce monde était remplie de créatures, j'allais pouvoir me remettre en forme à loisir ! Et tuer des créatures était l'une de mes spécialités ! Quand même, c'est de ça que j'aie fais carrière à Ivalice, tuer des monstres sur demande.

« ... Heartless. And not just a few of 'em. »

Des Sans-Coeur? C'est ....Bien, c'est celui-là en particulier où toute la bande? Il me semble qu'il y avait un monstre appelé sans-coeur à Ivalice...Mais bon, ici ça semblait avoir une signification plus particulière. La jeune fille sortie soudainement des longues et petites dagues de ses manches, se cambra puis les envoya vers la guimauve verte qui disparut dans un nuage de fumé. Okay ! Ce ne sont pas les mêmes monstres qu'à Ivalice, nous, les corps restaient !(D'ailleurs, généralement nous les dépeçions pour récupérer des cuires, des plumes, des ivoires et autres matériaux utiles à la création de nos armes et armures, enfin, ici ça sentait le gaspillage à plein nez.) Bon, en voilà deux autres qui arrivent ! Et j'ai une drôle d'impression que c'est plus à moi qu'ils en veulent qu'à elle...

L'un se fait intercepté par la blonde alors que l'autre fonça sur moi. Problème : je suis dans les airs, sur un tapis ! Bon, ca ne doit pas être bien pire d'une planche à roulette....

Bon, je me lève et trouve mon équilibre, c'est pas mal et le tapis suit bien mes mouvements. La petite guimauve rose viens vers moi, d'abord je lui envoie l'une de mes aiguilles de cactus ce qui la débalancée et alors qu'elle continue vers moi, déséquilibrée, je lui envoie un grand coup avec Sequentia. Elle valse un moment puis explose en fumé. Quand même, j'ai manqué de force...Oh ! C'est vrai, je suis en mode magicien ! Bon ! Hop pour un autre petit changement de classe vers guerrier ! je suis à nouveau pris de légères convulsions avant d'esquiver une autre guimauve de justesse, puis, je la frappe avec ma force retrouvée puis la transperce de mon épée. Pouf ! Une de plus de vaincue.

-Tapis, on veut bien se battre mais les combats aériens....

Je n'eus pas besoin de me répéter, le tapis se mit à descendre vers les dunes. J'eus le temps d'en battre deux autres, une bleue et une verte. La verte ma bien surprise ; alors que je terminais la bleue, la verte ma presque fait tomber du tapis en m'envoyant une grosses bourrasque de vent ! Saperlipopette, c'est petits sacripants utilisent de la magie !

La tapis enfin rendu à terre, j'en débarque et fais quelques pas dans le sable. Déjà, d'autres créatures nous assaillissent. D'autres guimauves vertes et roses et quelques blanches et grises. Aussi il y avait des genres de petits bandits aux têtes enturbannés et munies de sabres que je n'avais pas remarqués des airs. C'est d'abord à ces derniers que je m'attaque, enfin, dont je me défends. Ils sont rapides ces vauriens ! Je réplique tout de même avec vigueur à chacun de leurs coups et les fais disparaitre les unes après les autres.

Dans un bref moment de pause, je me tourne vers la blonde pour voir comment elle s'en sortait...Fort bien visiblement, elle semblait même s'amuser ! Moi aussi dans un sens, l'action m'avait tellement manqué ! L'abattu mon épée à plusieurs reprises sur la tête d'une guimauve tout en repoussant d'un pied un petit bandit dont je ne m'occupe qu'après en avoir fini avec les guimauves.

Après que la première vague se soit fait massacré, je vais un peu plus vers le campement, après quelques pas je me retourne vers la jeune fille et lui envoie un sourire.

-Vous venez ? Cette bande de clown est bien distrayante ! Dis-je tout heureux, avant de me laisser glisser d'une dune avec un grand « Houhou »énergique. Comme ça m'avait manqué de me battre, ça faisait longtemps que je ne m'étais pas senti si vivant !

En descendant, j'attrape d'un bras une petite créature-guimauve que je flanque dans le sable en continuant ma décante, rendu en bas, elle s'envole toute chancelante puis fini par se transformer en poussière.

Devant moi, il y a la le campement et plusieurs créatures qui me remarquent et commence à s'avancer vers moi, certaine rapides, d'autre lentes.

-Bon, voilà le vrai combat qui commence...

Je me remis en garde.


Dernière édition par Luso le Mer 10 Aoû 2011, 4:26 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t85-luso-clemens
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Lun 08 Aoû 2011, 12:49 am

Poussière noirâtre qui se dissipe doucement dans l’atmosphère afin de devenir plus rien que du vent. Voilà ce qui restait de la première créature qui avait osé passer son chemin. Eh bah ! On ne passe pas ainsi sans avoir les représailles de la Nymphe, quoi ! Ça avait été tout autant un moyen de débarquer du tapis et de pouvoir enfin sentir le sable sous ses pieds tandis qu’elle tombait. Celui-ci ne vint pas aussi rapidement qu’elle aurait voulu, cependant ! Voilà qu’il y avait un autre Heartless qui se dirigeait directement sur elle, dans sa chute, alors qu’elle venait d’exterminer son pauvre n’ami ! Ooooh, il voulait le venger ? Elle eut un rire hautement sarcastique et tonitruant dans le désert vide. Pouf ! Un autre nuage, aucun coeur qui en sortait, que de bonheur ! Aucun coeur libéré était pour elle une libération ! Mouahaha ! Et puis là, elle pouvait finalement retomber graaacieusement par terre, une main au sol, ses genoux repliés pour amortir le choc d’une longue chute dans le sable dont elle sortait SANS ÉGRATIGNURES ! Power Larxene, wouhou ! Que Superman ait se rhabiller ! Ne venez surtout pas croire qu’elle appréciait le sable, loin de là ! HA ! Larxene qui aime le sable, c’est encore beau votre histoire, je vous comprendrai jamais, je lui ai même fait une éloge, à ce foutu sable, dans le poste qui débute le sujet, utilisez votre mémoire, bande de nuls ! Ahem. Donc, elle n’aime pas le sable, mais elle était tout de même contente d’être sur le sol. Vous voyez ? C’était juste beaucoup plus confortable pour se battre que sur un tapis, quoi !

Parlant de tapis... La blonde releva le regard pour savoir comment se débrouillait le newbie au sujet des Heartless. Peut-être se ferait-il bouffer ? Ça restait à voir. Elle esquissa un sourire en voyant qu’il semblait très à l’aise avec sa grosse épée, à combattre, même, tout simplement ! Il faisait même preuve d’imagination avec les épines qui-crèvent-les-yeux. Plein de ressources et tout, c’bien dans la vie, très aidant ! Peut-être irait-il loin, dans le cas où il ne se ferait pas bouffer... M’enfin, c’pas comme si elle allait arrêter les sans-coeur de le bouffer si jamais, han ! C’pas comme si elle s’était attachée au gamin ou quoi que ce soit ! Et déjà, s’il ne se faisait pas tuer, ça prouverait bien sa valeur et son utilité... Après tout, il démontrait bien des signes de puissance sous ces airs de petit morveux !

Et en plus, il la trouvait jolie.

Huhuhu.

Mais au sol, les créatures, autant volantes que terrestres, faisaient leur chemin vers elle. Son sourire machiavélique orna une nouvelle fois son visage. Ils voulaient jouer ? Aucun problème, rentrer dans cette danse était une chose très facile et oh combien amusante ! ET HOP ! Un choc sur un nouveau Blues Émeraude, une dague lancée rapidement vers un Bandit, tous deux réduits à néant dans le temps de crier ‘pinotte’ avec votre allégresse de gens qui prennent des photos. Le Vouivre dormait toujours plus loin, et elle, elle riait comme une cinglée depuis déjà un bon moment. Beeh ! Il faisait longtemps depuis qu’elle avait eu un tel plaisir ! Et dire que cette mission avait commencé en un grave ennui ennuyeux de la mort qui ennuie ! Elle en avait de la chance, celle-là, elle en avait ! Et en plus le jeune il se battait bien, et encore mieux depuis qu’il l’avait rejoint au sol et qu’il s’acharnait sur d’autres Bandits tandis qu’elle s’occupait des Magiciens plus haut en lançant en synchronisation avec les coups d’épée ses dagues électrisantes. D’une certaine manière ils faisaient tout de même une bonne équipe, sans vouloir rien insinuer, et peut-être jamais n’oserait-elle l’avouer, parce que .... elle reste elle, tout de même. Et cette petite Simili avait tout un égo qu’elle traînait avec elle partout où elle allait !

Il n’y en restait plus sur la grosse dune. Ceux qui s’étaient alors avancés étaient tous retournés dans le monde des Ténèbres, les autres semblaient attendre leur arrivée pour même vouloir foncer. On comptait alors parmi eux les plus puissants ; Quelques gros bandits, des petits et le fameux Vouivre qui dormait au centre, sans qu’il ne soit atteignable. Le jeune semblait bien énergique, à descendre de la butte comme ça en criant. Un amusement purement enfantin qu’elle ne vivrait certainement pas. En un soupir face à ce ton enthousiaste, elle se laissait donc glisser sur ses grosses bottes de la dune, atteignant le sol peu après que le mollusque commençait à se placer en mode défense vers les bebittes qui se mettaient lentement à faire leur chemin vers eux. Enfin, celles qui étaient réveillées ! Et actives. Les autres avaient peut-être trop la flemme, ou étaient seulement en mode défense. Chose qui ne durerait sûrement que quelques temps – le temps de sentir l’odeur alléchante du gamin.

    « You’d better watch it. They’re after your heart. »
      v.f. : Tu devrais faire attention. Ils en ont après ton coeur.


Tout simplement. Oooh, elle ne voulait pas l’effrayer. Dans ce cas, c’était peut-être raté, mais elle s’en foutait, après tout. Un autre rire, petit rire maléfique, emplit sa gorge alors que les créatures avançaient.

    « Let’s go ! »
      v.f. : Allons-y !


Et elle s’élançait une nouvelle fois dans la masse, propulsant des éclairs d’un côté, lançant ses dagues de l’autre, atteignant ses cibles avant de fondre sur une autre, faisant rapparaître ses armes de prédilection entre ses doigts pour assailler un nouveau Bandit à coup de poignards, s’en servant alors comme des griffes très aiguisées, toujours de ce même rire. Un autre, derrière, lui asséna cependant un coup qui la fit valser et retomber sur les fesses, dans son bien-aimé sable. Elle se relevait donc après un grognement de profond mécontentement, avant de crier toute sa rage dans les pires insultes qu’elle pouvait trouver en assassinant sans pitié tous les Sans-Coeur qui croisaient son chemin. Une de ses dagues frôla de près la belle chevelure du petit, et dans un petit ‘oups!’ ricaneur, elle s’en excusait, tout en continuant d’assaillir les créatures et de les détourner de coups sournois. Il aurait pas fallu qu’il crève comme ça, voyons... ça aurait été beaucoup moins marrant ! Elle s’amusait déjà tellement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Luso♠ Messages : 44
♦ Munny : 185

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Mer 10 Aoû 2011, 10:19 pm

Ma fois, cette petite blondinette se débrouillait fort bien ! Et sa technique de petites dagues me rappelait encore plus Adelle. Quoi que....Ahhhw ! Je pare un coup d'une version plus grosse des petits bandits du haut des dunes. Après qu'il se soit évaporé, je continu mon observation de la jeune fille...A est ce que je pensais déjà ? Ah oui ! On dirait qui y a de petits éclairs dans ses petits coutelas. Donc elle se sert de magie en plus de technique physique ? Voilà qui est fort intéressant ! Bon...hum...Waah ! Je manque un peu de concentration. Un gros bandit m'envoie d'ailleurs valser sur un autre plus petit qui par chance s'évapora grâce à l'une de mes grosses épines qui s'était coincé dans mes vêtements. Au loin, j'apercevais le gros caméléon endormis. Ma fois, il est mignon mais je suis assez certain que comme les guimauves, il doit être quelques peu hargneux.

« You'd better watch it. They're after your heart. »

Mon Coeur? Mais de quoi diable parlait-elle? Bon, peut-être que ces petites créatures visent le coeur lorsqu'elles tuent...Bon, je vais faire attention à ne pas me faire embrocher dans la poitrine alors ! Et je ne sais pas trop ce qui se passa ensuite mais le nombre de créatures tripla voir quadrupla ! Bon, elles ont du voir qu'on ne rigolait pas et qu'a moins de se mettre en grand nombre, la probabilité qu'ils meurent tous était trop bonne. Paf, tourne vers la droite et pare un coup d'un gros bandit. Paf ! À gauche sur une guimauve.

Bon, je commence à avoir quelques difficultés à garder le rythme, moi ! Soudain, un truc me passe à quelques centimètres du vissage. Et je l'entends lâcher un petit : Oups !

Le fait qu'un couteau m'ai presque défiguré, voir pire, ne m'inquiétait pas tellement ; je veux dire, il était souvent arrivé que les flèches d'Aelis, mon meilleur archée, viennent me frôler une oreille avant d'allez se ficher dans l'orifice unique d'un monstre blindé, ça arrivait tous les jours et ayant une pleine confiance en lui, ça ne m'avait jamais fait peur. Mais le "Oups" qu'avait poussé la blonde m'indiquait que ce n'était que grace au hasard qu'il me restait encore deux yeux. (ça et je fais que le couteau se soit planté dans le sable.) Elle se moque de moi ou elle commence à avoir quelques difficultés à garder le rythme ?

En tous cas moi...j'aurais besoin d'un coup de pouce ! Comment se porte ma magie ? Oh ! Tiens, déjà mieux que plus tôt ! Peut-être pourrais-je tenter un petit sortilège de rapidité ! Mais pour ça je dois changer de classe...

Je m'approche d'elle pour un minimum de protection puis Hop ! Changement de classe vers mage blanc ! Bon donc...Célérité ! Voyons voir...OH oui ! Me voilà bien plus rapide ! De ma superbe rapidité je me mets à cogner dans tout ce qui bouge, malheureusement, je devrai reprendre ma classe de guerrier si je voulais vraiment être efficace.

Elle aussi semblait débordé, je m'approche d'elle, aussi rapide qu'un éclaire, la saisie par l'épaule et !!!!!....Lui donne un bisou, tout doux, tout chaste, sur les lèvres, dans le but, bien sur, de lui partager mon sort de célérité.

Et je m'éloigne le plus rapidement que mon sort me l'accorde. Elle aussi, d'ici quelques secondes, devrait ressentir cette drôle d'impression de légèreté, sentir son coeur battre plus rapidement suivis de ces mouvements plus rapides et fluides, sentir, entendre et voir tout avec plus de détailles. C'était presque comme un mélange de Speed et d'ecstasy mais sans les effets négatifs.

J'espère qu'elle ne le prenne pas trop mal...Quand même, le nombre de fois où, moi, j'ai du embrasser plein de gens pour des sorts ! Surtout que c'était généralement Navine qui nous administrait les sort...Brrr...Ai-je précisé que Navine était une N'Mohs ? (Genre de créatures humanoïde-chien) Mais c'était pas mal lorsque c'était les sorts de la belle chamane Karia, une Vièra (grande femme avec des oreilles de lapin).

Bon, nous disposions d'envions 10-15 minutes de rapidité et il ne faillait pas les gaspiller !

Je me jette sur une créature, l'assomme puis la tue. Puis une autre...Et une autre...Et encore une autre !

Soudain, au loin, j'aperçu la forme du gros cameleon se mettre à bouger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t85-luso-clemens
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Ven 12 Aoû 2011, 10:34 pm

Elle ne pouvait décidément pas s’arrêter de rire, la demoiselle ! Mais enfin, comment pouvait-elle même penser s’arrêter avec tant de plaisir ! C’était beaucoup trop beau pour même penser faire quoi que ce soit d’autre ! Comme tout lui souriait, oh que oui ! Et dire que cette mission n’avait été qu’à la base d’espionner Sora, qui n’était même pas Sora après tout. Le jeune homme était très talentueux, c’était totalement que ça qu’elle pouvait oser dire. Il se battait bien, avait l’air un peu rouillé, mais tout de même. Jamais n’oserait-elle l’avouer, mais elle aimait mieux être entourée d’autant de créatures avec de l’aide que toute seule, où elle aurait eu plus de mal... C’est qu’elle a toute une fierté, la Nymphe, faut pas lui enlever aussi facilement par ce genre de paroles ! Et hop ! Un autre magicien au tapis, plus un bandit qui n’en avait vachement rien donné. MAIS HAN ! C’est quoi ça ! Ce gros bandit était protégé par un bouclier ! Bon, bon, bon. La jeune femme s’arrêtait quelques instants pour regarder, tout en évitant les coups du gros bandit pour ne pas se ramasser avec une grosse ecchymose sur sa joue PARFAITE et DÉLICATE...

AH HA ! Le voilà, le coupable, celui qui est responsable. Ce TRUC ! Avec le livre grand ouvert, là, qui récite des incantations de protection pour ne pas que son allié tombe et qu’il soit plus fort ! Là n’était pas la première fois qu’elle voyait une certaine entraide entre les Sans-Coeur, mais chaque fois, ça sonnait bien étrange puisque ces trucs ne répondaient que par leurs instincts primitifs du je-veux-bouffer-ton-coeur... Mais peut-être était-ce simplement l’instinct de survie qui les prenait à faire quelque chose du genre. Un sourire machiavélique se dessina sur ses fines lèvres et elle repartait dans un rire assez traumatisant pour ceux qui ne le connaissait pas vers le magicien qui était responsable du sort de protection, avec une vitesse folle qui lui était bien naturelle, son corps en entier resplendissant de dizaines d’éclairs avant qu’elle ne lance ses dagues témérairement sur le truc, qui fut sonné un instant, son livre propulsé plus loin qu’elle détruit d’un grand choc explosif avant de s’acharner sur le sans-coeur, jusqu’à ce qu’il finisse par exploser en de cendres s’évaporant.

Et le combat continuait, entre toutes les créatures redoublant, apparaissant de plus en plus et terrorisant le sable, car ils ne faisaient pas peur du tout aux deux .... Je vais pas dire amis parce qu’elle va me tuer alors ACCOLYTES ! Et puis le jeune se rapprochait... Et... WHUT ? Il avait fait quoi, là, avant de repartir ? Elle avait bien senti ses lèvres effleurer les siennes tandis qu’elle se battait... Mais... Mais... OH MAIS IL ALLAIT LE REGRETTER LE TRUC JE VOUS LE JURE ! IL ALLAIT SUBIR LA COLÈRE DE LARXEEEENE !

Celle-ci figea cependant pendant une fraction de seconde.

Elle se sentait soudainement plus fine, plus délicate.... Comme si tout devenait plus lent, comme si le monde se stoppait... Et fut prise de ce qu’on pouvait appeler une certaine peur, ses yeux de la couleur de l’émeraude s’agrandissant soudainement alors qu’elle ratissait tous les Sans-Coeur à portée. C’était à ne rien comprendre ! Qu’est-ce qui arrivait, soudainement ? NAON ! NAOOON ! Les émotions ne pouvaient être en train de lui reprendre, c’était improbable, insensé, IM-PO-SSI-BLE ! Mais alors c’était quoi, ça ? Qu’est-ce qu’il lui avait fait, ce MOLLUSQUE ? HAN ? Lui redonner son coeur, d’un simple baiser ? BOUARQUE ! Elle ne pouvait pas être amoureuse, pour l’amour de Kingdom Hearts et de toutes ses convictions ! Elle était une Nobody ! Une RIEN ! Personne ! Pas de coeur ! Et un coeur... Non, elle ne voulait pas ravoir un coeur, non, non, non !

...Bref, la fille, elle pétait un plomb. Elle capotait. Elle PÉTAIT UN CABLE INTENSE ! ET donc, elle se retournait vers le jeune, le regard flamboyant de rage, n’y comprenant totalement rien, et tout, et tout ! C’est à peine si elle ne se prenait pas la tête entre ses mains gantées pour crier un gros ‘NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON’ bien audible tellement c’était choquant, ce truc ! Et puisqu’elle était blonde, elle ne voyait presque rien de ce qui pouvait bien se passer pour de vrai, que c’était juste pour un sort, et tout. Nan mais quelle idiote ! Je vous approuve ça, mes amis. Mais l’idiote elle est très puissante et en plus elle a mauvais caractère.



Elle en avait supposément très assez de ces maudites créatures... Et puisque les dagues étaient inutiles face à tant de créatures, elles étaient beaucoup trop nombreuses et ils crouleraient sûrement bientôt... Il ne restait plus qu’un seul choix. Une seule chose à faire.

Et donc, elle se rapprochait du jeune, le prit par l’épaule et lui ordonna une seule chose, son regard dur.

    « I’ll get you back for that later. »
      v.f. : Je te reviendrai là-dessus plus tard.


Elle attendit un moment, que les créatures se rapprochent. Elle se chargeait, son corps pris entre plusieurs décharges dansantes.

    « DON’T MOVE. »
      v.f. : NE BOUGE PAS.


Et alors les éclairs devenaient plus ardentes. Elle ferma les yeux, se concentrant pour tout emmagasiner l’énergie en un même endroit. Autour d’eux se matérialisait une sphère protectrice électrique qui devenait de plus en plus gros, s’intensifiant dans sa course et faisant s’évaporer les créatures ténébreuses seulement au contact. La sphère était semblable à une explosion. Il ne restait plus que le Vouivre, qui venait de se réveiller, qui les regardait d’un air rageur. Il s’envolait du ciel et, dans un cri hargneux, s’approchait. Ça n’allait pas être le plus simple, même que celui-ci serait beaucoup plus difficile à abattre.

    « And now, let the REAL show begin ! »
      v.f. : Et maintenant, que le VRAI spectacle commence !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Luso♠ Messages : 44
♦ Munny : 185

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Jeu 18 Aoû 2011, 1:43 am

Hop ! Un de plus, Hop deux d'un coup ! Rien de mieux que quelques minutes d'un sort de célérité pour battre une armée de monstres ! Oui, ils sont beaucoup et un peu difficile à suivre MAIS ...Ils sont plutôt faibles, du moins ceux-là parce que le genre lézard au loin ne me semble pas aussi faiblard. Lors d'un moment de répit, je jette un regard sur la blonde pour m'assurer qu'elle fasse bon usage de mon sortilège, ma fois, elle s'en sortait fort bien ! Mais il y avait un genre d'angoisse peint sur son visage. Peut-être avait-elle été surprise des effets du sortilège, moi-même, le premier coup, je ne pouvais m'empêcher de me demander s'il était normal que tous mes sens était soudainement si accrut et trouvait mon rythme cardiaque inquiétant. Le premier coup est toujours le pire, après quelques coups, on remarque moins ces petits détailles et se concentre mieux sur le combat ; c'est l'un des seuls sort qui nécessite de l'entrainement : plus on l'utilise, plus on arrive à en tirer avantage.

Aie aie aie ! Voilà encore plus de petits monstres qui reviennent en charge ! Il me reste encore quelques minutes de rapidité, autant en profiter ! Et un de plus ! Et un autre ! Et encore un autre ! Mais le nombre de monstres semblaient augmenter plutôt que de diminuer...

Soudain, Larxene (C'est bien son nom ? en tous cas, c'est celui écrit dans le grimoire.) s'approcha de moi à une vitesse surhumaine, toujours sous le sortilège de célérité et m'attrape par l'épaule.

« I'll get you back for that later. »

Pourquoi dont ? Pour ce petit bisou que je lui aie dérobé en échange d'une vitesse surhumaine ? Si ça se trouve, c'était son premier baiser...Ahahah ! Quel gougeât je serais alors !

-Hum-Kay. (Soit OK précédé par un léger M) Répondis-je avec un enthousiasme amusé. Les créatures nous encercleraient peu à peu, j'aurais voulu réagir mais la blonde me tenait fortement par l'épaulé, aurait-elle un plan ? Mon épaule s'engourdit soudain, la jeune fille me lâcha et je remarque alors que son corps semble parcourut par des dizaines de petites éclaires. Plus tôt aussi, j'avais remarqué ce phénomène. Cette fille avait probablement un pouvoir semblable à nos mages spécialiste en foudre.

« DON'T MOVE. »


Oh, ça, j'avais compris. Toutes les créatures s'évaporèrent dans de grands nuages de fumés noirs à mesure où un énorme dôme d'énergie se formait autour de nous. Ma fois, son pouvoir est puissant ! Même Navine (mage en chef de mon ancien clan) n'aurait pas été aussi efficace, enfin, pas sans avoir besoin de plusieurs heures de repos. Si elle l'aurait fait, elle n'aurait pas pu combattre par la suite, pourtant la blonde savait que nous avions encore au moins un ennemi à combattre, aussi il était certain qu'elle gardait encore quelques tours dans sa manche.

Nous nous tournâmes en même temps pour apercevoir le gros lézard se lever et nous hurler dessus avec hargne puis s'envoler.

« And now, let the REAL show begin ! »

Oh ? Donc cette créature était puissante ? Sans blague ! Elle me faisait d'ailleurs penser aux dragons d'Ivalice. Gros, imposant, menaçant...Sauf qu'ici au moins je peux le tuer, là-bas c'était toujours de les capturer et ça c'était difficile ! Lazanar, notre meilleur guerrier Vangaas a même dû suivre un intensif entrainement pour devenir dragonnier car nous manquions toujours nos missions de captures ! Nous finissions toujours par les tuer, ces pauvres bêtes ! Mais avec Lazanar et quelques charmeurs de bêtes, nous finissions par y arriver...

Et cet imbécile qui nous engageait toujours pour entrainer son Dragon ! Ça, en tout cas, ça ne me manquait pas !

Revenons-en à nos moutons...Arum...Dragons. Il nous fonçait droit dessus ! Il devait vraiment être en colère ! Monsieur serait grognon au réveil ?

Enfin, je dois esquiver, moi, sinon c'est la mort ! Il me reste peut-être deux-trois minutes de rapidité...J'évite....difficilement. Oulla ! J'allais avoir quelques difficultés une fois redevenu à mon état normal ! Enfin, le gros lézard volant repasse quelques fois près de nous. Soudain, il semble légèrement extenué et fait une pause près du sol. C'est le moment ! Utilisant mes dernières secondes de vélocité, je lui saute au dos et lui met le plus de coup d'épée que je peu. Il hurle et d'un coup de tête me propulse plus loin dans les dunes.

Mon gauche bras fait un drôle de crac lorsque je tombe dessu, mais j'ai pas mal, pour l'instant, j'ai intérêt à rester sur l'adrénaline jusqu'à ce que je puisse me trouver un coin tranquille, regagner des forces et me guérir. Au moins il à pas pris un drôle d'angle ni rien, la cassure était net et propre ( si cassure il y a.) et ça allait être facile à réparer.

Hop ! Je me lève et met à courir vers le monstre dont la blonde continu de s'occuper. Au moins, après avoir vaincu ce truc, mon épée allait être un peu plus puissante ! En évitant une attaque de la jeune fille, le dragon qui avait oublié mon existence (où peut-être qu'il me croyait mort ?) passe près de moi, j'en profite puis lui envoyer un gros coup dans la patte gauche, celle-ci se détache du corps et Pouf ! En fumé. Œil pour oeil, bras pour bras ! Quoi que le mien est seulement amoché, pas inexistant ! Mais bon, ça lui fera un truc en moins pour essayer de nous crever les yeux avec !

Je rejoins Larxene.

-Il est coriace... une stratégie ? Demandais-je poliment en gardant mon bras gauche bien collé le long de mon corps alors que je tenais Sequentia du droit, bien en garde devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t85-luso-clemens
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Dim 21 Aoû 2011, 1:17 am

Ouuulà ! Téméraire, le jeune, téméraire ! Sauter sur un Vouivre enragé, ça, c’est un truc qui n’est pas trop conseillé de faire, certainement pas de cette manière en plus ! Il va se tuer, le jeune, il va se tuer ! Meuh non il s’en fout, c’est bien évident, si non pourquoi il tenterait de planter son épée dedans en plus ? Elle, elle ne faisait que regarder... Enfin, quand y’a un plouc qui fait le clown, on regarde, c’tout. Le clown il se donnait vraiment en spectacle en plus, à faire le rodéo avec un dragon qui n’a pas l’air d’aimer ça... Ah bah PREUVE À L’APPUI : Il se fait jeter plus loin dans un gros boost de vitesse ! BANG.... Larxene se cabre un peu à la vue de cette jolie chute, tout en soufflant un petit ‘ouille...’, restant plantée là à le regarder souffrir sans même faire attention à notre joli petit sans coeur qui se rapprochait à toute allure dans son dos pour la propulser pour la deuxième fois la face première dans le sable. Et là... Là... LÀ ! Elle se relève d’un bond et GUEULE pour sa dignité, crachant un puissant éclair de ses dagues alors que le truc, bah, il évite. WOUHOU. C’est ce qu’on appelle très bien un EPIC FAIL. Dans un cas normal, ça aurait pu être super marrant, mais là, ça l’était pas. Elle était bien concernée et ça la faisait gueuler encore plus ! Le jeune se rapproche, mais elle n’y porte pas attention, nooon ! Elle est beaucoup trop frustrée pour ça, et elle continue même de le démontrer en disant tout plein de trucs que je ne réciterai pas tellement ils sont pas gentils dans la gueule du Vouivre tout en essayant de le lapider d’attaques électriques qu’il prend soin d’éviter !

ET PAF. Plus de jambe ! Ouh ! Intéressant. Larxene se retourne vers le gamin alors que le dragon, lui, remonte.

    « Nice one. »
      v.f. : Joli coup.


OUH. Compliment ! Ça lui redonne même le sourire de se voir assistée. C’est bien à se demander ce qui lui arrive, à la fille. Ou même si elle joue un jeu. Voyez donc ça... Ahem. Une stratégie... Une STRATÉGIE... Beh oui. Évidemment, une stratégie !

    « Of course ! Just wait there like the little bait you seem to be to its eyes and dodge when it charges at you, then attack before it flies back up ! That’s the best way ! »
      v.f. : Et comment ! Tu attends ici comme le petit appât que tu sembles être à ses yeux et tu évites sa charge pour l'attaquer avant qu'il remonte ! C'est la meilleure manière !


Suicidaire, comme moyen ? Naaan, pas du tout. Enfin, cette créature était inatteignable si on comptait son temps de vol et le temps qu’eux, ils restaient leurs pieds dans ce sable totalement putride. Et déjà puisque le truc avait perdu une patte arrière, il lui serait difficile de se poser une nouvelle fois, même s’il serait tenté de le faire : les Vouivres n’avaient que cette manière d’attaquer, c’était bien malheureux pour eux. Ses petits poignards de retour dans sa main, elle ne pouvait s’empêcher de sourire face à la créature. Coriace, certes ! Mais il tomberait sous leur force ultimement puissante ! MOUAHAHAHAHA ! Et c’était le cas de le dire, car ils faisaient un duo choc, même si l’autre tweet (inventeur de Twitter, wouhou !) Venait de se casser le bras ou j’sais pas quoi ! Et encore, il se battait tout de même ! Le mollusque avait beaucoup de détermination. C’était bon, c’était bon... Et le fait même qu’il semblait perdu ouvrait plusieurs portes. Larxene pourrait bien se servir de lui... Puisqu’il voulait à ce point retrouver sa maison, son ‘monde’.... Le lancer dans une quête sans fin pouvait même être SUBLIME ! Et en plus, son livre était... Attrayant. Son nom écrit dedans, son histoire racontée, flashée dans une place déjà trop flash... Wouahou, quoi ! Jamais elle n’avait vu ça et elle trouvait ça trop intriguant ! Ça pique la curiosité supposément inexistante !

Pas le temps de penser, le Vouivre revient à l’assaut dans un nouveau coup de rage ultime ! Oulà ! Il n’était pas content, le petit Heartless, pas content du tout ! Et alors elle l’évitait, lui donnait quelques coups de ses griffes électrifiées, et hop ! Une nouvelle fois, il perdait de force, il semblait blessé à son aile droite ! Dès que ce truc serait incapable de voler, ce serait une cible facile. Blessé, le dragon remontait en rage dans le ciel avant de se retourner, comme un beau gentil boomerang qui revient vers son propriétaire ! LE plus beau dans tout cela était le fait qu’il visait surtout le gamin ! Bah ouais, ça aide, ne pas avoir de coeur, quand on se bat contre un truc affamé qui se nourrit expressément de ça ! Mais bon, autant protéger la mioche, on sait jamais, elle peut être utile. Et en plus, elle avait des comptes à rendre avec. La Nymphe n’avait certainement pas encore oublié la passe du baiser, oh ça non !

Parlant de ça, le sentiment qui l’avait alors envahi était parti. Le remarquant, elle eut un soupir de ce qui pouvait être du soulagement, mais qui en était-il, finalement ? On sait plus, les Nobody, c’est compliqué ! Ça ressent mais ça ressent pas, qu’est-ce que tu veux... DONC... Elle l’attaquait encore une fois, cette fois en propulsant ses dagues pour toucher une nouvelle fois son aile ! Il gueule, encore, avant de foncer sur le gamin, alors qu’elle lance les lames de son autre main pour le déconcentrer. Tout compte fait, la bebitte se voit alors déconcertée et croule dans le sable.

    « HAHAHAHA ! That’s SOOO much fun ! »
      v.f. : HAHAHA ! C’est SIII amusant !


Le rire gamin, la démarche gamine. Tout ça accompagné d’un presque tapage dans les mains en sautillant avant qu’elle ne fasse rapparaître ses armes une nouvelle fois dans ses mains en courant à une vitesse fulgurante vers la créature effondrée plus loin.

    « You’re coming or not ? That thing isn’t gonna kill itself ! »
      v.f. : Tu viens ou pas ? Ce truc ne va pas se tuer tout seul !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Luso♠ Messages : 44
♦ Munny : 185

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Sam 27 Aoû 2011, 1:40 am

« Nice one. »

Me lançât-elle après que j'eus privé le sans coeur géant d'un membre. Ouais bah, il aurait pu...Je ne sais pas moi, se poser et s'occuper de sa blessure ? Mais non, le gros truc continuait, presque comme si de rien était, presque parce qu'il semblait quand même plus enragé...Drôle de créature, il semblerait qu'il n'ait pas de reflexes de survie je veux dire, quand tu perds un membre, d'ordinaire, tu te sauves ou tu changes de tactique ! Pas cette chose, comme si elle était spécialement programmée pour n'avoir qu'un mode d'attaque...Bon...L'avantage c'est qu'elle était prévisible ! Sauf évidemment si c'était justement un plan pour nous mettre à l'aise ; je dois rester sur mes gardes, juste au cas où.

-Merci. Dis-je jovialement.

Mais bon ! Sinon ça s'avers plus facile! Nous étudions un peu son mode d'attaque puis nous la tuions !

« Of course ! Just wait there like the little bait you seem to be to its eyes and dodge when it charges at you, then attack before it flies back up ! That's the best way ! »

Ma fois, elle avait les même vues que moi sur le simplisme ! C’était simple ! Tout était simple! Mais pourquoi devrais-je être la cible ? C’est vrai que…Même sans vraiment faire exprès, le dragon semblait vraiment ne regarder que moi. Il évitait quand même Larxene mais c’était vers moi que ses noirs yeux étaient rivés. Oups là Il nous fonçait droit dessue ! Nous l’évitâmes. Il fonça tout droit, sans vraiment essayer de dériver sa trajectoire vers nous. Il me manqua de peu…En fait, il ne me manqua pas…Non, je n’avais pas été touché mais j’aurais reçu sa puissante patte en pleine tête si je ne la lui avais pas coupé quelques minutes plus tôt ; j’avais seulement eu de la veine ! Donc bon, la bête, visiblement étourdie par son attaque ratée se posa difficilement au sol. La blonde lui envoya quelques projectiles vers les ailes du dragon qui fait pousser à se dernier quelques nouveaux hurlements hargneux.

« HAHAHAHA ! That’s SOOO much fun ! »

Ouais, effectivement, elle semblait bien amusée la donzelle! Moi aussi je m’amusais bien, bien que moins depuis que je m’étais casé le bras qui commençait justement à élancer. Je devais retrouver le summum de l’adrénaline sinon j’allais bientôt avoir très, très mal !

« You’re coming or not ? That thing isn’t gonna kill itself ! »

Je la suivie d’un pas rapide ; elle était presque mignonne avec son air innocente et enfantine bien que j’ai déjà compris que cette demoiselle n’avait rien d’une petite fille enjouée.

Nous allâmes près de la bête, elle semblait avoir quelques difficultés à remonter dans les airs, la blonde l’avait-elle à ce point touché ?

D'ici, je pouvais apercevoir que l'une des ailes de la chose était gravement blaisée, elle avait été trouée à plusieurs endroits (En plus des troue qu'il y avait déjà) et elle était même fendue. Aussi, la base de l'ail semblait aussi avoir été touchée. La vouivre bâtait nerveusement de cette aile blessée, comme si en tenait de faire disparaitre les blessures en balayant son aile.

C'était le moment ! je sentais ma "coéquipière" toute excitée à côté de moi, de tuer une créature lui faisait à ce point plaisir ? Je n'aimais l'idée de tuer par plaisir mais...D'un autre côté...Ces créatures avaient en tête d'attaquer la ville, non ? Et plus je me battais contre le dragon, plus j'en venais à me demander si elle n'avait ne serait-ce qu'une pensée propre, tuer cette créature était alors peut-être une bonne chose.

Nous nous avançâmes discrètement (moi, du moins), elle nous flaira, se mit à regarder de tous les côtés afin de nous trouver, le monstre avait essayer de s'envoler mais après s'être monté à quelques mètres du sol, elle c'était lourdement reposé, l'aile toujours parcourut de spasmes.

-Notre douce amie semble savoir quelques difficultés à voler...joli coup. Dis-je aimablement. J'avais peut-être un bras hors service, mais la créature aussi et comme elle était partiellement privée de son champ de combat de prédilection...L'abattre allait être un jeu d'enfants ! Il fallait seulement éviter ces coups de becs, car elle ne risquait pas de nous attaquer d'un coup de serres, sinon elle tomberait à coup sur !

Elle semblait toute désorientée, comme si elle n'arrivait pas à concevoir de le plus pouvoir voler plus de quelques secondes, elle tournait la tête dans tous les sens, bâtait de l'ail intacte comme pour essayer de nous menacer.

-Après vous, charmante demoiselle ! Dis-je gentiment, Lui laissant quelques secondes pour réagir et pour ensuite me lancer à mon tour à l'assaut de la vouivre blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t85-luso-clemens
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Ven 02 Sep 2011, 3:32 pm

Qu’est-ce qu’elle pouvait faire ? Oh ! Mais non ! MAIS NON ! Voyons, elle n’allait pas rester là à l’attendre, en plus il lui avait donné priorité ! C’était le temps, mes amis, oui oui, le temps, de faire la FÊTE ! Genre, le truc super cool qu’elle pouvait faire qui faisait super freaker, en bon Québécois, et qui allait certainement donner une bonne FROUSSE à ce foutu Heartless. Mouahaha. Comment être diabolique, me diriez-vous ? Bahhhh Larxy’ elle était super gentille et tout, c’est vrai quoi... Mais... La fille, elle est sadique. OUI ! Sa-di-que ! Une vraie p’tite folle qui aimait le saaaaaang inexistant dans le monde de KH voyons mais on s’en fout et tout et tout. DONC. Elle es toute diabolique, elle court partout, dans le sable si détestable, avec son rire de p’tite gamine qui a pas d’allure. M’enfin, c’normal. Vous avez tu déjà vu ça, vous autre, une petite gamine sadique de même ? En plus elle avait pas vraiment le... la... Silhouette d’une gamine, vous en direz autant ! Vous la connaissez en plus. Sur son image principale, ELLE SORT LES HANCHES !

Jeeee m’éloigne. Je devrais pas m’éloigner, c’est pas bon pour la santé des narratrices. Je risque de me faire tuer par vous, chers lecteurs, alors je reviens. Donc là, elle court et elle veut faire un super plan pour faire peur. Vous savez pour quoi elle va opter ? Non ? BAH ! Stupides que vous êtes, c’est pourtant si simple de savoir ce genre de chose, surtout venant d’elle... Oookay, peut-être pas. Voilà que tout s’enclenche ! Que le jeune court derrière elle, pas assez vite pour la rattraper parce que même avec des talons hauts elle torche, la fille, et elle s’ÉLANCE si GRACIEUSEMENT que ça reste presque bizarre pour une fille comme elle... Et puis là, tout d’un coup .... POUF ! Tout plein de Larxene qui entourent la joulie bébête dans un rire diabolique et qui s’abat sur elle qui ne peut pas voler pour ENFIN en finir ! Et il y a cette superbe démarche, qui fait que la bête ne sait plus où donner la tête et qu’elle reste là à se demander ce qu’elle va faire de sa vie qui va bientôt en finir. Y’a que la vraie qui finit par piteucher ses superbes dagues électriques dans une attaque finale MASSACRANTE dans une bruit des plus réjouissants de choc.

HAHA ! Mort. Plus là. No more. Mouahaha ! Libérééée ! Elle émit alors un de ces rires caractéristiques, un genre de ‘ah HA !’ semi arrogant, se mettant les poings sur les hanches comme une vraie combattante l’aurait fait, sa fierté sortant même de ses oreilles tellement elle était... Eh oui, fière. Son regard se retournait vers le jeune, la tête haute tandis que lui souffrait, pauvre petite âme, comme si elle allait utiliser ses potions pour l’aider, quoi ! ... Elle n’en avait pas sur elle, surtout, mais détail encore une fois. Elle bombait un peu le torse sous cette fierté poignante et son égo grandissant une nouvelle fois d’une manière surdimensionné, comme d’habitude, avant de mettre une mèche derrière son oreille avec un grand sourire sur ses lèvres rosées.

    « That. Was. Totally awesome. »
      v.f. : Ça. C'était. Trop bien.


HIGH FIIIVE. Nan. Ça marche pas. Vous voyez Larxy faire un high five ? NAN. EEET SURTOUT pas avec un p’tit jeune. Sortez de vos maudites illusions, voyons ! Elle était contente, peut-être, mais quand même ! Tss...

Et tiens, c’était pas le tapis, là, qui volait dans leur direction de sa manière joyeusement, insignifiamment, vraiment-trop-pas-coolement rapide ? Bon, fallait vraiment qu’elle disparaisse avant que ce truc ne leur saute dessus et l’apporte. Avec chance, peut-être qu’il traînerait ce jeune avec lui et lui permettrait de... Faire ce qu’il voulait faire, histoire qu’elle puisse la rattraper un bon moment donné pour lui donner une chance de servir dans la super Organisation... Bien évidemment, une fois que celle-ci se serait changé et que ce cher homme à fleur qui sentait bon la virilité rosée et elle-même, cette jolie Nymphe furieuse, auraient pris le pouvoir de leur main de fer et que tous CROULERAIENT sous le poids de la honte d’avoir été dominés par des VIEUX qui sentent la MERDEUH. Surtout Xigbar. Mais détail. AH NOON ! Le tapis se mettait à tourner une nouvelle fois autour de Luso, comme s’il voulait le reprendre ! Les yeux ronds, elle n’envisageait que le pire : Que ce foutu tapis ne les reprenne dans son super joyeux truc de la mort qui tue. MAIS ELLE VOULAIT PAS ! Fallait que le p’tit se tourne, fallait qu’il se tourne et qu’elle parte. Cette mission avait trop duré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Luso♠ Messages : 44
♦ Munny : 185

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   Sam 01 Oct 2011, 12:35 am

« That. Was. Totally awesome. »


Dit-elle, toute joyeuse après avoir démolie la créature avec son attaque étrange de « Et que je me dédouble ! Vlam ! Et Paf ! ahhAH ! »

Ce fut impressionnant, sincèrement, je n'avais jamais vu une telle attaque même venant de grands mages de la foudre...Ou elle possédait un type de magique bien différente des mages dont j'avais l'habitude, ou elle dépassait largement leur nivaux. Mais qui était-elle à la fin ? Larxene était son nom, ça j'avais compris, mon livre me l'avait gentiment dit et elle prouvé en s'intéressant à mon dit livre lorsque j'avais prononcé son nom. C'est étrange comme nom ! Je ne l'avais jamais entendu auparavant...

Mais bon ce n'est pas très important ! Mais qu'es qui est important ? Il n'y avait visiblement plus d'ennemis à combattre et même s'il en restait deux ou trois, c'était insuffisant pour attaquer la ville.

Donc...Peut-être était-il temps que je la visite enfin, cette damnée ville ! Et le tapis semblait prêt à m'y conduire...Enfin, je crois, je doute qu'il nous emmène à nous battre contre une armée de créatures étranges pour ensuite nous tournoyer joyeusement autour pour finalement nous laisse en plan en plein milieu du dessert, ça n'aurait pas eu de sens. La blonde ne semblait pas toute en joie, elle, elle avait plutôt une tête d'enterrement, un air qui fait comprendre qu'elle préférerait être ailleurs, Psss ! Après ce beau combat, elle voulait déjà partir ! Pas de mise au point devant un pichet dans une taverne ! Raahhh, les gens de ce pays semblent un peu nul pour les rapports inter combattants !

J' eus soudain l'impression que mon corps me pique de partout, mais bon, ce n'est pas grave.

Tsss, c'est quoi ce...Ahhhw ! Awtch ! Mon bras, il commença soudain à élancer ; l'adrénaline du combat commence à descendre alors...AAAHHHWWW, alors mon corps commence à prendre conscience que ...Arrr ! Que ça fait mal !! Maudit corps humain ! Maudit ...Manque d'équipe ! Si j'avais eu mon clan avec moi !

Mais je n'avais pas mon clan avec moi...Et Dieu seul sait si je seulement je le rêverai, mon clan. Awwwwtch ! Maudit bras !

Pourquoi suis-je autant en plein de frustration, soudainement....Parce que mon bras me fait horriblement souffrir ? Ça fait du sens ! Je dois vite aller en ville et me soigner comme un se doit. Je pose ma main valide son l'épaule de mon bras blessé, ça ne semble pas disloqué ou rien de grave...Ca allait surement guérir rapidement, j'espère.

L'impression de picotement l'accentua, qu'était-se donc ? Et oh ! Tiens, mon premier grimoire était tout enluminé... Il devait être en train d'écrire notre combat épique contre le dragon à deux pattes. Sauf qu'étrangement, les trois autres livres aussi, illuminaient un peu.

Ça ressemblait étrangement au moment, il y a quelques années, où j'ai quitté Ivalice ; suis-je déjà en train de repartir ? Déjà ? Mais...C'est impossible que les quatre bouquins soient déjà pleins, pardi ! Sauf peut-être s'il a écrit chaque mini combat dans ses moindres détailles.

Peut-être devrais-je vérifier ? Et désormais, la blonde ne pourra pas le lancer du haut d'un tapis. Je pose ma main sur les sangle du grimoire numéro 1...Plus de doute, je suis en train de partir ; ma main me semble d'une étrange transparence. Je regarde tout autour de moi, l'air affolé, j'allais vraiment repartir ? Déjà ? Revenir à mon monde insipide et retourner à mon obsession de retrouver Ivalice, cette fois en sachant que même si je retrouvais un objet magique me permettant de voyager, je pourrai me retrouver n' importe où....

C'est si...dépriment.

Et elle, la blonde, elle scrutait l'horizon du regard alors que je disparaissais de plus en plus rapidement.

-Larxene...

Dis-je, plaintif.

-Je me nomme Lu...(so)

Mais je doute qu'elle ait entendu la fin, car moi-même ne m'étais pas entendu le prononcé, je vis noir.

Je crus d'abord être revenu à la cité du crépuscule ; la première chose que je vis fut l'enseigne du Bazard : trois espèces d'annaux au centre et deux petites avec des étoiles sur les côtés. Mais le reste du paysage était relativement différant.

Mais où étais-je encore tombé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t85-luso-clemens
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mais pourquoi un désert ? Pourquoi pas un champ avec des fleurs et des papillons !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Realm of Darkness | Kingdom Hearts RPG :: Mondes :: Royaumes :: Agrabah-