Partagez | 
 

 Chamallows grillés? [Hadès / Enéa Aos] {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enéa Aos♠ Messages : 286
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : Chercher le monsieur avec des cartes / Eliminer des sans-coeurs ♦
♦ Humeur : Joyeuse ♦ ~
♦ Munny : 582

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
72/100  (72/100)
♣ Inventaire:
Warrior
MessageSujet: Chamallows grillés? [Hadès / Enéa Aos] {Terminé}   Dim 16 Nov 2014, 11:32 am

*Tu trouveras ta véritable force dans la lumière, n'essaie pas de chercher la voie de la facilité, reste saine et pure dans ta tête et dans ton coeur.

Si elle savait...*


Chapitre II.5: Enfer?

Nouvelle journée, nouvelle rencontre... Après avoir rencontré un certain Xemnas, un grand type au manteau noir qui avait l'air blasé comme s'il n'avait aucun sentiment et comme s'il voulait la mort de chacune des personnes à sa portée. Des cheveux gris argent absolument magnifiques, des yeux jaunes, orangés perçants, vifs et méprisants, et, contrairement à Enéa, il avait eu la politesse de donner son nom.
L'étoile se réveilla lentement, sur une bordure de muraille, là où elle s'était assoupie, elle s'assit, les pieds dans le vide, grelottante, le froid ne lui avait fait pas que du bien et ses blessures le lui faisaient ressentir, si elle n'avait pas fait attention, elle serai tomber en contrebas, dans la ville à plus de six mètres de hauteur... Six mètres? Tient ça rappelait à la jeune fille quelque chose...

Ce cher Ritter, un combattant en armure qui l'avait sauvé d'une chute certainement mortelle. Qu'Enéa avait abandonné lâchement au combat... C'est pour cette raison qu'à présent, elle ne reculera devant aucun combat, ou presque. Et ce joueur, cet inconnu qui lui avait permis de changer de monde en échange d'un jeu. Amusant non? Trois personnes dont elle avait fait la connaissance et trois personnes au tempérament bien différents. Pourtant elle ne le savait pas, elle le soupçonnait mais n'en était pas sûre, le joueur et Xemnas avaient un lien entre eux, ne serait-ce par le manteau identique des deux inconnus. Et aujourd'hui, elle allait rencontrer une torche humaine, au sens littéral du terme.
Enéa se retourna, pour éviter la chute mortelle, tout d'abord elle allait se rafraîchir un peu le visage, auprès d'une fontaine décorant la place de la ville...

Elle avait aussi un peu faim, dormir ça ouvre l'appétit, elle décida donc de s'acheter une glace à l'eau de mer qu'un certain vieux canard tentait de reproduire, Enéa ne savait pas si le parfum était celui d'origine, mais c'était très bon... Après avoir dégusté ce met si goûtu, la jeune fille décida d'explorer un autre endroit que la ville elle-même...

Les paroles de Xemnas continuaient de tourmenter son esprit, la harcelaient presque. L'étoile, ainsi était nommée Enéa par le joueur du destin, poursuivit ses petits tracas quotidiens, en ville il n'y avait pas beaucoup d'heartless et dès le matin, la rêveuse serait un peu sur les nerfs, si on avait la mauvaise idée de l'attaquer de si bon matin.


"Penses-tu pouvoir continuer ainsi ? Cela en vaudrait-il vraiment la peine ? Se sacrifier pour une cause en ignorant si cela marchera ou non ? Je n’ai émis qu’une hypothèse concernant un possible retour de monde… Rien ne dis qu'il existe un moyen de les faire revenir. En es-tu consciente ?"

Ces paroles, résonnaient comme un carillon annonçant la mort de l'esprit de la demoiselle... La jeune fille pure et innocente se frotta les yeux un moment en continuant de marcher sur le terrain plat de la ville en contrebas des murailles. L'enfant remonta les marches qui amenaient à cet endroit en hauteur, elle aimait bien être en hauteur par rapport aux autres, c'était amusant de voir de loin, les différentes personnes se balader, intouchables, aussi lointaines mais également proches...

Tandis que l'adolescente formulait dans sa tête une réponse à annoncer à Xemnas, elle prit le chemin menant à l'endroit où on pouvait admirer l'armée de sans-coeur autour du château à peu près intact... Il était bien amoché et un simple coup de pied dedans aurait pu mettre fin à cet édifice... Il y avait près de mille sans-coeur là-bas, il ne fallait surtout pas qu'elle y aille, déjà qu'avec soixante elle galère. Plus elle y pensait plus elle pensait qu'il y en avait bien plus que mille...

Mille sans-coeurs, c'est possible? Oui avec de l'expérience et une certaine partie de son coeur elle pourrait y parvenir, mais autrement, elle n'y arriverait pas. La voie de la difficulté est plus tortueuse sur le commencement, autrement que sa consoeur miroir, les ténèbres deviennent dangereuses sur la durée...
L'enfant marcha un moment, elle avait bien envie de combattre quelques heartless, c'était curieusement très distrayant de se battre contre des bestioles aussi débiles que ça... Elle n'allait certainement pas vaincre les mille à elle seule, oh que non, elle devait seulement se frayer un passage dans la masse voilà tout... Marchant vers les plaines dangereuses, aux couleurs noires et grises... Enéa se faisait assez discrète passant sur les plateaux en hauteur pour éviter d'attirer tous les sans-coeurs en bas...

La lumière brille au coeur des ténèbres, ça n'a jamais été aussi vrai, Enéa commençait à se demander si les combats étaient bien utiles, si tout ce qu'elle faisait, était cohérent... Ses yeux s'assombrirent, elle s'arrêta, en face, il y avait un grand château avec un emblème d'heartless, la forteresse oubliée... Elle s'assit, les pieds dans le vide, en hauteur par rapport à une petite corniche en bas, la jeune fille prit dans son sac un carnet de notes et fit un croquis de cette forteresse...
Enéa remarqua quelqu'un, qui justement était sur la plateforme en bas, devant le beau paysage de ce château... Enéa observa la personne un moment, la peau bleue, du feu bleu remplaçant ses cheveux, Enéa souriait, en se demandant si c'était possible de faire griller des chamallows ou pas...

Elle ne pouvait pas laisser son visage redevenir neutre, elle avait un fou rire mental qu'elle tentait de calmer, après tout rire, c'est ce qu'il y a de mieux...


"Vous aussi vous êtes venu admirer ce paysage?"

Un large sourire laissé sur cette peau fine et claire, les yeux bleus profonds dévisageant ce Dieu des enfers. Enéa avait momentanément oublié Xemnas et ces questions qui remettaient en cause l'avenir de l'enfant... Balançant ses pieds dans le vide, crayonnant sur son cahier de dessin, chantonnant un air improvisé, attendant la réponse de cette torche vivante ou morte, tout dépend du point de vue...



Je ferai mes dialogues avec cette couleur: #330099

Être ou ne pas être... Vivre ou mourir? Pourquoi ces choix existent-ils?

Enéa's Theme I
Enéa's Theme II

Signature:
 


Dernière édition par Enéa Aos le Mer 17 Déc 2014, 8:51 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t507-enea-aos#8331 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t547-enea-s-story#9584 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t548-enea-s-friends#9585
Hadès♠ Messages : 9
♠ Présence : Élevée
♦ Munny : 129

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
0/100  (0/100)
♣ Inventaire:
God
MessageSujet: Re: Chamallows grillés? [Hadès / Enéa Aos] {Terminé}   Dim 16 Nov 2014, 3:41 pm

Une fois n’est pas coutume, j’avais abandonné le Colisée de l’Olympe pour une petite vadrouille du côté d’Hollow Bastion. On se demande la raison pour laquelle un être comme moi a pu s’y rendre, néanmoins on se rend compte très vite que c’est logique que je puisse traverser les mondes. En effet, étant un être issu des Ténèbres, il m’est très facile d’utiliser des portails de Ténèbres puisque les heartless n’ont aucune emprises sur moi (et n’en auront jamais contrairement à certains.). Bref, j’étais dans l’ancien repaire d’Ansem pour une seule et unique chose. Je voulais savoir ce que les autres pouvaient bien fabriquer depuis quelques temps, parce que je n’avais plus de nouvelles d’eux depuis belle lurette. C’est tout bonnement étrange, surtout lorsque la pimbêche cornue habillée tout de noir n’était plus venue me mettre en rogne en faisant un petit coucou bien senti. Ce qui était également amusant, c’était que cette sorcière n’était pas la seule à avoir disparu sans aucune raisons apparentes. En effet, le jeune garçon qui l’accompagnait et lui servait de petit toutou n’était plus là non plus, ainsi que ce drap de lit nommé Oogie boogie et ce pirate d’eau douce du nom de Capitaine Crochet. Tous manquait à l’appel, sauf moi bien évidemment puisque j’étais dans le château d’Ansem le Sage. Dire qu’il y en avait des comme moi qui se déplaçait du fin-fond de la galaxie pour se retrouver seul comme un gros gland parce qu’il n’y a plus personne…

Ce petit garçon les aurait tous éliminer ? Pas possible. Il y avait des gens qui m’avaient défait jadis et ces personnes-là étaient bien plus puissantes que ce petit Porteur de Clé minable. Non mais franchement… Perdre contre un enfant geignard, quel honte ! J’espère en tout cas qu’ils ne sont pas morts, histoire de pouvoir me moquer à outrance de leur incompétence à s’être fait battre par un gamin ! Bref, je dis ça mais de mon côté, mon ennemi numéro un n’est pas encore expédié dans mon Royaume. Malheureusement, je n’ai plus de larbin pour faire le sale boulot à ma place. Autant donc chercher après la personne qui m’aidera un peu à battre cet idiot d’Hercule. Comme personne n’avait l’air d’être dans la Chapelle d’Hollow Bastion, je décidais donc de m’en aller à l’extérieur. Je n’allais certainement pas rester dans un trou perdu de ce style alors que j’étais le seul être vivant dans le coin. Bref, je réapparu prestement aux abords de la Forteresse Oubliée, dans les hauteurs des environs. Mon regard jaunâtre balaya le paysage dévasté d’un regard morne. Il y avait pas mal de Sans-cœur par ici. Heureusement que j’étais un peu semblable à eux, cela me permettrait de passer sans qu’ils ne m’attaquent.

Je ne pus m’empêcher de pouffer de rire. Je me réjouissais intérieurement de ne pas être un être lumineux. Ils devraient longtemps cravacher pour espérer s’en sortir vivant, surtout que la masse en bas était en train de grouiller de partout. Alors que j’étais en train de les regarder, une voix m’interpella. C’est drôle, je ne pensais pas que quelqu’un serait assez stupide pour se promener près des créatures des Ténèbres, surtout avec une voix espiègle.


« - Hm ? fis-je en me retournant pour regarder qui était en train de me parler. … AH ! »

Au premier regard, je n’avais absolument rien vu. Je m’étais donc demandé ce qui avait bien pu m’interpeller de la sorte alors qu’il n’y avait rien derrière moi. Il aura fallu que je baisse mon regard pour constater qu’une gamine à l’air niais se trouvait là. Je fis semblant d'avoir eu la peur de ma vie en balançant les bras en l'air. Celle-ci me demanda quelque chose de complètement étonnant je dois bien avouer ; si j’étais également là pour regarder le paysage. Je prends alors une pause de réflexion, tout en prenant la parole.

« - Regarder le paysage ? Répétais-je en faisant semblant de réfléchir à la question. Quel paysage ? Tu appelles ce genre de truc un paysage alors qu’il n’y a rien à regarder ? C’est aussi déprimant qu’un film d’amour ! »

Franchement, je ne voyais pas vraiment ce que l’on pouvait bien admirer autour de nous deux. Des falaises bleues ? Wouah, cela sort de l’ordinaire ! Des Heartless en contre-bas ? Double Wouah ! Je n’en avais jamais vu d’aussi beaux de ma vie, si, si, je le jure ! … Bon d’accord, j’arrête. Mais la môme à mes côtés était le genre de personne à poser des questions idiotes. Niaise à souhait en tout cas, elle me faisait déjà chier rien qu’en se tenant là comme une quiche. J'espère au moins qu'elle fera passer le temps sinon je risque fort de repartir au Colisée...

« - Au fait, la môme… repris-je une fois mon sérieux revenu. Qu’est-ce qu’une gamine haute comme trois pommes vient faire dans un trou perdu comme Hollow Bastion ? Loin de moi cette idée, mais tu n'as pas vraiment la carrure d'une combattante... Les petites filles comme toi restent sagement chez elles d'habitude et joue tranquillement à la dînette, non ? »

Déjà que c’était rare de voir des gens se promener l’air de rien dans les parages… Je me demandais franchement ce qu’un gosse pouvait bien fabriquer dans un lieu aussi dangereux. Cependant, j’imagine que je ne suis pas le seul à lui avoir posé la question, si toutefois elle avait déjà rencontré quelqu’un dans cet endroit-ci.



"I forgot one rule: Accident can happens."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enéa Aos♠ Messages : 286
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : Chercher le monsieur avec des cartes / Eliminer des sans-coeurs ♦
♦ Humeur : Joyeuse ♦ ~
♦ Munny : 582

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
72/100  (72/100)
♣ Inventaire:
Warrior
MessageSujet: Re: Chamallows grillés? [Hadès / Enéa Aos] {Terminé}   Lun 17 Nov 2014, 2:50 am

*Tu trouveras les réponses à tes questions quand tu grandiras...*

Chapitre II.5: Personne désagréable...

https://www.youtube.com/watch?v=eKyvAjoIvAI

Elle savait parfaitement qu'il n'avait pas vraiment eu peur, il faisait du cinéma pour rien, elle affichait maintenant un air particulièrement neutre et blasé... Il devrait faire du théâtre tient, ça lui ferait passer son temps et en prime il serait célèbre, dans le bon sens du terme.

« - Regarder le paysage ? Quel paysage ? Tu appelles ce genre de truc un paysage alors qu’il n’y a rien à regarder ? C’est aussi déprimant qu’un film d’amour ! »

Les romans d'amour sont certes ennuyant à mourir, Enéa préférait les livres d'histoire fantastiques et de citation de poèmes. Il n'avait pas l'air très fute-fute celui-là, elle ne parlait pas des sans-coeurs à regarder ni des falaises, elle parlait du château en face d'eux... L'enfant était légèrement ennuyée, à chaque fois, toujours la même question, qu'est-ce qu'elle faisait ici, elle la petite fille sans défense. Elle attirait tous les tordus du coin ? La petite soupira, certes elle était plus petite que cette torche, certes elle était jeune mais cela lui déplaisait qu'on lui dise qu'elle est petite, les adultes sont des gens incompréhensibles et particulièrement étranges, ce Xemnas, ce joueur... Ritter était compréhensible, mais lui là, celle avec qui elle était maintenant, il était un mystère à lui tout seul...


Enéa regardait les sans-coeurs en bas sans répondre...

« - Au fait, la môme… Qu’est-ce qu’une gamine haute comme trois pommes vient faire dans un trou perdu comme Hollow Bastion ? Loin de moi cette idée, mais tu n'as pas vraiment la carrure d'une combattante... Les petites filles comme toi restent sagement chez elles d'habitude et jouent tranquillement à la dînette, non ? »

À la dînette? Qu'est-ce que c'était que ce préjugé-là? Aïe aïe aïe, il est irrécupérable... Heureusement Enéa n'est pas susceptible parce qu'elle serait déjà en colère à ce moment précis. Quand elle avait mal partout en général, elle évitait de s'attirer des ennuis. Questions de principes et de choses raisonnables, déjà qu'elle avait failli y passer contre les soixante sans-coeurs...


"Pourquoi tout le monde me pose cette question..? Sans détourner son regard des sans-coeurs, Enéa poursuivit. Perdue, monde détruit par les sans-coeurs et tout le tralala, je suppose que vous savez de quoi je parle... C'est commun comme histoire, à force de le raconter, on y fait plus vraiment attention."

Son regard s'était assombri, pour revenir à la phrase précédente de ce type, aussi déprimant qu'un film d'amour? Hum, qu'est-ce que l'amour véritablement, Enéa avait beau chercher dans les livres, personne de l'univers entier ne pouvait expliquer un tel sentiment... Comme si... C'était quelque chose d'inexplicable et Enéa non plus, ne pouvait se faire son propre avis, vu qu'elle n'avait jamais aimé quelqu'un au sens propre du terme, aimer sa famille c'est bien, mais ce n'est pas la même chose que d'aimer quelqu'un en particulier...

Le coeur lourd de tristesse, Enéa tâcha de ne pas montrer cette faiblesse, se forçant à sourire, elle tourna doucement la tête vers son interlocuteur, le regard vif et observateur...


"Mais vous... Commença la jeune fille. Vous semblez chercher quelque chose, étant donné que vous me posez la question de pourquoi je suis ici, alors vous êtes déjà venu en ce lieu... Je me trompe?"

Son air sérieux et légèrement méprisant, se tourna de nouveau vers les sans-coeurs, qui étaient nettement plus amusants à regarder que ce fantôme bleu sortit tout droit d'un carnaval, les bestioles en contrebas se bousculaient, peut-être qu'ils voulaient accéder au château?

La demoiselle voudrait aussi y parvenir, mais sauter de douze mètres pour atteindre la marrée d'heartless, ce n'est pas la meilleure idée qui soit... Non seulement elle se fracturerait les jambes, elle ne pourrait plus se relever mais en plus, elle perdrait son coeur.

Ce type, avait des choses à raconter, c'est certain, tout le monde à ses petits secrets... Et tout le monde ne souhaite pas forcément les crier sur tous les toits...
Son ancienne rencontre lui avait appris que foncer dans le tas sans penser aux conséquences était désastreux... Et les cicatrices sur les bras et les jambes de la jeune fille ne cessaient de tirer sa peau fragile à présent, de lui rappeler à quel point elle avait été stupide à ce moment-là. Elle ne se battrait pas de son plein gré avant longtemps, par obligation peut-être, mais pas si le coeur lui disait de le faire.


"Avoir du feu sur la tête, c'est étrange... Et hautement improbable pour quelqu'un de normal, qui êtes-vous donc...? Pour être aussi impressionnant..."

Les quatre derniers mots avaient été prononcés à voix basse, la jeune fille laissait un véritable sourire se placer sur ses lèvres, croisant les bras et continuant de regarder ce château, l'endroit où tous ces sans-coeurs voulaient entrer... Ce monde a bien des secrets, à découvrir pour Enéa... Et elle n'a pas fini d'en apprendre ici, toujours connaître plus de choses, toujours apprendre, savoir, réfléchir, observer le monde qui l'entoure, c'était pour Enéa une véritable satisfaction...


Je ferai mes dialogues avec cette couleur: #330099

Être ou ne pas être... Vivre ou mourir? Pourquoi ces choix existent-ils?

Enéa's Theme I
Enéa's Theme II

Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t507-enea-aos#8331 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t547-enea-s-story#9584 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t548-enea-s-friends#9585
Hadès♠ Messages : 9
♠ Présence : Élevée
♦ Munny : 129

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
0/100  (0/100)
♣ Inventaire:
God
MessageSujet: Re: Chamallows grillés? [Hadès / Enéa Aos] {Terminé}   Sam 22 Nov 2014, 11:10 am

Visiblement, l’autre avait l’air blasée que je lui demande ce qu’elle pouvait bien fabriquer dans un monde tel qu’Hollow Bastion. Il fallait dire que ce n’était pas un endroit commun pour que des petites filles sans surveillance s’y promènent, même loin de là. Si elle avait encore des parents, ils ne devaient pas vraiment tenir à elle pour la laisser seule ainsi. Enfin, je ne suis pas là pour jouer les baby-sitters, je porte moi-même les gosses en aversion donc je me vois mal rester près de cette nana et m’occuper d’elle. Après tout j’avais d’autres objectifs bien plus intéressants à remplir que faire la nounou auprès de cette petite gamine quand même ! Quoi qu’il en soit, elle me de demanda d’un ton plutôt agressif la raison pour laquelle tout le monde lui posait la question que je venais de lui formuler.Je fronçais alors les sourcils, un peu vexé. Si elle n’avait pas envie de répondre à une vieille branche comme moi, autant le dire tout de suite afin de nous faire gagner du temps, quoi.

Heureusement, elle consentit toutefois à m’expliquer plutôt hâtivement que son monde avait disparu et ses parents étaient morts. Wouaou. Au moins on était d’accord sur un point, c’était que cette histoire avait l’art de revenir à chaque fois qu’un inconnu arrivait dans un nouveau monde. Il n’y avait donc aucune raisons que je traîne encore dans les parages, puisque la suite serait probablement du déjà-vu. Quoique, ce n’était pas trop le cas, à vrai dire. La jeune fille reprit par la suite la parole afin de me renvoyer ma question en demandant ce que je faisais ici. Apparemment de son point de vue j’avais l’air de chercher quelque chose, ce qui en soit n’était pas tout à fait faux. En effet, j’étais venu dans ce monde expressément pour une unique raison ; retrouver mes camarades des Ténèbres comme au bon vieux temps. Bon j’exagère en peu en disant cela, mais bon, quand on essaie tant bien que mal de rechercher le candidat parfait pour éliminer Hercule, on perd la notion du temps, mine de rien.


« - Chercher quelque chose ? Moi ? M’étonnais-je en feintant la surprise. Et que puis-je bien chercher dans ce…hum…Endroit ? Il n’y a que des Sans-cœurs et des ruines. Rien de bien passionnant. »

Répondre par une autre question comme je venais de faire était la meilleure chose pour éveiller la curiosité de la petite. Après tout, agir de la sorte était surtout pour tenter d’éviter de répondre à une question bien précise. Aussi, j’anticipais donc la future question de la môme histoire de ne pas à devoir me répéter.

« - Business. Fis-je en regardant mes mains comme si j’étais obnubilé tout à coup par mes ongles. Trois fois rien et cela ne te regarde en aucun cas, la môme. »

Au moins s’était clarifié, une bonne chose était maintenant faite. Une affaire rondement menée en tout cas. J’espérais juste que cet enfant n’allait pas me harceler pour savoir vraiment ce que je faisais à Hollow Bastion. Je l’enverrais gentiment péter, pour bien parler. Je suis en droit d’avoir mes petits secrets, ce qui est également son cas, du moins je l’imagine. Mon interlocutrice me demanda alors qui j’étais en réalité, prétextant que des personnages arborant une chevelure de flammes comme moi n’étaient pas courant et certainement pas humain. Un soupir reconnaissant s’extirpa de mes lèvres. Au moins elle l’avait deviné, c’était déjà cela de gagner. Cette petite n’était pas aussi cloche qu’elle en avait l’air, en fin de compte.

« - Bingo ! Répondis-je en faisant mine d’applaudir à tout rompre. Mon nom est Hadès. Hadès le Dieu des Enfers. Je viens du monde nommé Colisée de l’Olympe. Je suis ici pour faire un recrutement de pseudo-héros pour les Jeux. »

Je fis jaillir des flammes de mes pouces. A vrai dire, j’aimais beaucoup me présenter de la sorte, c’était classe quant même le feu qui apparait lorsque j’en ai envie. Oups. On va dire qu’emporter dans mon envie de me la péter avec mes tours pyrotechnique, j’avais dévoilé une partie de ce que je fabriquait dans ce monde. Enfin, ce n’était qu’une partie, pas l’essentiel. Avec un peu de chance, elle me poserait davantage de question là-dessus. Et avec un peu de chance aussi, je pourrais l’envoyer dans mon propre monde afin de voir ce qu’elle a dans le ventre.



"I forgot one rule: Accident can happens."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enéa Aos♠ Messages : 286
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : Chercher le monsieur avec des cartes / Eliminer des sans-coeurs ♦
♦ Humeur : Joyeuse ♦ ~
♦ Munny : 582

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
72/100  (72/100)
♣ Inventaire:
Warrior
MessageSujet: Re: Chamallows grillés? [Hadès / Enéa Aos] {Terminé}   Dim 23 Nov 2014, 6:59 am

*Enéa, tu sais... Que tuer, c'est vraiment troublant... En plus si ton adversaire est "vivant", le goût du sang, soit tu en deviens complètement folle, soit tu en as une peur bleue...*

Chapitre II.6: Hadès le dieu des enfers. Enéa la "môme"...

http://www.youtube.com/watch?v=4Tr0otuiQuU

La jeune fille avait levé les yeux au ciel le temps d'un instant, regarder les cieux d'un monde en guerre, contre ces êtres horribles que le sont, les heartless, ces satanés, viles créatures qui volent le coeur des gens et ne laissent derrière eux que le néant, détruire des mondes, est-ce une véritable vie? Et peut-on vraiment dire qu'être un heartless, c'est vivre pleinement? Quelles émotions pouvaient bien avoir ces sans-coeurs? S'ils en avaient bien entendu, mais quelles sensations cela procurerait à la fille? Même son besoin de connaissances vital était attiré par les ténèbres... Se souvenant alors que son monde avait péri à cause de ces choses, ces monstres horribles, qui n'hésitaient pas à user de violence pour parvenir à leurs fins, la jeune adolescente ferma les yeux et oublia ce qu'elle pensait... Enéa était voué à se battre jusqu'au bout de sa vie, peu importe quel camp elle choisirait, se battre c'est une véritable passion, un jeu. Peu importe si elle se change ou pas en sans-coeur, elle aimerait se battre de toute manière.
Ses cicatrices la firent revenir à la raison, une mimique de douleur s'affichait et disparaissait aussitôt, ne pas montrer tes faiblesses Enéa, première leçon de combat, la mentalité.

Après avoir rencontré deux personnes capables de se téléporter avec des portails de ténèbres, après avoir rencontré Ritter, un combattant qui se battait avec une épée en plasma, à côté, Enéa paraissait vraiment petite. Se remémorant alors, ses premières leçons de combat à l'épée, elle restait dans le vague, ses yeux sans émotions, vides, grisés. Complètement aspirée par ces souvenirs bienheureux, pourquoi, pourquoi étaient-ils tous ... Morts? Pourquoi les heartless avaient-ils attaqué son monde? Et pourquoi voulait-elle connaître le goût des ténèbres à présent? Les paroles d'Hadès vinrent la réveiller un peu.


« - Chercher quelque chose ? Moi ? Et que puis-je bien chercher dans ce…hum…Endroit ? Il n’y a que des Sans-cœurs et des ruines. Rien de bien passionnant. »

Enéa se frotta les yeux comme si elle avait fait une sieste de cinq secondes, il n'avait pas tort, il n'y a rien d'intéressant ici, mis à part les personnes qu'on y rencontre bien évidemment. Mais le fait de répondre à une question par une autre, c'est louche... Et plus c'est louche, plus ça attire la curiosité d'Enéa... Toutes les personnes qu'elle avait rencontrées, sans exception, avaient un don pour attirer l'intérêt de l'ado', auparavant elle ne s'intéressait pas aux autres, mais dans ces mondes, différents de celui de la rivière blanche, les gens étaient passionnants !

« - Business. Trois fois rien et cela ne te regarde en aucun cas, la môme. »

Business, il était donc là pour quelque chose que la jeune fille ne devait pas connaître, bien elle ne poserait pas davantage de questions sur ce sujet-là alors. Quoi que...

« - Bingo ! Mon nom est Hadès. Hadès le Dieu des Enfers. Je viens du monde nommé Colisée de l’Olympe. Je suis ici pour faire un recrutement de pseudo-héros pour les Jeux. »

Aussitôt, la petite ouvrit de grands yeux ronds, le dieu des enfers, wow, ce n'est pas rien ça. Instinctivement, la gamine fit un pas en arrière mais revint sur sa position initiale, un regard sérieux qui fixait les yeux jaunes du vieux Dieu. S'il venait d'un monde nommé le Colisée de l'Olympe ça voudrait donc dire... Qu'il y a toutes les personnes de la mythologie grecque en ce monde ? Elle allait prendre la parole ........... Oh mais qu'est-ce que... La concentration de la fille fut stoppée par la flamme qu'il faisait apparaitre. La demoiselle cligna des yeux en voyant le feu, c'était si beau, il faisait jaillir du feu de ses doigts avec une telle facilité que s'en était déconcertant. Elle souriait de nouveau, son air de gamine refaisant surface, étant petite elle aimait voir le feu dans la cheminée de sa grande maison. Mais à nouveau, cet air joyeux s'effaça pour discuter avec son interlocuteur de façon sérieuse.

"J'espère que vous trouverez ce que vous cherchez monsieur le "dieu des enfers"..." Enéa laissait entendre dans sa voix qu'elle avait parfaitement soulevé l'incohérence d'Hadès. Mais alors que sa curiosité reprenait le dessus, elle dit d'un ton assez curieux mais timide. "Mais...quels "Jeux"?"

Elle ne devrait pas poser de questions, la petite gamine n'était pas une héroïne, loin de là, elle ne se battait que pour s'amuser, et, ça lui avait couté cher, très cher. Approchant sa main droite de son bras gauche pour emprisonner la douleur renaissante de ses cicatrices rouges, sa peau était beaucoup plus sensible que les autres, donc plus déchirable, elle poursuivit ses paroles en relevant les yeux vers le dieu plus grand qu'elle.

"Je ne..." S'arrêtant dans sa phrase, elle détourna les yeux pour chercher ses mots et finalement elle continua "Mon nom est Enéa, je ne suis pas une "héroïne" et... On me dit que je suis trop curieuse... Enchantée..."

Ce dernier mot avait été mêlé à de la mélancolie, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas "joué" véritablement avec quelqu'un... Et ce n'est sûrement pas avec le "dieu des enfers" qu'elle jouera... Quoi que. Un petit jeu ne lui ferait pas de mal, depuis qu'elle était dans cette ville elle n'avait pas arrêté deux secondes de bouger, à mon avis, elle avait perdu quelques calories à se battre contre de pareilles ombres mouvantes. À force de se battre, ça en devenait lassant, une véritable habitude ... Monotone et soûlant, mais pour elle, c'était un véritable défi, un véritable jeu de combattre.
Elle avait beaucoup de choses à apprendre en ces lieux et elle ne partirait sûrement pas avec Hadès même si celui-ci le lui proposait.


Je ferai mes dialogues avec cette couleur: #330099

Être ou ne pas être... Vivre ou mourir? Pourquoi ces choix existent-ils?

Enéa's Theme I
Enéa's Theme II

Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t507-enea-aos#8331 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t547-enea-s-story#9584 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t548-enea-s-friends#9585
Hadès♠ Messages : 9
♠ Présence : Élevée
♦ Munny : 129

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
0/100  (0/100)
♣ Inventaire:
God
MessageSujet: Re: Chamallows grillés? [Hadès / Enéa Aos] {Terminé}   Lun 15 Déc 2014, 10:20 am

Il y a des fois je ferais bien de me taire et de freiner mes ardeurs à tout vouloir expliquer, surtout auprès d’une gamine haute comme trois pommes qui fait encore pipi au lit. Enfin, j’exagère un tantinet en avançant ce genre de choses, néanmoins une petite comme cela ne me servirait à rien durant une quelconque séance de Jeux Olympique au Colisée. Pire, cette môme pourrait bien se faire rétamer dès le départ et ne jamais arriver à combattre Hercule, celui dont j’essayais de prendre la vie depuis bientôt quelques années à présent. Enfin, même si je ne chercherais pas à l’avoir de mon côté, rien ne m’empêche de lui toucher un ou deux mots là-dessus, elle aurait sûrement l’intelligente idée de ne pas chercher à y participer. Cela dit, la petite avait beau avoir l’air chétive, je pouvais très bien me tromper sur mon idée première, cependant je n’avais ni le temps, ni l’envie de tester ses pouvoirs pour me faire une idée plus vraie de ses capacités.

« - Les Jeux ? Répétais-je en croisant les bras d’un air songeur. Il s’agit d’une sorte de tournoi que l’on organise souvent dans mon monde. Suffit de se battre encore et encore avant d’arriver à la finale. »

Voilà le topo. D’ordinaire lorsqu’on parle d’un tournoi où il faut se battre, la moitié des gens se cassent sans demander leurs restes. Pauvres petites choses quand même qui choisissent de fuit plutôt que d’affronter la réalité en face. Je n’avais rien à dire non plus concernant ce mode de fonctionnement, après tout je suis le premier à manipuler les autres pour qu’ils fassent le sale boulot à ma place. Cependant, je n’allais pas me salir les mains alors que les gens peuvent le faire, non ? Je suis le créateurs de mes plans, c’est déjà bien que je sois le cerveau dans l’histoire. Certes je peux m’en occuper également mais je ne suis pas le genre de personne qui aime se battre, même si je dois avouer que je ne m’en sors pas encore trop mal lorsque je suis obligé de le faire.

« - Merci, la môme. Moi aussi j’aimerais bien trouver quelques personnes entrant dans les conditions. Par contre, je te le dis tout de suite… repris-je au bout de quelques secondes de réflexion, ce genre de grand gala de combats n’est ouvert qu’aux Héros et… Ah. »

Quoi qu’il en soit, je fus assez content de l’entendre me dire qu’elle ne pensait pas être une Héroïne et donc une potentielle candidate à mon recrutement.

« - C’est extrêmement dommage… murmurais-je pour moi-même en prenant une pose songeuse. Reprenant le fil de mes idées, je reporte mon attention sur l’enfant à mes côtés. Ce n’est pas tout ça, gamine, mais je dois m’en aller. Il n’y a décidément pas grand monde qui correspond à l’idée du Héros dans ce monde ci. Cela étant, peut-être que l’on se reverra au Colisée, mais d’ici là faudra avoir pris du muscle, jeune fille. »

C’était dommage, j’allais encore devoir retourner dans les Enfers assez bredouille dans ce cas, ce qui n’était quand même pas une bonne chose, du moins pour mes affaires… Je voulais recruter d’autres personnes en dehors d’Auron, la dernière recrue qui se montrait particulièrement farouche vis-à-vis de moi et mes intentions. Je ne savais pas pourquoi, mais ce type-là ne m’était pas sympathique et je sentais qu’il allait m’attirer des problèmes… Bien sûr ce n’était qu’une impression, néanmoins lorsque j’avais un pressentiment qu’il soit bon ou mauvais, il avait tendance à se vérifier. C’est donc pour cela que je recherchais d’autres personnes pour abattre ce pseudo Dieu qu’était Hercule. Cela étant dit, je disparu dans un jet de flammes, histoire de m'en aller avec classe ce qui ne manquera pas j'espère d'éblouir mon interlocutrice.


Hadès se barre !



"I forgot one rule: Accident can happens."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enéa Aos♠ Messages : 286
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : Chercher le monsieur avec des cartes / Eliminer des sans-coeurs ♦
♦ Humeur : Joyeuse ♦ ~
♦ Munny : 582

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
72/100  (72/100)
♣ Inventaire:
Warrior
MessageSujet: Re: Chamallows grillés? [Hadès / Enéa Aos] {Terminé}   Mer 17 Déc 2014, 8:44 am

*L'espérance d'une joie est presque égale à la joie.* William Shakespeare

Chapitre II.8: Les étoiles paraissent lointaines mais elles sont plus proches que vous ne le pensez...

Enéa, cette gamine sans intérêt parlant à Hadès le dieu des enfers, c'était un peu bizarre comme rencontre non? Surtout improbable et très étrange. Sa tête la faisait un peu souffrir, un bruit sourd sifflait dans ses oreilles et sa peau cicatrisée tirait lentement sur les tissus de la peau encore saine comme si les blessures voulaient s'en aller loin très loin de cet individu respirant les ténèbres. Son esprit n'arrivait malheureusement pas à analyser Hadès. Son coeur devenait plus sombre au fur et à mesure qu'elle restait en ce lieu, monde en guerre, rester avec l'ombre elle-même, entourée de ténèbres, de désespoir et de peur. Tout ceci n'est qu'éphémère, Enéa, la peur, les ennemis n'existent pas.
Se battre jusqu'au sommet, si elle devait se battre contre Ritter ou quelqu'un du même gabarit que lui, et surtout de même force, elle ne ferait pas long feu très longtemps. Premier tour K.O ! Victoire Ritter ! Et hop recalée, retour case départ, tu peux te brosser pour retrouver ce joueur de cartes et Xemnas. Dire qu'elle devait le retrouver dans le monde qui n'a jamais été... C'est quoi ce nom de... Arg que de choix compliqués, bah de toute façon ce type ne semble accepter que de véritables héros, Enéa n'a aucune chance, alors à quoi bon espérer, ce n'est pas une héroïne, loin de là, c'est juste une gamine sans importance.

Enfin, il a dit qu'elle pourrait quand même participer, mais il faudrait qu'elle s'endurcisse au combat et à la douleur encore davantage, après ça, peut-être qu'elle pourrait s'amuser un peu... La dernière fois, rappel toi Enéa, tu as voulu t'amuser, regarde où cela t'a mené, sens ses blessures se rouvrir cette douleur ressurgir, te ramener à la réalité violente, froide et cruelle... Sa voix devenait plus amicale, mais ses yeux bleus étaient particulièrement neutres, sans émotions aucune.

"Bye bye, Dieu des enfers ! Bon spectacle..."

Il s'envola dans une grande flamme, reculant d'un pas, le bras cachant ses yeux pour éviter d'être atteint par le feu, elle était impressionnée, n'ayant pas de pouvoir elle se sentait un peu inutile de ce côté-là. C'était vraiment une manie pour les gens de lui dire que c'est une gamine, une mioche sans défense, s'ils savaient la vérité. La jeune fille se frotta les yeux un moment, s'éloignant de la corniche menant au ravin plein de soldats. Sa main cherchant mécaniquement son flacon de médicaments contre l'insomnie dans son sac, se heurtant à quelque chose d'inhabituel, elle sortit de son sac un livre...

"Alice in Wonderland... Je ne savais pas que j'avais ce livre en ma possession peut-être que dans la panique et dans l'attaque de mon monde, quand j'ai fais mon sac je l'ai emporté..."

La fille l'ouvrit alors, relevant le regard de cette page griffonnée, elle vit les sans-coeurs qui étaient dans le chemin pour remonter vers la ville, ses anciennes blessures lui dictant qu'il serait préférable de ne pas combattre pour le moment, elle grimpa en hauteur pour éviter tout affrontement. Arrivant au coeur de la cité d'Hollow Bastion, elle avait dévoré le livre, lisant assez vite, elle ferma les yeux, s'asseyant sur un petit muret. Une fille tout à fait normale dans un monde plus que simple, qui se retrouve dans un univers unique, bizarre et qui n'aboutit à rien de concret... Est-ce que c'était son surnom... Alice Liddell ? On aurait dit la même histoire, la même personne, la même naïveté, la même innocence... Tout pareil !

Pourquoi donc continuer de lire ce fichu livre Enéa !? Lâche ça tout de suite ! Elle rangea aussitôt ce manuscrit, prenant ses médicaments qui n'étaient pas très efficaces... La jeune fille s'allongea sur le muret... Autrefois elle avait un chat, il est mort en percutant une voiture cet imbécile... Il était noir son pelage était tout doux, il n'avait pas de nom, on l'avait trouvé dans un village environnant, le village de Cheshire, ses grands yeux verts son air tout fripon, il n'avait qu'un an, le choc a été rude... Enéa avait pleuré toute la semaine, perdant ce souvenir-là, elle se demanda pourquoi tout d'un coup il revenait sans crier gare...? L'esprit humain est bien trop compliqué pour toi jeune fille, l'ombre approche, elle n'est plus loin à présent, je te souhaite bonne chance... Le combat risque d'être particulièrement difficile...

Ses yeux se fermèrent enfin, peut-être que demain elle rencontrerait quelqu'un d'autre, qui sera gentil avec elle? Se laissant emporter par le royaume des rêves, elle se remémorait cette nuit d'effroi... Cette ombre gigantesque mangeant les gens... En arrière-plan elle voyait sa maison brûler, toutes les habitations étaient en feu, les ténèbres approchent, Enéa, ne fuis pas, ce n'est pas utile. De toute façon, tu ne pourras pas échapper à ton destin. Quand tu l'auras en face de toi, tu comprendras ce qu'est le mot "peur"... Enfin tu sentiras les ténèbres, les vraies, près de toi et tu pourras enfin dire que cette personne t'inspire de l'effroi. Ce cauchemar est loin d'être terminé, ton étoile s'éteint doucement et ta raison se fait dévorer par le désespoir...


Fin du RP


Je ferai mes dialogues avec cette couleur: #330099

Être ou ne pas être... Vivre ou mourir? Pourquoi ces choix existent-ils?

Enéa's Theme I
Enéa's Theme II

Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t507-enea-aos#8331 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t547-enea-s-story#9584 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t548-enea-s-friends#9585
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chamallows grillés? [Hadès / Enéa Aos] {Terminé}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chamallows grillés? [Hadès / Enéa Aos] {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Realm of Darkness | Kingdom Hearts RPG :: Mondes :: Villes et villages :: Hollow Bastion :: Plaines-