Partagez | 
 

 If light and darkness have forsaken me, I shall forsake them, too. { PV Sora } | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: If light and darkness have forsaken me, I shall forsake them, too. { PV Sora } | Terminé   Ven 08 Juil 2011, 12:35 am

Terra :

This world can really be too much,
I can't take another day.


    Nécropole des keyblades. Un mausolée dont la grandeur égalait ce que décrivaient les écrits sapientiaux. Le boulevard des sorts brisés et des marionnettes du destin. Tout paraissait à l'identique, calme et monotone, sans passé ni futur. Le changement, semblait-il, avait quitté ces terres ainsi que leur gardien. Ici reviendrait Xehanort vu que là-haut, dans les plus hauts cieux, résidait le vrai Kingdom Hearts auquel personne ne devait y accéder. Là où festoyaient tous les cœurs sans avoir conscience du danger qui les guettait. Par la force des choses Terra avait sacrifié sa liberté pour en devenir le vigile et réparer ses torts.

    Pour ne plus les trahir. Pour ne plus repousser leur amitié. Mais il était trop tard pour les regrets.

    Des pensées cohérentes tantôt se fondirent dans le marasme de l'âme - une mansuétude inhabituelle dans laquelle il trouvait une sorte de salut. Parfois, Terra avait la sensation de ne plus exister, d'être là sans être là, un avec le monde et seul dans un œuf. Ses convictions, avec l'histoire qu'on leur connaissait derrière, le scellaient ici. Dans une place abandonnée, stérile, sans simulacre de vie sauf si une volonté prisonnière d'un assemblage complexe pouvait être considérée comme tel. La parfaite dichotomie des ténèbres et de la lumière. Et de cet ensemble naquit un désir subsistant plus puissant que tous les autres.

    Celui de protéger le plus important. Aqua et Ventus.

    Savaient-ils en quel tourment Terra se trouvait nuit et jour ? Déchiré entre deux forces, lesquelles se disputaient une cuirasse vide ? Eraqus avait connaissance de ses trépidations car son cœur retenait le sien. En dépit de ses efforts, de son immuable volonté, seules les caresses d'un vent érodant chassaient sa lumière et ses vertus. Elles le prenaient à son insu, plus traitreusement au fil des années, le torturaient à plaisir avec une méchanceté pareille à celle de Xehanort. Tellement que ses idées se confondirent aux songes, que les années passées n'étaient que des grains de sable dans l'univers infini. Des reflets d'une existence lointaine.

    Tout ceci ressemblait à la fin du monde.

    « Xeha—nort. »

    Pourtant Terra, où ce qu'il restait de celui par qui jadis s'ouvrit la nouvelle guerre des keyblades, survivait. Si demain son semblant de vie s'éteignait, qu'adviendrait-il de ses amis ? L'une errerait indéfiniment dans les confins des ténèbres et l'autre ne s'éveillerait plus jamais. Un rai de lumière s'étiola sur son dos, si fade comparé aux ombres remontant subrepticement sa colonne vertébrale, plus prédominantes et menaçantes que jamais. Les gantelets se crispèrent autour de la poignée. Une pensée ne souffrait pas, était incapable d'émotion, mais son enveloppe astrale ressentait chaque changement aussi infime soit-il.

    Puis des pas d'un quidam. Lents, rapides. Nullement apeurés, juste curieux de fouler un sol dont ils ignoraient l'existence jusqu'alors. Terra tenta d'en retrouver la source, essaya de savoir à qui pouvait bien appartenir cette allure, mais n'accrocha en sa mémoire que le souvenir de Xehanort et de sa sapience. Et même si les pans de sa mémoire lui donnaient l'impression de divaguer, car les frontières de la folie et de la colère étaient bien minces, il n'avait pas rêvé. Ce bruissement de lumière n'était pas une illusion car sa keyblade fulgura sans bruit.

    "Is he the chosen one ? No, there's something off." Il choisit de passer outre sa prudence et disparut aussitôt dans une dune.
       v.f. : Est-ce l'élu ? Non, il y a quelque chose qui cloche.

    Les roches s'étendaient à perte de vue sur le paysage abandonné, le même décor se répétant sans cesse pour repousser les intrus et cacher les keyblades mortes, elles-mêmes protégées par de puissants tourbillons. A l'époque des Unverseds s'y éclipsaient sans scrupules pour lui barrer la route. Vanitas en fusionnant avec Ventus emporta ses créations avec lui, signant la toute fin de cette race de monstres. Étant donné sa familiarité avec ce lieu oublié, comme si cette terre morte l'avait enfanté, le fait qu'il émergea dans une tempête de sable, agenouillé devant celui qui reconnecterait tous les cœurs, n'avait rien d'étonnant bien que leur rencontre soit hiératique. Solennel, figé, et le casque bas en face du jeune héros, Terra ne pipa mot. Seule sa cape bruissait aux oreilles, s'agitant au gré d'un vent annonciateur du combat le plus titanesque qu'aurait Sora.

    Bien que gouverné par l'élément ténèbres, supplantant les restes d'une lumière doucereuse, ses agissements n'allaient pas dans ce sens. Ventus, Aqua, ses deux êtres chéris comptaient à ses yeux. Le sigisbée les retrouverait pour que tous les trois revivent ensemble. Sur cette certitude, sa tête se redressa pour voler dans le ciel de son regard, pareil à celui de Ventus. Terra ne s'émut pas de cette pensée car sous cette forme il sentait ce qu'il ne voyait pas, mais redit encore leurs noms. Avec aplomb, bien qu'il y avait quelque chose d'éthéré dans cette cacophonie métallique.

    Les mots de l'âme étaient si bruyants, que seul un coeur comme le sien pourrait les discerner. Les entendre ou les chanter, les comprendre ou les rejeter. Ou bien éviter d'en sonder le sens pendant les longues pauses de cet esprit ombragé.

    « Ven...Aqua... »


Dernière édition par Terra le Dim 31 Juil 2011, 1:36 am, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sora♠ Messages : 669
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : Retrouver Kairi et Riku !
♦ Humeur : Toujours optmiste !
♦ Munny : 121

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
98/100  (98/100)
♣ Inventaire:
avatar
Keyblade wielder
MessageSujet: Re: If light and darkness have forsaken me, I shall forsake them, too. { PV Sora } | Terminé   Lun 11 Juil 2011, 1:20 am

L’image de Kairi disparaissant dans ce portail d’un mauve tellement foncé qu’on aurait presque dit noir repassait dans la tête de Sora encore et encore. Avant qu’ils disparaissent ensemble, le jeune homme s’était jeté sur l’endroit où le borgne se trouvait avec Kairi. Ils aurait voulu les attraper. Courir après l’homme en habit noir à travers ce portail mauve. Malheureusement, il s’était refermé trop tôt pour lui. Juste quand il croyait l’atteindre, celui-ci avait disparu, aussi vite que les deux autres. L’élu de la Keyblade n’était pas resté longtemps sur Destiny Islands. Après quelques minutes pour se remettre les idées en place, repenser à tout ce qui venait de se passer et être sûr que tout cela n’était pas qu’un simple et horrible cauchemar, le jeune homme était reparti, Keyblade à la main, vers le Gummi Ship, où ses deux amis l’attendait. Ce fut non sans surprise de ses deux compagnons que Sora leur expliqua ce qui était arrivé dans les dernières heures. Ils avaient attendus tout ce temps... Comme d’habitude, Donald et Goofy encouragèrent Sora. Lui disant de ne pas laisser tomber et que, réellement, il n’avait pas trop le choix que de faire ce que le vieux Pirate lui demandait, s’il voulait revoir Kairi. Aussi, pour se rendre à elle, il faudrait sûrement traverser à travers de nombreuses batailles. Sora ne pouvait s’empêcher de penser à Kairi. Ce qu’elle allait vivre, aux courants des prochains jours ou de prochaines semaines, allait être sûrement troublant. Sora était déterminé à sauver sa meilleure amie. Comme Riku restait introuvable, il allait devoir se concentrer sur sa mission de sauvetage. Aussi, il pouvait chercher pour lui en même temps. Rien ne l’empêchait de regarder si son ami d’enfance était passé par ici ou par là. Mais bon... Ce qu’il savait, c’était que Kairi était en grave danger et qu’elle avait besoin de lui.... Même si elle ne se souvenait ni de son visage, ni de son nom, ni de leur enfances.


Le Gummi Ship avait voyagé depuis leur départs de Destiny Islands. Depuis quelques jours, ils cherchaient des indices sur où pouvait se trouver Kairi ou Riku. Il rencontra des gens qu’il avit déjà vu, mais ils passèrent à coté de lui comme s’ils ne l’avaient jamais rencontré. C’était dommage, mais le jeune homme ne perdait pas le moral. Oh non ! Ce n’était pas le temps de faire son petit dépressif dans son coin en se demandant ce qu’il allait se passer ensuite, même s’il ne ferait rien pour y remédier. Il aurait tout le temps de voir à ce petit... Problème, un fois tout régler. Tout se résoudrait sûrement quand il retrouverait Kairi et celui qui l’avait enlevé. Il semblait savoir quelque chose, celui là. C’était presque sûr. Sora le sentait. Il devait à tout prix savoir ce qui était arrivé et pourquoi tout le monde l’avait oublié, sauf lui, qu’il n’avait jamais vu de sa vie. Ils passèrent quelques temps à Traverse Town, là où ils essayèrent d’avoir un peu d’information sur cet homme en noir. Pourtant, personne ne semblait savoir de quoi ils parlaient, ce qui ne menait nul part. Les trois amis décidèrent de continuer leur rechercher ailleurs, dans d’autres mondes.


C’est alors qu’ils tombèrent sur un endroit désertique. Le ciel nuageux et les gros rochers donnaient une impression lourde à cet endroit. Le trio marchait, lentement, regardant aux alentours. Cette terre inconnue ne leur donnait pas de bons sentiments. L’objectif du jeune homme : aller derrière les gros rochers. Il devait y avoir quelque chose là, non ? Un village, peut-être. Quelqu’un, au moins. La poussière qui s’élevait à chacun de ses pas se faisait emporter par le vent qui soufflait. Le jeune homme avançait sans vraiment regarder où il allait. Ne faisant que poser un pas après l’autre, les yeux dans le vide. Sora était pris dans ses pensées. L’idée que Kairi était en danger l’obsédait. Il ne faisait qu’y penser. L’élu de la Keyblade ne pouvait croire que simplement en vainquant des Heartless, ils allaient lui redonner sa meilleure amie, saine et sauve. Ils devaient avoir quelque chose d’autre derrière la tête. Quelque chose pour le supprimer après. S’ils étaient liés à Ansem, alors ils ne cherchaient que les Ténèbres et la destruction. Que cherchaient-ils à faire avec Kingdom Hearts ? Sora n’avait pas à se casser la tête avec ça pour le moment... Il devait simplement tuer des Heartless et chercher pour ce vieil homme à un seul oeil étrange. La seule idée de “travailler” pour ce vieux en noir le dégoûtait. Mais bon. Il n’avait pas vraiment le choix...


C’est en continuant de marcher que le jeune héros fut interrompu dans ses pensées par une tempête de sable qui était apparue juste devant lui. Sortant sa Keyblade par réflexe, il s’attendait à voir un ennemi en sortir d’une seconde à l’autre. Un Heartless essayant de l’attaquer par surprise. Pourtant, ce qui se révéla devant lui était de toute autre nature. Une armure. Aussi majestueuse qu’imposante. La cape de celle-ci, dansant au gré du vent, était la seule chose qui bougeait. Aucun son ne sortait de lui, rien. Agenouillé devant l’élu de la Keyblade, cette armure avait de quoi de menaçant. Pourtant, elle n’attaquait pas. Ne faisait rien. Sora ne savait pas s’il fallait rester sur la défensive ou bien s’il fallait baisser sa garde. Ses deux amis se regardèrent, derrière le jeune homme qui ne savait pas trop comment réagir à la situation. La cuirasse se redressa finalement. Elle semblait le regarder, mais plus profondément que simplement ses yeux. Elle semblait voir au profond de son âme. Toujours la Keyblade serrée dans sa main, il était prêt à se défendre si jamais elle s’activait. Puis, des paroles se firent entendre. Elles ne semblaient pas provenir de l’armure, par contre. Elles semblaient partout et nul part à la fois. Comme si le vent lui murmurait des mots aux oreilles. C’est avec son coeur que le jeune homme savait d’où provenait ses mots prononcés. Ces noms. Aqua et Ven... Étrangement, Sora avait l’impression de les connaître, ces deux là... Même s’il n’avait jamais rencontré quelqu’un nommé Aqua ou Ven, quelque chose lui disait qu’il les avait déjà connu. Il ne pouvait simplement pas mettre la main dessus...



    «Who..... Who are you ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t26-sora
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: If light and darkness have forsaken me, I shall forsake them, too. { PV Sora } | Terminé   Lun 25 Juil 2011, 9:58 am

Terra :

Far in the distance is cast a shadow.
Symbol of our freedom will bring us salvation


    L'habit ne suffit pas à la keyblade. Pour se voir auréolé d'un tel pouvoir, les prétendants au titre devaient faire autres vaillantes appertises que des garçons ou filles de leur âge n'avaient point accoutumé à faire. Pourtant s'en était bien une; Chaude, puissante, et déterminée comme devait l'être son porteur. Surpris et préférant vérifier qu'il n'y avait pas d'erreur sur la personne, Terra sonda deux autres énergies accompagnatrices. Moins impressionnantes que la précédente, il discerna malgré tout de grands potentiels : un expert en magie ainsi que le stéréotype du paladin jusque-là vassaux de Sora.

    Que cherchaient-ils dans cette vallée désertique ? Un refuge ? Une personne disparue ? Kingdom Hearts ? Ou étaient-ils venus enquêter sous les ordres de Xehanort ? Contrairement à Vanitas ils dégageaient tant de positivisme, une si auguste lumière que sa dernière supposition n'avait pas lieu d'être. Mais il restait sur ses gardes, méfiant, à moins que Sora lui explique l'objet de sa quête personnelle : retrouver Kairi, une princesse de coeur protégée par le sort thaumaturgique d'Aqua. Sauf que les configurations actuelles ne l'éloigneraient pas de ses ombrages ou chimériques suspicions.

    «  I am myself … and maybe all that ever was. » L'ensemble plus harmonieux tantôt devînt disparate, très hésitant, et en se désaccordant un ressentiment vieux de dix ans exsuda, remettant en cause la légitimité de son rang.  «  I've met you before ... You are not him ! Where is he !»
       v.f. : Je suis qui je suis... et peut-être tout ce qu'il en a toujours été. [...] Je t'ai déjà rencontré ... Tu n'es pas lui ! Où est-il !

    Même si les premières notes éveillaient les bleus de l'âme, les dernières transpiraient de rage. Non contre Sora en particulier, mais qui connaissait son histoire devinerait, presque fébrilement, le récipient de son ire. D'un mouvement brusque Terra se mit debout, la cape retombant vers les jambières altérées par l'érodant passage des années. Toujours à proximité de l'adolescent, il dut admettre que jamais ciel ne lui avait jamais paru si dense, attente plus excitante. Son immense keyblade plantée au sol, un signe de mauvais augure, le séparait du trio qui se para à toute éventualité.

    En lui jetant un regard furtif, l'image de Ventus lui apparut. Vibrante, troublante. Une telle vision anima immédiatement l'armure qui fit un seul pas en arrière. Impossible ! Cela ne pouvait pas être lui ou sinon il l'aurait reconnu par le son de sa voix. Pourquoi ce garçon lui rappelait-il la seule personne qu'il ne voulait jamais décevoir. Sans préambule, sa main se joignit de nouveau au manche de son épée avant de la retirer de son socle imaginaire. A travers ce geste on sentait une maîtrise quasiment parfaite de l'arme, mais aussi le désir de retrouver ce que le destin lui avait ôté. Tant d'espoir mais aussi de colère, plus solide que l'amour, son garde-fou une fois que la vengeance eut perverti la justesse de son jugement.

    Fusse la folie, ou l'anathème le prix à payer pour éliminer tout ceux qui se mettaient en travers de sa route, Terra s'y soumettait déjà. Même la compassion pour une innocente ne le détournerait pas de la voie périlleuse qu'il choisit. Au-dessus de lui le ciel, témoin de cette terrible bataille, reflétait déjà l'ambiance de ces retrouvailles; Comme s'il avalait toute la haine du jeune brun et le désespérance de ce-dernier, sondant ainsi que la trompeuse d'humanité en lui. Sa posture ne dupait personne. Malgré l'absence totale de défense et la sérénité que le chevalier émettait, nul doute que son adversaire serait brutal avec lui. Pour porter une arme aussi lourde avec une seule main sans faillir, il fallait posséder une force physique à nulle autre pareille.

    Nulle mise en scène, aucun d'artifice. On sous-entendait déjà que les coups portés seraient réels. « How did you get that keyblade! »
       v.f. : Comment as-tu obtenu cette keyblade!

    Son temps était précieux et la violence la solution à tous ses problèmes, sans garantie de retour favorable. En levant son épée vers le ciel, la lame s'amincit et s'élança au-dessus de leurs têtes, s'allongeant sur commande tout au long de sa transformation. Un fouet d'assez longue portée suffirait à faire danser ses victimes. La chute fut terrible, la mince lanière zigzagua pour écorcher les chairs ou plumes si aucun de ses potentiels ennemis n'esquivait cette attaque surprise. Et même si le casque de l'armure était inexpressif, il exhalait une lueur des plus étranges. Ce garçon n'avait rien de mauvais, même la présence des ténèbres en son cœur ne tuerait pas sa lumière.

    Mais rien de tout ceci ne le dissuaderait de combattre. C'était son devoir de garder ce sanctuaire inviolé. Coûte que coûte. En quoi les raisons de cet enfant seraient plus importantes que les siennes ? De toute évidence, ce n'était pas une hypothèse que son esprit embrumé avait envisagé. Et l'épargner encore moins. Comme pour se donner raison, Terra se dit qu'au moins le Kingdom Hearts serait sauvegardé. Mieux, il lui extorquerait de précieux renseignements sur le monde extérieur. Par la force s'il le faut. L'attaque se poursuivit, cherchant par tous les moyens à flétrir la peau de ceux qui violaient ce sol jadis sacré.

    Sora pouvait lui apporter quelque chose de précieux. Pour lui et certainement pour ceux qu'il jura de récupérer. Reste à savoir quoi, si le garçon en question lui répondait enfin. La destinée de ses amis dépendait de tant de facteurs que chaque seconde comptait, que chaque mot était d'une extrême importance. Leur sort était entre ses mains, alors il ferait tout en son pouvoir pour les tirer de cette mauvaise passe. Rattrapé brutalement par cette promesse, Terra laissa le fouet métallique frapper avec plus d'ardeur, sans ménagement, en espérant mener cette action à bonne fin.



Dernière édition par Terra le Mer 05 Oct 2011, 5:24 am, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sora♠ Messages : 669
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : Retrouver Kairi et Riku !
♦ Humeur : Toujours optmiste !
♦ Munny : 121

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
98/100  (98/100)
♣ Inventaire:
avatar
Keyblade wielder
MessageSujet: Re: If light and darkness have forsaken me, I shall forsake them, too. { PV Sora } | Terminé   Ven 05 Aoû 2011, 6:17 pm

    Le jeune homme restait toujours sur ses gardes, tout en se demandant si cette armure était ami ou ennemi. Son imposante stature aurait pu effrayer et fait fuir certains des plus courageux des guerriers. Mais bon. Sora, c’est Sora. Il n’a peur de rien, ce petit hyperactif ! Ce qu’il sentait de la cuirasse devant lui était très mélangeant. Il ne semblait pas avoir de mauvaises intentions.. Pourtant, les ténèbres se faisaient présentes. Qui était sous cet armure ? Il avait une Keyblade... Tout comme lui. Étaient-ils reliés de quelconque manière ? Sora l’avait reçu alors qu’il était dans le besoin. Il n’était pas un maître de la Keyblade, après tout. Il considérait bien cette arme comme la sienne, par contre. L’image de Riku, lui disant que la Keyblade avait toujours été à lui, lui revint en tête à ce moment. Pourquoi cette armure lui faisait étrangement penser à son meilleur ami ? Celui qu’il cherchait depuis un bon bout de temps. Peut-être à cause de ce qu’il dégageait... Les intentions de Riku, bien qu’il s’y prenait mal, étaient bonnes. Il voulait sauver Kairi tout autant que lui. Il n’avait pris que le mauvais chemin. Se pouvait-il que cet homme sous cette armure aille fait les même choix que Riku ? Le porteur de Keyblade n’eut pas le temps de se questionner d’avantage que la cuirasse répondit à sa question.... Ah oui, c’était très aidant. Évidemment qu’il était qui il était ! Voyons. Il ne pouvait pas être une personne qu’il n’était pas !... Non ? Non, bien sûr que non.


    Puis, il affirma quelque chose. Qu’ils s’étaient déjà vu. Et qu’il n’était pas lui ? Lui qui ? Est-ce que c’était encore quelqu’un qui essayait de lui faire croire qu’il l’avait déjà rencontré, comme ce vieux Pirate défiguré que Sora n’était même pas sûr s’il avait dit toute la vérité. Mais... Cette présence. Cette sensation. Elle lui disait quelque chose. Et pas que parce qu’elle lui faisait penser à Riku, mais il y avait quelque chose d’autre.. De plus, elle affirmait l’avoir déjà vu. Sa question, remplie de rage, faisait croire à Sora que ce qu’il disait pouvait être vrai. Dans la petite tête de Sora, le pensées allaient vite. Il passait en boucle toutes les personnes qu’il connaissait et personne n’avait jamais eu cette voix ou cette... Allure. Les deux amis du jeune homme se regardèrent, intrigués. Le ton de l’armure ne les avait pas plus. Sora, lui, cherchait trop l’endroit et le moment où il avait vu cette personne. Non... Où il avait sentie cette aura. Sombre, certes, mais remplie de lumière.



      «Who are you talking about ?! »

    Spoiler:
     


    Soudainement, la cuirasse se redressa d’un seul coup, faisant sursauter le trio. Sora fit un bond par en arrière, Keyblade à la main, prêt à se défendre. Qu’est-ce qu’il avait voulu dire ? Depuis tout à l’heure, le porteur de Keyblade cherchait et cherchait dans ses mémoires. Donald et Goofy ne semblaient pas plus savoir de qui ils parlaient. Donc, tout ça reposait sur Sora et ses souvenirs. Sans prévenir, l’armure attaqua. Le jeune homme ne pu même pas voir quel sorte de coup son nouvel adversaire avait fait, on instinct et ses réflexes l’avaient commandés de faire une roulade vers la droite pour éviter ce qui semblait être un coup extrêmement puissant. Ouf ! C’était de justesse en plus. Un peu plus et il aurait pu y passer ! D’après ce coup, Sora détermina que cet adversaire serait beaucoup plus fort, résistant et coriace que tout ce qu’il avait combattu jusqu’à ce moment. Et ce n’était probablement pas son plus fort coup qu’il pouvait donner. Pourtant, l’envie de combattre n’était pas là. Les deux amis de Sora se placèrent derrière lui, comme à l’habitude. Ils étaient tout aussi en position défensive que lui. Goofy se pencha à son oreille, tenant son bouclier à une main.


      « What should we do, Sora ? »

    Spoiler:
     


    Mais le défenseur de la Lumière n’entendit pas la question de son ami, mais plutôt celle de son adversaire. Où il avait eu cette Keyblade ? Hehehehe... C’était un peu compliqué, comme histoire. S’il commençait à l’expliquer maintenant, ils n’auraient pas fini de parler avant la fin de la journée. Ils n’avaient pas le temps pour ça. Mais cette question eut l’effet de produire une série en chaîne de souvenirs qui lui revenaient en tête. Il savait maintenant où il avait senti cette aura. Il y a de cela 10 ans. Il ne lui avait pas parlé, mais il les avait vu. Riku et lui, ensemble. Il s’en souvenait maintenant. Il se rappelait aussi de la jeune femme aux cheveux bleus qui était venu l’avertir. L’avertir de toujours garder un oeil sur Riku, pour que si celui-ci succombe aux Ténèbres, qu’il serait là pour le ramener vers la lumière. Cette homme connaissait Riku ! De plus, comme il lui avait dit, son meilleur ami devait être le “vrai” porteur de la Keyblade. Pourtant, c’est le coeur fort de Sora qui lui avait fait gagner cette arme plus que puissante. L’arme la plus forte de tous les mondes.


      « I got this Keyblade when Riku felt in the darkness ! You talking about Riku, right ? He’s my best friend and I’m looking-- »

    Spoiler:
     


    Le jeune homme n’eut pas le temps de finir sa phrase que l’arme de l’armure s’écrasait encore une fois au sol, encore plus fortement que la dernière fois. Il fallait dire, Sora bénissait sa vitesse en ce moment. C’était limite. Malgré la force avec laquelle il frappait, cet homme pouvait être d’une rapidité surprenante. Mais il n’était pas mauvais. Et de toute façon, Sora l’avait réalisé, il ne pourrait pas vaincre un ennemi aussi puissant. S’il essayait de le battre, la bataille était perdue d’avance et il valait mieux se replier tout de suite. L’idée de le convaincre qu’il n’était pas un ennemi sonnait mieux dans la tête du porteur de Keyblade.


      « I won’t fight you ! Stop attacking us and I will explain everything ! »

    Spoiler:
     


    Tout ça accompagné de mouvements de son bras non-armé pour montrer qu’il était sincère. Sora espérait qu’il arriverait à raisonner cet homme pour lui faire comprendre qu’il n’était pas un ennemi. Dans le pire des cas... Il pouvait toujours retourner au Gummi Ship et lui rapporter des preuves de ce qu’il disait. Déterminé, Sora n’allait pas abandonner. Et il n’allait pas combattre non plus. Pour sa propre santé et celle de ses amis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t26-sora
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: J'éditerai plus tard pour les fautes <3   Sam 03 Sep 2011, 3:06 pm

Terra :

Always in Hell.


    Et dans l'air le fouet claquait dans une cadence infernale, avec excès, des creux se formant au sol tant que l‘affrontement ne cesserait pas. Autour d'eux les imposantes roches éclataient puis déambulaient en chaîne avant de dégénérer en cailloux. Lui, dont le casque ne connaissait plus que les vents corrosifs de la nécropole des keyblades, ne semblait jamais étinceler. Les gantelets, eux, délivrés de la fatigue se courbaient inhumainement pour viser l'angle mort de Dingo. Tant qu'ils se mettaient en travers de son chemin Terra les violenterait. Sans répit, la pitié n'ayant pas sa place dans une armure vide. Il avait une importante mission à mener, celle de protéger ce lieu multiséculaire de toute intrusion. Même toutes les palabres du roi et de Yen Sid ne l'en détourneraient pas.

    Sauf la lumière de ce garçon qui réussit à le déconcerter pendant un millième de seconde. Ou plutôt ses dires concernant Riku. Quel âge avait-il maintenant ? Quinze ou seize ans, probablement. Et quand Sora rajouta que les ténèbres l’avaient corrompu, la même énergie qui entourait les Heartless déferla à ses mots. Lui aussi ? Impossible ! Pourtant l’autre n’avait aucune raison de lui mentir. Se pourrait-il que son successeur ait succombé aux ténèbres pour ceux qu’il aimait et à cause de ce monstre de Xehanort ?

    Il s’emporta comme un être amoral; et en effectuant une glissade, le fouet reprit sa forme initiale une seconde avant que les dents de son épée clef soient strictement parallèles au terrain, pour le transpercer. Terra fonça sur lui, enragé, mais s’arrêta à un centimètre de son nez, comme paralysé par la volonté inébranlable de Sora. Un mur invisible s’était comme érigé entre les deux, et malgré toute la volonté du monde le sentiment persistant ne fit plus un seul mouvement.

    Si l'armure se pourvoyait d'un visage, les émotions qu'on lirait dessus seraient de l'ordre de la plus totale confusion. Cet éclat était atavique à Ventus, et bien qu’il la ressentait, le sigisbée prenait aussi en considération le coeur vaillant de cet adolescent. Comme s'il percevait les tremolos de son âme rien qu’en le regardant. Qu’éprouvait-il d’autre à part la sourde trépidation dans son cœur et l’amour ? Une radiance si resplendissante qu’elle seule enchaînait les ténèbres de cet enfant. Pendant que Terra disséquait son être moral, avant que le tranchant de sa lame ne l’empale, il tentait de démêler le fond du mystère de son existence. Qui donc lui avait appris l’art de la keyblade ? Ventus ? Si oui, est-ce que cela voulait dire que son petit frère de cœur s’était réveillé ? Sa conduite ne l’expliquait pas et quelque part Terra savait que non. En analysant le problème et ce malgré le regroupement de ses facultés mentales, aucune réponse claire ne vînt. Il éprouvait déjà une peine infinie à réfléchir, à se calmer pour écouter ce que ce garçon avait à lui dire. Outre cela, quelque chose d’étrange l’arrêtait dans son examen et l’empêchait de combattre ce bonhomme sorti de nulle part. Comme s’il était tant qu’accessible qu’impénétrable ?

    Amère, frustrée, l’armure se redressa juste devant le héros de tous les mondes. Il mit à contribution toute sa patience pour ne pas le frapper, pour ne pas que les maux qui rongeaient sa carcasse creuse le poussent au crime. La visière demeura basse quelques instants, et incapable de rassembler les dernières ressources de sa logique, ce qui restait de Terra lui tourna le dos. La longue cape lui cacha la vue des pointes de son casque, comme si l’être en face de lui avait compris sa reddition. Puis des mots se firent entendre, que par Sora, parce qu’ils lui étaient adressés. Dingo et Donald n’avaient pas plus d’importance que le décor dévasté autour d’eux.

    « Your keyblade is weak. How can people of your likes wield one ? »
       v.f. : Ta keyblade est faible. Comment des gens dans ton genre peuvent-ils en posséder une ?

    Aucun de ses sens ne grondait, juste une colère sourde, presque terrifiante. Nul ne pouvait dire si oui ou non Terra les avait épousées complètement, mais toujours est-il qu’elles ne lui avaient pas dérobé son humanité. Cela, le brun avait décidé de la sacrifier pour un plus grand idéal. De lourds pas distançaient les deux hommes, chacun portant la gravité et le fardeau de Terra jusqu’à ce que le cavalier déchu daigna se retourner. Le ciel se dégagea légèrement, les quelques rayons de l’après-midi déchargeaient leur luminescence sur l’adulte, se constellant sur son armure. Lequel planta sa keyblade au sol, ses deux mains sur la garde. Son air serein ne trompait personne, le son de sa voix trahissant ses intentions.

    « Be quick if you value your life. »
       v.f. : Sois rapide si tu viens à ta vie.


Dernière édition par Terra le Dim 25 Sep 2011, 4:18 am, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sora♠ Messages : 669
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : Retrouver Kairi et Riku !
♦ Humeur : Toujours optmiste !
♦ Munny : 121

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
98/100  (98/100)
♣ Inventaire:
avatar
Keyblade wielder
MessageSujet: Re: If light and darkness have forsaken me, I shall forsake them, too. { PV Sora } | Terminé   Dim 11 Sep 2011, 1:09 am

    Mais il ne voulait vraiment rien écouter celui-là ! Qu’est-ce qui pouvait bien se passer sous cette armure pour qu’il essaye de l’attaquer comme ça ? Ça ne faisait aucun sens. Les intentions du jeune homme n’étaient aucunement mauvaise, alors pourquoi continuer de le mitrailler de coups de Keyblade qui, en passant, avaient l’air beaucoup plus puissant que ce que le porteur de Keyblade était capable de donner. Jamais il ne pourrait créer un cratère comme celui qui avait été fait à l’endroit où il se trouvait quelques secondes avant que la Keyblade ne s’écrase au sol. Qui que ce soit sous cette armure, ce n’était pas la première fois qu’il utilisait cette arme ! Il avait dût s’entraîner longtemps pour pouvoir aussi bien maîtriser la Keyblade. Sora l’avait eu pendant quelques temps et avait dût apprendre comment l’utiliser de lui-même. Quoi que... Il s’était bien débrouillé, pour avoir détruit Ansem. Avec l’aide de ses amis, bien sûr, voyons.


    Et alors, Goofy se pris un coup de la cuirasse surpuissante qui alla le faire valser quelques mètres plus loin. Un sentiment lui serra le coeur alors qu’il regardait son ami ramasser la poussière du sol de la Nécropole de Keyblades. En ce moment, Sora avait presque envie de se battre contre l’armure. Il avait fait du mal à son ami. Au moins, celui-ci était capable d’en prendre... il ne se relevait pas tout de suite, mais Sora savait qu’il le ferait bientôt. Goofy n’allait pas se faire avoir aussi facilement. Ils en avaient vécu, des trucs, les trois ensemble. Et alors qu’il voyait Donald aller vers son ami du coin de l’oeil, Sora aperçu l’armure venir vers lui à une vitesse folle. Par réflèxe, le porteur de Keyblade ferma les yeux, mais ne reçu aucun coup. Il n’avait senti qu’une bourrasque de vent qui aurait bien pu le faire tomber s’il n’avait pas été en position défensive. Puis, en ouvrant doucement les yeux, il remarqua son adversaire à quelques pouces de lui. Comme figé par quelque chose. Était-ce à cause de ce qu’il avait dit ? Sora ressenti une vague de motivation grandir en lui. S’il l’avait atteint... Alors il pourrait peut-être le ramener à la raison. Lui faire comprendre qu’il n’était pas un ennemi car oui, malgré cette batailles acharnée à un sens, Sora ne sentait pas de méchanceté sous cette armure. C’était étrange... De savoir qu’autant de Ténèbres pouvaient sembler avoir un bon fond... Ouais, ce gars là lui faisait de plus en plus penser à Riku.


    Puis, son adversaire se redressa et lui tourna le dos. Pourquoi faisait-il ça ? Le jeune homme avait de la misère à comprendre la logique de la cuirasse. C’était comme s’il était pris entre l’attaquer ou non... Sora jeta un rapide coup d’oeil à Donald et Goofy. Ce dernier semblait retrouver ses esprits. Ouf... Une chance, que serait-il devenu sans un de ses amis les plus chers ? Lui et Donald l’avaient tellement aidé dans sa quête pour vaincre Ansem et ses Heartless. Et ils l’aideraient sûrement encore dans le futur. Puis, le jeune homme entendit cette voix. La même voix qui lui avait parlé un peu plus tôt. Une voix qui semblait provenir directement du coeur de l’armure et qu’on avait l’impression qu’elle venait d’un peu partout autour. Ses paroles auraient pu en décourager plus d’un. En faire enrager d’autres. Peut-être même en faire pleurer certains, mais pas Sora. Ooooh que non. Lui, c’était l’optimiste extrême. Il y voyait justement l’opportunité de lui prouver ce qu’il valait. L’armure avait l’air de penser que le jeune homme n’était qu’un faible asticot qui ne servait à rien, mais elle se trompait. Le jeune homme pris la parole avec une voi pleine d’assurance et de détermination.


      « I wield a Keyblade because my heart is strong. It’s the reason that I fight for my friends like Riku. My Keyblade isn’t weak. It’s filled with the power of my heart and those of my friends ! »

    Spoiler:
     


    Quelques instants plus tard, la cuirasse se tourna vers lui. Il avait finalement décidé de l’écouter ! Ça, c’était une bonne nouvelle, mais... Que devait-il lui dire ? Oui, il avait bien dit que s’il arrêtait, il lui expliquerait tout, mais il ne pensait pas que ça allait marcher aussi vite et aussi bien ! Oui, il fallait dire que Sora ne pensait pas toujours ce qu’il disait et qu’il était un peu... Impulsif, mais bon. Il n’aurait qu’à lui résumer ce qu’il avait vécu. Et c’est ce qu’il commença à faire. Il lui parla d’Ansem, de Riku, du roi, de Kairi, celle qu’il avait cherché pendant toute sa quête, Ansem, et ce qui s’était passé avec Kairi et l’homme à la cicatrice sur Destiny Islands. Aussi, le fait que plus personne ne se rappelait de lui et qu’en se moment, il essayait de trouver un moyen d’arranger ce petit... Inconvénient tout en cherchant Kairi, Riku et le roi. Mais bon, il avait sauté tout petit détail inutiles qui n’avait rien d’important avec l’histoire principale. Il espérait seulement que cette armure le croirait. Qu’il n’allait pas le traiter de menteur et de continuer de l’attaquer. Si cela arrivait, alors il serait obligé de partir, puisqu’il n’y avait aucune chance qu’il ne le batte. C’était simplement impossible. Il était beaucoup trop fort. Allez... Bonne chance, Sora.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t26-sora
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Je corrige les fautes en revenant :D   Mer 05 Oct 2011, 1:41 pm

Terra :

It's calling me again.


    The reason I fight for my friends.

    Ces mots simples retentissaient comme une prophétie, un message suspendu sur des ailes de lumière. Tant d'années s'étaient écoulées depuis, pourtant sa promesse ne prit pas une seule ride. Elle semblait être taillée dans du diamant, indestructible et inaltérable, transcendant les années même en ces temps incertains. La grande sorgue ne l'aurait pas avant de les sortir de leur nasse. Sa détermination paiera à la fin. Encore fallait-il avoir des informations sur les mondes, ce pourquoi l'armure n'interrompit pas ce garçon ayant plus de points communs avec Ventus qu'avec Vanitas dans sa dormance.

    Et pourtant, le lien trinaire qu'avait ces trois garçons subsistait. La cuirasse vibra, traversée par des émotions bridées par ses ténèbres. Il dut se rendre à l'évidence qu'il fallait avoir un coeur aussi pur que Ventus pour s'exprimer ainsi. N'avait-il pas lui aussi proclamé ce serment une décennie auparavant ? Il aurait promené sa main dans sa poche si son éclaireuse y était, mais qu'avait-il comme mémento ? Rien, que des souvenirs épars, des rêves inachevés. L'armure ne résista pas l'envie de fixer ce garçon ressemblant trait pour trait à son ami.

    La réserve qu'il affichait à son égard ne pouvait être prise à la légère, surtout qu'il n'avait le coeur nécessaire pour la modérer. Telle une sorte de duègne, la visière observa tous les mouvements de ce trio. Les gantelets recherchaient distraitement la poignée, avant de ne plus bouger quand le garçon lui raconta son récit. Des mots lui revenaient, seulement sa mémoire lui jouait des tours. Le Roi, Kairi, Riku. La fille que ce garçon recherchait ne lui disait rien et ce malgré sa connexion avec Aqua. Loin d'elle d'ailleurs, il ne se sentait plus le même mais cela ne regardait que lui. Cependant la mention du roi et de son successeur l'inquiétait. Alors les deux avaient disparu dans les ténèbres. En les retrouvant peut être aurait-il des réponses pour tuer Xehanort et ainsi accomplir son devoir. Sauf si les deux autres avaient élaboré un plan pour se défaire du sans-coeur.

    Quand Sora nomma Ansem, un souvenir lui parvint. Des fleurs, un jardin immense endiguant un château immense. Pourquoi maintenant ? Cette vision portait un message codé, mais impossible de le déchiffrer dans l'état actuel des choses. L'homme à la cicatrice arrêta son attention et là, à ce moment précis, une bourrasque souleva les pierres. Braig. Que faisait le mécréant sur l'île du destin ! Lui seul saurait le conduire chez Xehanort ! D'instinct, l'armure retira sa keyblade de la terre avant de la reposer sur son épaule. Si cet homme avait retenu Kairi en otage, mieux valait agir au plus vite.

    "No one has come by in years."
       v.f. : Personne n'est venu ici depuis des années.

    Faisant fi du destin de Kairi ( et inconscient de cet impair ), il n'élabora pas plus. Le plus important était de retrouver Braig qui, avec les années, intervenait encore dans sa vie. Là où était ce mécréant, Xehanort n'était jamais bien loin. Cependant cet Ansem qu'avait défait Terra, lui rappelait son vieil ennemi en bien des points. Y avait-il un lien entre les deux hommes ? Même s'il se répugnait à le penser, le petit serait certainement d'une aide. Que faire ? Les terres arides de la Nécropole des Keyblades ne pouvaient être laissées à l'abandon. S'il les quittait, mieux valait jeter un sceau puissant pour rendre cette contrée impénétrable Le garçon avait pu y pénétrer, donc un sort assez puissant pour quelques jours devraient rendre la contrée inviolable. Bien qu'Aqua aurait pu modeler le monde, certaines capacités de scellement d'Eraqus lui eurent été transmises mais à un niveau moindre.

    Rien ne l'empêchait d'essayer. Pointant la bouterolle tridentée vers le lieu en question, une puissante lumière émana de l'armure. Usant presque tout son pouvoir dans ce sceau, des chaînes dorées jaillirent de partout, déchirant le ciel devenu orangé un bref instant et déracinant les pierres jusqu'à ce que l'endroit soit inaccessible. De l'extérieur, du moins, l'espérait-il. Ainsi, Sora et sa bande pouvaient donc sortir de cette trappe mystique sans aucun risque. L'armure fit donc volte-face, avant de transformer sa propre arme en vaisseau pour la première fois en dix ans. La grimper remplit sa mémoire d'images étranges. Leur chaleur l'étonna presque, et une sorte de nostalgie le prit quand il sentit les keyblades mortes. Le monde aurait du sombré avec lui, mais pour une raison le dépassant, son armure avait été épargnée lors de cette nuit tragique. Le croyait-il, car sa volonté pouvait ne pas survivre. Malgré tout, Terra ne regarda pas en arrière. A quelques pouces de hauteur, l'armure parlante trouva bon de lui donner un dernier, conseil que Sora appliquerait bien vite. "Get back to your friend before it's too late."
       v.f. : Retourne vers ton ami avant qu'il ne soit trop tard.

    Ses doigts se refermèrent sur le guidon avant qu'il ne s'envole vers les cieux. Le ciel s'était presque dégagé depuis que la lumière de ce garçon avait pénétré ce lieu. Le monde extérieur avait changé. Si d'autres porteurs de la keyblade étaient apparus, c'était que le monde courait un terrible danger. Et tout laissait à penser que Xehanort en était la cause.

    "When will you stop Xehanort ! The cosmic balance between darkness and light is none of your business!" Grinça l'armure en accélérant, se demandant bien ce qu'il en était advenu. Peut-être détruit, qui sait.
       v.f. : Quand vas-tu arrêter Xehanort ! L'équilibre cosmique entre les ténèbres et la lumière n'est pas de tes affaires!

    En dépit de cela, il avait encore espoir que Ven et Aqua soient revenus. Les ténèbres en lui fluèrent à cette pensée, si violemment que Terra se sentit plus submergé par elles que par la froideur de l'espace. L'ironie était que son armure ne l'en protégeait plus. Elle n'était plus qu'un mémento, un automate animé par la vengeance et des sentiments purs. Ce contraste s'effaçait petit à petit, laissant le mal se propager, incontrôlable. Il avait critiqué Sora en disant que le garçon était faible...mais n'était-ce pas lui le faible dans cette histoire ? Le garçon avait gardé sa lumière alors que la sienne n'était plus qu'une bougie mourante. Peut-être que ses amis la rallumeraient avant qu'il ne soit trop tard.

    "Wait for me. I'm coming !"
       v.f. : Attends-moi. J'arrive !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: If light and darkness have forsaken me, I shall forsake them, too. { PV Sora } | Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

If light and darkness have forsaken me, I shall forsake them, too. { PV Sora } | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Realm of Darkness | Kingdom Hearts RPG :: Mondes :: Contrées lointaines :: Keyblade Graveyard-