Partagez | 
 

 Hollow Castle... Why? [Xemnas / Enéa Aos] {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enéa Aos♠ Messages : 286
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : Chercher le monsieur avec des cartes / Eliminer des sans-coeurs ♦
♦ Humeur : Joyeuse ♦ ~
♦ Munny : 582

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
72/100  (72/100)
♣ Inventaire:
avatar
Warrior
MessageSujet: Hollow Castle... Why? [Xemnas / Enéa Aos] {Terminé}   Dim 09 Nov 2014, 3:17 am

*Souviens-toi de qui tu es...*

Chapitre II : Hollow Bastion. Nobody?


Cette ville est intéressante, pensa Enéa, cela faisait plusieurs jours qu'elle était là et maintenant elle voulait aller plus loin que la simple ville en contrebas des remparts, certaines des murailles étaient dans de piteux états, au loin elle avait vu des ruines et était comme attirée, sa curiosité l'emportant souvent dans des endroits ... Sombres et glauques, pour la cité du crépuscule, là où elle avait rencontré Ritter, les tunnels et ensuite elle avait joué avec un adversaire très amusant et elle avait gagné, si c'était la chance? Même elle ne le savait pas, mais son instinct y était pour quelque chose. A vrai dire, sans son sixième sens, elle ne serait rien.

Enéa avait commencé à explorer la ville, elle c'était démenée pour rassembler nombre d'informations intéressantes sur ce monde, ce lieu avait été envahit d'heartless et elle avait entendu des dires concernant, des... Similis? Enéa avait entendu parler d'un comité de restauration de la forteresse oubliée, et certains noms lui parvenaient dans son esprit, Léon, Yuffie et Cid, le reste elle ne s'en souvenait absolument pas. Elle avançait lentement quand elle aperçut quelques ruines de plus près, elle se posa la question à voix haute...


"Je me demande ce qui s'est passé en ce lieu... Qu'est-il arrivé à cet endroit, je suis sûre qu'avant il y avait une belle citadelle, que les gens étaient heureux de vivre ici, tout allait pour le mieux, alors... Pourquoi? et Comment..?"

La jeune fille regardait les décombres, il n'y avait rien d'intéressant, mais on pouvait constater qu'auparavant il y avait une bibliothèque, il y avait par-ci et par-là quelques livres égarés à moitié calcinés. La demoiselle se pencha vers un livre encore intact et le rengea dans sa besace, la lecture c'est toujours bien. C'est fou comme on peut apprendre des choses en observant les lieux ! Il y avait aussi des statues apparemment mais elles étaient en morceaux. La jeune adolescente entendit un vague bruit derrière elle, des sans-cœurs, très bien. Cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas battue. Il est temps de dérouiller tout ça. Surtout qu'elle était venue ici pour s'entraîner, pour être en mesure de battre une fois de plus, le joueur.
L'adolescente se tourna vivement, empoigna son épée, fit un pas en avant pour se rapprocher des sans-cœurs, c'est amusant de se battre contre des intelligences aussi futiles et aussi inutiles que ces bestioles. Mais leurs existences restaient un véritable mystère pour l'adolescente naïve, elle savait simplement que les sans-coeurs se nourrissaient du coeur des gens, d'où leur surnom et que d'autres heartless apparaissaient pas la suite. Tout en pensant elle mit fin à l’existence d'une de ces créatures, c'était franchement trop facile.

Enéa ferma les yeux, d'où venait le danger? Derrière elle. Enéa se tourna brusquement, son épée suivant le même mouvement et allant se ficher en pleine tête d'un sans-cœur. Trop simple vraiment, il faut un peu plus de résistance... Aussitôt pensé, aussitôt fait. De nouveaux ennemis apparaissent, mais ce ne sont pas des heartless... Qu'est-ce ?
Des bestioles blanches qui semblent fait en caoutchouc vu comment ils bougent... D'un pied sur l'autre, ils ont... Oui, ce signe elle l'avait déjà vu quelque part... Sur la carte que lui avait offert son adversaire ! L'homme encapuchonné, qui jouait avec des cartes... Et quand elle jouait avec lui, le temps semblait s'arrêter soudainement...

Sérieusement, seraient-ce ces fameux similis ? Surement, d'après les dires qu'elle avait pu entendre dans la ville, c'était bien eux qui correspondaient à la description des habitants. Enéa se remit en garde, le temps d'analyser la stratégie des ennemis... Mais ils n'avaient pas vraiment de stratégie, ou en tout cas, Enéa était incapable de prévoir un mouvement, sans se fier à son sixième sens. Un premier reflet s'élança vers la jeune fille au cœur pur mais fut stoppé net par l'arme de la jeune fille. Il y avait cinq nobody c'était peu, mais pour un début c'était suffisant. Ils se faufilaient lentement, glissaient et esquivaient la plupart du temps les attaques rapides d'Enéa.

L'adolescente trouvait ces êtres blancs horriblement lents, mais peut-être qu'elle avait un excès de confiance soudain? Qui sait. Après sa victoire contre le joueur du temps, était-elle devenue plus sûre d'elle ? Pendant qu'elle terminait de détruire ces répliques, elle sentit une autre présence... Quelqu'un était là... Mais qui, et où? Enéa n'avait pas le temps de s'en préoccuper, elle devait terminer son travail, finissant de détruire ces reflets, elle chercha aux alentours.. Enéa tourna les yeux pendant un moment, personne, elle ne devenait pas folle, elle savait qu'il y avait quelqu'un ! Elle se retourna et vu quelqu'un en manteau noir, un vêtement noir comme celui avec qui elle avait joué... Enéa avait un doute, elle sentait que ce n'était pas la même personne.
Mais elle voulait être certaine, ou pas si c'était le même adulte, elle voulait en avoir le cœur net. Elle s'approcha lentement et pencha la tête... Essayant de dévisager mentalement son interlocuteur, il avait, quelque chose d'inquiétant... Mais quoi...? Enéa était de plus en plus intriguée par ce fantôme noir venu des ténèbres.


"Serait-ce toi ? La personne qui m'a amené en ce lieu? La personne avec qui j'ai joué à ce jeu contre le temps? "

La jeune adolescente n'avait pas souri, malgré la question qu'elle avait posée, elle sentait que ce n'était pas celui qu'elle avait déjà rencontré... Il ne serait pas venu aussi vite. Mais qui sait ? Peut-être qu'un espoir est possible ... Enéa semblait perplexe, ses yeux bleus ne pouvaient pas récolter d'informations sur le nouveau venu, il avait le même manteau que le joueur du destin, ils avaient donc un lien quel qu'il soit. Et pareillement les symboles indiquaient que cet inconnu avait un lien avec ces bestioles, ces similis. Perspicace comme toujours elle détourna les yeux et vint poser son attention sur les ruines... Qu'est-ce qui avait bien pu se passer? D'autres similis apparaissaient de temps à autres. Elle se remettait en garde en attendant ces viles bêtes.
Enéa ferma les yeux, son instinct la guidant dans cette vallée de misère... Ces terres austères. Quels seraient donc leurs agissements. Glissade à gauche, feinte et finalement frappe à l'épaule droite, bien.

Enéa contra avec brio la feinte et continua d'éliminer chacun des similis... Elle souffla peu après et rangea son épée. Voilà, elle avait éclairé la zone, sentant que ce n'était pas terminé elle resta aux aguets ... Mais qui était-ce donc alors, si ce n'était pas son adversaire d'autrefois?


Je ferai mes dialogues avec cette couleur: #330099

Être ou ne pas être... Vivre ou mourir? Pourquoi ces choix existent-ils?

Enéa's Theme I
Enéa's Theme II

Signature:
 


Dernière édition par Enéa Aos le Mer 19 Nov 2014, 7:07 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t507-enea-aos#8331 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t547-enea-s-story#9584 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t548-enea-s-friends#9585
Xemnas♠ Messages : 41
♠ Présence : Régulière
♦ Monde actuel : Hollow Bastion.
♦ Objectif actuel : Comploter contre Sora.
♦ Humeur : Les similis peuvent changer d'humeur ?
♦ Munny : 158

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
0/100  (0/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Hollow Castle... Why? [Xemnas / Enéa Aos] {Terminé}   Dim 09 Nov 2014, 4:42 am

Xemnas revenait une nouvelle fois de la salle secrète dissimulée dans la citadelle d’Hollow Bastion. Tout en marchant à travers le paysage accidenté du lieu, il essayait de comprendre. Comprendre la manière dont son ennemie et ancienne amie à dire vrai avait fait pour récupérer ses biens. Après tout cette maîtresse de la keyblade était supposée croupir depuis des années derrière la porte des Ténèbres, sans son armure ni même son arme… Comment ? Comment avait-elle fait pour inconsciemment mettre en échec un des plans du Supérieur ? Son retour n’était pas prévu et si cette dernière entrait en contact avec le Porteur de la Clé provenant de l’île du Destin… Ils ne tarderaient pas à s’allier afin de partir à travers les mondes et sauver leurs amis par la même occasion. Sora… Celui qui serait amené à devenir un des futurs réceptacles de Xehanort. Au début le maître des similis avait jeté son dévolu sur le meilleur ami et rival du garçon, celui dont le nom était Riku. Malheureusement, après la défaite du Sans-cœur de Xehanort, il avait réussi à s’imperméabiliser aux Ténèbres, ce qui n’était pas bon pour les plans de se dernier. Il s’était donc reporté sur l’autre naïf.

Cependant, faire de lui l’un de ses vassaux n’allait pas être de tout repos. Beaucoup d’autres facteurs pour la réussite de ce plan était à prendre en compte et cela n’allait pas être de tout repos pour que tout se déroule comme il le fallait. Il suffisait de voir comment il avait dû faire revenir les membres de l’Organisation XIII qui avaient été envoyés au Manoir Oblivion, comment les fantômes du passé comme Aqua et ses compagnons qui refoulaient déjà les terres des mondes existants. Sans parler de cette Kairi qui était on ne sait s’où à présent que ce clown de pacotille l’avait reprise aux mains de l’Organisation XIII. Non, tout cela allait être bien compliqué. Alors qu’il continuait sa marche, imperturbable, son attention fut attirée par une personne bien singulière. En effet, cette dernière était en train de se battre contre des Sans-cœurs, créatures bas de gamme pour le Supérieur ou pour tout être douée d’une intelligence. Il aurait pu passer son chemin et continuer sa route, après tout ce n’était qu’une personne comme une autre, néanmoins il resta là, à l’observer de loin.

Il se demandait en effet ce qu’une adolescente pouvait bien fabriquer dans un tel lieu, surtout seule dans un environnement dangereux comme les environs d’Hollow Bastion. Il fut un temps cet endroit était pourtant beaucoup plus sûr mais à présent traîner dans cet environnement était synonyme de jouer sa vie tout les jours au vu du nombre croissant de Sans-cœurs se trouvant dans la zone. De plus, comme la demoiselle ne possédait pas de keyblade mais une arme blanche quelconque, les cœurs libérés par les créatures se faisaient absorber par d’autres de leur congénère et le nombre ne cessait de rester le même, si même pas plus. Un claquement de doigt, plusieurs Reflets apparurent dans le tas, annihilant leurs opposés. Une fois qu’il ne resta plus de Sans-cœurs, les apparitions se tournèrent vers la jeune adolescente afin de lui faire face.

En agissant ainsi, Xemnas l’avait permis de souffler un peu puisque les Sans-cœurs avaient étés éradiqué, du moins durant quelques temps. Le Supérieur avait décidé de s’amuser un peu avec elle, ou en tout cas tester la puissance de la jeune fille en contre-bas de l’endroit où il se tenait depuis un petit moment. Au bout de quelques minutes, le dernier Reflet s’évapora. Une fois qu’elle eut rangé son arme, la demoiselle s’était tournée vers l’endroit où était Xemnas depuis le début de l’affrontement. Chose étonnante, elle sembla connaître – ou plutôt reconnaitre serait plus exact – ce dernier à cause de son manteau noir. Elle lui demanda si c’était lui, lui qui avait joué avec elle contre le temps. Cette fois ce fut clair dans l’esprit du maître des similis. Il comprit bien vite à qui l’inconnue faisait allusion. En effet, le seul être portant les mêmes vêtements que lui et qui savait manipuler le temps qui passe à sa guise était Luxord, le numéro dix de l’Organisation XIII. Cela ne pouvait être que lui, étant donné que personne d’autre n’avait ses capacités dans le groupe.


« - J’ai bien peur que cela ne soit pas le cas. Répondis Xemnas d’un ton neutre en faisant face à l’inconnue. Mes pouvoirs sont incommensurables, néanmoins je ne peux contrôler le temps. »

Une voix profonde, monocorde. En somme, un ton qui n’exprime absolument aucun sentiment s’extirpe du capuchon qui recouvre amplement la tête. Sa carrure étant beaucoup plus prononcée que celle du Joueur du Destin, Xemnas se tenait là sur une portion de falaise, droit comme un piquet. Ajouté à sa voix profonde et dénudée d’émotion, cela lui ajoute une certaine prestance qu’il n’hésitait nullement à utiliser pour ses propres objectifs. De plus, la demoiselle semblait impressionnable, il n’avait donc pas de raisons pour qu’il l’intimide à cet instant.

« - Mais nous ne sommes pas là pour parler de moi. Repris le Supérieur. Dis-moi… Que fais-tu ici toute seule ? Cet endroit n’est pas supposé être sûr, surtout pour une fille qui n’a pas l’air d’être une combattante. »

Il la jaugea de son regard jaunâtre, essayant de comprendre ce qui avait pu pousser une fille à se rendre dans cet endroit inhospitalier, ne serait-ce pas curiosité. Une chose était sûre, c’était qu’elle avait l’air d’avoir une nature curieuse. Hors la curiosité était un très vilain défaut, surtout lorsqu’on savait à quels dangers s’attendent en s’aventurant dans Hollow Bastion, que cela soit dans la ville ou dans les plaines environnantes.



"You seek answers. I can give you a purpose."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enéa Aos♠ Messages : 286
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : Chercher le monsieur avec des cartes / Eliminer des sans-coeurs ♦
♦ Humeur : Joyeuse ♦ ~
♦ Munny : 582

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
72/100  (72/100)
♣ Inventaire:
avatar
Warrior
MessageSujet: Re: Hollow Castle... Why? [Xemnas / Enéa Aos] {Terminé}   Dim 09 Nov 2014, 10:30 am

*Observe, apprend, regarde ton adversaire, jauge le, pense, réfléchi et finalement agit.*

Chapitre II: Hollow Bastion. Ignorance.


Son interlocuteur surplombait la jeune fille, il était sur un morceau de muraille ou bien de montagne naturelle... Enéa ne savait pas, en tout cas ce lieu était construit pour la guerre.

Cette personne avait une voix bien différente de celle de son ancien adversaire, elle était monocorde, limite blasée et sans aucun sentiment. Mais sa curiosité en était d'autant plus attisée, Enéa réfléchissait, elle ne donnerait pas sa réponse tout de suite. Son côté curieux se demandait alors, comment une voix pouvait ne pas éprouver de sentiments. Comment une voix pouvait être aussi taciturne? Même le joueur avait une note joueuse dans sa voix moyennement grave... Mais là..


« - J’ai bien peur que cela ne soit pas le cas.
Mes pouvoirs sont incommensurables, néanmoins je ne peux contrôler le temps. »


Plus elle regardait cette personne moins elle voyait le joueur, en effet, celui-ci avait les épaules plus larges que son ancien adversaire, mais paraissait aussi plus teigneux...

Les soupçons d'Enéa se confirmèrent alors, avant quand elle avait fait allusion au jeu du temps c'était une métaphore, alors cet homme aux cartes contrôlait le temps, voilà pourquoi le vent s'était arrêté temporairement... C'est étrange pour la jeune fille, elle ne croyait pas à la magie mais là... Elle fut bien obligée de remettre son jugement en cause.
Elle voulait en apprendre plus sur la façon de parler de cet homme...


« - Mais nous ne sommes pas là pour parler de moi. Dis-moi… Que fais-tu ici toute seule ? Cet endroit n’est pas supposé être sûr, surtout pour une fille qui n’a pas l’air d’être une combattante. »

Le groupe de mots "n'a pas l'air d'être une combattante" avait fait sourire Enéa, un large amusement arrogant et un peu méprisant, elle n'avait pas franchement l'habitude que les gens la jugent aussi vite, elle toussa un moment pour se replonger dans ses pensées et pour perdre ce sourire insolent. Réfléchis, Enéa, réfléchis, il a forcément un peu de sentiment dans sa voix, mais lequel a part un peu de mépris pour la vie elle-même...? Il n'y en avait pas, dans la voix d'Enéa il y avait un peu de douceur et d'innocence mais là, la demoiselle ne voyait absolument pas à lire dans la voix de cet homme...

Ce qui était certain, c'était qu'il avait un lien avec un certain joueur de cartes, en tout cas, il lui avait demandé également ce qu'elle faisait en ces lieux, qui étaient auparavant, la cité du crépuscule. Ainsi donc, ses pouvoirs étaient... Démesurés? Après tout Enéa était horriblement naïve, mais pas stupide pour autant, elle croyait certes cet inconnu et ne voulait pas tester ses pouvoirs, mais elle voulait en apprendre plus sur lui...

On va voir si comme son adversaire d'autrefois, cette personne aime les phrases joliment tournées.. D'après ce qu'il avait dit, il ne répondrait pas aux questions de la demoiselle, soit de toute façon elle s'en moquait, elle apprendrait bien plus en observant qu'en questionnant inutilement.

" Oh je vous prie de bien vouloir m'excuser je vous ai pris pour quelqu'un d'autre... Enéa baissa les yeux avant de diriger son regard vers le ciel...
Ce que j’accomplis en ce lieu? je divague, j'éclaire cette vallée, je m'amuse, j'apprends tout ce qu'il faut savoir ici, je rêve de cette ville avant qu'elle ne soit détruite. J'explore ce chemin sombre rempli de sans-cœurs. Mais cela doit vous paraître bien inutile et bien innocent pour une adolescente comme moi... "

Pour quelqu'un avec un cœur, cela pouvait paraître bien naïf de la part d'une personne aussi jeune et aussi inconsciente. Mais pour quelqu'un ne possédant pas de cœur, c'était surement d'une débilité sans pareil ou peut-être une source de curiosité allez savoir...
Une lueur de défi s'installa dans le regard d'Enéa, une petite flamme d'amusement et de curiosité.

Elle marquait une pause dans son récit, réfléchissant et regardant autour d'elle, elle avait entendu quelque chose, peut-être était-ce son imagination, oui ça l'était elle était trop prévoyante et ça la rendait peu à peu peureuse.
Après tout, peu importe, si elle se faisait attaquer par cette personne ou pas. Dans l'ombre de la capuche de l'inconnu, Enéa réussit à distinguer ses yeux, ils étaient... Oranges ou jaunes... Enéa détourna les yeux un moment pour regarder les alentours, d'autres bestioles blanches pouvaient surgir à n'importe quel moment, il fallait qu'elle soit prête. Et elle le serait, contrairement aux sans-cœurs, elle pouvait vaincre les similis, tandis que les heartless ne l'étaient que temporairement et ça, Enéa l'avait remarqué tout au long de son périple.

Elle pensa aussi que les similis étaient des coques vides de sentiments, des êtres sans cœurs et sans raisons de vivre. Mais c'était hautement improbable et elle chassa cette idée de sa tête.
Finalement elle reprit la parole, parlant lentement et cherchant ses mots...


"Je suis bien trop curieuse... Mais que s'est-il passé ici? Si vous... Daignez bien me répondre... "

Cet inconnu n'était pas forcément obligé de lui répondre d'où la fin de sa phrase un peu vacillante.

Enéa baissa les yeux pour regarder les ruines, le livre qu'elle avait ramassé auparavant renfermait des informations sur la forteresse oubliée et sur les coeurs en général. Mais elle n'avait pas encore arboré ces pages blanches légèrement brûlées, au travers desquelles on pouvait lire encore certaines lignes.
La forteresse oubliée, quel étrange nom, avant d'être oubliée, elle devait bien avoir un autre nom non ? Encore une fois le sens de l'observation d'Enéa était sans pareil... Et son sens de la curiosité lui facilitait grandement la tâche.

Elle se souvient qu'un jour elle avait posé cette question à son maître d'armes, celui qui lui avait enseigné l'art de la guerre et la science des combats loyaux.


*Maître? Suis-je trop curieuse?
-On ne pose jamais trop de questions.
-Est-ce que mes questions sont... *baisse la tête* Bêtes?
-Il n'y a pas de question inutile il n'y a que des réponses stupides.*

Ah, la seule personne qui lui manquait vraiment c'était lui, son professeur d'arme... Il avait toujours été là pour elle, toujours gentil, mais parfois faisait des phrases bien trop complexes pour être comprises de tous... Mais il était sage et réfléchissait toujours avant d'agir... Elle n'était pas du tout au niveau de son maître d'armes, bien au contraire, elle avait beaucoup à apprendre sur la vie et sur les combats, on n'a jamais trop d'expérience...


Je ferai mes dialogues avec cette couleur: #330099

Être ou ne pas être... Vivre ou mourir? Pourquoi ces choix existent-ils?

Enéa's Theme I
Enéa's Theme II

Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t507-enea-aos#8331 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t547-enea-s-story#9584 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t548-enea-s-friends#9585
Xemnas♠ Messages : 41
♠ Présence : Régulière
♦ Monde actuel : Hollow Bastion.
♦ Objectif actuel : Comploter contre Sora.
♦ Humeur : Les similis peuvent changer d'humeur ?
♦ Munny : 158

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
0/100  (0/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Hollow Castle... Why? [Xemnas / Enéa Aos] {Terminé}   Dim 09 Nov 2014, 11:43 am

La petite fille semblait en tout cas bien téméraire pour son âge. Oser se promener dans ce monde ci par pure envie avait de quoi éveiller la curiosité de son entourage, c’était un fait indéniable. En effet, lorsque cette dernière lui répondit d’un air plutôt dégagé qu’elle divaguait, essayant d’en apprendre davantage sur le monde où elle se trouvait en ce moment. Ce qui frappa le Supérieur, c’est que cette fillette pas plus haute que trois pommes – d’après lui, bien évidemment – disait cela avec un ton tellement détaché qu’on aurait dit qu’elle n’en avait rien à faire de savoir qu’ici le danger était aussi grand qu’une montagne. Insouciante, insensée, ce fut les mots auxquels ce dernier pensa en continuant de jauger son interlocutrice du regard. Toujours le visage caché sous sa capuche, il écoutait avec une attention qu’il ne se connaissait pas ce que l’adolescente lui avoua. Une autre chose étonna un peu plus le maître des similis, elle semblait penser énormément, peut-être même faisait-elle cela tout le temps. Si il pensa à ça, c’était surtout parce que la gamine située en dessous de lui avait marqué une pause dans ce qu’elle venait de dire.

Comme celle-ci durait depuis quelques secondes déjà, Xemnas attendit patiemment que l’inconnu finisse de faire ses réflexions, attendant donc qu’elle reprenne simplement la parole. Cela ne se fit pas attendre, l’intéressée demanda par la suite ce qu’il était arrivé dans les environs avant de bégayer un peu pour dire que le simili n’était pas obligé de lui répondre et qu’il pouvait faire comme il le sentait. Décidément, elle était vraiment un sacré numéro. En tous les cas, cette donzelle pouvait se féliciter d’avoir éveillé un certain intérêt pour Xemnas. Après tout ce dernier n’était pas très enclin à s’occuper des autres, néanmoins il pouvait avouer qu’en cet instant il était très intéressé par cette demoiselle. Malheureusement, l’arme de cette dernière dégageait de la lumière pure, chose qui dérangeait fortement le maître des Simili. Il n’en tint cependant pas rigueur et prit la parole afin de répondre à ce que lui avait demandé la jeune fille.


« - Des tas de choses. Répondit simplement Xemnas. Pour faire court, un scientifique et ses apprentis faisaient des recherches dans le château. Malheureusement, au bout d’un moment ces dernières ont mal tourné et cela à entraîner l’engloutissement de ce monde dans les Ténèbres. »

Comme il faisait partie des responsables de cet incident, Xemnas pu répondre facilement à la jeune fille. D’ailleurs, heureusement qu’elle était tombée sur lui sinon elle n’aurait jamais su qu’un groupe de chercheurs avaient entraînés la perte d’un monde entier. Tout comme l’avait fait Adam un peu avant, la gamine devrait probablement se demander la raison pour laquelle Hollow Bastion était encore là alors que les Ténèbres y avaient élu domicile depuis cet évènement. Si elle ne s’y intéressait pas, elle pouvait toujours se poser des questions quant au nombre plutôt conséquent des Sans-cœur qu’elle avait combattu. Comme si il lisait dans ses pensées, Xemnas reprit la parole afin de ‘’formuler’’ ce que a quoi pouvait bien penser la jeune fille.

« - Ce que je me demande à vrai dire, reprit Xemnas en continuant à regarder l’enfant, C’est comment un être aussi lumineux que toi fabrique dans un monde Ténébreux comme celui-ci. J’imagine que tu sais que la lumière appelle les Ténèbres ? Si tu restes ici, tu attireras encore plus de Sans-cœurs. Je suis curieux de savoir combien de temps tu tiendras dans cet environnement.»

Il aurait pu s’en foutre royalement, seulement la situation l’intriguait plus qu’il ne se l’avouait. Un être lumineux comme cette fille risquait fort d’attirer leurs alter-ego Ténébreux, c’était un fait indéniable. Il aurait pu s’en assurer en faisant lui-même appel à des Sans-cœurs, néanmoins il ne doutait pas un seul instant que ces derniers allaient probablement apparaître dès que l’autre fera un pas. Quoi qu’il en soit, quelque chose disait à Xemnas qu’il n’était pas au bout de ses surprises, même si il ne pensait pas un seul instant qu’il puisse ressentir ce genre de choses.

Les Ténèbres l'avait consumé depuis longtemps, il ne pouvait absolument rien ressentir à présent... Dommage que la marionnette ou Roxas ne l'accompagnait pas. La situation aurait été bénéfique pour eux afin de rassembler un maximum de coeurs pour leur Kingdom Hearts... En parlant d'eux, le Supérieur se demanda ce qu'ils fabriquaient depuis quelques temps. A y penser, il n'avait plus eu de rapports les concernant de la part de Saïx. En fait, ce dernier aussi avait étrangement disparu. Il faudrait que Xemnas retourne à l'Illusio-Citadelle histoire de voir de quoi il en retournait...



"You seek answers. I can give you a purpose."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enéa Aos♠ Messages : 286
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : Chercher le monsieur avec des cartes / Eliminer des sans-coeurs ♦
♦ Humeur : Joyeuse ♦ ~
♦ Munny : 582

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
72/100  (72/100)
♣ Inventaire:
avatar
Warrior
MessageSujet: Re: Hollow Castle... Why? [Xemnas / Enéa Aos] {Terminé}   Dim 09 Nov 2014, 1:06 pm

*Il y a toujours de l'espoir, même quand tout semble perdu, n'abandonnez pas.*

Chapitre II: Lumière ou ténèbres...


Plus le temps passait plus la jeune fille se sentait observée par quelque chose... Son sixième sens la prévint que des sans-cœurs allaient approcher bientôt. Aussi, elle porta sa main au pommeau de Lightning. Enéa était assez fière d'elle, elle avait réussi à soutirer des informations à cet inconnu, mais plus elle sen savait plus elle voulait en savoir sur lui. Attirée par la soif de connaissances ...

« - Des tas de choses. Pour faire court, un scientifique et ses apprentis faisaient des recherches dans le château. Malheureusement, au bout d’un moment ces dernières ont mal tourné et cela à entraîner l’engloutissement de ce monde dans les Ténèbres. »

L'enfant pencha la tête en réfléchissant, intéressant, des recherches, des expériences... Comment il savait tout cela? Il y était peut-être, s'il le savait? Le vent souffla, un frisson parcourut le dos de la fille, ses yeux bleus scrutaient les alentours pour éviter de se faire surprendre par l'ennemi. Ils approchaient, les heartless... Elle pouvait les sentir venir, ce n'était qu'une simple observation mais depuis qu'elle avait cette épée, Storm, Enéa avait fait de grands progrès et elle pouvait prévoir avec cinq secondes d'avance le danger.
La lumière en son cœur ne faisait que se refléter sur son épée, son cœur aurait été noir, son arme aurait aidé les sans-cœurs. Ses efforts pour s'entraîner avaient été grandement aidés par cette arme de lumière, indestructible. C'était la puissance du centre des sentiments joyeux d'Enéa.

Un sourire se dessina sur son visage, une lueur plus vive d'amusement flottait dans les yeux de l'adolescente, elle respirait la joie de vivre. Mais une pensée vint stopper ce sourire... Une minute, il a dit... Que ce monde avait été engloutit dans les ténèbres, mais pourtant ce monde est toujours là non ? Ou alors ça voudrait dire qu'Enéa devient folle et que tout ceci n'est qu'une illusion, ce qu'elle ne pouvait pas concevoir.
Elle écouta l'inconnu, les yeux baissés, son esprit étant en effervescence , en ébullition. Elle devait comprendre, il le fallait, sa soif de connaissances, de savoir, il fallait qu'elle l'étanche... L'homme vint arrêter les pensées d'Enéa, celle-ci releva la tête en écoutant ces phrases prononcées par l'encapuchonné...


« - Ce que je me demande à vrai dire.. C’est comment un être aussi lumineux que toi fabrique dans un monde Ténébreux comme celui-ci. J’imagine que tu sais que la lumière appelle les Ténèbres ? Si tu restes ici, tu attireras encore plus de Sans-cœurs. Je suis curieux de savoir combien de temps tu tiendras dans cet environnement.»

Attirer... Encore... Plus de sans-cœurs? Ce n'était pas pour déplaire à la jeune fille que de se battre encore et encore, mais elle voulait bien souffler de temps en temps... La lumière fait appel aux ténèbres... Oh non, mais lui alors, s'il n'est pas lumineux, s'il dit cela, ça voudrait dire que... Il est du côté des ténèbres? Enéa marqua un long silence le temps de réfléchir... Penser, méditer à tout ceci, son esprit songeait à trop de choses à la fois, s'il était malintentionné, il s'en serait déjà pris à la jeune fille mais... S'il était du côté de la lumière, alors il aurait une voix différente, peut-être est-il neutre à tout ceci ?
L'enfant ferma les yeux un moment pensivement, elle un être de lumière? Pff, ce n'était qu'une enfant inconsciente et stupide après tout... Ces insultes revenaient dans l'esprit de la fille...

Elle soupira pour chasser ces pensées de son esprit embrumé... Elle rouvrit les yeux pour retourner son regard vers l'homme en noir.


"En fait, pour tout vous dire, mon monde a été submergé par les ténèbres... Et..."

N'achevant pas sa phrase elle rapprocha sa main droite de sa tête pour réfléchir un peu mieux, oui c'est totalement inutile comme stratège mais... Pour Enéa cela lui permettait de songer un peu plus avant d'agir, de parlementer. C'était difficile pour elle de se remémorer de cet instant de ça mémoire, autant psychologiquement que temporairement, car elle ne se souvenait pas vraiment de ce qu'il s'était passé, de temps à autres des souvenirs surgissaient... D'une voix assez fébrile, remplie d'une pointe de tristesse elle acheva sa phrase en disant...


"Je ne sais pas par quel miracle j'ai survécu et ils sont tous... Morts..."

Il était bien entendu inutile de raconter à cet homme qu'elle avait déjà exploré un monde similaire à celui-ci, la fille ferma les yeux et baissa la tête, de la mélancolie s'empara de l'âme de l'enfant au cœur pur...


*Comment faites-vous pour vous battre ainsi?
-Des années d'expérience, mais ici, il n'y a pas de danger... Vous comprendrez mes paroles bien plus tard, Enéa.*

Elle imaginait alors les cadavres de sa famille, de son professeur de combat, du sang, partout... Des sans-cœurs, de nouveaux sans-cœurs, encore et encore... La rivière blanche de son monde, devenait rouge... Le sang coulait dans cet étant en mouvement, ce courant d'eau rouge, le ciel était noir la brise lourde et froide à en glacer le sang... Pourquoi, pourquoi imaginait-elle tout ceci ? Un grand sans-cœur, ressemblant à un chevalier noir, cette fente rouge qui faisait froid dans le dos...
Enéa commençait à avoir froid, il fallait qu'elle arrête de penser à cela, il fallait tout oublier, ils sont morts et tu ne pourras pas les faire revenir, c'est impossible, tu ne comprends donc pas Enéa !?

L'adolescente soupira à nouveau, un soupire pleins de regrets et de nostalgie... Maintenant, elle était seule comme à jamais, il ne faut pas s'en faire pour elle, elle s'en remettra.. Ou peut-être pas... Ses yeux se rouvrir lentement, le regard flou qu'elle vint poser sur l'homme qui lui parlait.


"C'est bien banal comme histoire... Cela doit vous lasser d'entendre toujours la même chose... Toujours des gamines qui regrettent leur passé... Ces stupides petites filles qui pleurent pour un rien..."

Enéa serra le poing, comme-ci elle se tenait la tête, elle n'avait pas mal mais s'énervait contre elle-même, elle aurait pu les sauver, sauver son monde... Elle le pensait, mais en réalité c'était bien impossible. Elle ne pourrait plus revenir en arrière, plus retourner sur ces pas, sa destinée était toute tracée quelle qu'elle soit. Et elle ne pourrait jamais la changer.
Ses yeux étaient restés bleus, elle ne pleurait pas, malgré ce qu'elle avait dit. La demoiselle avait tourné de nouveau son regard vers l'homme ténébreux... Il devait être bien amusé par les paroles de la jeune fille, et en même temps bien lassé... Mais enfin bon, cela ne changeait rien, Enéa retrouva lentement le sourire.

Le passé, c'est le passé, pensa-t-elle. Tu ne pourras rien y faire, et ta famille serait malheureuse d'apprendre que tu pleures à cause d'eux, ils t'ont toujours dit, restes forte Enéa, ne pleures pas ! Cela faisait trop longtemps qu'elle n'avait pas pleuré, elle cachait bien entendu ces sentiments, se voilait la face avec des sourires, certes vrais mais qui cachaient de la souffrance.
Bon reprend, toi Enéa. Courage. Son sourire s'agrandit de nouveau et la flamme en ces yeux bleus, était revenu. Cette flamme de la joie de vivre. Après tout, qu'y avait-il de mieux que de se battre pour éviter que les autres ne meurent? Jouer avec quelqu'un ? Oui certes, mais Enéa adorait se battre, c'était son passe-temps favoris après le fait de jouer aux fouineuses d'informations mais ça c'est une autre histoire.

Les pensées de l'enfant furent brusquement interrompues, par une apparition de sans-cœurs, cette fois c'était des sans-cœurs, comme Enéa les appelait... Des pots de fleurs rouges, volants, qui tirent des sphères de feu. Elle se souvenait très bien de l'attaque de ces satanés trucs à son épaule. Elle se souvenait encore à quel point elle avait eu mal, mais enfin bon c'était du passé, et la douleur, Enéa s'en foutait totalement.
Les tangos ardents n’eurent pas vraiment le temps de s'attaquer vraiment à la fille, elle avait déjà sorti son épée et avait détruit déjà deux de leurs congénères. Elle souffla un moment, soulée de tous ces combats alors qu'elle parlait avec quelqu'un. Elle courut vers l'un de ces heartless, sauta, planta son épée sur le symbole en forme de cœur noir entouré de rouge, un cœur barré d'ailleurs. Il n'y en avait que trois...

Mais ces sans-cœurs étaient plus énervants que les simples ombres, vu qu'ils attaquaient à distance, ce que la jeune adolescente trouvait agaçant. Elle laissa Storm dans sa main et souffla doucement, retournant une fois de plus son regard vers le fantôme noir à capuche...


Je ferai mes dialogues avec cette couleur: #330099

Être ou ne pas être... Vivre ou mourir? Pourquoi ces choix existent-ils?

Enéa's Theme I
Enéa's Theme II

Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t507-enea-aos#8331 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t547-enea-s-story#9584 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t548-enea-s-friends#9585
Xemnas♠ Messages : 41
♠ Présence : Régulière
♦ Monde actuel : Hollow Bastion.
♦ Objectif actuel : Comploter contre Sora.
♦ Humeur : Les similis peuvent changer d'humeur ?
♦ Munny : 158

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
0/100  (0/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Hollow Castle... Why? [Xemnas / Enéa Aos] {Terminé}   Lun 10 Nov 2014, 7:01 am

Décidément, cette petite était pleine de surprises pour le Supérieur. Ce dernier avait essayer à sa manière de lui faire comprendre que si elle restait à Hollow Bastion, il y aurait de fortes chances pour qu’elle combatte à nouveau des Sans-cœurs. En effet, ils étaient des êtres issus des Ténèbres, alors que le cœur de la demoiselle, lui, était aussi lumineux qu’un soleil. Cependant, Xemnas se rendit vite compte que ce dernier n’était pas enclin à pouvoir rester pur. Non… Les pensées incessantes de la gamine pouvait la mener au doute, chose terriblement importante qui risquait fort de la corrompre. Cela, Xemnas était le premier à le savoir, après tout celui-ci avait beaucoup douté par le passé et finalement il avait perdu son propre cœur, volé par un être aussi vil que le diable, Maître Xehanort. Ce dernier avait profité des doutes que l’ancien porteur de la keyblade, Terra, avait dans son cœur pour l’amener petit à petit sur les traces des Ténèbres qui habitait en lui depuis sa naissance. La suite n’était pas difficile à comprendre, du moins pour le maître des similis. Empreint de doutes quant à sa capacité à contrôler ses Ténèbres, Terra avait finalement plongé dedans et le résultat fut qu’il ne resta bientôt de lui que son âme, son cœur et son corps ayant été complètement volé.

Pour la jeune femme, plus Xemnas instaurait des questions dans son esprit, plus cette dernière risquait de sombrer également mais pas vraiment pour les mêmes raisons que l’homme il y a de cela dix ans. La gamine reprit toutefois la parole, son visage prenant pour la première fois depuis le début un air nostalgique, proche de la tristesse. Elle expliqua alors au Supérieur qu’en réalité son monde avait été attaqué par les Ténèbres et qu’à cet instant, elle perdit absolument tout puisque sa famille péri purement et simplement. Xemnas l’écouta en gardant le silence, essayant d’analyser les dires de son interlocutrice. Il n’avait pas l’intention de la consoler, loin de là. Si cette dernière espérait un peu de compassion venant du Supérieur, elle pouvait encore attendre longtemps. Après tout ce dernier ne pouvait plus ressentir ce genre de chose, encore moins le besoin de remotiver et comprendre la détresse des gens. Non, ce à quoi il pensait, c’était la manière qu’il utiliserait pour essayer de faire douter davantage la jeune femme. Cela s’avérait difficile, pourtant il avait bien remarqué le sujet qui risquait de faire sombrer la fille. A trop dévoiler ses sentiments, on finit toujours par se dévoiler également. Comme la fille le lui fit remarquer, les histoires comme la sienne revenaient assez souvent et Xemnas avait toujours répondu la même chose.


« - Je vous avoue que j’ai effectivement rencontré beaucoup de gens ayant perdu leur monde. Répondit simplement Xemnas. Je leur ai alors posé une question bien définie que voici… »

Le Supérieur marqua une pause, avant de continuer. Ce qui allait suivre allait probablement déprimer encore plus son interlocutrice, cependant il avait toujours clamé auprès des autres ce qui allait suivre, et cela ne risquait malheureusement pas de changer pour la demoiselle. Tout ce qu’elle a perdu le restera, quoi qu’elle puisse faire… Du moins dans sa version.

« - Les mondes engloutis par les Ténèbres disparaissent pour toujours. Informa Xemnas à la donzelle, faisant bouger sa main au rythme de ce qu’il disait. Si c’était cependant possible de les faire revenir… Comment comptez-vous vous y prendre ? »

En disant cela, il sous-entendait bien évidemment que même si l’on disait que les mondes engloutis par les Ténèbres ne pouvaient revenir, il y avait toujours une petite lueur d’espoir. Cependant, elle était tellement infime que cela serait bien difficile de le faire. Ce que recherchait Xemnas en cet instant, c’était de faire croire à la jouvencelle que son monde pourrait revenir afin de l’avoir de son côté. Certes elle ne serait pas utile à l’Organisation XIII, cependant il avait très bien compris que cette dernière était plutôt naïve, elle le croirait jusqu’au moment où elle comprendra qu’il se servirait d’elle. Et compte tenu des années durant lesquelles il faisait croire à son groupe que les XIII recherchaient des cœurs pour exister complètement…

Autant dire qu’il saurait garder la petite en son pouvoir durant un petit temps. Alors qu’ils étaient tous deux perdu dans leurs réflexions bien différentes, un groupe de Sans-cœurs firent leur apparition en face des deux personnes. Si la demoiselle prépara son arme, ce ne fut pas le cas du Supérieur qui resta de marbre, son visage impassible tourné dans la direction des créatures volantes. Non, il n’avait pas besoin de bouger de trop pour se débarrasser de ces êtres bas-de-gamme, autant donc observer ce que cette petite fille avait dans le ventre. Compte tenu du fait que leurs ennemis n’étaient pas très puissants, cela serait une bonne chose pour le maître des Simili de tester sa camarade. En parlant de cette dernière, celle-ci s’était tournée vers lui, son regard semblant lui demander si il comptait l’aider ou non. Ce dernier tendit alors la main vers la fille, avant de prendre la parole.


« - Va. Dit-il se sa voix profonde avant de ramener sa main sur son flanc. Montre-moi de quoi tu es faite. Montre-moi donc ta détermination. »

Au vu de la faiblesse de ces Sans-cœurs, il était hors de question pour le Supérieur d’intervenir sauf si évidemment la situation s’avérait se corser. Ce cas de figure là risquait fort d’être le cas, après tout la donzelle maniait une arme qui n’avait pas les pouvoirs de la keyblade et celle-ci aura beau détruire ces monstres, les cœurs qu’ils détiennent en eux trouverait refuge dans d’autres ... Seul la Clé permettrait aux cœurs d’être libérés et de se rassembler dans le Kingdom Hearts du World That never was. Pour l’heure, l’objectif du maître des similis n’était pas de combattre mais bien de savoir combien de temps la gamine pourrait tenir avant que ce dernier ne l’aide à les éliminer. Car oui, pour une raison étrange, lorsque les Sans-cœurs étaient détruit par leur ennemis semblables à Xemnas, les cœurs disparaissaient en même temps que leur « propriétaire. Le Seigneur de l'illusio-Citadelle se demandait alors si l'autre allait abandonner face au nombre de ses futurs ennemis... Qu'allait-elle donc faire ?



"You seek answers. I can give you a purpose."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enéa Aos♠ Messages : 286
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : Chercher le monsieur avec des cartes / Eliminer des sans-coeurs ♦
♦ Humeur : Joyeuse ♦ ~
♦ Munny : 582

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
72/100  (72/100)
♣ Inventaire:
avatar
Warrior
MessageSujet: Re: Hollow Castle... Why? [Xemnas / Enéa Aos] {Terminé}   Lun 10 Nov 2014, 2:06 pm

*La douleur est éphémère n'y pense pas, elle passera...*

Chapitre II.2: Meurtrissures


Enéa resta un peu dans ses pensées, elle avait remarqué que cet inconnu venait subitement de la vouvoyer... Mais elle secoua la tête pour sortir de ses pensées inutiles. À quoi bon se rattacher à quelque chose qui a aussi peu d'importance...? (Remarque, dans le contexte (si la narratrice peut placer deux mots), la vie, est inutile sachant qu'on peut de toute manière survivre, mais enfin bon je referme ma parenthèse et je continue à écrire cette histoire...)

« - Je vous avoue que j’ai effectivement rencontré beaucoup de gens ayant perdu leur monde. Je leur ai alors posé une question bien définie que voici… »

Une question, il allait donc tester la jeune fille...? Hum ça pourrait être intéressant, Enéa ferma les yeux en attendant cette question, elle était trop naïve, parlant à quelqu'un qu'elle ne connaissait pas, les parents disaient toujours à leurs mômes qu'il ne faut pas suivre quelqu'un parce qu'il lui dit qu'il a des bonbons. Mais l'adolescente pouvait bien se débrouiller, se défendre toute seule, donc... Était-elle trop sûre d'elle. ?Et puis, cette manière de jauger chacun son adversaire était bien amusant. Car Enéa sentait bien, dans un cas comme dans l'autre, qu'elle intéressait l'homme en noir et inversement.

« - Les mondes engloutis par les Ténèbres disparaissent pour toujours. Si c’était cependant possible de les faire revenir… Comment comptez-vous vous y prendre ? »


Oh si elle s'attendait à ça... Cette question allait la troubler au plus haut point, elle ne voulait pas révéler d'informations existentielles à ce fantôme, loin de là mais elle baissa les yeux, réfléchissant à toutes les solutions qui s'offraient à elle. Si elle avait eu cette épée de lumière, Storm Lightning, elle aurait pu sauver son monde ? Était-ce possible ? Non ce destin n'était pas si simple, dire qu'elle aurait pu changer le court du temps, son destin, son chemin. Elle n'aurait pas pu... C'était impossible... Les pensées d'Enéa furent bien remises en cause, tout ce qu'elle croyait jusqu'à maintenant, était-ce faux? Est-ce que tout ce qu'elle avait appris c'était en fait des balivernes? Des saletés de mots envoyés à tout vas? Des futilités sans quelconque importance? Tous ses proches étaient-ils de simples fantômes à présent? Des inconnus, des anonymes de son passé ensevelit sous l'ombre des sans-coeurs?
Mais, la jeune fille se souvint alors d'un proverbe, avec des "si" on pourrait sauver le monde. (avec des si on pourrait mettre Paris en bouteille, Paris n'existant pas, je l'ai un peu déformé...) Non non, elle ne devait pas se laisser influencer par cet homme, il fallait qu'elle oublie tout ce qu'il avait dit, mais l'idée d'avoir pu sauver la rivière blanche restait gravé dans sa mémoire... Cette question était horrible pour une fille aussi innocente... Pourquoi faisait-il cela !? Pourquoi la torturait-il? Sa tête lui faisait horriblement mal et elle vint rapprocher sa main de son crâne, pour se masser les tempes.

Les sans-cœurs vinrent stopper ces questions internes et aussi changer les idées de l'ado. Plus Enéa en tuait, plus il en venait, à croire que c'est interminable !Laissez-la tranquille ! La demoiselle tourna les yeux vers le Nobody espérant un peu d'aide mais il ne semblait pas en mesure d'aider cette enfant... Un soupire de regret s'échappa de la bouche d'Enéa, vraiment, elle devait tout faire elle-même ça en devenait lassant.
Les tangos rouges virevoltaient dans les airs, vainquant trois d'entre eux, six apparaissaient, mais ils étaient bleus, étrange... Si les rouges utilisent de la magie de feu, alors les bleus seraient des mages de glaces? Si la logique d'Enéa était bonne, elle le saurait bientôt, alors il fallait utiliser les mages rouges, contre les mages bleus et inversement.


« - Va. Montre-moi de quoi tu es faite. Montre-moi donc ta détermination. »

Ces mots résonnaient dans la tête de l'enfant, il voulait bien la tester... Mais de cette façon étrange? Savoir comment elle se débrouillait, elle espérait pouvoir impressionner l'anonyme. La jeune fille avait déjà commencé à attirer les sans-cœurs un peu plus puissants que les simples ombres, et plus ça irait, plus elle attirerait des monstres puissants... Les mages rouges envoyaient des sphères de feu vers la jeune fille, les contrant, elle les envoyait ensuite sur les mages de glace, elle avait donc raison. Ils étaient sensibles à la magie inverse ce qui était parfaitement logique, un véritable gueux n'aurait pas compris cela...
Enéa ferma les yeux, l'attaque venait d'en haut... Ce n'étaient pas les mages, mais autre chose... Un sans-coeur approchait, plus impressionnant... Mais, comment ferait-elle contre un ennemi plus puissant? Elle aurait le temps d'y réfléchir en détruisant ces heartless qui commençaient à l'énerver. Après tout ça avait été son choix de venir dans cette ville, entourée de sans-cœurs, c'était le joueur qui l'avait emmené ici après avoir fait une description de l'endroit qu'elle souhaitait explorer et ce lieu correspondait parfaitement aux attentes de l'enfant.

La demoiselle effectua un bref moulinet du poignet pour atteindre une bestiole en hauteur... Plus que deux mages rouges, allez... Courage. La lame blanche de son arme fendait l'air et émettait toujours ce petit sifflement, comme si une flèche approchait de l'ennemi. Elle releva les yeux après avoir terminé le travail... Ah pas tout à fait... Un sans-coeur encore ? Volant cette fois, enfin pas un mage mais une sorte de vouivre volante, d'ailleurs celle-ci poussa un cri strident qui fit du mal aux pauvres tympans de l'humaine.
Enéa soupira une nouvelle fois, elle commençait à être fatiguée mais elle n'avait pas vraiment à s'en faire... Malgré la taille invraisemblable de la vouivre, plus gros que les mages, un ennemi plus gros est beaucoup plus lent, la fille aurait une facilité déconcertante à l'achever...

Avec une paroi d'un mur ou d'une muraille, c'est encore à définir, elle prit plus de hauteur en s'accrochant à un rebord, la vouivre avait mal choisi son endroit et son moment, quand Enéa parlait avec quelqu'un, elle détestait être dérangée, la vouivre fonça vers Enéa qui grimpait encore le mur. Arrivant enfin à la plateforme surélevée, un endroit un peu plus en hauteur en face de l'endroit où se trouvait l'homme à la voix monocorde, qu'elle recherchait, la jeune ado' regardait la vouivre, décidément très stupide, lui foncer dessus. La combattante fit un simple petit saut en hauteur pour pouvoir être sur le dos de ce sans-coeur. C'était plus qu'instable, l'enfant, saisissant son épée à deux mains, la pointant vers le dos de cette bestiole volante, planta son arme dans le dos de la bête, qui avait quitté la plateforme surélevée pour reprendre son envol. La vouivre sentant son dos meurtri disparu... Enéa se trouvant à présent au-dessus du vide, se laissa tomber au sol, ses pointes de pieds touchant la roche bien avant ses talons, elle se rattrapa et assura son équilibre en s’accroupissant et en posant ses mains devant elle, le choc avait été rude et ces jambes avaient craqué en touchant le sol... Elle avait l'impression que ces muscles avaient claqués, mais elle s'en fichait, même ensanglantée, elle se battrait.

Enéa se redressa lentement, s'aidant de son épée pour rester debout, elle dit d'une voix simple et un léger sourire en coin de lèvres, posant à nouveau ses yeux sur le fantôme au manteau noir.


"Bon où en étions-nous? Ah oui... À quoi bon poser cette question... Vu que mon monde ne pourra être sauvé... Mais bon, j'imagine que c'est toujours possible dans un certain cas. On m'a toujours appris à répondre aux questions avant d'en poser de nouvelles."

Enéa marqua une petite pose pour réfléchir, ses yeux scrutaient comme toujours les alentours et l'anonyme mais ils ne pouvaient trouver aucun renseignement adéquat....

"Hum, ce que je ferai pour sauver les mondes engloutit par ces abysses infernaux... L'enfant retrouva peu à peu cette tristesse d'avant mais termina de répondre à la question. Après tout qu'est-ce qu'elle ferait donc? Elle ne pouvait pas revenir en arrière. Je me battrai, combattrai pour cela, car tout le monde a le droit de vivre, tout le monde peut espérer une vie heureuse... Enfin, je suppose..."

Cette naïveté allait causer sa perte, c'était certain, mais était-ce vraiment possible de sauver un monde, des fonds ténébreux ? Enéa avait rabaissé la tête, elle fit un signe bref de la tête, un signe négatif, pleins de remords, plein de tristesse enfouie qu'elle tentait de ne pas révéler. Mais tout le monde aurait pu constater cette grande dépression.

"Mais est-ce possible? Je ne crois pas, il ne faut pas se mettre en tête des rêves inutiles et de fausses idées... Je suis sûre que vous en savez plus que moi sur ce sujet-là... Car vous le savez que c'est impossible de faire revenir un monde, je présume ?"

Un sourire insolent était inscrit sur le visage d'Enéa, elle n'était pas décidée à se laisser corrompre si facilement, si elle vivait, c'était pour quelque chose de bien, pas pour se laisser engloutir par une peine violente. Ainsi c'était sa façon de penser, toujours être optimiste et ça personne ne pourra le lui enlever.
Des sans-coeurs venaient encore la harceler, apparaissant dans son dos, elle commençait vraiment à en avoir ras-le-bol, n'ayant pas rangé son épée elle se tourna vers ces agresseurs et se rendit compte qu'il y en avait beaucoup, beaucoup, beaucoup plus qu'avant...

https://www.youtube.com/watch?v=tXs9-ZPdWHc&list=UUCL6Ou2wBMju7Ox-InSLFkw&index=62

Elle compta le nombre de bestioles... Une soixantaine à elle seule, est-ce que c'est une blague? Encore des combats, toujours des combats... Arg ça allait être dur... Elle recula, premier signe de faiblesse, mais elle s'empressa de reposer son pied à l'endroit initial. Bon et bien, c'est parti pensa l'enfant.
Aucune stratégie, elle n'avait pas le temps pour ça, elle attendrait qu'ils viennent un par un...
Le premier sans-coeur était un soldat, toujours ces griffes rouges qui faisaient froid dans le dos. Mais elle ne se laissait pas impressionner, elle ne devait pas montrer de signe de faiblesse. La jeune fille donna un coup de pied bref dans le casque de ce monstre mangeur de coeur et profita d'un instant d'inattention de l'ennemi adverse pour détruire un de ses congénères destructeurs de mondes. Ils arrivaient bien trop vite pour la jeune fille, elle en tuait cinq, huit arrivaient sur elle. Certains étaient des mages volants, qu'elle s'empressait d'éradiquer... Sales trucs... Saloperies... Laissez... Enéa souffler un peu... Ses coups étaient de plus en plus décadents, elle fatiguait, elle feintait de temps en temps et réussissait toujours à toucher l'adversaire. Son rythme cardiaque s'accéléra, son mouvement de respiration aussi... Elle avait les muscles des jambes torturés par une atroce douleur... Sa voix tremblait, essoufflée.


"V-Vous ne comprenez pas... Je n'abandonnerai jamais... Jamais je ne m'avouerais vaincue par... Par vous... JAMAIS ! Je refuse d'être vaincue par des êtres aussi stupides ! ET LAISSEZ-MOI TRANQUILLE AU MOINS CINQ MINUTES !"

Tout ce qu'elle demandait maintenant c'était une pause de cinq minutes, manquant de plus en plus d'espace, elle décida de ne plus reculer et d'affronter son destin, s'il devait s'achever ici, alors soit. Acceptant de mourir inutilement, elle se lança dans le tas d'heartless, elle en avait tuer plus de la moitié et continuait son carnage en espérant survivre, les crocs, griffes, boules de feu, magies de glace des adversaires, lacéraient la peau d'Enéa... Elle n'en pouvait plus... Cette douleur la faisait sourire certes, ça l'amusait de se battre mais elle était beaucoup moins enthousiaste à l'idée de crever aussi facilement. Mais il n'en restait plus que dix... Elle avait encore de la force mais le sang lui en faisait perdre beaucoup...
Titubant, elle avait le regard flou et des frissons lui parcouraient le corps, elle avait froid, comme si elle était malade... Elle toussa, son effort et le froid du monde donnait l'impression à l'humaine d'avoir du sang dans la bouche. Sensation horrible qu'elle détestait.
Un coup d'estoc, puis ascendant et descendant vers ces mangeurs de coeurs... Il n'y en avait plus...

Elle voulait piquer un somme, elle voulait tout abandonner. NON, jamais comme elle l'avait dit, elle continuerait d'avancer... Mais en attendant, il serait temps qu'elle se mette à l'abri... Un mur un peu plus loin, à côté de la plateforme où était ce spectateur qui n'avait pas voulu l'aider, oh le méchant pas beau !
L'ado grimpa le long des parois où il y avait plusieurs prises faciles, elle s'assit ensuite sur le terrain plat, à l'abri des hordes de sans-coeurs, elle était assez proche de l'anonyme, assez proche pour lui parler sans hausser la voix... Elle tâta ses blessures, elle grimaça de douleur, ses vêtements étaient en lambeaux et sa peau aussi... Elle avait une marque de sang sur le visage et des griffures partout sur le corps...
Soupirant encore, elle retourna son regard vers le fantôme...
Ses membres étaient tout engourdis... Maintenant au moins elle savait que cet homme était du mauvais camp, sinon il l'aurait aidée, comme Ritter l'avait fait lui au moins... Elle rangea son arme pleine de son propre sang et regardait le sang sur sa main... Sa cape ne ressemblait plus à rien, elle l'enleva, heureusement ses vêtements en dessous étaient encore à peu près potables.
Tournant les yeux d'exaspération, elle utilisa son ancienne cape, à présent plus proche d'un torchon que d'une protection contre les coups adverses, donc elle utilisa sa "cape" pour éponger le sang qui coulait le long de ses bras et sur ses côtes, traversant le tissu noir de son sweat. Essuyant ses mains et tâchant de ne pas salir autre chose, elle s'adressa au simili.


"J'espère que le spectacle vous a plu, je ne recommencerai pas de sitôt..."

Sa voix respirait la douleur, son esprit voulait juste oublier cette douleur, mais un sourire s'afficha sur le visage de la jeune. C'était certes un peu de masochisme mais aussi un peu de défi, elle voulait voir les réactions de cet homme qui l'intriguait tant... Son maître lui avait toujours dit qu'il fallait ne plus penser à la douleur, elle ferma les yeux et oublia ses tourments en attendant les réponses de cet homme...


Je ferai mes dialogues avec cette couleur: #330099

Être ou ne pas être... Vivre ou mourir? Pourquoi ces choix existent-ils?

Enéa's Theme I
Enéa's Theme II

Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t507-enea-aos#8331 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t547-enea-s-story#9584 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t548-enea-s-friends#9585
Xemnas♠ Messages : 41
♠ Présence : Régulière
♦ Monde actuel : Hollow Bastion.
♦ Objectif actuel : Comploter contre Sora.
♦ Humeur : Les similis peuvent changer d'humeur ?
♦ Munny : 158

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
0/100  (0/100)
♣ Inventaire:
avatar
Nobody
MessageSujet: Re: Hollow Castle... Why? [Xemnas / Enéa Aos] {Terminé}   Mar 11 Nov 2014, 6:12 am

Si Xemnas avait eu un cœur à cet instant, il ne se serait pas privé de rire aux réponses de la gamine. En effet, ces dernières en valaient franchement le détour tellement elles étaient à mourir de rire. Son interlocutrice avait pris la parole afin d’expliquer le fil de ses idées. Comme elle savait que les mondes qui succombaient aux Ténèbres disparaissaient sans laisser de traces, la jouvencelle répliqua au Supérieur que cela ne servait à rien de se poser la question de savoir comment on s’y prendrait pour les faire revenir un jour. Xemnas écoutait en silence, les bras croisés sur sa large poitrine. Ce n’était pas tout à fait faux en soi, néanmoins il avait émis un « si » donc on pouvait croire à l’hypothèse d’un éventuel retour à la normale. Heureusement pour le maître des similis, l’inconnue avait très bien su déceler la subtilité cachée dans la question que le Supérieur lui avait posée puisque celle-ci reprit la parole au bout d’un moment de réflexion afin de déclarer qu’elle ne ferait rien d’autre que de se battre. Un large sourire sardonique étira alors les lèvres de l’Inconnu. En effet, se battre était une solution, mais il se demandait à présent si c’était une bonne chose – en tout cas pour elle – de vouer sa vie aux combats. De plus, était-elle consciente que cette voie la mènerait vers la mort, vers une destruction quasiment certaine, surtout que ses adversaires ne seraient personnes d’autre que les Sans-cœur, créatures de Ténèbres uniquement faible aux pouvoirs de la Clé ?

L’apparition d’un groupe de ces monstres aurait tôt fait de confirmer son but. En effet, quelques Sans-cœurs, probablement attiré par la lumière de la jeune fille, venaient de faire leur apparition. C’était ce dont le Supérieur avait besoin en cet instant ; de quoi la tester, tester sa détermination à vouloir prendre les armes pour sauver les gens qu’elle aimait. Quoi que, il savait qu’il était possible de faire revenir les mondes, malheureusement ce n’était pas confirmé pour les personnes qui y avaient habités jadis. Non… Si un monde quelconque avait sombré, nul doute que les habitants avaient eux aussi disparu ou dans tous les cas étaient devenus des Sans-cœurs à leur tour… A quoi servirait-il donc de sauver un monde si c’était pour perdre quand même les êtres auxquels ont tenait ? Absolument à rien. Le combat en devenir serait donc un bon moyen pour la gamine afin d’infirmer ou bien confirmer son choix. Xemnas allait donc constater par lui-même si son interlocutrice avait suffisamment de volonté pour combattre toute sa vie. Toujours les bras croisés, le maître de l’Organisation XIII observait avec un certain intérêt ce qu’il se passait devant lui. La donzelle avait beau faire disparaître ses ennemis, ces derniers ne tarderaient nullement à revenir à la charge, encore plus nombreux.

Comme il fallait s’y attendre, plus le combat durait en longueur, plus celle-ci avait du mal à rester concentrée. Elle perdait ses forces, c’était maintenant un fait indéniable étant donné que cette dernier commençait à souffler. L’enfant peinait à suivre le rythme imposé par les Sans-cœurs, allant même à leur crier de la laisser souffler cinq minutes. Le visage dissimulée dans sa large capuche, Xemnas souriait d’un air narquois. Pensait-elle vraiment que les ennemis allaient accéder à sa demande ? Pensait-elle vraiment que ceux-ci seraient assez gentils pour la laisser reprendre son souffle ? Non, bien sûr que non. Il ne manquait plus qu’elle leur demande s’ils pouvaient rester en place, le temps qu’elle les fasse retourner dans les Ténèbres… Le Supérieur continua donc de la regarder se démener contre les ennemis sans venir en aide à la petite. Elle avait choisi cette voie-là, qu’elle assume à présent. Heureusement, cette dernière parvint enfin à faire disparaître les derniers Sans-cœur présent, ce qui surpris le maître des similis. Il fallait dire qu’il n’avait jamais vu d’enfants choisir la voie des armes, et encore moins un qui avait résisté autant face à ses opposants. Malheureusement, ce qui lui manquait était de l’endurance, après tout elle était limite au seuil de la mort à présent qu’une prochaine apparition aurait tôt fait de la tuer. La jeune fille usa de ses dernières forces pour remonter à la hauteur du simili qui n’avait pas bouger d’un pouce durant tout l’affrontement. Une fois assise, elle s’adressa alors à lui afin de lui demander ce qu’il en avait pensé, ajoutant qu’elle ne recommencerait pas de sitôt. Un rire s’échappa alors de la capuche du Supérieur ces mots, un rire certes, mais sans réelle joie.


" - Ha, ha, ha fit Xemnas en décroisant les bras qui reposaient sur sa poitrine. Crois-tu réellement que tu ne feras qu’un combat comme celui-ci dans le futur ? »

Si elle disait qu’elle ne recommencerait pas un affrontement de se genre, autant tout de suite abandonner l’idée de se battre pour le sourire des autres. Xemnas ne comprenait pas la raison qui poussait les gens à se battre à ce point, quitte à envoyer leur propre vie en l’air. Si la demoiselle avait appris quelque chose durant ce combat, le Supérieur allait de ce pas savoir de quoi il en retournait.

"- J’avoue que ta volonté est exemplaire. Poursuivit le maître des similis tandis que son regard se posait sur la jeune fille. Cependant… Penses-tu pouvoir continuer ainsi ? Cela en vaudrait-il vraiment la peine ? Se sacrifier pour une cause en ignorant si cela marchera ou non ? Je n’ai émis qu’une hypothèse concernant un possible retour de monde… Rien ne dis qu'il existe un moyen de les faire revenir. En es-tu consciente ?"

Se battre ainsi jusqu’à la mort en ne sachant pas la raison pour laquelle on le fait… C’était un peu naïf en soi. Cependant, ce n’était pas surprenant venant de la part de la fille. Après tout ce n’était encore qu’une enfant, elle prenait ses rêves pour la réalité sans penser vraiment aux tenant et aboutissant de ses objectifs.

"- Je vais te proposer ceci... [i]déclara alors Xemnas en portant ses mains à la capuche qui recouvrait sa tête.
Réfléchis bien. Penses à tout ce que je t'ai dis et un jour, on se mesurera l'un à l'autre pour que je teste ta réponse. Qu'en dis-tu ?"

Heureusement que Xemnas était là, au moins il était en train de lui poser les questions bien précises afin que la jouvencelle puisse enfin comprendre dans quoi elle s’embarquait en disant qu’elle allait se battre pour le sourire des autres… La laisser avec ses doutes, la laisser réfléchir. Il retira alors son couvre-chef en arrière, libérant sa longue chevelure argentée. Le simili posa son regard jaunâtre sur l'enfant avant de reprendre la parole.

"- Mon nom est Xemnas. dit-il alors que ses bras revenaient le long de son corps. Lorsque tu auras tes réponses quant à ton but... Tu me trouveras au World That Never Was. Je t'y attendrais."

Xemnas tandis alors son bras sur le côté. Un portail de Ténèbres apparu alors et ce dernier s'y engouffra pour retourner dans le monde d'où il venait. Un sourire en coin sur ses lipes, il savait que l'autre n'allait pas chômer pour lui apporter une réponse... Cela allait prendre du temps pour la gamine pour se trouver un but réel à remplir, cependant il était certain qu'elle allait y arriver. Dans tout les cas, il allait pouvoir la tester dans le futur...
Prochaine destination: The World That Never Was.



"You seek answers. I can give you a purpose."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enéa Aos♠ Messages : 286
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : Chercher le monsieur avec des cartes / Eliminer des sans-coeurs ♦
♦ Humeur : Joyeuse ♦ ~
♦ Munny : 582

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
72/100  (72/100)
♣ Inventaire:
avatar
Warrior
MessageSujet: Re: Hollow Castle... Why? [Xemnas / Enéa Aos] {Terminé}   Mar 11 Nov 2014, 7:32 am

*Le bonheur, c'est comme une flamme, il faut l'entretenir...*

Chapitre II. 4: Questions.


Oui après tout, l'enfant n'y avait pas songé, pourquoi donc se battre pour les autres, elle avait elle-même constater que cela ne servait à rien... Le rire sans émotion particulière de cet inconnu fit frissonner l'adolescente... Comment pouvait-on être aussi immoral?

" - Ha, ha, ha..Crois-tu réellement que tu ne feras qu’un combat comme celui-ci dans le futur ? »

Il avait raison et la demoiselle s'en doutait, elle savait qu'elle allait passer sa vie à se battre... Mais était-ce le bon choix qu'elle devait assumer, à présent... Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle devait faire ou pas. Mais elle avait l'impression que ce fantôme en manteau avait été impressionné et les paroles qui suivirent confirmèrent les pensées d'Enéa... Pendant qu'elle se démenait pour essayer d'oublier les douleurs de son corps meurtri, elle ferma les yeux...

"- J’avoue que ta volonté est exemplaire. Cependant… Penses-tu pouvoir continuer ainsi ? Cela en vaudrait-il vraiment la peine ? Se sacrifier pour une cause en ignorant si cela marchera ou non ? Je n’ai émis qu’une hypothèse concernant un possible retour de monde… Rien ne dis qu'il existe un moyen de les faire revenir. En es-tu consciente ?"

Ce serait possible alors? L-Les mondes pourraient-ils revenir?... Non il doit surement mentir... Enéa ne disait rien, les yeux baissés, songeant à ce que disait cet homme... La rivière blanche, ses parents... Tout ceci... C'est du passé, tu as choisi ton destin, maintenant assume... Comme tu devrais le faire, sauf qu'Enéa ne pouvait pas assumer pleinement ce rôle, cela ne servait à rien, les sans-coeurs revenaient toujours... Mais cet homme continua de lui parler, comme-ci ce n'était pas assez compliqué comme ça !

"- Je vais te proposer ceci..
A ce moment-là, Enéa releva la tête pour la tourner en direction du simili... Qu'est-ce qu'il cherchait à la fin? Réfléchis bien. Penses à tout ce que je t'ai dis et un jour, on se mesurera l'un à l'autre pour que je teste ta réponse. Qu'en dis-tu ?"

Enéa ne répondait pas, cela signifiait peut-être un oui, peut-être un non... Elle réfléchissait, son esprit envahi par la douleur et tourmenter par cet inco... Oh pardon, il vient de se présenter... Eh bien il était temps... Mais ce sourire présent sur son visage était... Tellement cynique, tellement méchant qu'Enéa ne put soutenir ce regard et elle tourna les yeux. Par contre, ces cheveux gris étaient magnifiques, la jeune fille ne pouvait que penser cela de cette tignasse argentée...

"- Mon nom est Xemnas. Lorsque tu auras tes réponses quant à ton but... Tu me trouveras au World That Never Was. Je t'y attendrais."

On se mesurera l'un à l'autre... Voulait-il vraiment se battre contre une telle gamine? Après tout, pourquoi pas... Si Enéa ne se battait pas pour faire sourire les autres, elle se battrait pour sa survie, qu'est-ce que ça change l'un dans l'autre.. Et puis les sans-coeurs viennent des coeurs abandonnés de leurs propriétaires. Volés eux-mêmes pas d'autres heartless... Alors il y avait vraiment une vie après la mort...
Rapprochant ses genoux du reste de son corps, se recroquevillant sur elle-même elle regardait Xemnas partir... Enfouissant son visage dans ses mains... Quel-était son but? Elle n'en avait pas, elle suivait des rêves éphémères, des chemins invisibles... À chaque fois un pied au-dessus du vide, essayant de s'accrocher au peu de vie qui lui reste. Quand on a plus de passé, il faut s'en créer... Mais quel passé, pourquoi était-ce si compliqué ?

Enéa se réveilla quelques temps plus tard... Elle s'était assoupie, fatiguée. Elle avait déjà des blessures refermées, des cicatrices qui ne se voyaient presque plus, comment pouvait-elle se rétablir aussi vite ? Elle avait encore quelques courbatures et une crampe la stoppa dans son élan, elle voulait se relever, mais paralysée par la douleur elle ne respira plus, s'efforçant de vaincre ce mal, elle se redressa finalement... Le vent venant rafraîchir le visage rouge de sang de la jeune demoiselle, elle s'en alla, loin des ruines...
Tuant quelques sans-coeurs qui venaient lui barrer la route, retournant en ville elle utilisa une fontaine pour enlever les marques de sang sur ses mains, son visage et ses bras. L'ado' soupira et regardait son reflet dans ce miroir transparent qu'est, l'eau. Elle ferma les yeux, pourquoi continuait-elle de se battre pour rester en vie... Il avait dit, un endroit où elle pourrait le retrouver... The World What Never Was... Le monde qui n'a jamais été? Vraiment il faudrait qu'Enéa prenne un peu plus de cours d'anglais quand elle rentrerait chez elle...

Ah oui, elle n'avait plus de chez elle... Passant à côté d'un stand de glace, elle acheta une de ces glaces que le vendeur tentait de vendre en disant, qu'il essayait de reproduire un ancien parfum, un parfum à l'eau de mer. Étrange comme nom.. La jeune gouta cette glace, elle était à la fois salée et sucrée, c'était bon...
Si son monde pouvait revenir... Si tout ce qu'elle faisait était utile ou pas... Ces questions volaient dans l'âme blanche de l'enfant... Après tout, peut-être qu'il avait raison... Peut-être qu'elle nourrissait des rêves invisibles... Mais pourtant, une voix dans sa tête lui disait de bien faire, était-ce son arme qui lui disait d'agir ainsi?

La rivière, la forêt... Sa maison, sa famille... Ses livres qu'elle avait l'habitude de lire... En parlant de livre...Enéa se souvint qu'elle avait "volé" un livre près des ruines. La fille s'installa sur un rempart de la ville, surplombant celle-ci, là où l'avait laissé le joueur du destin... Elle s'allongea sur un muret, fermant les yeux, elle chercha dans son sac le livre endommagé. L'ouvrit et commença à le lire...
Prise par le sommeil et par le froid, ses yeux se refermèrent lentement... Les questions s'en allèrent et le doux pays des rêves lui tendit les bras...
Elle était au bord de la rivière, cherchant de belles petites fleurs blanches... Ses parents l'observant en souriant et lisant auprès d'un grand chêne... Était-ce un souvenir? Ou bien un rêve quelconque ?


Fin Du Rp.



Je ferai mes dialogues avec cette couleur: #330099

Être ou ne pas être... Vivre ou mourir? Pourquoi ces choix existent-ils?

Enéa's Theme I
Enéa's Theme II

Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t507-enea-aos#8331 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t547-enea-s-story#9584 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t548-enea-s-friends#9585
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hollow Castle... Why? [Xemnas / Enéa Aos] {Terminé}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hollow Castle... Why? [Xemnas / Enéa Aos] {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Realm of Darkness | Kingdom Hearts RPG :: Mondes :: Villes et villages :: Hollow Bastion :: Château-