Partagez | 
 

 Lost and alone...or not.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nelhos♠ Messages : 158
♠ Présence : Élevée
♦ Monde actuel : Traverse Town
♦ Objectif actuel : Où suis-je?
♦ Humeur : Perdu
♦ Munny : 440

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
50/100  (50/100)
♣ Inventaire:
avatar
Wanderer
MessageSujet: Lost and alone...or not.   Ven 24 Oct 2014, 6:18 pm

Et donc si je tourne à l'angle, je devrais me retrouver devant...Au nom des cent vingt-huit dieux des Highlands, comment cela peut-il être possible?! Comment ai-je pu me retrouver ici une fois de plus, en poursuivant mon chemin en ligne droite !
Tourner en rond et revenir une ou deux fois en plein milieu de cette petite place, je veux bien. Mais ça fait déjà la septième !
Pourtant, selon les indications données par ce panneau (que j’observe actuellement pour la huitième fois), en tournant à gauche après ce bâtiment, je devrais atteindre le Premier District de cette ville étrange.
Puisque je ne parviens pas à trouver mon chemin en suivant un plan précis, autant m'en remettre à ma méthode de prédilection lorsque je suis perdu: le hasard !
Mon bâton bien fixé à sa sangle dorsal, je m'engouffre dans la première ruelle qui me fait face, en espérant ne plus jamais revoir cet endroit.
Ma blessure est de plus en plus douloureuse, mais si j'ai survécu à plusieurs années de voyages dans les Highlands, ce n'est pas une entaille comme celle-ci qui aura raison de moi !

Ciach ! Cette ville va me rendre fou, tous les chemins se ressemblent. Au moins, cette place-ci est différente, il n'y avait pas d'escaliers en pierre de l'autre coté de la première. Et puisqu’il est hors de question que je revienne sur mes pas, autant les emprunter.
Malgré la fatigue qui m'étreint, je parviens tout de même à entamer l'ascension, tout en faisant le point sur ma situation actuelle : blessé, sale, et sans ressources, le tableau n'est pas très brillant. Et ces questions qui me hantent encore et encore : que sont réellement les Fomoires? Pourquoi ai-je atterri ici?
Même la douleur qui enfle dans mon torse ne parvient pas à les chasser de mon esprit. Quoi qu'il m'arrive ce soir, je sais déjà que je ne pourrais pas m'en débarrasser, sans en connaitre la réponse.



"Hey, watch out !"


Spoiler:
 

"Ough !"

Perdu dans mes pensées, je relève vivement la tête, mais il est déjà trop tard. Un éclair argenté suivi d'un choc sourd contre mon épaule, le feu dans ma poitrine qui se transforme en brasier, et me voila prêt à dévaler l'escalier en chute libre, au risque de me fracasser le crâne contre les pavés.
Mais au lieu de la chute attendue, je sens brusquement une traction violente, comme si quelqu'un m'avait agrippé le bras droit.
Lorsque je parviens à éclaircir ma vision des larmes causées par l'impact, je me retrouve presque nez-à nez avec le visage, congestionné par l'effort, d'un homme d'âge mur aux cheveux jaune comme la paille.
J'aperçois à ses pieds plusieurs barres métalliques, identiques à celle qui m'a atteint. Il se tient à la rambarde de la main gauche tandis que son autre main est agrippée à mon avant-bras et tire lentement celui-ci pour m'aider à me redresser.
Avec son aide, je parviens à éviter la chute, avant d'essayer de reprendre mon souffle.


"Sorry fellas, didn't see you. Is everything ok?"

Spoiler:
 

Même si ma tête et ma poitrine me hurlent sauvagement le contraire, je parviens à acquiescer faiblement, ce qui accentue encore le voile trouble devant mes yeux. Mon interlocuteur a reculé d'un pas, et commence à ramasser la ferraille tombée à terre, ce qui me permet de l'étudier plus en détail : la cinquantaine, les bras laissés nus, tandis que son torse est recouvert d'une sorte de vêtement blanc, il porte autour du coup un pendentif dont je n'arrive pas à identifier la forme. Surmontant son front, et rattachée à l'arrière de sa tête, une paire de loupes, dont j'ignore l'usage, vient compléter sa tenue pour le moins atypique.
Alors que je tente de terminer la montée des marches , je m'adosse à la rambarde, subitement incapable de faire le moindre pas supplémentaire. La douleur s'intensifie brusquement, et un réflexe me fait porter ma main à ma poitrine...avant de la retirer avec un petit cri, la paume poisseuse de sang.

Mon manège n'est pas passée inaperçu, si j'en juge par le regard que me porte l’individu. Ce dernier a finit de rassembler son matériel, et s'est déjà écarté afin de me laisser le champ libre. Pourtant, même si ma vie en dépendait, je me sens bien incapable d'atteindre le sommet de cet escalier. C'est tout juste si j'arrive à articuler correctement quelques mots.


''What?''
Spoiler:
 

''I asked you if everything was ok, boy. You didn't seem well''
Spoiler:
 


"I'm..fine. Could you tell me...where I am?"

Spoiler:
 

Le monde tourne de plus en plus vite autour de moi, mais j'utilise mes dernières forces pour m'appuyer sur mon bâton, ce qui m'évite de m'affaler de tout mon long en travers des marches. Néanmoins, dans mon état, c'est à peine si j'ai conscience de ce qui m'entoure.
Non...Il y a quelque chose...comme une pression sur mon épaule


"Don't fool yourself boy, you're pale as a ghost. What are you..."

Spoiler:
 

Sa voix me parvient de très loin, comme si elle provenait de l'autre coté d'un mur. Mes jambes tremblent de plus en plus, et je n'arrive même pas à déterminer si mes yeux sont fermés ou ouverts. Tout se mélange dans un néant blanc, les sons, les formes, les couleurs...
A travers le brouillard, je parviens tout de même à sentir que quelque chose écarte les pans déchirées de ma veste.  Un bruit aigu que j'interprète comme un sifflement, suivi de quelques paroles incompréhensible...Mon bâton qui glisse de tout son long entre mes doigts...Une sensation de déplacement alors que mes pieds ne touchent plus le sol...

J'ignore combien de temps je suis resté ainsi, à alterner entre de brèves périodes d'éveil et l'inconscience la plus totale. Néanmoins, il semble que mon dernier éveil persiste un peu plus longtemps, suffisamment pour que mon instinct me pousse à étudier les environs .

Malgré la faiblesse générale qui m'envahit, je parviens à entrouvrir les yeux: un bras passé sous mon épaule, l'homme aux cheveux blonds me soutient toujours, et mon champ de vision se limite à la porte d'un bâtiment aussi hauts que les remparts d'une petite ville. De son autre main, le poing serré, il assène de multiples coups contre la porte, et même s'il semble être en train de crier, c'est à peine si j'arrive à comprendre ce qu'il dit.


"Lumen! Somebody here needs the help of your White Magic ! Hurry up !"

Spoiler:
 


"Because the whole world hasn't gone mad, just the vast majority of it"




Dernière édition par Nelhos le Sam 25 Oct 2014, 6:35 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t484-nelhos-pret-a-partir http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t484-nelhos-pret-a-partir
Lumen♠ Messages : 78
♠ Présence : Régulière
♦ Monde actuel : Traverse Town
♦ Objectif actuel : Retrouver et protéger son frère
♦ Munny : 356

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
64/100  (64/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Lost and alone...or not.   Ven 24 Oct 2014, 9:32 pm

Mon visage affichait un air concentré alors que mes sourcils se fronçaient. Aller, encore juste un tout petit peu plus. J'étirai les doigts, penchée en un angle un peu bizarre pour ne pas faire tomber ce que j'avais déjà réussi à faire tenir. La manoeuvre s'apparentait à une acrobatie digne des plus grands cirques et je pensais honnêtement mériter une ovation pour l'accomplissement d'un tel exploit, si j'arrivait seulement à l'accomplir bien sûr. Gagné! Je me redressai, maintenant plus chargée qu'un sapin de Noël. Pas question de faire plus d'un voyage pour ramener le contenu de mes courses à la maison! Comment ça vous imaginiez un truc plus palpitant? Non, mais oh! J'aimerais bien vous voir essayer de porter sept sac pleins de provisions à vous tout seul avec de tous petits bras d'adolescente et on en reparlera après! Bref, j'en avais pour trois coins de rues à trimbaler cet imposant fardeau, serrant les dents, les bras tremblants, mes pieds faisant de petits pas rapides dans l'espoir de franchir cette distance au plus vite. Je tournai et, bientôt, arrivai sur la bonne rue. J'arrivai alors face à un spectacle que je n'aurais pas pu soupçonner. Effectivement, l'on cognait à ma porte avec force pour m'appeler et, comme une belle idiote, je figeai un instant, comme attendant avec lui que Lumen descende les escaliers et aille lui répondre. Puis, je portai mon regard turquoise vers l'homme qui l'accompagnait et, bon, je compris pourquoi on avait besoin de moi. Merde! J'allais avoir un mal fou à m'occuper de ce type les bras chargés, mais je ne pouvais pas non plus tout abandonner au sol pour aller l'aider. Serrant les dents encore un peu plus je repris ma route, refermant ma prise sur les sacs alors que celui passé à mon épaule gauche commençait à glisser, tirant au passage quelques uns de mes cheveux.

- I'm coming! There's a key hidden in the flowers, bring him upstairs in the guest room, I'll take these bags up and help him.
Spoiler:
 


L'homme s'exécuta, trouvant la clé de secours sans plus attendre avant de déverrouiller et de s'engager dans l'escalier avec mon futur patient. Je devrais d'ailleurs monter moi aussi et toujours pas question de faire plusieurs voyages. Je respirais comme une locomotive et je me sentais faiblir, bavant presque à l'idée d'une petite pause, mais je n'avais pas le temps pour ça. Au final, je grimpai les escaliers deux par deux, laissant la porte d'en-bas grande ouverte. De toute façon personne n'allait monter ici pour commettre un vol pendant que nous étions là et, si c'était le cas, je n'aurais qu'à leur lancer l'un de mes nombreux pot de fleur en pleine figure, ça devrait les calmer un peu. Hm! De retour à nos moutons! Je gagnai le pallier et déposai les sacs -oui je l'admets, je les laissai glisser jusqu'au sol en un grand bruit sourd en laissant échapper un soupir de soulagement-. Suite à cela, je trouvai ma clé et ouvrit la porte de l'appartement, laissant le duo entrer avant moi et traverser l'aire ouverte pour gagner la chambre d'invité. Là encore je laissai la porte ouverte, mes sacs bien installés sur le pallier de la cage d'escalier. Ils n'avaient pas besoin de moi dans l'immédiat, ou en tout cas pas autant que ce pauvre type.

Le blessé fut donc installé dans le lit et je vint à son chevet, le détaillant rapidement pour trouver ce qu'il avait. Si je me fiais au sang, permettant un diagnostic plus ou moins rapide, il était blessé à l'abdomen. Bien, je savais donc où concentrer mon sort et cette information serait utilisée à bon escient pour sur. Je plaçai donc mes mains à une dizaine de centimètres de lui, me concentrant et fermant même les yeux. Pour une fois que les trucs que l'on m'avait appris à l'orphelinat allaient servir, ce n'était pas le moment de faire une fausse manoeuvre, de rater mon sort et de faire exploser ce pauvre malade. Mais non je rigole, je n'ai jamais fait exploser personne. Pas encore du moins.

- Life!

Un intense lumière blanche quitta mes mains et illumina la pièce avant de prodiguer des soins à l'homme alité devant moi. J'espérais sincèrement que ce serait suffisant, car c'était probablement le sort de magie blanche le plus efficace dont je disposais et je mentirais si je disais que son utilisation ne me fatiguait pas. Dans tous les cas, maintenant que ce malade avait franchi ma porte, hors de question que je le laisse sortir avant qu'il ne soit en pleine forme et il allait devoir m'obéir au doigt et à l'oeil, parole de mage blanche!

- Are you feeling better? You'll probably need to rest a little and with a few cure here and there in the coming hours, you should be as good as new by tomorrow morning. Take it easy, the name's Lumen and I'll be taking care of you. Welcome to Traverse Town I suppose, althought it could have been better.
Spoiler:
 


Lumen vous soigne en cornflowerblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t478-lumen-une-etoile-parmi-tant-d-autres http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t480-once-upon-a-time http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t479-social-links-of-a-white-mage
Nelhos♠ Messages : 158
♠ Présence : Élevée
♦ Monde actuel : Traverse Town
♦ Objectif actuel : Où suis-je?
♦ Humeur : Perdu
♦ Munny : 440

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
50/100  (50/100)
♣ Inventaire:
avatar
Wanderer
MessageSujet: Re: Lost and alone...or not.   Sam 25 Oct 2014, 5:56 pm

On dirait que la douleur s'estompe...Ça doit vouloir dire que je suis en train de mourir. Après tout, avec une blessure pareille, la seule explication pour que mon corps cesse de souffrir, c'est qu'il lâche finalement. Pourtant, je ne me sens pas beaucoup plus léger.
Ciach ! On dirait que tout ce qu'on raconte sur l'instant précédant la mort n'est finalement qu'une vaste blague. Sinon je serais déjà devant un banquet immense dressé en mon honneur tandis que des anges volettent autour de moi. Au lieu de ça, j'ai l'impression de m'enfoncer dans un nuage blanc et lumineux.
Et il y a cette voix...Je n'ai réussi à comprendre que le mot ''Lumen'', mais elle est douce et apaisante. Je replonge dans le nuage avec délice, et laisse mon esprit vagabonder...après tout, puisque je suis mort, j'ai l'éternité devant moi.
Si j'avais survécu, j'aurais pu explorer ce nouveau monde étrange...Et aussi en apprendre plus sur les Fomoires. Ces créatures me fascinaient déjà dans les Highlands, mais si ce sont bien elles qui m'ont envoyé ici, leurs pouvoirs sont encore plus grands que ce que j'imaginais.
Raaah, maintenant je vais probablement regretter de ne pas en avoir appris plus à leur sujet jusqu'au Jugement dernier.


J'ignore combien de temps je suis resté ainsi, mais j'ai l'impression que mourir prend beaucoup plus de temps que prévu. Décidément, les conteurs et les bardes ne sont tous que des menteurs imbéciles !
Malgré les protestations virulentes de mon cerveau, je réussis à réunir assez d'énergie pour entrouvrir les paupières, certains de contempler les merveilles de l'au-delà. Et là, en lieu et place du paysage céleste que j'attends, je me retrouve littéralement nez-à-nez avec une jeune fille aux cheveux bleu comme les eaux d'un lac. Elle semble extrêmement concentré, à tel point que cet air sur son visage juvénile pourrait presque passer pour quelque chose de comique.
Et puis il y a cette lumière...Dans d'autres circonstances, j'aurais pu la trouver presque aveuglante, mais elle est chaude, si chaude et apaisante. Ça tombe bien, avec une telle blessure, je...
Une minute...Ma blessure...elle ne me fait plus souffrir ! Non, ce n'est pas ça...On dirait qu'elle a disparu !

Incrédule, je baisse les yeux sur mon torse pour apercevoir les dernières traces de l'entaille se réduire à une fine cicatrice rougeâtre. Ciach! J'ignore ce que m'a fait cette jeune fille, mais je me sens incroyablement mieux. Je ne me risquerais pas d'affronter un ours à mains nues dans l'immédiat (ni plus tard d'ailleurs...), mais je pense être en mesure de me redresser sans aide à présent.


"Lu...Lumen"


Génial, j'ai le niveau d'un enfant de deux ans, j'arrive à articuler deux syllabes...Fonctionne, maudite langue, je te l'ordonne !
Néanmoins, il s'écoule encore plusieurs secondes avant que mon esprit ne retrouve le plein usage de ses facultés (pour mon corps, c'est encore à l'état de projet...).
Mais puisque cette jeune fille m'a sauvé (et aussi parce qu'elle est extrêmement mignonne), j'espère qu'elle pourra m'aider encore. Du peu que j'arrive à observer par la porte entrouverte, j'en déduis que je me trouve chez elle (comment peut-elle avoir autant de pots de fleurs ?), et que je suis toujours dans cette ville étrange.


"Lumen, that's it?...You helped me, . I really whished to figure out what happened to me...But it would be rude to ask you, after what you have done for me. I'll not bother you anymore, but understand that I owe you a debt....And I'll pay it no matter how."

Spoiler:
 


Plus facile à dire qu'à faire, si je fais le moindre geste un peu brusque, j'ai peur de retomber dans les pommes. En plus, si j'en juge par son regard, je risque de me retrouver dans un état pire que le précédent, si j'essaye de sortir de ce lit sans qu'elle m'y autorise. Peut-être qu'en me servant de mon bâton comme canne...Mon bâton ! Je l'ai laissé tomber quand je me suis évanoui !


''Err...Lumen? I had a staff in my hand before I passed out...Do you know where it could be?''


Spoiler:
 

Je prie, suspendu à ses lèvres pour qu'elle n'en ai pas fait du bois de chauffe. Au-delà de sa valeur sentimentale, c'était la dernière chose de valeur qu'il me restait...


"Because the whole world hasn't gone mad, just the vast majority of it"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t484-nelhos-pret-a-partir http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t484-nelhos-pret-a-partir
Lumen♠ Messages : 78
♠ Présence : Régulière
♦ Monde actuel : Traverse Town
♦ Objectif actuel : Retrouver et protéger son frère
♦ Munny : 356

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
64/100  (64/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Lost and alone...or not.   Dim 26 Oct 2014, 5:02 pm

Eh bien, maintenant que je l'avais soigné, il avait l'air prêt à dormir jusqu'à l'infini et plus loin encore. Esquissant un sourire en coin, je le laissai après m'être assuré qu'il serait confortable. Je lui avais donc retiré ses bottes et son vieux chandail tout déchiré et taché de sang. Qui aurait besoin de ce genre de truc après tout? Également, j'avais pris la peine de retirer ses bracelets et sa cape afin de les nettoyer, ce après quoi je les pliai et les déposai avec ses bottes et son baton, dans un coin de la pièce, sur une chaise. Entre temps, j'avais aussi trouver le moyen de ranger mes courses pour ne rien perdre de tout ce que j'avais acheté. Je vous jure, une vraie petite fée du foyer. Puis, j'avais pris une pause pour aller lui faire un petit Cure, histoire qu'il récupère encore un peu plus d'énergie. J'avais ensuite veillé sur lui une partie de la soirée, assise à son chevet tout en me faisant de petites tresses dans les cheveux pour passer le temps. Au bout d'une heure ou deux sans signe de vie autre qu'un semi-ronflement de temps en temps, je décidai d'aller me faire à manger. Le reste de la soirée passa plutôt normalement, bien que j'étais maintenant confinée à la maison. Pour passer le temps je décidai de cuisiner des biscuits avec la vieille recette de la femme gérant l'orphelinat où j'avais grandi, répandant une douce odeur sucrée dans tout le petit appartement. Un coup d'oeil à mon pensionnaire m'apprit toutefois qu'il dormait encore trop profondément pour répondre à leur appel, dommage. Au final, je dormis près de cinq heures avant de retourner le voir.

Il était l'heure d'un autre Cure et c'est donc à cette fin que je me rapprochai de lui, plaçai mes mains comme un peu plus tôt et me concentrai. Une fois de plus, la lumière rayonna et le sort de soin fit effet. Néanmoins, cette fois, il y avait quelque chose de différent. Effectivement, mon patient semblait enfin commencer à se réveiller. L'air encore à demi-inconscient, il prononça la première syllabe de mon prénom et, se reprenant, son entiereté par la suite. Un sourire vint illuminer mes traits, il semblerait qu'il aille enfin un peu mieux.

- So you heard me. Still, I was starting to wonder if you'd ever wake up.
Spoiler:
 


Il répéta mon prénom avant de me demander si c'était bien ça et je lui répondis en acquiesçant simplement, le laissant poursuivre. Ce qu'il me dit était... bizarre je dois avouer. Genre le type qui se réveille à peine et le premier truc qu'il trouve à dire c'est qu'il ne veut pas me déranger plus longtemps pour essayer de s'éclipser? Non, mais oh! Quelqu'un ici a vraisemblablement un problème avec ses priorités. Remarque c'était bien après avoir croisé un type aussi impoli et aussi maladapté socialement que Ritter -petite dédicace spéciale si tu prends le temps de passer par ici-, c'était rafraîchissant de croiser quelqu'un qui avait assez de bon sens pour ne pas vouloir s'imposer. C'est donc toujours avec le sourire que je répondis.

- You're overdoing it! Come on, don't mention it. You should focus on getting some rest, I'll even cook something for you if you'd like and I can try to explain the situation while you'll be eating.
Spoiler:
 


J'allais me diriger vers la cuisine, mais il semblerait que l'individu ait une autre question à me poser, à propos de son baton cette fois. Je pointai tout bonnement la chaise où était appuyé le baton et où j'avais disposé ses autres effets.

- They won't run away, promise. I'll be right back, stay in bed!
Spoiler:
 


Sur ce, je me dirigeai vers la cuisine en chantonnant, fouillant dans les armoires pour trouver de quoi préparer une bonne soupe aux légumes, accompagné d'un peu de pain. Petits morceaux de patates, de carottes, de tomate, un peu de céleri, quelques pâtes et ainsi de suite, sans oublier l'assaisonnement et etc etc. Je vous donnerai ma recette un jour si ça vous dit, vous verrez que c'est excellent! Une fois le tout terminé, je lui en servit un bol et le déposai sur un plateau avec une tranche de pain croûté et un verre de jus frais. Plus qu'à ajouter les ustensiles et le tour était joué. Je retournai à la chambre, déposai le plateau sur la table de chevet, et l'aidai à placer les oreiller derrière lui afin qu'il puisse être assis confortablement. Après cela, je lui donnai le plateau et son contenu avant d'aller m'asseoir au bout du lit, la pièce ne disposant que d'une chaise déjà occupée.

- I hope you'll like it. So, before I begin, where do you come from and what do you remember? Oh, and you haven't told me your name yet.
Spoiler:
 


Lumen vous soigne en cornflowerblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t478-lumen-une-etoile-parmi-tant-d-autres http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t480-once-upon-a-time http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t479-social-links-of-a-white-mage
Nelhos♠ Messages : 158
♠ Présence : Élevée
♦ Monde actuel : Traverse Town
♦ Objectif actuel : Où suis-je?
♦ Humeur : Perdu
♦ Munny : 440

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
50/100  (50/100)
♣ Inventaire:
avatar
Wanderer
MessageSujet: Re: Lost and alone...or not.   Dim 26 Oct 2014, 10:37 pm

Malgré le profond sentiment de soulagement qui m'envahit, une partie de mon corps ne parvient pas à se détendre. C'est vrai quoi, on efface pas le conditionnement de sept ans d'errance, en un instant ! Tandis que ma sauveuse sort de la pièce, je sens mon corps qui se tend...Je ne devrais déjà plus être ici. Chez moi, un guerrier gris n'est rien de plus qu'un indésirable, et pour éviter les ennuis, j'ai vite appris à disparaitre le plus rapidement possible
Mais si j'en juge par son accueil (et le ton de sa voix quand elle m'a ordonné de rester couché...Je préférerais encore me retrouver en face du Fomoire en force d'ours que de la contrarier...), je ferais mieux de rester dans ce lit.
Et puis il y a autre chose...C'est la première fois que je rencontre quelqu'un comme elle. Alors que je viens à peine de la rencontrer, elle me sauve la vie, et me propose de m'offrir les réponses que je cherche. Raah, c'est bien ma veine, on dirait que la fatigue est en train de me troubler la vue...et de me mouiller les yeux...Quoi? C'est bon...Oui je pleure, vous êtes content? Au diable le principe, qui veuille que le voyageur solitaire soit un caillou complétement insensible ! Devant tant de générosité désintéressée, je pense que j'ai le droit de pleurer, quand même?
Lorsque je parviens à reprendre le contrôle de mes nerfs, je prends conscience du changement dans l'atmosphère de l'appartement: la jeune fille a manifestement commencée à cuisiner, et mon appétit se réveille brutalement. Après tout, je n'ai rien avalé depuis...Ciach !...Depuis le repas frugal, avant la bataille précédant mon arrivée ici.
Finalement, je suis peut-être bel et bien mort, puisqu’il semble que les miracles s'enchainent les uns après les autres.
Et on dirait que mon estomac est parfaitement d'accord avec cette situation, si j'en juge par les bruits outragés, qu'il produit depuis quelques minutes. Vu les senteurs qui emplissent petit à petit son appartement , je ne peux pas vraiment lui en vouloir.
Ah, la voila qui revient, et...Et qui pose un plateau couvert de nourriture sur mes genoux ! QUOI? Mon ordinaire repose depuis des années sur du pain, du vin, et quelques fruits...Jamais je n'ai vu un tel festin. La fumée qui s'échappe du bol posée sur le plateau me laisse imaginer le travail qu'a nécessité cette préparation, rien qu'à l'odeur.

Alors que je résiste à l'envie de plus en plus pressante de faire disparaitre toute cette nourriture sans en laisser la moindre trace, je vois avec surprise Lumen s'asseoir sur le lit, ses longues couettes bleues azurées qui s'étalent le long de sa silhouette gracile aux courbes si...Bien, la faim commence sérieusement à affecter mon jugement....A table!
Pendant que je déguste ce sublime repas (Je vais me remettre à pleurer....), mon hôtesse semble m'étudier plus en détail avant de m’interroger d'une voix claire. J'arrête presque instantanément de manger, et déglutit avec difficulté en essayant de lui répondre la bouche pleine.
Mon nom...Je suis tenté de lui répondre Glaos Laoch, puisque c'est ainsi qu'on m'a appelé pendant sept longues années. Mais puisque mon passé de guerrier gris est mort et enterré, je décide de reprendre position du nom dont on m'a privé, il y a longtemps.


"The names's Nelhos...Nelhos Caelis. Until now Glaos Laoch...How to explain it...As a soldier, in my country, the Misty Highlands."


Spoiler:
 

Je vois mal comment expliquer le concept des guerriers gris à cette petite demoiselle qui ne semble pas très portée sur le combat...Espérons qu'elle comprenne, et qu'elle ne me prenne pas pour un danger potentiel. J'imagine que je ne risque rien, mais elle risquerais d'être effrayé...et j'ai désespérément besoin qu'elle me fasse confiance. Je sais, c'est puéril...surtout venant de moi. Mais j'ai passé trop de temps seul, pour laisser passer la moindre occasion de nouer des liens avec quelqu'un, qui que cela puisse être. Que ma première potentielle amie soit une jeune fille aussi douce (et qui cuisine aussi bien)...Je n'ose croire à la chance que j'ai.

"The last thing I can remember...It's this creature, high as a bear, and his claws, darker than a moonless night. She tried to bissect me in half, and I can only remind a black veil after that ....Then I woke up in this town."

Spoiler:
 

Pendant qu'elle digère ma réponse, j'en profite pour engloutir, le reste du plateau, avant d'étancher ma soif, en vidant le verre d'un seul trait. Ciach ! Oubliée ma blessure et ma fatigue, je me sens prêt à parcourir ce monde d'une traite, sans m'arrêter un instant.
Même si je sais que je vais essuyer une réprimande en agissant ainsi, je me redresse contre le cadre du lit, avant de déposer délicatement le plateau à terre. Puis j'écarte les couvertures, afin de pouvoir étudier ma poitrine de plus près: la blessure a presque complétement disparue et c'est à peine si je ressens encore la moindre douleur. J'ignore quelles sont les pouvoirs exactes de cette jeune fille, mais ils sont particulièrement impressionnants.
Alors que je termine mon examen, un détail attire mon attention.Un instant...Elle m'a...presque complétement déshabillé ?! Pas prude la demoiselle...Au moins, elle m'a laissé mon pantalon. Même si je ne me sens pas gênée par la situation en elle-même, j'hésite à bondir sur mes pieds, et à récupérer mes affaires sans son accord. Quand à lui demander de quitter la pièce pour que je me change, il n'en est pas question.

Durant mon petit manège, mon hôte a laissé échapper un profond soupir. Maintenant que je suis reposé et rassasié, mon cerveau semble de nouveau en état de marche, et mes réflexes reprennent leurs droits. L'un des avantages de mon entrainement à l'An Maide, c'est qu'il me permet d'évaluer rapidement l'état de mes adversaires...Très pratique lorsqu'il s'agit de lire les mouvements d'un guerrier roux, ivre, qui vous fonce dessus armé d'une poutre en hurlant que vous avez déshonoré sa fille...NON ! J'avais dit que je n'en reparlerais jamais....
Bref! Dans le cas présent, c'est celui de la jeune fille qui me fait face, qui m'intéresse. J'imagine que l'usage de son pouvoir l'a quelque peu fatiguée...mais il y a autre chose...Comme si ce qu'elle s’apprêtait à me dire la touchait beaucoup plus profondément, que de la simple compassion. Je lis une certaine tension sur son corps, et ses mains se sont crispées de manière violente, lorsque j'ai parlé de la créature. J'en conclue qu'elle sait bel et bien quelque chose au sujet des Fomoires...
Et puis, il y a son visage: non, cette jeune fille n'est pas qu'une banale adolescente.
Il y a une flamme dans son regard, quelque chose qui vient contraster son apparence extérieure...Ces yeux azurés...Ce sont ceux de quelqu'un qui a vu son univers s'effondrer. Après des années de voyage et de désillusions, je pourrais accepter ce regard chez un vieux guerrier grisonnant...pas chez une adolescente aussi jeune, et d'apparence aussi vulnérable.


"Lumen...I'm not the only one who needs help here. 'Feel that you can explain to me what happened to my world...but I want to know something too. Why do you seem so sad? Even if you want to hide it behind a smile, your gaze betrays you. Ciach! 'Don't know if I could understand your pain. But you can share it with me, don't you?"

Spoiler:
 


"Because the whole world hasn't gone mad, just the vast majority of it"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t484-nelhos-pret-a-partir http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t484-nelhos-pret-a-partir
Lumen♠ Messages : 78
♠ Présence : Régulière
♦ Monde actuel : Traverse Town
♦ Objectif actuel : Retrouver et protéger son frère
♦ Munny : 356

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
64/100  (64/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Lost and alone...or not.   Mar 28 Oct 2014, 11:55 am


Me voilà assise au bout du lit, en compagnie de mon dernier invité en date, un pauvre jeune homme qui avait du être la cible de Heartless. Comment en étais-je si certaine avant même qu'il ne se réveille? Bah, suffit de voir la blessure qu'il avait, rendu là c'est qu'ils ont littéralement tenté de lui arracher le coeur quoi. Bref, revenons à nos moutons, et laissez moi vous dire que nous n'étions pas la pour faire une soirée pyjama. Je lui avais demandé son nom et, bizarrement, il sembla hésiter. Avait-il peur de me donner son nom ou serait-il amnésique? Ça se serait bien ma veine tiens. Remarque il aurait peut-être oublié aussi ce qui lui avait causé cette blessure et d'autres événements malheureux du même coup. Au fond il en aurait de la chance si c'était le cas, mais mon hypothèse fut détruite lorsqu'il parla finalement. Dommage tout de même. Ainsi il se nommait Nelhos Caelis, pas mal quand même. Ça n'avait pas l'air trop difficile à retenir, bien que j'oublierais probablement assez vite son second nom. Désolé, l'habitude, tout le monde n'en avait qu'un à l'orphelinat après tout. Hein? Il avait un autre nom avant? Il venait de s'en inventer un nouveau maintenant qu'il repartait à zéro? Wow, ça c'est un type qui n'a rien à perdre quoi. Oh, alors en faite c'était son nom de soldat. Mais c'était encore plus bizarre comme explication, si j'avais bien compris.

- Wait... every soldier is called the same? And I thought that a key shaped sword was the worst idea ever. I mean, how do you know when someone is talking to you? Talk about a hell of a nightmare for the person in charge.
Spoiler:
 


Cette observation faite, nous poursuivîmes la conversation sur un ton plus sérieux. Oui bon, ça avait l'air un peu difficile avec moi vu toutes mes répliques assez... indolentes, mais j'étais capable de retenue et de sérieux, tout de même. D'ailleurs la conversation portait maintenant sur les Heartless, bien qu'il n'en connaisse manifestement pas encore le nom. Je déglutis, son histoire me rappelant la mienne, l'attaque des Plaines de Lumière. Également, je repensai à Ritter. Chaque réponse, même aussi inutile qu'elle paraisse, permettait de parvenir à un portrait plus clair de l'ensemble des événements, c'est bien un truc comme ça qu'il m'avait dit, non? Qui sait, s'il repassait par ici je pourrais peut-être lui donner quelques infos que j'aurais eu de mon côté, histoire à suivre. J'allais tenter de lui expliquer lorsqu'il se débarassa du plateau, que j'allai récupérer sans plus attendre. Pendant qu'il semblait occupé à s'examiner et à se rhabiller, j'apportai le tout jusque dans la cuisine, histoire de ne pas laisser ça trainer trop longtemps. Lorsque je revins dans la pièce, il reprit la parole, m'apostrophant d'abord avant de me dire que je pouvais lui expliquer ce qui s'était passé, mais qu'il voulait savoir pourquoi j'avais l'air si triste. Moi, avoir l'air triste? Comme prise la main dans la sac, je détournai vivement les yeux, les jambes collées l'une contre l'autre et les bras croisés alors que ma frange turquoise tombait devant mon regard. Alors quelque chose dans mes iris l'avait poussé à comprendre que j'étais en fait triste? Ce type avait de très hautes capacités d'empathie, ça c'était certain. Bon, il attendait des réponses à ses questions, autant les lui donner.

- Your world was probably attacked by the Heartless, dark creatures that only live to eat people's heart, or something like that. If you're here, chances are that your world was probably destroyed in the attack. I know it's hard to believe, I don't most of the time at least and hope for a way to go back in my own world, but it seems reality is as horrible as it seems. You are now in Traverse Town, just like many others before you who lived the same thing. I've been looking for a way to travel between world since I've arrived, but didn't found anything so far. And well, I can't do much, so I welcome newcomers and offer them shelter, usually for a few days, just to give them the time to find another place to stay here in town, on their own.
Spoiler:
 


Voilà pour la base, la partie facile était passée. Quant aux choses qui me rendaient tristes, ce serait beaucoup plus difficile de les aborder. Le coeur lourd, je me dirigeai vers un pot de fleurs, sur le bord de la fenêtre. Promis je ne comptais pas le lancer, seulement sentir leur parfum et effleurer ses feuilles bien vertes. Ça me rappelait l'endroit d'où je venais et ce support moral était très réconfortant, raison pour laquelle la flore avait littéralement envahi mon appartement. Aller, je pouvais le faire. Je n'avais qu'à prétendre que je parlais à cette magnifique fleur et qu'il n'y avait personne d'autre, dans mon dos, attendant que je lui raconte mon histoire.

- I was living in a place called the Meadow of Light. I grew up in an orphanage, alongside many other children who had lost their families. I don't remember why I was there, I was so young at the time, but it was a good place to live and we learned a lot. That's where they taught me white magic, it's thanks to it that I was able to heal you. One day, a little boy came, I think I was seven at the time and he was six. Short hair, as white as snow. Bright eyes, scaring every other children. His name was Noctis, and he seemed like he always hated everyone. Thruth is, he was really just scared. He was lost and everynight, he would go near the window and look out, waiting for his parents to come back, but they never did. It was one of those nights, he was crying and I couldn't let him alone like that. I was scared to death of the kid, you know. But I got to him and hugged him, and he let me. That's when I swore to him for the first time. Don't be afraid, from now on, I'll be your big sis'. I'll always be there, with you, and I'll protect you, no matter what. He looked so happy. He was crying a lot and my shirt was all wet thanks to that, but it was the first time that I saw him smile. And I swear, that smile, it was the most beautiful thing I've ever seen. But... The Heartless attacked, a few weeks ago maybe, I don't even know. I didn't make it in time, I couldn't save anyone, not even him. And now, I don't know where he is. I've been asking every single newcomer, but no one ever heard of him. That's why I want to find a way to travel between worlds. I want to find my little brother. I want to protect Noctis, just like I promised that night.
Spoiler:
 


Au fur et à mesure que je parlais, ma voix s'était fait parfois hésitante, parfois tremblante et à d'autre fois chargée d'émotion. Mes joues s'étaient retrouvées baignées de larmes et ma main n'avait toujours pas quitté cette jolie feuille verte que mes yeux ne voyaient plus, trop embrouillés maintenant. Bon sang, Noctis. Je me mordis la lèvre inférieure avant de respirer profondément. Je devais me reprendre, me dis-je en chassant mes larmes du revers de la main. Je me retournai ensuite vers mon invité, essayant de lui sourire.

- I'm sorry. It's kind of depressing actually. Maybe I should have kept it to myself.
Spoiler:
 


Lumen vous soigne en cornflowerblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t478-lumen-une-etoile-parmi-tant-d-autres http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t480-once-upon-a-time http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t479-social-links-of-a-white-mage
Nelhos♠ Messages : 158
♠ Présence : Élevée
♦ Monde actuel : Traverse Town
♦ Objectif actuel : Où suis-je?
♦ Humeur : Perdu
♦ Munny : 440

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
50/100  (50/100)
♣ Inventaire:
avatar
Wanderer
MessageSujet: Re: Lost and alone...or not.   Mar 28 Oct 2014, 10:21 pm

Il s'écoule plusieurs minutes avant que je ne parvienne à assimiler l'intégralité de ce que vient de m'annoncer Lumen...Et la tristesse n'est pas le premier sentiment que je parviens à ressentir, contre toute attente.
On dirait plutôt de la culpabilité....Mais pas celle de n'avoir rien pu faire pour sauver mon monde...Plutôt un sentiment de honte lorsque je comprends que cette nouvelle ne m'affecte pas autant qu'elle le devrait. Pourtant même si je n'ai jamais trouvé de lieu que j'aurais pu appeler un ''foyer'' durant toutes ces années, je devrais quand même ressentir quelque chose à l'idée de ne jamais revoir les collines nappées de brouillard, des Misty Highlands...Mais non, rien.
Ciach ! On dirait que je suis aussi irrécupérable que je le pensais....Au lieu de ça, mon esprit est déjà à pied d’œuvre, pour établir ce qui sera mon futur plan de route...J'ai toujours fonctionné ainsi, et il semble que malgré la disparition (définitive, d'après ce que vient de me dire Lumen...) de mes repères, mon mode d'action, lui, n'a changé en rien.

Peut-être...Peut-être est-ce mieux ainsi. Je n'ai trouvé aucun lieu où mon coeur aspirait à s'établir dans mon ancien monde, incapable que j'étais de résister à l'appel du voyage.
Mais aujourd'hui...Si comme elle le prétend, il est possible de voyager jusqu'à des mondes infinis, alors je sais ce qu'il me reste à faire: quelque part dans cette spirale, je trouverais forcément un lieu qui comblera mes attentes, et où mon voyage s’achèvera de lui-même.

En attendant ce jour, je dois me concentrer ce que je viens d'apprendre. Grâce à Lumen, j'ai déjà pu élucider la majorité de mes interrogations...Les Hearthless...C'est donc ainsi que ces créatures se nomment réellement. Et si elles se sont attaquées à mon monde, c'est dans leur quête de ''coeurs''? J'ignorais qu'une si petite chose pouvait avoir autant d'intérêt...On dirait qu'il me reste encore beaucoup de choses à apprendre, sur les règles qui régissent ce nouveau monde.
Ciach ! Pour chaque réponse que je parviens à découvrir, une multitude de questions vient s'ajouter à la liste de celles qui me hantent...Et Dieu sait à quel point je suis borné quand il s'agit de trouver des réponses.

Dans tout les cas, je ne peux pas nier la grande force qui habite cette jeune fille...Elle aussi à vu son monde disparaitre sous ses yeux, et son premier réflexe en arrivant dans un monde inconnu, a été d'agir en faveur des autres victimes des Hearthless. Devant une telle abnégation, je sens mon cœur qui se serre, parfaitement conscient que je serais incapable d'agir avec un tel sens du sacrifice...Le ton de sa voix lorsqu'elle évoque l'ampleur de son action... Non, elle n'a pas le droit de prétendre que ce qu'elle accomplit se limite à si peu.


"Don't depreciate yourself, Lumen... You're doing more than you can imagine it. You're not only helping the newcomers in this town... You give them a new hope.
You know how they feel when they wake up here...Lost, without any resources...Just as me, a few hours ago. But I met you...You healed me, you took care of me, and now, you're offering to me a place to rest...
Ciach ! Sorry Lumen, but you're exactly doing a lot, in my view"

Spoiler:
 

Je n'ai jamais été du genre à essayer de réconforter les gens mais, devant tant de bonté, je n'ai tout simplement pas le droit de la laisser dans cette état. Quoi? Pas la peine de me regarder comme ça, je vous rappelle que j'ai un cœur moi aussi...J'ai juste passé sept ans à épaissir et à renforcer la carapace qui enveloppe Et voila qu'en quelques mots, elle a réussi à en abattre la majeure partie...
Bien joué, Nelhos, on dirait que tu l'as mise en un état encore plus lamentable que le tien avant d'arriver ici...

La voilà qui se tourne vers la fenêtre...Et qui reprends son histoire, tout en passant et repassant la main sur les feuilles de l'une des plantes en pot, posée sur le rebord. Plus je l'écoute, et plus je regrette de l'avoir interrogée sur ce sujet...En comparaison de la détresse qui marque sa voix, mes propres problèmes sont rapidement relégués au rang de "détails mineurs sans importances''. The Meadow of Light...Je me demande à quoi son monde pouvait ressembler...
Tandis que son histoire transcende les limites du temps, je vois presque apparaitre au grès de ses paroles des silhouettes d'enfants, j'entends les rires et les pleurs qui marquent les journées, ...Et au milieu de ceci, je peux apercevoir une petite fille qui enlace un jeune garçon aux cheveux d'un blanc étincelant....Noctis...Elle semble tenir à lui presque plus qu'à sa propre vie.
Alors que Lumen achève son récit, je m'aperçois avec surprise que mes mains se sont contractées au fil de ses paroles, à tel point que le simple fait de les desserrer exige l'intégralité de mon attention. Mes yeux sont secs...Mais au fond de moi, je sais que je ne pourrais plus oublier le son de sa voix, et la peine qui s'en dégageait lorsqu'elle a évoqué la disparition de son petit frère...Non, je ne dois pas me laisser aller!


"No, Lumen. Sometimes it's better to talk with somebody than to keep your pain inside.

Spoiler:
 

Bon sang, je suis vraiment un cas pour ce qui est des paroles de réconfort...Mais je ne peux pas la laisser comme ça ! Réfléchis...Non...Agis !
J'écarte le reste des couvertures avant de poser le pied à terre...et manque de m'étaler de tout mon long.
Ciach ! Je ne pensais pas être aussi fatigué..Allez, ce n'est qu'une petite faiblesse passagère...Et même si j'ai l'impression de me déplacer sur le pont d'un navire balloté par les vagues, et que le monde tangue un peu autour de moi, je parviens tout de même à rejoindre la chaise où sont posées mes vêtements.
Même si elle a touché à mes affaires, il devrait toujours se trouver...Ah, je l'ai ! J'attrape l'un de mes gantelets, le retourne, et fait jouer le loquet d'une petite cache, avant d'en extirper une feuille, quelque peu jaunie par le temps (en même temps, quand je songe au temps depuis lequel je la trimballe dans cette cache exigue)
Je m'approche ensuite d'elle avec autorité (Bon d'accord...en boitant misérablement, mais à mes yeux, vu mon état, c'est ce qui se rapproche le plus d'une marche digne et fière), avant de lui présenter la-dite feuille, qui une fois dépliée, dévoile un paysage de vallons dessinés au fusain.
Au centre de l'image, comme si il s’apprêtait à s'engager sur la route qui serpente entre les collines, on discerne la silhouette d'un homme d'âge mûr, qui porte un bâton similaire au mien. Une ville fortifiée lui fait face, nichée au cœur du vallon, et le voyageur semble plongé dans la contemplation de sa prochaine destination.

"This drawing...A friend made it for me, a simple traveler I met four years ago...It's him, right here, just before we reached our goal, during a escort mission. Ciach, I didn't even remember his name ! But this day, just when he was drawing this, I sat by his side, and asked why an artist like him would live a so dangerous life on the roads. And I can't forget his answer..
He said ''We're all searching a peculiar thing in this world...Glory, adventure, love...It's now three year since I left my clan to find a woman I loved in my young years. She disappeared a long time ago, and many of my friends told me that she was probably dead. But do you want to know something? My heart knows that she is alive...And I'll not rest until I find her''
I never saw him again after this day...But I know that he was right. As long as your heart will want to find Noctis...He'll wait you until your reunion."

Spoiler:
 



"Because the whole world hasn't gone mad, just the vast majority of it"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t484-nelhos-pret-a-partir http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t484-nelhos-pret-a-partir
Lumen♠ Messages : 78
♠ Présence : Régulière
♦ Monde actuel : Traverse Town
♦ Objectif actuel : Retrouver et protéger son frère
♦ Munny : 356

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
64/100  (64/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Lost and alone...or not.   Ven 31 Oct 2014, 11:59 am


J'avais tenté d'expliquer la situation à Nelhos au sujet de son monde, ce qui devait être beaucoup d'informations à traiter d'un seul coup et pas des plus réjouissantes. Je mentionnai aussi que je n'avais encore trouvé aucun moyen de voyager d'un monde à un autre et que, comme je ne pouvais pas réellement faire plus, j'offrais un refuge à tous les nouveaux arrivants que je croisais. Néanmoins, il semblerait que nos avis divergent sur ce point puisqu'il me corrigea assez rapidement. Pour lui, j'offrais un nouvel espoir aux arrivants. Pour lui, les soigner, prendre soin d'eux et leur offrir un endroit où rester valait beaucoup et, d'une certaine façon, je me disais qu'il n'avait pas tort. Un sourire reconnaissant étira mes lèvres, mais en mon for intérieur, je savais ne pas mériter ces compliments. Je me fichais éperdument de ces gens, de ce qui leur arrivait. Enfin, je n'étais pas sans coeur, mais je n'en avais tout simplement rien à faire, j'avais décidé de ne pas me laisser affecter par leurs histoires. La seule chose qui importait, c'était de leur demander s'ils avaient vu, croisé ou entendu parler de Noctis. Puis, plus tard, ils se souviendraient de moi puisque je les avais aidés et, s'ils avaient de nouvelles informations, je savais qu'ils reviendraient me voir. Voilà la seule et unique raison qui me poussait à faire tout cela, une façon détournée de rechercher Noctis. Mais dans tous les cas, je pense qu'il aurait été possible de débattre de la véracité de ce que j'avance présentement.

Quoi qu'il en soit, je poursuivis, lui racontant une partie de ma propre histoire et donc de mon enfance dans les Plaines de Lumière. Bien évidemment, je parlai de Noctis, lui qui occupait toutes mes pensées presque en continu, il m'était impossible de ne pas le mentionner. Au final, je m'excusai de la tournure plutôt déprimante que prenait les événements, mais une fois de plus il me contredit pour me faire comprendre qu'il était parfois bien de se laisser aller et de se confier à autrui. Une fois de plus, je souris. J'étais heureuse d'avoir pu aider quelqu'un d'aussi gentil. Si quelqu'un méritait que je l'accueille, c'était bien Nelhos. D'ailleurs, en parlant de lui, il tenta de se lever et je voulu me précipiter à ses côtés par crainte de le voir chuter, mais il tint bon et alla récupérer l'un de ses bracelets. Il en retira une petite feuille jaunie, porteuse d'un dessin qu'il me montra. J'aperçu alors des collines et, au milieu d'elles, un courageux voyageur possédant un bâton, avançant vers ce qui semblait être une grande ville. Voilà donc l'aspect de son monde. Je me demandai, un peu naïvement, si j'arriverais à recréer de mon côté les paysages de mon monde d'origine sur papier malgré que je n'eu jamais dessiné auparavant.

Mais bien sûr, le dessin n'aurait pas été complet sans une histoire pour l'accompagner et mon patient ne tarda pas à me la partager. Il avait donc rencontré un voyageur, quatre ans plus tôt, qui lui avait fait ce dessin. C'était une belle attention ça. Puis, un jour, il lui avait demandé pourquoi ne pas vivre une vie d'artiste plutôt qu'une vie de voyageur et la réponse, je dois l'admettre, me toucha. Ainsi il recherchait une femme qu'il avait aimé dans sa jeunesse. Tous lui avaient dit qu'elle était probablement déjà morte, mais il avait répondu à ces gens que son coeur savait que c'était faux et qu'il ne se reposerait pas, pas tant qu'il ne l'aurait pas retrouvée. Au final, Nelhos ramena l'histoire à mon cas, me certifiant que Noctis m'attendrait, tant et aussi longtemps que mon coeur le rechercherait. Maintenant porteuse d'un sourire sincère et d'une détermination nouvelle, je lui répondis avec conviction, prononçant chaque mot avec le plus grand des sérieux. Comme toutes les promesses, elle se devait solenelle.

- Thank you, Nelhos. You too have given me hope. I won't give up, I promise. As long as my heart beats, I'll do everything I can, everything. And one day, we'll be together again.
Spoiler:
 


Et j'étais on ne peut plus sincère. Il n'y aurait pas de limites à ma détermination. Même si je devais me perdre en chemin, je l'atteindrais et je le protégerais, car je ne revenais jamais sur une promesse une fois qu'elle était prononcée. Personne ne me ferait changer d'avis, personne ne me ferait revenir sur mes mots. Comme l'homme de son histoire, je devais croire car je le savais. Il était là, quelque part, effrayé comme autrefois. Et, tout comme avant, il attendait à la fenêtre que quelqu'un vienne le serrer dans ses bras. Mais avant cela, je devais commencer par remercier comme il se devait l'homme se trouvant en face de moi et la première étape ne m'était pas inconnue.

- Now get back in bed or you'll collapse! I'll go get the cookies I made while you were out cold and then we can speak of what you wanna do next and I'l try to help you as I can, how good does that sound?
Spoiler:
 


Je quittai la pièce avec un air nouvellement enjoué après m'être assurée qu'il soit retourné s'asseoir au minimum avant de revenir avec mon véritable petit trésor, soit un plateau couvert de biscuit et deux grands verres de lait. Retournant m'asseoir au bout du lit tel qu'un peu plus tôt, c'est vers le nouvel arrivant que je ré-orientai la conversation.

- So, is there something you want to know? What do you plan to do next and how can I help?
Spoiler:
 


Lumen vous soigne en cornflowerblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t478-lumen-une-etoile-parmi-tant-d-autres http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t480-once-upon-a-time http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t479-social-links-of-a-white-mage
Nelhos♠ Messages : 158
♠ Présence : Élevée
♦ Monde actuel : Traverse Town
♦ Objectif actuel : Où suis-je?
♦ Humeur : Perdu
♦ Munny : 440

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
50/100  (50/100)
♣ Inventaire:
avatar
Wanderer
MessageSujet: Re: Lost and alone...or not.   Dim 02 Nov 2014, 4:15 pm

Quelque chose que je veux savoir...Je me vois mal être honnête et lui répondre ''tout ce qui peut l'être en ce monde''. Elle m'en a déjà appris largement assez sur la nature réelle de ma situation, les mondes, et ce qui m'était arrivé. La seule chose qui me vient à l'esprit ce sont les Hearthless... Mais je ne vais pas lui imposer une nouvelle explication. Si je veux me forger ma propre opinion sur ces créatures, je le ferais en temps et en heure.
Pour l'instant, le fait de m'asseoir devient une nécessité urgente, on dirait que la pièce tourne de plus en plus vite autour de moi. Je dois déjà employer l'intégralité de ma volonté pour résister à l'envie de m'allonger,sachant pertinemment que si je le fais, je ne me réveillerais pas avant un bon moment...
Tiens, la voila qui revient. Avant de quitter la pièce, elle avait parlé de biscuits, et je dois admettre que rien qu'à l'odeur, j'en ai déjà l'eau à la bouche...Oui, je sais, un enfant de 5 ans aurait à peu près le même genre de réaction...Mais si il y a bien une chose que j'ai appris au cours de mes voyages, c'est que la nourriture est une chose sacrée, et que quelque soit l'occasion, il faut en profiter !
Mon verre, et un biscuit (Du lait...j'ai vraiment l'impression d'être retombé en enfance...) à la main, je prend le temps de mûrir ma réponse.


"What I plan to do...I don't really know. First I really want to thank you....And I don't even know how.
Then I could follow my way through the infinite worlds you talked about, to find a place where end my travel once and for all"


Spoiler:
 

Superbe plan...si on oublie un petit détail: elle a passé plusieurs mois ici, sans trouver un moyen de quitter cette ville. Et moi qui viens à peine de débarquer, je ne risque pas de lui montrer comment on doit s'y prendre. En revanche, la collecte d'informations, ça c'est plus dans mes cordes...Et si je peux l'aider tout en remplissant mon objectif...
Réfléchissons...Si j'en juge par la fréquentation des rues que j'ai traversées avant de m'évanouir, et ce que m'a dit Lumen sur les mondes détruits par les Hearthless...Cette ville est trop vide.
Il devrait y avoir, au bas mot, le double d'habitants. Conclusion, certains ont trouvé ce moyen de voyager qui me fait défaut, et ont quitté Traverse Town....Ensuite, il y a une autre voie que je veux explorer: Si nous sommes tous arrivés ici, c'est à cause des Hearthless...Donc, ils doivent disposer eux aussi d'une forme de magie pour se déplacer d'un monde à l'autre. Que ce soit les habitants qui sont partis, ou les Hearthless, je dispose déjà de deux pistes quand à la façon de quitter Traverse Town



"Lumen...Do you know where I could sleep in this town? I would not want to impose myself"


Spoiler:
 

Tout en prononçant ces derniers mots, je ressens une légère culpabilité m'envahir...Ce n'est pas exactement cela, qui me pousse à chercher un autre lieu où dormir. J'éprouve une gratitude immense pour Lumen, mais je sais que je ne pourrais jamais m'établir dans la demeure d'un autre, même pour quelques jours...Vis tel le vent, ne t'arrête jamais, et que ceux que tu rencontrent finissent par oublier jusqu'à ton nom...Voila ce qu'a été ma vie, voila ce qu'elle continuera d'être.
Déjà, cette chambre commence à m'être par trop familière, alors que ça ne doit pas faire plus d'une heure que je l'observe de manière consciente...Je finirais par tourner comme un ours en cage au bout de seulement deux jours, et il est hors de question que cette jeune fille subisse un tel spectacle.
Après avoir fini mon verre, et englouti l'un de ces (délicieux) biscuits, je contemple un instant le bracelet de cuir que j'ai posé sur le lit, avant de le prendre en main, et de l'adapter à mon avant-bras. Le contact du cuir me procure une sensation presque nostalgique...Cela faisait longtemps que je n'avais plus ôté mes bracelets de force, et ce simple geste me remet en mémoire mes années d'entrainements, chaque jour débutant par ce petit rituel.

Je sens que mes forces commence à me revenir...Dans quelques heures, je devrais être en mesure de reprendre ma route. En attendant, je n'ai plus qu'à essayer de me rendre utile auprès de Lumen, le temps de récupérer suffisamment d'énergie pour ne pas m'affaler dans la rue, après seulement cinq mètres.


"Because the whole world hasn't gone mad, just the vast majority of it"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t484-nelhos-pret-a-partir http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t484-nelhos-pret-a-partir
Lumen♠ Messages : 78
♠ Présence : Régulière
♦ Monde actuel : Traverse Town
♦ Objectif actuel : Retrouver et protéger son frère
♦ Munny : 356

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
64/100  (64/100)
♣ Inventaire:
avatar
White mage
MessageSujet: Re: Lost and alone...or not.   Mer 05 Nov 2014, 11:40 am


J'étais donc toujours assise au bout du lit, mangeant un biscuit en tentant de ne pas laisser transparaître mon grand amour des choses sucrées. Après tout il aurait été un peu pas très bien d'amener tous ces biscuits pour n'en laisser qu'un seul à mon invité, surtout qu'en tant que jeune femme je devais surveiller ma ligne, bien sûr. Quoi qu'il en soit, il semblait les apprécier aussi et, au bout d'un moment, il me répondit. Nelhos dit d'abord qu'il devait me remercier, mais qu'il ne savait pas comment et cela me mis quelque peu mal à l'aise, sans doute car je n'en avais pas l'habitude. Non, mais avouez, si on compare avec mon dernier visiteur, il y avait une différence énorme, sans blague. Il voulait voyager entre les mondes et trouver un endroit où s'arrêter pour de bon. Hmm, cela me donnait des idées, mais je ne me sentais pas le courage de les lui proposer. Je cherchais toujours le moyen de lui en parler en mordillant l'un de mes fabuleux petits biscuits lorsqu'il reprit. Je reportai donc mes iris turquoise sur sa personne, curieuse d'entendre ce qu'il avait à dire. Il voulait savoir... où dormir... dans cette ville? Je terminai mon biscuit, engloutissant ce qui en restait avant de tout faire passer avec une gorgée de lait. Puis, une fois cela fait, je dardai vers lui un regard déterminé et, peut-être un peu, effrayant. Oui j'avoue, je l'ai emprunté à Noctis cet air là, mais oh, ça fonctionnait quand même très bien, je vous assure.

- Isn't this bed a nice place to sleep? What else de you need? Do you really think you'll be able to walk more than a meter outside before collapsing? Don't you like my cooking? Where do you think you'd be going with shattered clothes? Or maybe are you an exhibitionist chasing after little heartless who didn't ask for anything? And besides, you won't go very far wihout your staff and with a broken leg, so stay down, don't think about leaving this place wihout the approval of a qualified white mage.
Spoiler:
 


Allait-il comprendre le message? Je l'espérais pour lui. Un peu plus et je lui enfonçais un autre biscuit en bouche pour l'empêcher de répliquer, mais ne le fit pas. J'avais sans doute déjà été assez claire comme cela. Et puis oh! Quand quelqu'un vous offre de vous héberger, faut dire oui! Sauf si bien sûr quelque chose ici ne lui plaisait pas, auquel cas je devrais découvrir ce que c'était asap afin de régler le problème, aussi mineur soit-il. Euhm, bref. Comment ça je m'emporte pour un rien? Venez prendre ma place juste une toute petite journée, vous verrez bien. Et puis le type était blessé quoi! Il lui faudrait encore un ou deux cure, du sommeil, un bon bain, des vêtements neufs et un autre bon repas avant que je ne le laisse sortir de chez moi, parole de Lumen. Voilà comment on s'occupait des gens dans les plaines de lumière et je comptais faire honneur à mes origines. Et puis le voilà qui, déjà commençait à remettre l'un de ses bracelets de cuir, lui jetant un regard que je devinai nostalgique. Oui bon, j'y étais peut-être allée un peu fort niveau vêtement. C'était probablement les derniers trucs qu'il lui restait de son monde, ça et le dessin, du coup c'était à s'y attendre qu'il serait attaché à ces vieux lambeaux de vêtements. Mais, dans tous les cas, il ne pourrait pas aller très loin avec son ancien haut déchiré et taché de sang.

- Hey... I can find you new clothes if you want. But please, stay here a bit longer. You need to, for your health.
Spoiler:
 


Oui, je réalisais maintenant que j'avais peut-être un peu exagéré, comme quoi il n'y avait pas toujours que du bien à se laisser influencer par notre fratrie. Je me raclai la gorge, je devais me reprendre. S'il voulait partir à ce point c'était son droit, mais il n'en était pas moins mon devoir de m'assurer qu'il soit en l'état de le faire. Et, s'il ne l'était pas, la responsabilité me revenait de lui faire comprendre de lui même qu'il n'était pas prêt. Au fond, pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups? Oh! Mais c'est que je venais d'avoir une superbe idée moi!

- I know! If you really want to thank me, then train me. You're a traveler, you must know how to fight, right? And you'll be able to see how well you're really doing before leaving. This way, we should both get what we want.
Spoiler:
 


Lumen vous soigne en cornflowerblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t478-lumen-une-etoile-parmi-tant-d-autres http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t480-once-upon-a-time http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t479-social-links-of-a-white-mage
Nelhos♠ Messages : 158
♠ Présence : Élevée
♦ Monde actuel : Traverse Town
♦ Objectif actuel : Où suis-je?
♦ Humeur : Perdu
♦ Munny : 440

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
50/100  (50/100)
♣ Inventaire:
avatar
Wanderer
MessageSujet: Re: Lost and alone...or not.   Ven 07 Nov 2014, 9:17 pm

Il me faut quelques secondes pour assimiler l'intégralité, de ce que je vais prendre pour une réprimande. J'ai l'impression d'être revenu à l'âge de 15 ans, et de me faire de nouveau enguirlander par cet ivrogne de Sivens. Et j'entendrais presque son ton aussi froid que les lacs des Highlands en pleine glaciation, au plus fort de l'hiver. Il avait le chic pour figer ses élèves sur place d'une remarque cinglante, le vieux bougre...Et on dirait que Lumen possède le même genre de ''talent'': son regard ferait presque reculer un ours affamé, et ses parasites, le laissant complétement épouillé.
Devant ce flot de questions qui remettent toutes en cause mon départ à des degrés divers, je ne peux pas m'empêcher de répliquer quelque peu vertement. Si cette jeune fille a de questions, j'ai autant des réponses à son service !


''So in the order...Yes, nothing, I expect, I love it, I don't know, no, and...wait a minute...A broken leg?''

Spoiler:
 

Une jambe cassée....Mais je n'ai pas de...Oh...
Cette menace déguisée refroidit considérablement mon ardeur à me lever, et la seule échappatoire qui me vient à l'esprit, pour échapper au regard qui me foudroie, est de reprendre un biscuit (Je sais, on a vu plus digne...). Il est vrai que vu l'état de ma veste, me balader complétement nu ne serait qu'une étape supplémentaire, assez facile à franchir hélas...On dirait que je n'ai pas le choix: si je veux quitter cette maison, il me faudra son aval ET des vêtements de rechange.
...Et il semble qu'il y est un petit problème: si j'en juge par la carrure menue et extrêmement féminine de ma geôlière (J'avoue que j'aurais pu tomber bien plus mal, à ce niveau), je doute qu'elle dispose de vêtements à ma taille, et adaptés à un voyage de longue durée.
Enfin, avec un peu de chance, elle aura quelques chutes de tissu, et je devrais être en mesure de me constituer une nouvelle tenue...Sinon, il faudra bien qu'elle me laisse sortir, pour en trouver dans cette ville.

Alors que je tente de déterminer laquelle des deux options est la plus réalisable, la voila qui revient à la charge, avec une demande encore plus frappante...L'entrainer ?!
Après sept ans de voyage, je me targue d'être extrêmement difficile à surprendre, ou à impressionner...Mais devant cette dernière demande, ma mâchoire s'ouvre en un vide abyssal, tandis que mes yeux volent littéralement jusqu'à ses bras, aussi délicats que les pattes d'une jeune biche...Elle ne peut pas être sérieuse...Si?


''Train you? I don't know if you could...Err...''
Spoiler:
 

Alors qu'une véritable armée de raisons, qui pourrait me permettre de refuser sèchement, se bousculent à mes lèvres, mon regard remonte lentement vers le visage de Lumen. Et cette vision seule, suffit à empêcher le moindre mot de sortir de ma bouche : Détermination, force, combativité...Et un espoir plus vaste que l'océan se dressent devant moi, m'accusant de lâcheté, et me balançant presque mon honneur en pleine figure, pour mieux me faire honte. Cette jeune fille m'a aidé, et moi, je me cherche des excuses pour ne pas accéder à sa demande Et là, la voila qui se tient devant moi, telle une ancienne amazone de quelque obscure société matriarcale, capable de tout, et prête à aller au bout de ses convictions...Je n'ai tout simplement pas le choix.
Émergeant de cet état second, je réussis finalement à reprendre un ton ferme.


''...Alright. Let's see what you can do...And if I can be a decent teacher''

Spoiler:
 

Tout en parlant, je me relève à nouveau, sans la quitter des yeux. Puis, m'approchant de mes affaires, j'agrippe mon bâton par la hampe, avant de pointer la porte du doigt. Si jamais le monde se remet à tourner autour de moi, je pourrais au moins rester debout, en m'en servant de support.

''We'll need more space to practice...Come on, and if you have a broom here, take it with you.''

Spoiler:
 

Tout en descendant l'escalier qui mène sur le palier de l'appartement (Ciach, ce simple trajet m’essouffle déjà...), j'énumère mentalement, les différentes techniques que je devrais pouvoir lui montrer: d'abord, tester sa résistance en enchainant des frappes avec elle...ensuite, lui faire travailler son jeu de jambes, et enfin, lui apprendre à parer correctement...Si je veux pouvoir réellement lui apprendre quelque chose, je n'ai pas le choix, il faut que je lui laisse mon propre bâton, afin d'éviter de prendre le risque de la blesser.
Si elle ne dispose pas d'un moyen de le remplacer, je n'aurais qu'à me battre à main nue...Tant qu'elle ne me fend pas le crâne, tout devrait bien se passer....J'espère.


''Ready? Keep your focus on me, and don't try to attack...Just wait and react when I move.''

Spoiler:
 

Alors que je m'apprête à tenter une attaque d'amplitude moyenne tout en ralentissant le mouvement pour qu'elle puisse le décomposer, une question me frappe soudainement : Ne suis-je pas en train de sous-estimer cette jeune fille?



"Because the whole world hasn't gone mad, just the vast majority of it"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t484-nelhos-pret-a-partir http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t484-nelhos-pret-a-partir
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lost and alone...or not.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lost and alone...or not.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Realm of Darkness | Kingdom Hearts RPG :: Mondes :: Contrées neutres :: Traverse Town :: 2e district-