Partagez | 
 

 Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu   Jeu 14 Juil 2011, 2:36 am

Huuuum. Du chocolat. C’est si bon, du chocolat. Ce mélange onctueux de beurre de cacao, de lait et parfois même avec des extraits de vanille et d’autres ingrédients qui donnent l’eau à la bouche. Avec leur texture toute lisse ou parfois rugueuse, leur couleur tournant souvent dans les éclats de brun foncé ou plus pâle, parfois à aller jusqu’à un blanc crème délicat. Toujours, malgré la texture qui diffère, ça fond dans la bouche, c’est sucré, c’est tout moelleux, si savoureux. On le trouve dans tout plein de saveurs, genre à la framboise, à la menthe, plus fort ou parfois tout simplement au lait... Et toujours, il reste un plaisir à déguster seul ou entre amis. Un régal pour les papilles gustatives alors qu’il fond sous le palet, avec leur goût somptueux et leur odeur alléchante. Et toujours, oui, toujours, le chocolat vous laisse avec une petite goutte du Paradis, un sentiment profond de bien-être car jamais, non, jamais on ne pourrait trouver mieux que cette bouchée que l’on vient d’avaler... Que ce goût divin qui reste encore et encore et qui vous fait saliver juste à vouloir se rappeler de la sensation qui vous avait alors habité... Et tout ces bienfaits... Car oui, on se sent tellement bien après avoir mangé un de ces trucs ! Siiii bieeeen !

ALORS... Quelqu’un peut m’expliquer pourquoi ELLE, elle ressentait rien ? Ouais ouais, je vous vois venir. Elle est une Nobody, ils ont pas de coeur, pas d’émotion, niah niah niah.... MAIS ON S’EN FOUT, ça a le don d’énerver, tout ça, surtout quand on parle de chocolat, quand même ! C’est quoi c’t’affaire ? Rien ressentir quand on bouffe du chocolat, c’est tout simplement IGNOBLE ! Le visage de la blonde s’étirait dans un air des plus dégoûtés, les sourcils froncés et le nez replié alors que ses doigts tournaient et retournaient sans relâche la petite partie déjà croquée et d’une couleur noirâtre, son regard d’émeraude porté sur le petit truc.

    « Pff ! Pathetic. »
      v.f. : Pfft ! Pathétique.


D’un geste nonchalant de sa main gantée, elle envoya le pauvre petit morceau de chocolat inoffensif valser plus loin dans la pièce. Un léger fracas se fit entendre plus loin, mais dans le silence de la pièce, il sembla que son écho traversa les murs pour se rendre aux fines oreilles de la Nobody. Si ce qu’elle venait de traiter de pathétique était ce petit morceau, elle savait pourtant au plus profond d’elle-même que le problème venait d’elle, et non pas de ça. M’enfin, elle était beaucoup trop égocentrique pour se l’avouer réellement, ce qui ne résultait qu’en plus de ce qui aurait pu être de la colère, se reflétant dans une forte touche d’ennui. Oui, elle était totalement ennuyée. Tout de ce château était tout bonnement ennuyant, que devait-elle dire de plus ? Une mouche qui passait par là de temps en temps était la seule source de distraction qui pouvait bien y avoir ! Oh ! Mais elle était où, cette mouche ? Son regard, alors concentré sur le vide car elle se perdait dans ses pensées plus ou moins intéressantes, se concentra alors pour déterminer si elle ne pouvait pas retrouver l’infime point noir parmi le joli décor blanc (C’est pas très joli, d’ailleurs, mais on s’en fout) dans lequel elle séjournait. L’air de la Nymphe changea du tout au tout, effacant l’agacement qui avait alors orné son visage pour y dessiner un ravissant sourire machiavélique.

Avais-je parlé d’une mouche ?

...Pauvre petite chose. Elle n’avait que levé le doigt. Pouf ! Plus qu’un tas de cendres gisant au sol. Un rire enfantin tinta alors l’atmosphère. Heureusement que cette petite mouche s’était pointée direct dans son champ de vision ! La chercher, ça aurait été beaucoup trop long. Elle soupira alors de contentement, toujours ce sourire dessiné sur ses lèvres alors qu’elle se replaçait plus confortablement sur le canapé tout aussi blanc que les murs. Si l’ambiance hôpital n’avait jamais été son style, elle devait bien s’y faire, à la longue, prisonnière de ce truc. Oooh, il y avait eu le Castle Oblivion, aussi. Tout aussi affreusement blanc et hôpitalesque de la mort. Au moins, là-bas, il y avait eu ce petit Sora. Ce morveux était si intéressant, après tout ! À tout lancer en l’air et à se battre contre ses mémoires. Oh, il avait été si bon de le torturer. Tellement de plaisir à regarder ce petit escargot se tordre de douleur par terre par la force de ses mémoires lui donnant la nausée. Dommage que ce plan ait échoué. Avoir un tel escargot dans son équipe aurait été bien utile, pour leur rébellion. Semblerait-il cependant que la pauvre chose ait retrouvé toutes ses mémoires, d’après les récents sondages des membres de l’Organisation à qui elle avait parlé. Enfin, parmi ceux qui ne savaient rien, d’autres semblaient bien informés... C’était tout de même intéressant de voir que certaines personnes ne pouvaient qu’à peine relater ce qui se passait. Enfin, avec la paresse d’un et la léguminosité de l’autre, c’était chose compréhensible... MAIS BON.

Huuum... Maintenant, que faire ? Sa seule mouche déjà exterminée, son chocolat lancé au bout de ses bras et le calme morose de l’endroit, il n’y avait pas beaucoup d’options, laissez-moi vous dire ! Et il faut bien de l’action pour une fille aussi ÉLECTRIFIANTE que cette Simili que l’on voit ici ! Et alors qu’elle se remettait à s’ennuyer, il y avait lui. LUI. Oui, oui, le numéro II venait d’entrer dans la pièce de sa manière totalement décontractée de la vie, comme s’il n’avait rien d’autre à foutre. Oh ! Mais sa présence n’était pas la pire insulte pour la Numéro XII, oooh que non. Il restait là, sans bouger, à quelques mètres d’elle.

    « Hey, Grandpa ! I don’t need you ruining my line of sight ! »
      v.f. : Hé, Pépé ! Je n’ai pas besoin que tu ruines mon champ de vision !



Ouuulà les insultes ! Et encore, elle n’en avait pas fini ! Simplement, cette vieille peau venait d’interrompre ses pensées et ça ne lui avait pas du tout plu. Et puis, en quoi avait-il le droit de rentrer dans la salle commune quand personne n’y était sauf elle, simplement pour venir l’agacer ? Quel culot !


Dernière édition par Larxene le Mer 27 Juil 2011, 2:40 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Xigbar♠ Messages : 1311
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Sûrement là-bas
♦ Objectif actuel : Emmerder les gens ? 8D
♦ Munny : 135

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
5/100  (5/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu   Mer 20 Juil 2011, 6:56 pm

Gneuh… Disons que Xigbar avait connu des journées meilleures que celle-ci. Le pire c’était assurément cette trèèès mystérieuse douleur à la mâchoire. Mystérieux en effet, d’où cela pouvait bien provenir hein ? Sûrement pas de cet horrible coup de pied qu’il avait reçu il y a quelques temps, nooon, non, certainement pas ! Il n’avait qu’une envie, se taper la tête contre le mur et ne plus bouger… Bref, le borgne n’était pas de très bonne humeur. Vivement une mission, seul pour une fois ça ferait du bien, pour lui changer les idées. Il avait besoin de faire passer sa mauvaise humeur avant d’étrangler quelqu’un. Dire que techniquement, tout ça ce n’était même pas réel ! Il l’avait entendu mille fois le discours sur leurs fausses émotions et tout ça, mais c’était pas son problème si lui il avait décidé d’essayer de ne pas y prêter attention. Enfin… la plupart du temps il était conscient du fait que ce n’était que des illusions, mais quand il rageait, il rageait pour de vrai (ou du moins, pour de vrai dans sa tête !).

Il avait donc presque hâte de voir son cher Saïx aujourd’hui, qu’il se change les idées. Xigbar ne prit même pas la peine de marcher, il se téléporta tout simplement dans la Zone Grise, déjà prêt à répliquer à ce que le second de Xemnas lui dirait… mais…pouf…rien…personne. Ah ben c’était bien sa chance ! C’était quoi ça ? Une journée de vacance ? Tout juste quand justement il ne voulait pas rester à rien faire ? Non mais achevez-le ! … Oh... non, il n’était pas seul. Il y avait ce truc là (habituellement, on apelle ça une fille mais bon), Larxene. Bon bah ça expliquait au moins l’absence de Saïx, il avait fui, comme toute personne douée de bon sens faisait en apercevant la Numéro XII. Mais le bon sens… Xigbar était loin d’en faire preuve la plupart du temps. Tout de même… il resta un moment à la fixer, devrait-il aller la voir ? Était-il à ce point débile ? … Nan… mais en même temps il devrait bien lui parler. Elle, elle était allée au Manoir… et ça piquait la curiosité de l’Archer tout ce qui s’était passé là-bas. Le borgne soupira, Larxene… vraiment… pourquoi pas Zexion ? N’importe qui d’autre mais pas cette folle (sauf Vexen bien sûr) ! Finalement, il se décida à s’approcher, mais la blonde le devança en prenant la parole… Attendez là… Non… ELLE AVAIT OSÉ. Ça y est, s’en était trop, il avait dit qu’il étranglerait quelqu’un si ? Bah ce serait elle ! Non mais sérieusement ! Qui avait osé recruter un truc pareil pour l’Organisation ? Hein ? Qui ? … Oh oui, lui… Merde. Oublions ça alors, oui, oui, Larxene était un membre plus que compétent alors… Mais elle avait tout de même un sale caractère. Elle était pire que Xigbar quoi ! Enfin… Selon lui tout le moins (mais bien sûr, si on se fie à lui, tout le monde est pire han !). Le borgne se força pourtant à ne pas péter les plombs et lui sauter dessus, s’il réagirait ça ne ferait qu’encourager la folle à continuer, il le savait, il était en tous points comme elle de ce côté-là. Mais tout de même… rester de glace à une insulte pareille c’était loin d’être facile quand on s’appelait Xigbar ! Miraculeusement, il réussit à se contenir et se contenter de lui lancer un regard meurtrier… ça aurait pu être pire tout de même.

Bon alors comme ça la blondasse n’était pas contente de le voir ? Bon c’est triste hein, il allait rester tout de même, qu’elle boude ou qu’elle fasse une crise, c’était pas son problème, fallait juste pas l’écouter quand elle se mettait à l’insulter parce que ça lui provoquait souvent une mystérieuse envie de la frapper… mais hum, si le Numéro II commençait à s’en prendre à ceux de son côté ce serait pas super hein… déjà qu’il devait tout de même y avoir quelques personnes qui aimeraient bien l’écorcher vif en ce moment… C’est que le borgne bah, il aimait ça lui se faire tout plein de hum… gentils amis… M’enfin… Passons tout ça, parce que justement, il se faisait un peu trop fixer à son goût. Bon bon, il pourrait peut-être s’arranger pour moins la déranger si ça pourrait l’empêcher de se faire traiter de papy (ce qu’il détestait au plus au point). Mais pas question qu’il parte ! Ooooh non ! Xigbar en avait trop à demander pour simplement la laisser filer ! Il se téléporta donc derrière le sofa où Larxene était assise, appuyé sur le dossier légèrement à côté de la coquerelle pour pouvoir la voir. Voilàààà.


« There there, no need to get angry, blondie. Just keep your head straight and you won’t see me anymore ! »

V.F.:
 

Bien évidemment Xigbar se voulait serviable, il posa donc sa main sur le crâne de Larxene et lui tourna la tête bien droite, pour qu’elle regarde devant elle. Comme ça elle n’aura même pas à le faire elle-même ! L’Archer retira bien vite sa main, même s’il était animé des meilleurs intentions du monde (bien sûr, on le croit tous), il se doutait bien que Larxene pouvait ne pas trop apprécier et disons que se faire électrocuter n’était pas trop dans ses plans de la journée. Bon, maintenant que le petit problème de la Nymphe était réglé, faudrait bien passer à un truc plus important non ?

« So… Now that your view is all pretty and everything… Care to have a civilized conversation for once ? You know… speaking without electrocuting me OR stabbing me with your toothpicks ? »
V.F.:
 

Oui bon parce qu’avec celle-là, fallait prendre ses précautions ! C’est exactement pour ça que Xigbar n’était pas du tout délicat avec elle voyons ! D’ailleurs… pourquoi l’aurait-il été ? Elle, elle ne l’était pas et puis ce serait bien plus hum… animée comme discussion disons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t28-xigbar http://rainbowhite.deviantart.com
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu   Jeu 21 Juil 2011, 2:54 am

La réaction même de Xigbar, ce tout petit froncement mêlé d’une grimace qui n’avait duré que quelques secondes, dessina sur ses fines lèvres un rictus des plus méprisants. Voilà que la danse commençait. Certainement qu’elle n’aurait pas fini, si ça commençait comme ça. B’enfin, il n’avait qu’à pas lui bloquer sa sublimissime vue du mur et de la fenêtre, ce vieux truc moche ! Ruiner la seule vue qu’elle avait, c’était vraiment pas marrant. Surtout que de regarder dehors, après avoir tué c’te satanée mouche et avoir lancé le chocolat au loin, c’était le seul truc à faire, quoi ! Bon... Maintenant que le numéro II était là, par contre, elle pourrait certainement se faire un plaisir fou. À l’insulter, tout simplement pour cette infamie qu’il avait osé lui faire. Baaah, on ne bloquait pas la supra belle vue de Larxene comme ça, surtout en avançant vers elle sans qu’elle puisse savoir ce qu’il avait voulu faire, surtout avec ce VISAGE... oh, le visage, quoi. S’il avait cherché du respect, le vieux, bah il avait eu que ... Ça. Et ça, c’était pas beau, je vous le jure, ça, c’était genre intense merdique pour ceux qui savaient pas ce que c’était ! (Je parle d’elle et de son caractère de satanée bitch, pour ceux qui n’avaient pas catché, bah ouais, je vous trouve pas vite, c’est bien normal que je fasse une PARENTHÈSE !)

Mais bref. Malheureusement pour la Nymphe Furieuse, le ‘papi’, comme il avait été si affectueusement bien rebaptisé par elle-même avec beaucoup d’amour, n’avait même pas réagi à sa supra insulte si ça n’était pas du petit tic qui l’avait alors habité. Et en plus... AHH MAIS IL ÉTAIT RENDU OÙ, le peureux ?! C’est qu’elle commençait juste à s’amuser et il partait, mais c’était quoi cette merdeuh ? Bon, elle aurait pu être plus vite que ça et comprendre tu suite qu’il était juste rendu derrière elle, puisqu’il aimait bien attaquer en peureux, le Xig, moumoune qu’il était, mais tout de même. C’est qu’elle aurait aimé savoir ce qu’il manigançait ! À sa droite, juste derrière le canapé, trônait comme un maître du monde (ce qu’il pensait sincèrement être, le pauvre idiot) ce grand imbécile qu’était Xigbar. Oh... Mais... mais... Qu’est-ce qu’il venait tout juste de ... Blondinette ? Naon mais elle avait plus de classe que ça ! Quelle réplique, chers lecteurs, il avait touché une corde sensible, là ! Il insinuait quoi, avec son épique blondeur de la mort, han ? Qu’elle était IDIOTE ? Hoooo mais laissez-moi rire ! Il la traitait vraiment d’idiote là ! Vraiment, avec ses commentaires super ironiques...

C’était pourtant le moment le plus idéal qu’elle avait choisi pour dire quelque-chose. Après tout, là était le meilleur moment de lancer quelques insultes de plus et voir la réaction qu’aurait l’Archer. C’était toujours marrant de le voir rager sur ce qu’elle disait – surtout dans l’optique qu’il n’avait aucune émotion, tout comme elle, mais ça, chut, elle était totalement en train de se croire en train de ressentir une petite touche de plaisir à l’entendre, même si ça n’était que pure illusion de souvenirs de ce que le plaisir pouvait bien avoir été.

    « Right, as if I was going to listen to your nonse – »
      v.f. : Ouais, comme si j’allais écouter tes paroles insens–


ET C’ÉTAIT QUOI LE TRUC DE LA MAIN SUR LE CRÂNE ?

IL VENAIT DE L’INTERROMPRE ! Ooooh, mais il allait le regretter ! En plus d’un commentaire totalement désagréable, quoi, il osait faire un truc dans le genre ? Quel culot il avait, quel CULOT, je vous le jure ! Et dire qu’elle faisait tout pour rester relativement calme pour le moment...

Sa belle tête ! Sa belle chevelure ! Nan mais il devait avoir honte de toucher à un truc pareil, c’est sacré, une tête blonde comme ça, surtout avec ses supra zantennes quoi ! Aussitôt la main du borgne posée sur sa tête que son regard, affichant un air surpris pendant une fraction de seconde, changea du tout au tout, mutant du surpris au regard assassin mené tout droit vers... Le mur, puisqu’il venait de la retourner vers là. Comme la statique l’aurait alors fait, un choc valsa sur son corps en entier, atteignant sa tête à une vitesse vertiginieuse en tentant d’attraper la main de Xig, qui, heureusement pour lui, s’était enlevé juste à temps. Raaah, mais elle pouvait même pas avoir une foutue vengeance tranquille ! Et walà qu’il se remettait à parler, de son mode sarcastique qui n’avait rien à faire là, vraiment, elle se demandait pourquoi ce truc l’avait recruté. Quelqu’un d’autre aurait été mieux, quoi... Et c’était certainement pas à cause que c’était lui qui l’avait emmené au sein de cette Organisation de pourris qu’elle allait lui donner un quelconque respect ! Il n’en méritait même pas après ce qu’il venait de faire, d’ailleurs, c’était tout bonnement inacceptable.

Elle plaqua durement et bruyamment sa main gantée sur l’accotoir du sofa, le regard rageur, ses yeux d’émeraude rivés sur le vide, avant qu’elle ne se relève, tout doucement, se retournant par la suite pour fixer le borgne direct dans l’oeil, le défiant de son regard électrisant.

Impulsive ?

Elle fit même apparaître ses petites dagues électrisés entre les doigts de sa main droite.

Larxene ? Impulsive et colérique ? Naan. Pas du tout. Je vous le jure. Vous vous faites des idées, mes pauvres, c’est pas possible, voyons... Elle est un ange, totalement un ange, chers amis !

    « Care to leave me alone for once, dead meat ? »
      v.f. : Ça te dérangerait de me laisser seule pour une fois, viande pourrie ?


Rooooh. Et dire qu’elle avait voulu s’amuser ! Mais bon, si le II voulait jouer ainsi, la jeune femme pouvait tout autant le faire, et avec un plaisir qui ne se cachait pas du tout. Oooh, certainement qu’elle n’allait pas le laisser fuir après ce qu’il avait OSÉ faire, quoi. On ne touche pas à la jolie tête de Larxene en pensant s’en sortir sans blessures ! Si la joute verbale n’était pas alors activée, la joute souffrance intensive commençait lentement à glisser dans le jeu. De la viande morte électrifiée, ça pouvait toujours être très amusant...


Dernière édition par Larxene le Mer 27 Juil 2011, 2:40 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Marluxia♠ Messages : 525
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : World That Never Was
♦ Objectif actuel : Exploiter Sora pour son plan
♦ Humeur : Manipulateur
♦ Munny : 103

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
13/100  (13/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu   Dim 24 Juil 2011, 3:10 pm

    Les pas résonnaient dans les couloirs du château blanc immaculé qu’était TCTNW. Des pas lents, aucunement pressés. L’homme aux cheveux roses avançait dans ces corridors silencieux où personne n’était réveillé. Il fallait dire qu’il était assez tôt. Marluxia n’avait tout simplement plus le goût de dormir. Il s’était levé bien rapidement, sans vraiment avoir le sommeil qu’il aurait dût avoir. Pourtant, rien de cela n’apparaissait dans le visage de l’Assassin. Il ne ressentait pas la fatigue non plus. Son cerveau était beaucoup trop en action en ce moment pour ça. Plaçant tous les derniers morceaux du casse-tête. Il n’avait pas le temps de ressentir cette fatigue. Des choses plus importantes étaient présentes dans sa tête et le Numéro XI était habitué de faire travailler son esprit tout le temps. Maintenant, ça devenait presque comme une habitude.


    Les pas qui résonnaient étaient alors interrompus par un cri suivit d’une voix. Marluxia s’arrêta, trop dans ses pensées pour savoir si ces bruits venait simplement de son imagination ou bien si une des trois jeunes femmes qui se trouvaient en ce moment dans le château était présente dans la Zone Grise, là où il se dirigeait. Après quelques secondes de réflexion et d’analyse du cri et de la voix qu’il avait entendus, le Numéro XI en conclu que Larxene était la source de ces sons. Tiens, justement, ils se devaient d’avoir une petite conversation... Avec le temps dont ils ne s’étaient pas parlés. On pouvait dire qu’assez de jours avaient passés pour qu’un petit entretien s’impose. Ne se pressant pas plus, l’homme aux cheveux roses arriva quelques secondes plus tard à la Zone Grise et.... Ouais. La Troisième Guerre Mondiale était commencé, je vous dis. Le regard du rose scruta la pièce. Personne, sauf Larxene et Xigbar. Évidemment, les deux qu’il ne fallait pas mettre ensemble. Marluxia soupira en fermant les yeux. Un chance qu’il était arrivé avant que ces deux là ne partent dans un combat qui détruirait probablement la Zone Grise. Saïx et Xemnas n’en seraient probablement pas content et ca n’allait que leur attirer de l’attention, ce qu’ils devaient éviter pour le moment.

    Ils agissaient presque comme des enfants, ces deux là. La Nymphe, les dagues sorties et l’Archer, semblant fier de son coup. Le Numéro 2 avait passé l’âge des enfantillages depuis bien longtemps, pourtant... Larxene était prête à se battre et ca se voyait. Il fallait la calmer. C’était justement a caractère calme et sain d’esprit de Marluxia qui l’empêchait de perdre le contrôle de soi-même et de toujours garder le sang froid pour faire face à toute situation. N’était-ce pas ce qu’un Nobody devait être ? Sans émotion. Bien que l’Assassin faisait bien son rôle, il aimait quelques fois utiliser ses souvenirs pour recréer des émotions. Ça faisait du bien, de temps en temps, de ne plus se sentir vide. Mais bon. En ce moment, la priorité était de de maîtriser la situation.


      « We can not leave you both alone in a room unattended ... »

    Spoiler:
     


    Suivant ces paroles, l’Assassin se dirigea vers Larxene. Pour une fois qu’il pouvait lui parler, il fallait absolument que Xigbar soit là, han ? Oui, évidemment. Il ne fallait que se débarrasser de lui.. Non, pas littéralement, voyons, c'est quoi ces idées là. Marluxia se devait de parler de ce qu’il avait déjà tout en tête à sa seule alliée. La seule de l’Organisation qui le supportait. Sa seule “amie”, si on pouvait dire. Ces deux là ne s’étaient jamais parlés de leur passé. La seule chose que la blonde avait avoué à Marluxia, c’était qu’elle se sentait mieux sans coeur. Elle avait dût vivre quelque chose d’éprouvant dans sa vie humaine. Marluxia n’était pas du tout curieux de savoir tous les détails de l’ancienne vie de son alliée. Si elle souhaitait lui dire, il l’écouterait. Sinon, bah, tant pis. Marluxia soupira. Il fallait calmer ces deux là. Si non, quelqu’un allait mourir. De plus une bataille au sein de l’Organisation n’était pas ce qui était des meilleures. Surtout parce que Larxene était de son coté de la rébellion et qu’une attaque envers Xigbar pouvait agrandir les risques de soupçons. Oui, c’était Larxene et qu’elle était très impulsive et tout, mais le profil bas, pour le moment, c’était la meilleure chose.



      « Larxene, do not heed what Xigbar says.... His words, as for his own presence, are of no interest. »

    Spoiler:
     


    Un sourire au lèvres, le Numéro XI regarda l’oeil de Xigbar. Il s’attendait à une réplique de celui-ci. C’était tellement prévisible. Qui ne l’aurait pas vu venir ? Au moins, il avait dût lui faire comprendre que pour Marluxia, le Numéro II ne valait pas grand chose. Comme personne ne lui donnait du respect dans cette Organisation, il ne voyait pas pourquoi il en donnerait aux autres. Larxene était la seule qui méritait le respect de l’Assassin. L’homme aux cheveux roses replaça ses cheveux avec le bout de ses doigts de la manière que seul lui était capable de le faire tout en n’ayant pas l’air efféminé. Des pétales de roses ainsi apparaissant au-dessus de lui. Le sourire de Marluxia signifiait bien des choses. S’il réussissait à lui faire perdre le contrôle et à le faire partir, il pourrait avoir son moment seul pour parler avec Larxene de ce qu’il avait en tête. Finalement, Xigbar n’allait être qu’un petit divertissement supplémentaire. Au moins, ce n’était pas Vexen. Quoi que ça aurait pu être amusant de voir le Numéro IV rager contre lui. Marluxia se demanda se qui se serait passé si Naminé n’avait pas tout fait échoué. Si son plan si parfait avait fonctionné comme prévu. Ils y seraient encore, probablement. En train de jouer avec les mémoires de Sora, ce petit porteur de Keyblade qui semblait si important dans cette histoire. Il fallait bien dire que d’avoir cette arme légendaire, ça faisait de lui quelqu’un d’assez spécial. Même s’il n’avait que 14 ans. Il était très facilement manipulable... Comme la plupart des membres de l’Organisation XIII. De plus, avec l’esprit simple de Xigbar, ce serait plus qu’un jeu d’enfant de jouer avec sa tête.


    Il devait absolument trouver un moyen d’éloigner Xigbar pour qu’il puisse parler avec Larxene. Elle se devait de savoir le plan qu’il avait en tête. Il fallait simplement qu’elle ne le répète ni à Axel, ni aux autres. La Nymphe se devait d’être discrète... Si elle en était capable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t60-marluxia
Xigbar♠ Messages : 1311
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Sûrement là-bas
♦ Objectif actuel : Emmerder les gens ? 8D
♦ Munny : 135

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
5/100  (5/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu   Ven 29 Juil 2011, 4:19 am

Tss tss, c’est qu’elle était susceptible la blonde ! Suffisait de la toucher qu’elle vous faisait une de ces fameuses crises ! C’est bien tout ce qu’elle méritait après tout. Larxene avait osé croire qu’elle réussirait à l’enrager avec ça ? Non mais elle le sous-estimait ! Il en fallait plus que ça pour énerver Xigbar. Elle par contre… C’était du jolie. Et elle espérait accomplir quelque chose en frappant ce pauvre sofa ? Non mais si elle pensait pouvoir lui faire peur, elle allait être déçue la pauvre cocotte. Même avec ses poignards et le gros regard pas content, l’Archer la fixait tout sourire. Bien fait pour elle, ses insultes lui retombaient dessus ! Peut-être que là elle allait vouloir se venger ? Pfeuh ! Qu’elle essaie pour voir, elle n’arriverait jamais à le faire flancher comme il l’avait fait avec elle, la pauvre cruche… Ah… Bah finalement… Elle se débrouillait pas mal hein… Un peu trop bien même pour tout dire… C’ÉTAIT QUOI ÇA ? Viande morte ? Et puis quoi encore ? Non mais… mais… c’est... c’était horrible, tout bonnement horrible ! Le pire dans tout ça devait être la tête que Xigbar avait faite. Le temps que l’information s’enregistre, que cette insulte ignoble fasse du sens, il était resté là, à fixer Larxene d’un regard vide, plus souriant du tout. Et ensuite bah… c’est pas trop clair, entre le fait qu’il semblait maintenant essayer d’arracher le dossier du fauteuil en le serrant entre ses mains et cette tête dégoutée qu’il fit en baissant le regard vers le plancher parce que euh… il était jolie… bah c’était intense, comment il était en rogne ! Elle ne s’en tirerait pas comme ça celle-là ! Viande morte… vraiment ? Non, non, ça ne se pouvait tout simplement pas, comment fallait-il le dire. Il n’était PAS vieux pour l’amour du ciel ! C’est pas quelques cheveux grisonnant qui allaient changer ça ! Et là… Tout était question de se contrôler… et d’arrêter de fixer le plancher avec un air meurtrier en meurtrissant ce pauvre sofa martyrisé. Finalement, après avoir imaginé toutes les morts possibles pour Larxene, le borgne secoua la tête et planta son regard dans les beaux yeux doux et plein d’affection de la nymphe. Elle voulait pas discuter sagement, bon, bah elle allait être servie alors !

« I’m sorry I think you didn’t understand, I’ll speak slower this time, just for you sweetie ! You think I’ll leave you alone ? As if ! »

Les deux derniers mots furent bien sûr dit avec un certain écart entre eux, tout en enfonçant un index dans le front de ladite cocotte à ces deux fameux mots, question peut-être de les aider à bien rentrer dans ce crâne quoi. Que de nobles intentions ! Il savait que Larxene était têtue, mais il l’était tout autant, il ne partirait pas sans en savoir un peu plus sur tout ça ! Pas question ! Mais… Oh… Ils n’étaient plus tous seuls ! Monsieur-Marluxia lui-même ! Marluxia-et-son-gros-manoir, Marluxia-le-grand-maî-mâitre-de-son-p’tit-monde. Comment tout ça devait lui avoir monté à la tête ! Xigbar l’avait su tout juste en le ramassant pour l’Organisation, celui-là il en avait de la fierté… Et celui-là aurait peut-être plus d’infos que cette satanée coquerelle à bien y penser. Mais bien sûr, avant le Marlu il devait les snober un peu hein. C’est quoi ce truc de ne pas pouvoir laisser Xigbar et Larxene seuls ? Tout se passait très bien avant l’illuuuustre arrivée de ce cher Assassin, voyons ! Xigbar agita nonchalamment la main, fixant le fleuri d’un air désintéressé, finalement il préférait n’avoir qu’un seul de ses deux-là et comme le Numéro XI était d’un ennui mortel, aussi bien s’amuser avec l’autre.

« We were trying to have a grown-up discussion right now, if you need to babysit someone just go see Zexion or Roxas alright Pinky ? »

C’est comme si tout ce qui se passait ces derniers temps était juuuste pour ruiner sa vie, il avait pas de chance, sérieusement ! Ce Marluxia avait de ces horribles manies. Quand Xigbar pensait au fait que c’était lui qui avait recruté ces deux-là ! C’en était presque honteux, oui bon ils étaient forts, mais quels caractères affreux ! Une garce insupportable et un snobinard rose… Qui venait juste de le traiter de boulet apparemment… Ah, bah de mieux en mieux ! Quand même monsieur sérieux s’y mettait ! Qu’il laisse Larxene se défendre toute seule la pauvre ! Elle faisait pitié à voir parfois, oui, mais de là à l’appuyer… Mais où allait donc le monde ? Xigbar avait ses limites tout de même ! Tout ça le mettait rudement à l’épreuve, enfin, surtout la blondasse parce que bon, Marluxia c’était pas le truc le plus horrible qui existait… sauf quand il faisait ce truc-là, celui-là qu’il faisait en ce moment même avec ses pétales de fleurs partout en se replaçant les cheveux… Pas possible, quel pouvoir pourri quand on y pensait. Bon en même temps, les fleurs hein, ce n’était pas trop le truc du borgne, c’est pour ça qu’il fixait l’Assassin avec un air totalement blasé, tout l’irritait à présent, même ce côté suffisant de Marluxia. C’était rare, mais possible, ces journées où il ne fixait pas tout le monde avec son fameux sourire sarcastique… Bah aujourd’hui était un de ces jours apparemment, si ça continuait comme ça, au diable ce maudit manoir et cette mission, il attendrait ! Mais pour que Xigbar s’y résigne il en faudrait plus que ça, il était du type assez collant quand il s’y mettait. Finalement, il réussit à défroncer ses sourcils pour sourire en fixant Marluxia.

« Well at least I don’t fail missions involving a fourteen year old brat ! Maybe it was too much for both of you…

Bah oui hanh ! C’était Marluxia qui avait voulu insinuer qu’il était un boulet, alors que bah… lui au moins il réussissait tout bien ses trucs… sauf quand il y avait une jeune femme aux cheveux bleus qui venaient tout faire planter, mais ça ce n’étaient que des détails, BREF, c’était pas de lui qu’on devait parler, mais bien de ses deux chers n’amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t28-xigbar http://rainbowhite.deviantart.com
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu   Lun 01 Aoû 2011, 2:01 am

Bah tiens ! Voilà l’entrée spectaculaire de son allié. Intéressant, tout ça, mais ne voyait-il pas qu’il venait d’arrêter un échange passionnant et très enrichissant ? Il l’empêchait de lui démolir la face, pour l’amour du chocolat ! Elle aurait aimé lui démolir la face... Juste un peu... peut-être lui enlever son autre oeil... Un truc dans le genre, rien de trop grave, quoi ! Mais nan, fallait qu’il se pointe, avec cette ferme intention, semblait-il, de stopper leur chamaillerie. Le vilain. Ce qu’elle pouvait lui en vouloir, parfois... Oh, c’était atroce comment cette ‘amitié’ faisait mal. Enfin, leur alliance valait bien pour quelque-chose, le saumoné souvent indispensable, même, dans tout ce plan puisque c’est lui qui avait le cerveau, elle seulement la furie, c’était tout de même chiant de se faire enlever cette superbe occasion de fracasser la fenêtre avec le corps du numéro II, quoi ! Roh, ce que tout cela pouvait bien la FRUSTRER, c’était insensé ! M’enfin, comment pouvait-elle réagir d’une autre manière que ça en le voyant arriver en disant tout simplement que les pièces vides pouvaient pas se garder toutes seules... Euh, que les pièces... Que... qu’eux pouvaient pas rester dans une pièce sans que personne ne les surveille, voilà ! Ahem. Bref. C’était frustrant, tout simplement. Elle ne quitta pas pour autant ses dagues dans sa main à l’arrivée plutôt gracieuse de cette semi-femme mal incarnée, ne faisant que soupirer bien bruyamment.

Bon, bon. Marlu c’est peut-être un bon gars, dans le fond, c’est juste que là, notre blondinette préférée, elle était frustrée ! Faut pas la blâmer, hein, avec ce que Xigbar il osait faire, c’était un peu normal après tout ! Pfff, et en plus elle pouvait même pas lui revenir avec quelque-chose depuis l’entrée ultime du fleuriste déchaîné qu’était ce beau grand bonhomme aux cheveux roses, quoi. Elle soupira, peut-être pour lui dire de se grouiller à lui raconter ... Enfin, ce qu’il voulait pour se mettre juste à côté d’elle comme ça, quoi. Sûrement avait-il quelque-chose à dire, mais là, elle, elle avait voulu s’amuser, et pas jaser tout tranquillement sur ce canapé en regardant le foutu morceau de chocolat que Marluxia venait d’écraboutiller avec ses grosses chaussures et son poids totalement DÉMESURÉ... Nan, nan, je rigole. Mais quand même. Pauvre petit morceau de chocolat... Qu’il repose en paix. Avec la mouche carbonisée. Autant organiser un funérail ou un truc dans le genre. La mouche, elle aurait même pu l’appeler Xigbar et s’amuser encore un peu à l’électrocuter, mais maintenant que le vrai était là... Bah... C’est ça. Et voilà que l’Archer se remettait dans ses spéculations parfois fortement douteuses.

Elle se prit à hocher la tête un court instant face aux paroles de l’homme, avec un rictus profond sur ses lèvres minces. Pinky... hehe.... C’était tellement bien trouvé en plus... Vraiment bien trouvé ! HahahahaWOAOW MAIS ATTENDS ELLE EST PAS AVEC LUI ! RÉALISATIOOOON, les amis ! Enfin, tout ça pour dire que le truc qui s’était alors étiré sur ses lèvres était parti d’un seul coup après cela. C’était peu dire même, car même les spéculations du borgne semblaient d’une manière véridiques. Et que dire de celles de l’Assassin ! Bah ouais, avec ses gros mots qui voulaient dire les mêmes choses que les petits mots très simples, il avait de quoi effrayer par moments, autant de flatter son égo avec tout ce qui savait, ce langage trop soutenu pour que quelqu’un d’aussi illettré que Xigbar n’y comprenne un truc, quoi... M’enfin, le plus drôle c’est qu’il semblait avoir compris et que ça le frustrait. Décidément, ils allaient avoir beaucoup de plaisir avec lui.. Les paroles incompréhensibles du Rose pouvaient bien être intéressantes, après tout, si c’était pour le frustrer encore plus.

M’enfin, les termes du rose la firent sourire. Ces paroles, bien que très calmes et posées, se voulaient tout de même insultantes d’une manière si subtile qui le caractérisait bien. Elle eut un petit rire face à cette même remarque, comme pour approuver ce qu’il disait. Bah ouais, après tout, il ne valait pas mieux qu’une mouche. Enfin, quelqu’un pouvait bien le remettre à sa place, ce vieux ! Et en plus, il ne semblait pas aimer ça du tout ce qu’il disait, surtout avec la face qu’il tirait, qui ressemblait fortement à un truc qui faisait penser à quelqu’un qui venait de sentir quelque-chose de fortement dégoûtant... Bon, à part la forte odeur rosée peut-être un tantinet exagérée que dégageait le numéro XI, il n’y avait pas de quoi s’en faire ! Retrousser le nez ainsi pourrait même lui donner encore plus de rides qu’il en avait en ce moment, c’était pas très très bon. Mais oh ! Il se ressaisissait ! Ouuuh !

Meuuuh ! IL DISAIT QUOI, Là ? Qu’ils étaient pourris ? Mais d’abord, c’était lui la pourriture ! En fin de compte, n’était-ce pas lui qui dépérissait à vue d’oeil chaque jour ? Ha ! Dans ta face défigurée, gros ! Elle, elle était toute jeune, toute belle, ravissante, quoi, avec un visage de la mort qui tue... Et qui tue vraiment si vous la provoquez mais chut. Et avec ce sourire, il croyait vraiment qu’ils allaient les laisser faire ? PFF ! Tellement ! C’était tellement son genre en plus de laisser une si belle occasion de renvoyer quelque-chose ! Seulement dans vos rêves, parce qu’elle, si c’est pas la reine du bitchage, je sais pas c’est quoi, et je vous le jure quand elle commence c’est assez difficile de la stopper... Surtout que Xigbar, quoi... Il détestait tellement ça qu’il en devenait une cible si facilement malléable !

    « Well, I see your head is swelling up because you caught that lil’ girl, old rag ! You’d better watch it if you don’t want it to explode... »
      v.f. : Eh bien, je vois que ta tête enfle parce que tu as attrapé cette p’tite fil, vieux chiffon ! Tu devrais faire attention si tu ne veux pas qu’elle explose...


Ponctuant le tout de gestes, tout en gardant dans cette même main les dagues, elle semblait d’un point de vue extérieur très exsaspéré. Enfin, fallait bien le sembler, histoire de casser un peu ces petits mots doux qu’il venait de lancer pour ne pas qu’il croit que ça lui avait vraiment fait mal à son petit coeur inexistant et tout et tout, quoi. Ça ne prit que quelques secondes avant que celui-ci ne se change en celui d’un prédateur, un sourire parfaitement machiavélique se manifestant alors sur ses lippes, son regard tournant dans des touches provocantes.

    « ... Actually, I wouldn’t mind. »
      v.f. : En fait... Ça ne me dérangerait pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Marluxia♠ Messages : 525
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : World That Never Was
♦ Objectif actuel : Exploiter Sora pour son plan
♦ Humeur : Manipulateur
♦ Munny : 103

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
13/100  (13/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu   Ven 05 Aoû 2011, 6:12 pm

    Eh bien, eh bien. Il fallait dire que la tension semblait haute ici. Entre les deux membres de l’Organisation qui étaient les plus aptes à ne pas s’entendre ensemble, c’était bien normal. La réponse du Numéro II à ce que Marluxia avait dit en arrivant dans la salle ne l’étonnait pas. Xigbar avait toujours été des plus... Comment le dire. Arrogant ? Ouais, ça doit être ça. De plus, les propos de Xigbar étaient totalement faux. Zexion était assez vieux pour s’occuper de lui-même. Même s’il était dans les plus jeunes de l’Organisation XIII, avait un bon raisonnement et était quand même plus intelligent que ce cher Numéro II tant adoré par les deux rebelles. Quant à Roxas, après un peu de temps, il dépasserait sûrement le QI peut élevé du borgne. Il fallait dire que ce n’était pas la chose la plus difficile à faire. Le défiguré était tellement simple d’esprit qu’on pouvait même se demander ce qu’il faisait si haut, dans l’Organisation. Un peu comme Vexen, quoi. Une fois qu’il serait au pouvoir, Ces deux là allaient sûrement décamper au niveau de XI et XII. L’Assassin était ambitieux. Il aimait beaucoup imaginer ce qu’il ferait s’il était au commandes.


      « You should know, Xigbar, that Zexion and Roxas probably have a better sense of thinking than you. Their young spirits may bring them higher in less time than your simple mind could see it. »

    Spoiler:
     


    Accompagné d’un sourire, ces paroles sortirent de sa voix monotone, calme et sereine comme à son habitude. Les yeux pétillants de l’homme aux cheveux roses regardaient l’oeil doré du borgne. Aux cotés de Larxene, ceux-ci allaient réussir à le faire péter un câble sans aucun problème. De plus, puisque Larxene avait un don pour faire enrager les autres. Déjà que le Numéro II était facile à énerver, avec Marluxia à ses coté, Larxene pourrait rester calme. Du moins. Autant calme que la Nymphe était capable de l’être. Finalement, un peu de divertissement ne ferait pas de mal au Numéro XI. Ils allaient s’amuser avec Xigbar. Manipuler les esprits des autres avait toujours été quelque chose que Marluxia faisait naturellement avec ceux qu’il ne pouvait pas sentir. Le borgne était malheureusement un de ceux là. Dommage, il était fort. Il aurait bien pu servir dans sa cause s’il n’avait pas été si... Énervant. Au moins, il était moins pire que Vexen. Celui-là, il l’aurait bien envoyé se faire tuer par Sora si le plan n’avait pas tombé à l’eau à cause de cette petite blonde trop stressée. Il fallait dire, aussi, que les deux rebelles n’avaient pas ménager Naminé. Ils l’avaient tout deux traumatisés à leur façon. De la manière calme, subtile et manipulatrice de Marluxia aux méthodes plus... Violentes et directes que la Nymphe employait.


    Puis, le borgne affirma quelque chose qui, reflétant quand même la vérité, ne blessait aucunement l’Assassin. Son cerveau avait déjà travaillé une réplique qui n’attendait que d’être sorties des lèvres rosées de son créateur. L’homme aux cheveux roses laissa le Numéro XII répliquer, ce qui le fit sourire. Cette Larxene, elle était spéciale quand elle le voulait. Rare était ceux qui arrivaient à faire sourire Marluxia de la sorte. Un sourire amusé, oui, mais machiavélique en même temps. Quoi qu’à peine étiré sur ses lèvres, il était visible.



      « An unfortunate denouement that will not be reproduce anymore. Xemnas’s plans were a failure from the beginning. And, Xigbar, I learned a few things too in Castle Oblivion. Giving us incompetants in charge of a mission like this was the worst error of our leader. And as time passes, I see how the original members of the Organiztion is filled with disadvantageous individuals »

    Spoiler:
     


    Son regard défiait celui du borgne. Ce que Marluxia disait, il le pensait. Xemnas ne méritait pas d’être au pouvoir. Il ne faisait que rester on ne savait où dans le château, prenant rarement des décisions et ne respectant pas l’Assassin. Xigbar, bah... C’était Xigbar, quoi. L’arrogant du groupe. Oubliez le respect pour lui, c’est un mot qui n’existe pas dans son vocabulaire. Xaldin, lui, était plus solitaire qu’autre chose. Marluxia n’avait rien de personnel contre lui, mais bon. Vexen.... Qui l’aimait dans l’Oranization ? À part Zexion, probablement personne. Il se pensait tellement au-dessus des autres, mais son siège était quand même celui qui était le plus bas de tous les membres. Marluxia se fichait bien du Numéro IV. Même si celui-ci lui manquait de respect aussi, le rose avait tout ce qu’il fallait pour manipuler son esprit scientifique supposément plus intelligent que les autres. Lexaeus était plus ou moins une menace. Comme il ne parlait jamais, il était difficile de savoir ce que cette brute silencieuse pensait. Mais bon. Tant qu’il ne se mettait pas dans leur chemin, ce n’était pas leur problème. Finalement, Zexion, l’apprenti de Vexen et le petit “génie” de l’Organisation. Celui qui détectait les autres par l’odeur. Celui-ci pouvait bien savoir ce que Marluxia et Larxene préparaient. Il était assez intelligent pour ça et son dévouement envers Xemnas ne se briserait pas. Dommage. Mais bon. Ça suffit avec les explications des membres originaux et revenons au moment présent.


    L’Assassin se pris le menton en prenant son coude de son autre main. Il commença à marcher un peu, comme il le faisait souvent lorsqu’il était en conversation si... Intéressante. Avec quelqu’un d’autre. Le rose s’arrêta après quelques pas lents, regardant le borgne d’une manière tout aussi machiavélique qu’il était capable de le faire.



      « Like Larxene said, I wouldn’t be so proud for abducting a young woman like Kairi. Even Vexen could have done this without problem. And you know as well as me that Vexen is capable of nothing. The only thing you did was to be hated by the Keyblade bearer. This will bring you to your annihilation... It would be so sad to lose our Number II so fast, don’t you think ? »

    Spoiler:
     


    Ses dernières paroles avaient une dose de sarcasme. Ce ton que Xigbar devait sûrement bien connaître puisque le sarcasme fait souvent parti de l’arrogance. Arrogance que le Numéro deux avait en plus grande quantité que de cellules nerveuses. C’était pathétique. Mais bon. Marluxia aimait bien rabaisser Xigbar. Lui qui pensait que l’Archer allait être une perte de temps totale, il fallait dire que le Numéro XI c’était trompé. Eh oui. Même lui il peut se tromper, des fois ! Il a trop de fierté pour l’avouer, ça, par contre. Et comme le nombre de comètes qui passent en une année est plus grand que le nombre de fois où l’homme aux cheveux roses se trompe, et bien il ne le disait pas, voyons !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t60-marluxia
Xigbar♠ Messages : 1311
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Sûrement là-bas
♦ Objectif actuel : Emmerder les gens ? 8D
♦ Munny : 135

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
5/100  (5/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu   Sam 20 Aoû 2011, 3:53 am

Ouah, eh ben ça c’était de l’ambiance ! Si seulement les deux autres ne s’allieraient pas hein, elle était où la justice en ce monde ? Enfin… Xigbar pouvait les comprendre, du genre… Larxene était bien trop stupide pour seulement espérer lui tenir tête et Marluxia bah… Lui il n’était pas un idiot, mais le sarcasme n’était sûrement pas sa tasse de thé, Monsieur avait trop de classe pour ça probablement hein ? … D’ailleurs parlant de la stupidité de la blondinette, le borgne l’avait aperçu sourire alors qu’il parlait plus tôt avant de brusquement s’arrêter. Pffff laissez le rire ! Elle…elle avait été assez bête pour, ne serait-ce qu’un instant, être en accord avec lui ? Il l’avait sous-estimé alors ! Une vraie cruche… mais bon, malgré tout elle restait invivable. ELLE AVAIT BIENTÔT FINI AVEC SES DAMNÉS SURNOMS OUI ? C’est que ça devenait RAGEANT ! Mais au moins Xigbar se devait d’admettre que malgré l’intellect très euh… limité de la nymphe, elle faisait preuve de créativité pour ses surnoms, c’en était admirable, le Numéro II aurait même pus apprécié… si bien sûr ça ne le visait pas, satanées rayures grises…
Bien évidemment, il ne pouvait laisser un tel affront envers son honorable personne ainsi ! Il se devait de répliquer ! Mais à peine avait-il levé le doigt en ouvrant la bouche pour parler que l’autre machin avec ses fleurs s’était lancé dans un monologue. Argh. Quel culot ! Sérieusement, le borgne commençait à s’énerver, tout s’accumulait, il encaissait pas trop mal jusqu’à maintenant, mais là… Ça commençait à chauffer. Marluxia… ce type… Mais il était trop imbu de lui-même ! Pas possible ! Et c’était quoi cette obsession à insinuer qu’il était un boulet hein ? C’était faux, faux, totalement FAUX ! Tsss... Si le pot d’fleur pensait s’en tirer ainsi, il s’enfonçait le doigt dans l’œil (le veinard, lui il en avait deux au moins) ! Xigbar se redressa lentement en croisant les bras, jusqu’à être au niveau de Marluxia, parce que bon, il en avait marre d’être appuyé sur le fauteuil. En fait…vous savez quoi ? Il en avait marre de Larxene, marre de Marluxia, marre de tout ! Il s’était amusé un peu au début avec la coquerelle de Numéro XII, mais là HEY, c’était pas si drôle que ça à présent ! Un peu plus et l’Archer les aurait abandonné tous les deux ! Mais bon, Xigbar n’allait pas lâcher si vite, nenooon, il savait bien que ces deux-là voulaient le voir partir, il n’allait pas leur faire plaisir en abandonnant si vite ! Bon et il avait bientôt fini de parler M’sieur l’Assassin ? … Non mais…

Attendez.

Il… IL ÉTAIT ENCORE EN TRAIN DE LE RABAISSER ?

C’était trop, vraiment, il n’en pouvait plus ! Xigbar n’était pas un incompétent, loin de là ! Et regardez comment on le traitait hein ! Limite un cornichon aurait plus de respect que lui ! C’était insupportable ! Il réglerait le cas de Larxene plus tard, là, c’était Marluxia qui comptait. Parce que c’était lui qui avait rajouté le commentaire de trop, lui et son attitude suffisante, sans compter que son odeur de fleurs était tout aussi horrible, surtout en s’approchant, parce que oui, Xigbar s’était rapproché de ce cher Numéro XI… Et note totalement à part… il était vraiment trop rose hein, il obsédait totalement sur ses fleurs lui, bientôt on le verrait avec des gros pétales autour du cou, c’était certain, les cheveux roses n’étaient qu’un début ! … Mais ouais, ça c’était vraiment la note à part parce que là… ben on parlait pas de cheveux. L’Archer s’arrêta non loin de l’Assassin, assez près pour sentir ses fleurs en tout cas, ignorant royalement la pauvre blondinette. Les yeux bleus de Marluxia étaient si froids et…euh…moches quoi, il n’était pas expressif pour deux sous le pauvre.


« Hey hey, not so fast now, you think you’re the only one who learned a few things while you were away ? As if ! You know… Those… How did you call them already ? Disadvantageous individuals was it ? Yeah… I heard they were sent to your precious Castle. Seeing how you got Vexen and… that cockroach-thing over there, il agita nonchalemment la main en direction de Larxene, it’s not THAT surprising is it ? Xemnas isn’t stupid, he knew you were not the best team, to bad you all came back… It looks like we’re stuck with you a bit more. »
V.F.:
 

Oui bon, on le sait, Xigbar le savait également, Marluxia n’était pas un incompétent, loin de là, mais bon, l’Archer n’avait pas de temps à perdre avec des précisions futiles de la sorte hein ? Si ce cher Assassin était si brillant, il allait bien capter ça tout seul ! Surtout qu’il s’avait en si haute estime hein ! Mais le Numéro II n’en avait pas fini… il lui restait toujours à répliquer à la suite de ce monologue que le fleuri avait fait, il DEVAIT répliquer. Ne serait-ce que parce que Marluxia avait osé faire preuve d’une once de sarcasme, bien que ça ne lui allait pas du tout ! Qu’il lui laisse son truc à lui nan mais oh ! Xigbar s’efforça tout de même de se calmer un peu, il savait que l’autre voulait l’énerver, et réaliser qu’il réussissait ne faisait que le faire rager un peu plus. C’est en baissant le regard qu’il aperçut du coin de l’œil une légère imperfection sur son gant droit. PARFAIT ! Une distraction ! Il arrêta donc de euh…contempler Marluxia pour s’attarder à son pauvre gant, le fixant avec attention en grattant méticuleusement, comme si sa plus grande préoccupation dans le monde était soudainement devenu son gant, le Numéro XI ne méritait plus son attention, c’était du sérieux là ! Xigbar n'était plus parfait quoi ! Malgré tout, l’Archer n’était pas calme, du tout, ce n’était qu’une façade, il ne s’avouerait jamais vaincu, pas à son propre jeu. C’était son boulot d’énerver les gens non ? Enfin… boulot pas mal non-officiel. Il serra les dents, gardant toute son attention fixée sur sa main, mais reprenant finalement la parole, d’un air aussi détaché que possible… pas tout simple mais bon, Xigbar ne s’en tirait pas trop mal pour paraître désintéressé, fallait simplement se souvenir qu’au fond, il ne ressentait rien (enfin…c’est ce qu’on disait hein).

« Yeah, yeah, I know that Sora just want to kill me now… Don’t really care to be honest. He’s just a fourteen year old brat ! Oh… yeah… He… kinda made you fail your big mission isn’t it ? But don’t worry about me, I delt with way worse. I'm not Number II for nothing !
V.F.:
 

Et voilà ! Tout propre le gant ! Mais on s’en fichait non ? Ouais…on s’en fiche. Mais bon, le coup de rage de Xigbar était passé, son sourire était revenu s’incruster sur son visage, comme toujours. Fallait voir maintenant combien de temps il resterait hein…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t28-xigbar http://rainbowhite.deviantart.com
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu   Dim 21 Aoû 2011, 2:38 am

Roooh. Non mais. Non MAIS ! C’est qu’il était rabat-joie ! Et pas qu’un peu. Avec son air supérieur et ses maudites remarques sarcastiques, c’était vraiment pas cool. Et c’est quand que la fête commençait réellement, han ? C’est qu’elle avait envie d’un bon vieux combat, la Nymphe, parce que se battre avec Xiggy y’avait rien de plus marrant. Fallait bien le secouer, aussi, le vieux, pour tout recrinquer ces muscles pourris qui avaient besoin d’un petit entraînement intensif. C’tout, en plus. Mais non. Ça tardait, tandis qu’elle, elle restait là, avec ses jolies petits trucs jaunes au bout des doigts, attendant patiemment que le gars il se frustre pour lui montrer un peu de respect. Oui oui, de respect. Parce qu’il n’en avait pas du tout, et il devrait en avoir, surtout s’ils devenaient à la tête de l’Organisation, ce qui n’allait pas tarder. Certainement pas. Oh oui, l’ambition, ça se gagne, et en plus, elle aimait bien ça s’imaginer là, à a place de Xemnas, pour tout faire failer leur super plan de ravoir des coeurs parce que les coeurs c’est inutile, à force. Les émotions aussi. Enfin, l’amour et tout ça. Aussi beau que de se faire trahir une nouvelle fois. Nan, nan nan. Elle voulait pas, pas du tout, la jolie blondinette, pas du tout ! Alors ravoir un coeur, c’était NO WAY PAS BESOIN ENLÈVE ÇA DE MA FAAACE. Oh oui, c’très gentil, tout ça, oui oui.

Comme toujours, voyons ! Mais là c’était plate. Elle répondait pas, faisait qu’écouter, agiter les mains une fois de temps en temps, fixant le vide, le morceau de chocolat sous le pied de Marlu, soupirant d’ennui profond avant de marmonner dans son souffle des trucs qui avaient rapport à la vieillesse et comment ils devraient tous être enfermés et non en train de foutre le trouble dans un château qui passait aussi bien pour un hôpital avec sa blanchitude... C’est qu’ils commençaient vraiment à l’énerver. Les deux. Elle voulait de l’ACTION. ACTION ! A-C-T-I-O-N ! Pas du parlage, même si c’était marrant de voir comment ils s’insultaient grave pendant qu’elle, elle ne faisait que contempler, comme au théâtre. Mais elle voulait participeeer, ils pouvaient pas comprendre, han !

HA ! Les gars, tous les mêmes. Vraiment, c’était pathétique en y pensant. Totalement pathétique. Ils n’en font toujours qu’à leur tête ! Et les filles, dans tout ça ? Oh non, aussi pire que poussière ! Ou bien la mouche, là, toute morte dans son coin. Rest in peace, mouche. Je ressens ta douleur. Oh, ignorée après avoir été autant torturée, autant électrocuté. Tu aurais mérité un autre sort ! Tu méritais de sortir dehors et rejoindre la lune en forme de coeur qui s’afficherait bientôt dehors ! Et non pas de mourir ignorée comme ça... Quel sort atroce on nous réserve tous. Nous, les filles. Les filles ! Moins que rien pour les gars, après tout. Mais non, non non non, ça ne pouvait pas continuer. NAN JE VOUS DIS !

Fini le parlage entre les deux gars ! Si Xigbar ne réagissait pas à ses menaces, elle allait le faire réagir, elle !

En plus le gars il était super mal informé. Sora, faire écouer le plan ! TSAH ! RIGHT. C’était pas lui, et en plus il était même pas au courant de leurs plans, alors il pouvait bien parler, le vieux ! C’était la p’tite blonde trop stressée, la coupable, c’te maudite sorcière incompétente là ! Pas Sora. Lui, il avait été la victime. Alors il ne devait pas parler en n’étant même pas informé, c’est pas bon pour la santé de faire ça... Surtout pas quand un simple petit rhume peut tuer à l’âge qu’on est rendu... Tsss... Pauvre Xigbar. Il en faisait presque pitié de se penser meilleur que les autres. Pauuuuuvre haricot ratatinéééé. Il croyait tout savoir ? Il allait bien se faire manger du pain trop dur à la figure et mourir atrocement parce qu’il aurait mal avalé sa salive ! Oh, trop facile. Beaucoup trop facile. Ce petit rat méritait beaucoup plus ! Oh ouiiii... Et tout le corps de Larxene criait COMBAAT... Mais rien ne se présentait, avec le gros blablatage du Rose (Il avait fini, oui ? QU’ON PASSE À L’ACTION, Mautedine!) Il en venait rien, et elle restait là à attendre comme une pauvre cruche qui verrait son moment venir un jour ! Ça ne pouvait pas continuer comme ça ! OH QUE N...

Wow...

Minute, là...

Que c’est qui se passait là ? Le vieux... Il faisait quoi, le vieux ? ROH MAIS C’EST QUOI CETTE... CETTE INJUSTIFIABLE INJUSTICE ? LE GARS... Il... Parle d’elle comme si elle était pas là, en plus de la traiter de QUOI ? De QUOIIIIII ? De coquerelle ! Ai-je bien entendu ? Oui oui, mes oreilles ne me trompent pas, c’était bien ça ! Ouh, il allait bien le regretter. Larxene fut parcouru d’un gros frisson électrique passant outre son manteau dans sa frustration, ses poings se resserrant sur ses petits poignards qui avaient toujours ce petit côté griffe pour l’instant, alors qu’elle ne les utilisait pas. Et il continuait de parler, tout en l’ignorant nonchalamment, parlant au Saumonné qui lui servait d’acolyte sans même comprendre le vrai but de leur mission (et heureusement, il était tout de même assez près de Xemnas, le veinard !). C’était pas juste. Pas juste. Et là, elle était vraiment écoeurée de se faire ignorer, de ne pas pouvoir voir Xigbar se frustrer contre elle et se mettre à lui crier dessus en l’attaquant. S’il ne faisait pas le premier move, alors elle serait obligée de le faire. Mais c’est triste, elle n’aurait pu l’excuse suprême du : C’LUI QUI A COMMENCÉÉÉ une fois que cette erreur FATALE serait commise. Mais on s’en fout. ON S’EN FOUT. Elle se faisait TOTALEMENT IGNORER là ! Et on n’ignore pas, PAS, je vous dis, la SUBLIME LARXEEENE ! Alors...La Nymphe gonfla ses poumons... Ses yeux lançant des éclairs envers l’Archer qui se pensait meilleur que tout le monde... Et lâchait, d’une voix exaspérée, tout ce qu’elle avait sur son coeur inexistant.

    « HEEEEY, YOU OLD ROTTEN BOOT ! »
      v.f. : HÉÉÉ, ESPÈCE DE VIEILLE BOTTE POURRIE !


Walààà, juste ça, ça devait attirer son attention. Mais évidemment, c’était pas assez. Et son corps fut une nouvelle fois parcouru de statique, chocs passant nonchalamment sur elle sans même lui faire de mal (Et c’normal, après tout)... Et alors, elle lança une violente décharge au numéro II ! HA ! Comment t’aimais ça, d’ignorer les gens ! DANS TA FACE ENCORE, LE VIEUX POURRI CALCINÉ ! Mais elle ne feelait pas du tout pour un de ces superbes rires, elle ne faisait que le toiser d’un regard totalement meurtrier, comme si elle s’apprêtait à le tuer (comment expliquer le truc d’une autre manière for the win), ce qu’elle ne voulait pas faire... Pas encore.

    « I’M RIGHT NEXT TO YOU, SO SHOW A LITTLE RESPECT ! »
      v.f. : JE SUIS JUSTE À CÔTÉ DE TOI, ALORS MONTRE UN PEU DE RESPECT !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Marluxia♠ Messages : 525
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : World That Never Was
♦ Objectif actuel : Exploiter Sora pour son plan
♦ Humeur : Manipulateur
♦ Munny : 103

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
13/100  (13/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu   Mer 07 Sep 2011, 7:19 pm

    Xigbar... Il lui rendait les choses trop faciles. C’était comme parler à un enfant. Il pourrait lui dire ce qu’il voulait et ça passerait quand même dans sa petite tête rayée. L’homme aux cheveux roses avait toujours ce même sourire froid qui le caractérisait tant. Ce sourire qu’il aimait prendre quand il avait le dessus sur quelqu’un d’inférieurement intelligent. Xigbar, ici-même, n’était sûrement pas le plus futé des trois membres de l’Organisation XIII présent dans cette pièce, en ce moment. Marluxia pouvait le voir dans les yeux du Numéro II, ce qui lui avait dit l’avait affecté. Ce qui était étrange, puisqu’ils n’étaient même pas supposés avoir d’émotions, ce que l’Assassin représentait bien. Un vrai Nobody, aucun sentiment et manipulateur comme jamais.


    Le regard dans l’oeil du borgne satisfaisait le Numéro XI. Il allait sûrement atteindre son but de faire partir Xigbar. L’archer était tellement prévisible. C’était trop facile de prévoir ses réactions et ce qu’il allait faire. C’était presque comme s’il lisait en lui comme un livre ouvert... Oh ? Xigbar c’était approché de lui, tiens donc. Essayait-il de l’intimider ? Ou bien s’approchait-il pour parler plus.. Convenablement ? Quoi qu’il en soit, Marluxia croisa les bras en mettant une main sur son menton, comme s’il réfléchissait. Regardant l’oeil doré de ce cher Numéro II de ses yeux bleus et froids. Puis, celui-ci pris la parole. Hahahaha, il le faisait presque rire. Il semblait à court d’idée, le borgne. L’équipe qui avait été envoyée au manoir Oblivion était peut-être incompétente, ça il lui donnait, mais il savait que Xigbar pensait autrement de lui. Il l’avait bien recruté, quoi.... Oh et il commençait à faire une grave erreur : il semblait, bien évidemment, ignorer l’allié du rose. Larxene... Elle allait mal le prendre. Et elle, personne ne pouvait savoir comment elle allait réagir. Même pas lui. Bien que l’idée générale soit assez... Claire, il se demandait comment la blonde allait réagir... Ouf, et cette manière dont il avait appelé et montré la blonde... Mais bon, autant répondre au plus vieux membre de l’Organisation avant qu’il ne décide de perdre sa patience.



      « If Xemnas really wanted the mission to succeed, he would have not direct Vexen and the other incompetant fools with us to the Castle. Larxene and I were the only cognizant members of this assignment. If you’re only eyeball is unable to see it...»

    Spoiler:
     


    C’est alors que Marluxia s’arrêta de parler qu’il remarqua Xigbar, entrain de jouer après quelque chose sur son gant. N’était-il pas capable de porter attention plus que cinq minutes ? Ou était-il tout simplement trop idiot pour comprendre un seul mot de ce que l’Assassin disait ? Ses remarques et son style de langue était trop avancés pour lui. Il devait cacher ceci dans une distraction comme ce qu’il faisait en ce moment. Cette fois, par contre, le rose s’en foutait complètement. Il savait que Xigbar était celui qui rageait le plus. C’était celui qui essayait de se trouver une sortie quelque part... La preuve venait avec ce qu’il dit après ça. Parlant de Sora qui avait... Fait échouer leurs plans ? Ce Numéro II était si pathétique. Il n’était pas informé le moins du monde. Avant de tirer des conclusions, il devrait au moins demander à ceux qui y sont vraiment allé. Marluxia eut un sourire d’amusement. En ce moment, Xigbar prouvait à Marluxia qu’il n’avait plus aucune idée de ce qu’il disait. On le voyait bien. Même s’il essayait de garder un air décontracté et à l’aise, on pouvait voir la “rage” qui brûlait en lui. Comme si Sora pouvait faire échouer son plan qui était si parfait. Les souvenirs des moments passés au manoir Oblivion lui revinrent en tête. Il avait tellement forcé Naminé, lui faisant peur des manières, pourtant, les plus douces qu’il aurait pu le faire. Il fallait bien dire que Marlu, il s’y connaissait en femmes. Il savait tout autant comment les plaire que comment les faire trembler de peur. Bien que leur faire plaisir pour les tuer fut beaucoup plus.. Attirant, l’Assassin pouvait utiliser la peur. Il l’avait bien montré avec Naminé.


    La fin de la dernière phrase de Xigbar lui rappelait étrangement Vexen. Le jour où il s’était vanté d’être le Numéro IV en se pensant supérieur à lui. Comme il aurait voulu revoir l’expression sur son visage au moment où la pointe de sa faux était à deux doigts de son visage. Est-ce que Xigbar était entrain de devenir comme Vexen ? L’Assassin ne l’espérait pas. L’Organisation avait déjà assez d’un détraqué inutile qui ne fait que des projet qui échouent les uns après les autres. Si Xigbar devenait comme lui... Il se ferait sûrement détester de tous les autres membres.



      « You are hopeless, Xigbar... Your deplorable source is-- »

    Spoiler:
     


    L’Assassin fut coupé en plein milieu de sa phrase par Larxene qui, se sentant probablement exclue de cette conversation où elle était complètement ignorée par le Numéro II, avait décidé d’y mettre du sien en criant à ce borgne arrogant. La réaction de la Nymphe ne le surprenait guère. Il la connaissait assez bien pour savoir qu’elle détestait être laissée de coté. Mais ce qui vient après... Ça, personne n’Aurait pu le voir venir. Même Marluxia fut surpris à la suite de ce qui venait de se passer. Évidemment, il ne laissa rien paraître sur son visage, mais... Elle venait vraiment de l’électrocuter ? Eh bien, il fallait dire que c’était un peu.. Inutile. Il ne fallait pas qu’ils s’attirent toute l’attention sur eux. C’était une mauvaise idée. Mais bon, c’était excusable. Larxene était très.... Impulsive, vous savez. C’était explicable. De plus, c’était un bon moyen de rappeler à l’Archer de ne jamais ignorer ou manquer de respect à la Nymphe et à l’Assassin. Si au moins il apprenait de ses erreurs... Mais non, Xigbar était trop insouciant pour ça. Stupide, plutôt, mais bon. Ce n’est qu’un détail.


    Ce qui vint ensuite fit appelle aux réflexes surprenants de l’homme aux cheveux roses. À peine le choc de l’électricité de Larxene ayant arrêté de faire son effet dans le corps du Numéro II que celui-ci sortait ses armes pour les pointer vers son alliée qui était déjà, depuis longtemps, prête à se battre. Mais il ne fallait pas commencer un combat ici, surtout pas en ce moment. Ils venaient juste de revenir du château et ils ne devaient pas trop attirer l’attention. S’ils se mettaient Xemnas à dos tout de suite, son plan allait complètement tomber à l’eau. Comme l’Autre d’avant. Et ça, il ne le permettrait pas.


    La seconde où les armes de Xigbar apparurent dans le champs de vision de l’Assassin, celui-ci commençait déjà à faire apparaître sa faux dans sa main droite. Dans un éclat de pétales de rose qui tombèrent lentement au sol, le Numéro XI pointa son arme vers Xigbar, la pointe à quelques millimètres de sa gorge. La Nymphe était capable de se défendre, ça, il n’en avait aucun doute, mais une bataille était la dernière chose dont ils avaient de besoin. Par contre, il pourrait tourner la situation en sa faveur, s’il réussissait à faire partir le borgne, peu importe le moyen. S’adressant à Larxene en premier, il ne quitta pas le Numéro II des yeux, pour ne pas baisser sa garde. Il connaissait les pouvoirs de ce dernier. C’est avec un sourire malicieux que Marluxia dédia ses paroles à son alliée, en faisant comme si l’Archer n’était pas juste sous sa faux.


    « We must not begin a struggle, Larxene. Xigbar got what he merits. He now sees what an unsrespectful act brings him. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t60-marluxia
Xigbar♠ Messages : 1311
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Sûrement là-bas
♦ Objectif actuel : Emmerder les gens ? 8D
♦ Munny : 135

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
5/100  (5/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu   Lun 19 Sep 2011, 1:03 pm

Et voilà, monsieur fleu-fleurs avait toujours sa grosse poignée de sel à rajouter, c’était frustrant ! Mais bon, disons que Xigbar n’y prêtait qu’à demi son attention, il commençait à se lasser de tout ça. Pas que Marluxia était ennuyant mais…ouais en fait. L’Archer n’écoutait plus qu’à moitié, surveillant surtout si l’Assassin s’en prenait à lui, le reste disons que bon, ce n’était pas siiii important. Lorsque Marluxia cessa de parler, bah là le borgne le remarqua… du silence, eh ben… Il redressa légèrement la tête en haussant un sourcil pour la peine. Comme quoi il prêtait presque attention hein ! … Mais ça ne dura pas évidemment, dommage, ça devenait vraiment lourd… Surtout qu’il s’attaquait ENCORE à L’Archer… Nan mais c’était quoi son problème ?!

Et là…ouf…gné ? Tout s’enchaina super rapidement. À un moment il y avait Marluxia qui racontait ses machins et là…. WOOOAH… C’ÉTAIT QUOI ÇA ? L’autre folle, il l’avait limite oublié ! Bah elle venait de hurler…c’est bien petite, exerce tes cordes vocales de temps en temps ! Xigbar la fixait d’un air le plus désintéressé du monde, c’est ça, allez, fais ta petite crise de gamine ! …

Non…

Pas une crise comme ça espèce d’idiote ! Dès que le Numéro II aperçut le statique qui parcourait son corps, il avait su que Larxene était vraiment, mais vraiment frustrée. Et ça c’était pas bon… VRAIMENT PAS… Whaa… Elle avait vraiment eu le culot de… l’attaquer… Lui… Alors qu’ils ne faisaient que discuter ? C’était quoi son problème ? Le choc avait parcouru tout le corps du borgne et euh…ouch bobo, elle ne s’était pas retenue celle-là. Xigbar la foudroya (Haha…ha…foudroyer) du regard, tremblant de rage et fit aussitôt apparaître ses fusils, le pointant directement vers cette horrible tête blonde.


« I had enough of thi- »
V.F.:
 

… Eh nan mais il était occupé à rager là ! C’était quoi le problème de Marluxia à lui mettre sa faux juuuuste devant sa gorge ? Ça avait de quoi le rendre nerveux là. C’était pointu ce machin là… Et puis la coquerelle pourrait très bien se défendre toute seule non ? Si elle l’avait attaqué elle n’aurait qu’à subir les conséquences de ses actes ! … Mais là euh… Xigbar ne pouvait plus faire grand-chose sans se faire égorger… et disons qu’il n’en avait pas trop envie quoi. Mais en fait, s’il l’aurait voulu, l’Archer n’aurait eu qu’à se téléporter plus loin pour foutre une raclée à Larxene comme elle le méritait…mais…nan. Se battre entre similis déjà c’était moche, et surtout ici quoi, dans la salle où tout le monde venait. S’ils se mettaient à se taper dessus, Saïx ne s’en réjouirait certainement pas, Xemnas non plus d’ailleurs… Bon bah… soyons sage alors (Xigbar l’était toujours, voyons ! Y’a juste cette Larxene là qui était folle furieuse) ! Il fit disparaître ses armes en jetant un regard noir à l'Assassin, il aurait très bien pu s'en tirer sans son intervention... Et là il pouvait faire quoi hein ? Fixer Marluxia ? Nan…trop rose… Regarder les pétales de fleurs tomber… Euh… voir réponse précédente… Bon bah… La faux était tout aussi rose (à croire que dans le monde de Marlu tout était de cette couleur horrible), mais au moins, elle était vraiment importante ! Donc ouais, ce qui risquait d’égorger Xigbar était légèrement important dans sa vie habituellement quoi… Comme cette satanée Keyblade que le vieux Xehanort avait… Mais bon Marluxia c’était rien comparé à celui-là… L’Assassin ne ferait rien non ? Mais non… tout de même…enfin… Naaan, il ne ferait rien ! Juste parce que s’en prendre à lui ternirait sa réputation.

Mais bon, trève de euh…bavardage mental. Pendant que Marluxia et Larxene semblèrent l’éliminer de leur existence (sauf la faux sous la gorge là), le borgne se tordit le cou pour appuyer un doigt sur l’arme rose et la faire lentement dévier, juste question d’avoir assez de place pour bah…je sais pas moi… respirer normalement ? … Bon… L’Assassin rose lui adressait ENCORE des reproches !! C’était pas lui qui avait été assez stupide pour le provoquer hein ? Mais c’était SA faute ? Pffff… Si Marluxia était neutre entre Larxene et Xigbar, ce dernier c’était une ballerine hein ! L’Archer daigna regarder le pot d’fleurs à nouveau, non sans assassiner Larxene du regard encore une fois, les coquerelles c’était pas facile à tuer quoi ! Il soupira, il commençait sérieusement à en avoir assez de ses deux-là, surtout après s’avoir fait griller comme ça.


« Unrespectful act ? Are you blind ? She’s the one who’s disrespectful ! And you too flower-dude… Well… we all are… THERE ! Happy ? »
V.F.:
 


Et pourtant… s’était que lui qui se prenait des coups… Super il était privilégié ! … Et cette satanée faux, elle l’énervait… TOUT l’énervait en fait ! Xigbar se téléporta donc hors de sa portée, juste devant Larxene, plantant durement son regard dans le sien.

« So… you wanted to say something Blondie ? I hope you understood a sentence or two in our discussion. Go on, you have all my attention now. »
V.F.:
 

Non non, Xigbar n’était pas vraiment suicidaire, juste euh… Xigbar quoi. Et puis bon… C’était ça qu’elle voulait Larxene, de l’attention…bah là l’Archer ne la lacherait plus, Marluxia n’aurait qu’à controler la folle si elle repartait encore dans un de ses délires. Le Numéro II semblait avoir au moins avoir perdu son éternel sourire sarcastique, ça suffirait peut-être à empêcher Larxene de lui sauter dessus pour le faire griller qui sait... mais elle avait aussi intérêt à se contrôler, se faire électrocuter une fois, déjà c,était un peu trop à l'avis du borgne...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t28-xigbar http://rainbowhite.deviantart.com
Larxene♠ Messages : 45
♦ Monde actuel : The World That Never Was
♦ Objectif actuel : Convaincre Marluxia que le rose, c'est démodé
♦ Humeur : Massacrante
♦ Munny : 175

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
35/100  (35/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu   Mar 04 Oct 2011, 1:38 pm

OH MAIS LA RÉACTION ! HAHAHA ! C’était TELLEMENT ce qu’elle avait attendu ! Autant que ce CHOC que cette frustration ! Et le regard qu’il lui portait, ce regard tellement hargneux. Houhou, le vieux il commençait à en avoir marre, ça devenait marrant, automatiquement. Mouahaha. Et si vous aviez entendu ce rire, ce rire qui avait résonné par-delà toute la pièce après qu’elle ait fait ce sourire super diabolique ! Ce rire supra diabolique gaminement sadique que Larxene avait quand quelque-chose tournait en sa faveur… OU juste quand c’était drôle mais ça on s’en fiche c’est pas important. Là, ce qui était important c’était de garder la petite flamme de fureur qui dansait dans les yeux du borgne. EUH. Je veux dire l’œil du borgne, parce que le pauvre il avait eu une mésaventure… M’enfin, c’était pas grave, sûrement que c’était mieux de même de pas voir son autre œil. Il était déjà hideux avec un, fallait pas imaginer l’autre hein ! Bahwais, arprès, c’est certain, faut que l’autre pot de fleur s’en mêle ! ? C’est quoi, le coup de la faux sous la gorge ? Il veut prendre toute la place, il veut lui laisser aucunement son plaisir à torturer Xiggy’ Nan mais il ne voyait pas qu’elle avait du plaisir ? Connaissait-il au moins cette notion ? S’pèce de Nobody qui se prenait trop au sérieux ! Peut-être qu’elle, elle prétendait, mais au moins elle pouvait se vanter d’avoir un quelconque PLAISIR malgré ce cœur manquant ! Il avait quoi à se faire voir comme celui qui était le plus saaage et tout ? Il avait peut-être une tête, mais de là à se penser le plus intelligent…

Il était seulement plus calme, voilà tout !

    « Hmpf. »


Eh ouaip. C’est la seule réponse qui semblait acceptable de la part de Larxy’. Un tout simple HUMPF pouvait bien témoigner de son mécontentement, on va le dire assez bien ! Greuh. Et là, elle croise les bras. Elle croise les bras et elle attend parce que bah il est con de lui enlever son plaisir. C’est encore mieux que le chocolat et que la mouche. Un Xiggy frit. Avec la fumée dans ses cheveux tout plein de statique. Eh bah, le gars qui faisait la gravité et l’espace il n’avait plus de pouvoir là ! HA, bien fait, bien fait… Niahahahahahahaa.

Ooooon ! Non, non non, il pouvait pas juste abandonner comme ça et faire disparaître ses armes sans se BATTRE. Voyons, se battre! C’était pas la chose la plus cool qu’il y avait pas dans ce foutu monde trop blanc ? Han ? HAAN ? Non. Marlu il venait de tout gâcher, le maudit chien rose qui sent trop fort ! On s’en foutait du bon sens. Il avait eu sa leçon, mais on s’en fout, de ça aussi, parce que le faire rager c’était bien le truc le plus marrant qu’elle pourrait faire ! Surtout que… Il l’avait bien mérité, en parlant d’elle comme si elle était absente, l’ignorant totalement et tout. PFF. C’est ça, le vieux croûton, pense-toi plus important. On va voir qui va gagner la guerre ! Niark niark. Les JEUNES AU POUVOIR ! C’est toujours plus intéressant comme ça ! Surtout que les vieux… Bah, ils sont vieux quoi. Et ces trucs-là, faut les cacher, faut même pas les montrer ! Ce truc qui lui servait de wannabe supérieur c’était qu’un vieux chiffon tout décrépi ! Il avait fait son temps, alors il n’avait pas de quoi l’influencer, elle, ELLE ! La grande Nymphe Furieuse de la mort qui tue ! Qui lance un regard de la mort qui tue à Marlu avant de se concentrer à ce que le gros laite il disait. (OUUUH.)

Bah ouais. Il arrive et il dit des trucs genre qu’il est full respect le gars. Mais non, même pas. Et elle, évidemment, elle avait encore ses p’tits poignards sur elle, attendait, attendait… Parce que OUI ! Il remontait, la fureur elle remontait en ce petit numéro deux ! OH, qu’elle superbe vue qu’était cette colère ! Certainement qu’il reviendrait. Avec ses armes. Et qu’ENFIN ils pourraient se buter comme il se doit. Mais bon y’a lui qui est arrivé. Il prenait son point, certes, mais trop, TROP calme. Beaucoup trop. Tellement que par sa calmeur intense il n’était même pas intéressant. Elle eut un autre soupir avant que l’autre il POOF devant elle et se fâche drette devant sa face !

Ouh.

OUUH.

Sourire diabolique. Regard machiavélique. Petit rire sadique. Le show pouvait enfin commencer. SAUF si Marlu’ il s’en mêlait encore, dans lequel des cas ce serait comme tout ruiner ce qu’ils avaient commencé. Un autre choc statique passa dans son corps. Oh, quel plaisir ! Ces yeux frustrés, ce visage crispé de partout. Une douleur bien présente. SOUFFRE. Parce que tu le mérites tellement que c’est bien. Elle croisait les bras pour tenter de répondre un petit quelque-chose qui pourrait lui faire bien mal et le porter à l’attaquer. Un peu d’action, ça ne fait pas mal. C’est même supra intéressant. Elle tentait bien de trouver un truc pour s’occuper après tout !

    « BLONDIE, huh ? Well, talk about originality. » Ce fut suivi d’un rire sarcastique. « Can’t find anything better ? Oh, I feel so bad ! You just killed me, right there ! »
      v.f. : Blondinette, han ? Eh bien, tu parles d’originalité. […] Tu ne peux trouver rien de mieux ? Oh, je me sens si mal ! Tu viens de me tuer, juste là !


Un autre petit rire se mêlait à la fin de sa phrase, tandis qu’elle se replaçait dans une position un peu plus combattante. Marlu, pour elle, n’était PLUS là. Oh il n’allait pas stopper sa furie, cette fois.

    « Come on, go ahead ! I know you want it ! »
      v.f. : Allez, vas-y, je sais que tu en as envie !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t83-larxene
Marluxia♠ Messages : 525
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : World That Never Was
♦ Objectif actuel : Exploiter Sora pour son plan
♦ Humeur : Manipulateur
♦ Munny : 103

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
13/100  (13/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu   Lun 05 Déc 2011, 12:39 am

    Cette petite pression que Marluxia avait ressenti sur sa faux alors qu’il parlait à Larxene, c’était, bien évidemment, Xigbar qui se dégageait de sa faux. Le rose le savait qu’il n’allait pas rester là toute sa vie. Lorsqu’il le vit du coin de l’oeil, il pensa, premièrement, qu’il allait répliquer en attaquant, mais non. L’Assassin avait réussi à empêcher une bataille, pour l’instant au moins... il ne fallait absolument pas qu’une bataille éclate entre les trois membres de l’Organisation. Premièrement, il savait qu’un des trois, ce qui était le plus probable d’être le Numéro II, mourrait dans ce conflit. Que si cela arrivait, Marluxia et Larxene seraient exécutés sur-le-champs. L’Assassin et la Nymphe avaient beau être puissants, ils ne pourraient rien contre l’Organisation XIII au complet. Ça en serait fini de leur rébellion et ils disparaîtraient comme de simple poussière. Personne ne se souviendrait d’eux. Il faut dire qu’ils ne sont même pas supposés exister.

    La réponse de Xigbar arracha un rire ironique à Marluxia. Ce qui n’arrivait pas souvent. Ce vieil imbécile croyait vraiment que tous les problèmes venaient des autres ? S’il n’avait pas été irrespectueux envers Larxene en premier lieu en l’ignorant complètement, elle n’aurait pas eu à l’électrocuter pour avoir son attention. Eh oui, la blonde aimait l’attention, que voulez-vous... Elle trouve ses propres moyens de le démontrer. Pas que ça dérange le Numéro XI, loin de là. De plus, ce n’était que Xigbar... Ce n’était pas comme si quelque chose de grave arrivait.

      « “Flower-dude” ? Your slurs are starting to be disheartening, Number II. And we do not regard you either considering that you are not worthy of it. »
      Spoiler:
       


    Larxene n’avait presque rien répondu à ce qu’il lui avait dit à part un petit “Hmpf” Avait-elle pris conscience de ce qui était en jeu s’ils se battaient ? Larxene ne pensait pas toujours à toutes les conséquences possibles lorsqu’elle agissait. Elle était très impulsive, quoi. Un petit défaut qui pourrait lui être fatal, surtout si c’était pour une bataille qu’elle ne pourrait pas gagner. Avouons-le, entre nous, Larxene ne vaincrait pas Xigbar. Le Numéro II avait beau être un vieil arrogant, salaud et irrespectueux, il n’était pas moins fort pour autant. Il n’était pas aussi proche de Xemnas pour rien. Ce que la blondinette ne semblait pas comprendre, en tout cas. Marluxia avait abaissé sa faux, sans pour autant la faire disparaître. En la laissant à la vue du l’Archer et de la Nymphe, tous les deux sauraient qu’une bataille serait impossible. La seule vue de cette faux d’un rose qui ressortait du décor allait accrocher leur regard. Oh que non, Marluxia n’allait les laisser détruire tout ce qu’ils avaient accomplis à ce jour. Il lui restait son plan. Beaucoup moins compliqué où il allait simplement utiliser les sentiments du petit Porteur de Keyblade contre lui-même avec sa chère petite Kairi qu’il aimait tant. Non, il ne tenterait rien contre l’Assassin, puisque celui-ci avait l’avait sous la main, en otage. Avec Larxene à ses cotés, ils n’avaient aucune chance d’échouer.


    L’attention du borgne se tourna complètement vers la blonde. Il commençait à perdre le contrôle de lui-même, ce Xigbar. Comme c’était dommage. Un peu plus et il allait ficher le camp. Comme Marluxia l’avait prévu. L’Assassin appuya sa son arme contre son épaule. C’était plus confortable comme ça. Le poids de ce truc toujours sur le même bras l’engourdissait après un moment. Les yeux bleus ciels fixés sur les deux membres de l’Organisation XIII les plus susceptibles de déclarer la guerre. Il regardait attentivement le langage corporel de chacun. Le Numéro XII était déjà prête à se battre, encore une fois, après avoir répliqué au borgne pour le provoquer encore une fois. Elle, elle l’avait complètement oublié. Ça se voyait dans son regard. Il était ancrer dans l’oeil doré de Xigbar. Ce-dernier, par contre... Il devait savoir que le rose épiait ses moindres mouvements. Qu’au simple signe qu’il sortait ses armes, la faux de l’Assassin s’abattrait sur lui sans pitié et sans aucune hésitation. Son arme se rendait. Vous ne me croyez pas ? Eh bien en pensant que la Graceful Dahlia était un petit peu plus grande que le Numéro XI, et que Xigbar se trouvait à un peu moins d’un mètre de lui... D’un coup de bras, il pourrait l’atteindre. Un coup fatal et puissant.


    Pour une fois, Marluxia ne dit rien. Il allait agir en conséquence de ce qui allait arriver. Ses yeux bleus allant doucement de la blonde au borgne, il observait, sans mot. Parfois, le silence donne plus d’impact que n’importe quels mots qu’il aurait pu dire, aussi soutenus qu’ils soient. On pouvait voir la soi-disant frustration que Xigbar éprouvait. Il était complètement à bout de nerfs et il se forçait pour essayer de trouver des surnoms qui pouvaient les faire réagir. “Flowe-dude”, “Blondie”, il fallait dire que le Numéro II avait déjà trouvé mieux, quoi... Il ne fallait absolument pas que Saïx ou Xemnas ne fasse une apparition soudaine dans la Zone Grise... Quoi que ça pourrait calmer ces deux animaux enragés qui ne voulaient que se battre. De toute façon, le grand chef et son bras droit savaient tous les deux comment la Nymphe était. Ils l’avaient côtoyés comme lui. Tous les membres savaient comment il ne fallait pas s’en prendre à elle. Ce n’était pas nouveau... Et ça n’allait sûrement pas arrêter, même si les jours passaient. Une personnalité, ça ne se change pas comme ça. Ça prend du temps à travailler. Roxas en était encore dans ce processus, à prendre un peu ceux qui étaient plus proche de lui comme exemple. Se replaçant encore les cheveux qui lui barraient un peu la vue, de nouveaux pétales de roses apparurent en allant s’écraser doucement sur le sol avant de disparaître dans une fumée mauve foncée caractéristiques de tout ce qui faisait parti des Ténèbres..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t60-marluxia
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oooh, une mouche ! | Xiggy & Marlu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Realm of Darkness | Kingdom Hearts RPG :: Mondes :: Contrées neutres :: The World That Never Was :: The Grey Area-