Partagez | 
 

 Demyx

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Demyx   Ven 12 Sep 2014, 3:22 pm

Infos' de base
Âge: 22 ou 23 ans;
Division: Organisation XIII;
Rang désiré: Nobody;
Monde natal: Atlantica;
Monde actuel:The World that Never Was;
Hors-jeu
Et toi, on te surnomme comment?
Skweecky;
T'as joué à quels KH?
J'ai commencé par Kingdom Hearts 1 (oui j'aime la logique 8D), puis KH 2, Chain of memories sur gameboy, Birth by sleep, KH 3D, et enfin KH 1.5 que je n'ai pas encore terminé.
Parle-moi de ta capacité de rp
Tout dépend du temps que j'ai, mais en général je fais des posts d'une longueur et d'une qualité convenable (2-3 pages, promis je me suis guérie de la folie des 7-8 pages... <3).
Et les Final Fantasy, eux?
FF VII, FF VII : Crisis Core, FF IX, FF X, FF XIII et XIII-2, Theater Rythm : Final Fantasy.
Demyx;
Tu sais, j'ai tout un caractère;
« Dance, water, dance ! »


Si l'on devait résumer Demyx en quelques mots, on retiendrait ceux-là : Paresseux, sale gosse, buté et horripilant. Ca fait peu de qualités, n'est ce pas ? Tout simplement parce qu'avant de découvrir les bons côtés de Demyx, il vous a déjà fait tomber un seau d'eau sur la tête, a rempli votre tasse de café du matin de dentifrice et a mis du poil à gratter dans votre t-shirt. Le tout dans la même journée. Difficile de lui trouver quoi que ce soit de positif après ça ! Car Demyx est un grand enfant qui s'ennuie tout le temps. Il ne trouve l'amusement que dans l'énervement et le désarroi d'autrui, il fait preuve d'une imagination débordante lorsqu'il s'agit d'inventer une nouvelle farce douteuse, et se montre même particulièrement mesquin. Il n'aime pas travailler et le montre en traînant les pieds à chaque mission, se repose toujours sur ceux qui l'accompagnent pour ne pas avoir à se salir les mains, et semble prendre un malin plaisir à rater tout ce qu'on lui demande.
Et pourtant, je vous assure que c'est plus de la mauvaise volonté qu'autre chose ! En y mettant du sien, il arriverait sûrement à quelque chose, et est plus futé qu'on ne le pense. Sinon que ferait-il là ?
Comme la plupart des grands gamins, il est égoïste et jaloux. Ce qu'il veut il l'obtient, ou du moins il essaye -souvent en vain-, et se montre très possessif avec tous ceux qui peuvent lui être utiles. C'est d'ailleurs assez déstabilisant de voir qu'il joue très bien la comédie. Si on pourrait le penser parfois amical et plus avenant que la plupart de ses collègues, c'est surtout parce que c'est un opportuniste qui sait très bien mettre les gens dans sa poche en ayant l'air sympathique. Il n'y a qu'avec Roxas qu'il se montre vraiment sympathique, ce dernier étant le seul à ne pas l'envoyer bouler dès qu'il rechigne à se battre.
Ce n'est certainement pas le plus cruel de l'organisation, loin de là, mais ce n'est pas forcément le plus fréquentable. D'ailleurs plus personne ne veut faire équipe avec lui pendant les missions, étant donné qu'en plus de faire preuve de mauvaise volonté, il n'a aucune idée de ce que veut dire « discrétion », et charge toujours comme un troupeau de bœufs enragés... Avant de s'enfuir à toutes jambes.

Le meilleur ami de Demyx s'appelle Patrick. Et non, ce n'est ni un humain ni une créature pensante, c'est un simili. Un clone aqueux pour être plus précis. Et comme n'importe quelle flaque d'eau, Patrick est incapable de parler, ce qui convient parfaitement à Demyx qui adore s'écouter parler.

Mais enfin c'est insensé ! Me direz-vous. Demyx doit bien avoir quelques bons côtés ! Il en a, c'est vrai. Peu mais il en a. Malgré sa paresse et son désintérêt, il est loyal et n'a jamais trahit son ordre, il n'est pas mauvais combattant lorsqu'il est motivé, et est un très bon musicien. Il n'y a qu'à l'entendre chanter sous la douche, une vraie diva ! Ou plutôt un baryton dans son cas, mais passons. Certains de ses collègues s'accordent à dire que s'il était aussi bon stratège que musicien, il ferait sûrement avancer les choses. Quand on le traite de lâche, il rétorque simplement qu'il sait préserver sa vie et celle de ses équipiers en se cachant plutôt qu'en attaquant un ennemi trop puissant. C'est une question de point de vue mais avouez que ça se tient, même s'il est quand même un peu trouillard.
Enfin, pour peu qu'on prenne le temps de l'écouter, Demyx n'est pas de mauvaise compagnie. Il a toujours une bonne blague à raconter, et son enthousiasme désinvolte a quelque chose d'encourageant. Sur des biens des points, il est plus humains que la plupart des similis. Il n'a juste pas les mêmes limites. Après tout, il aspire comme n'importe qui à retrouver son cœur. Il n'y a rien de plus désagréable que cette sensation de manque, comme s'il avait toujours faim. Et en goinfre qu'il est, Demyx a horreur d'avoir faim.



C'est mon passé qui m'a forgé comme je suis;
« Come on ! Keep to the beat ! »


Ce qui est étrange, c'est de voir à quel point les gens peuvent changer lorsqu'ils perdent leur cœur, et à quel point de petits souhaits peuvent déplacer des montagnes.
C'est un peu le cas de Demyx qui, il faut l'avouer, a toujours fait un peu tâche depuis qu'il est membre de l'organisation XIII. Il n'y a qu'à regarder ceux qui l'entourent pour se dire qu'il est l'intrus : Xemnas ? Un exemple de calme glacial à la puissance dévastatrice. Zexion ? Sûrement le plus jeune mais aussi le plus zélé. Marluxia ? Je vous l'accorde, il aime comploter, mais avouons qu'il impose le respect. Ces trois exemples suffisent à se demander comment Demyx a pu en arriver là.
Son caractère frivole et sa paresse en font clairement le plus mauvais élément de l'ordre, et pourtant... S'il voulait bien faire un effort, il les réussirait ses missions ! Lorsqu'il s'agit de glaner des informations, il traîne les pieds mais c'est certainement moins catastrophique que lorsqu'on lui demande de se battre.

Mais avant de vous conter les aventures épiques de Demyx, il convient de parler un peu de son existence passée, lorsqu'il s'appelait encore Medy et vivait à Atlantica. Point de jambes, il avait alors la moitié du corps d'une méduse bleutée, son buste, ses bras et sa tête étant à peu de choses près ceux qu'on lui connaît aujourd'hui. A peu de choses près car si l'on croisait Demyx avec les branchies qu'il possédait à l'époque, on se poserait sûrement des questions quant à leur utilité réelle.
Cela en étonnera plus d'un, mais c'était à l'époque un jeune homme gentil, toujours prêt à aider son prochain et d'une naïveté impressionnante. Il aurait été près à croire à l'existence du grand Kraken sans la moindre hésitation, par exemple. Ainsi, les opportuniste voyaient toujours en lui la personne sympathique à qui l'on pouvait demander les pires choses : On pouvait être sûr qu'il se plierait en quatre pour le faire. Ce n'était pourtant pas faute d'avoir été prévenu, et c'est avec désolation que ses quelques amis le voyait nager aux quatre coins d'Atlantica pour satisfaire les caprices d'autrui. Mais c'était plus fort que lui, il aimait rendre service et par dessus tout, il aimait ce regard plein de gratitude qu'on lui lançait.

Malgré tout ça, il manquait quelque chose d'essentiel à Medy. Les profondeurs sous marines ne le satisfaisaient plus, et les merveilleuses histoires qu'on lui avait raconté sur les autres mondes ne cessaient de le faire rêver. On avait beau lui dire que ce n'était que des sornettes, pour le coup il avait raison d'y croire. Car dans ces mondes là, on pouvait marcher sur terre, courir, et surtout jouer de la musique. Medy n'avait jamais entendu une note de sa vie, mais ça ne l'empêchait pas de trouver cela fascinant. Mais allez faire sonner les cordes d'une guitare ou d'un violon sous l'eau ? Vous trouverez tout de suite cela bien moins mélodieux. Quant à chanter... Disons que les chants d'une baleine sont vite lassant.

Alors Medy se laissait partir dans ses rêves, il tentait des constructions de coquillages impressionnantes dans l'espoir d'en faire un instrument de musique sous marine révolutionnaire mais rien à faire : C'était toujours un échec. Toute cette eau l'étouffait, jusqu'au jour où, planté au milieu d'une fosse sous marine jonchée des restes de ses œuvres d'art ratées, il s'était mis à hurler à plein poumons que si quelqu'un pouvait lui offrir son billet de sortie et un talent musical quelconque, il était prêt à faire n'importe quoi. A tout donner. Grosse erreur de sa part. Car voyez-vous, c'est toujours dans les moments désespérés qu'une personne mal intentionnées vient vous susurrer de mauvaises choses à l'oreille. Profiter d'une personne naïve et crédule, c'est plus simple et moins fatiguant qu'avec quelqu'un de méfiant. C'est donc ce moment que choisis Ursula la sorcière pour se montrer. Medy n'en avait que trop entendu parler pour ne pas se méfier, mais elle se montra si gentille et prévenante qu'il tomba dans le piège la tête la première. « Je peux t'aider! » Lui dit-elle. « Tous ces gens qui se disent tes amis te mentent depuis le début. D'autres mondes existent, et ils n'attendent que toi. Je peux t'offrir ce que tu veux, et je n'attend rien d'autre en retour que ton accord. » Son accord pour quoi ? Medy haussa les épaules, se disant que rien ne pouvait être pire que sa situation actuelle. Il consentit alors à signer un contrat avec Ursula, en omettant de lire les petites lignes tout en bas, celles qui stipulaient qu'en échange d'une paire de jambes et d'un voyage loin d'Atlantica, il perdait son cœur. Pour l'heure, c'était le cadet de ses soucis et pourtant, il venait de faire la plus grosse erreur de sa vie.

Par pur caprice et envie d'ailleurs, il venait de vendre son humanité à une sorcière. Laquelle ne tarda pas à lui faire amèrement regretter son geste. Imaginez un instant que l'on essaye de vous arracher les entrailles avec une petite cuillère chauffée à blanc, et multipliez cette douleur par dix. Vous serez pourtant encore loin d'imaginer à quel point perdre son cœur peut-être douloureux. Et cette douleur, Demyx ne l'a toujours pas oubliée. Elle le fait frissonner de dégoût chaque fois qu'il y repense.
Après cette épouvantable expérience, il perdit connaissance et ne se réveilla que plusieurs heures plus tard, échoué sur une place. Les vagues qui venaient se jeter sur le sable finirent par le réveiller, et il peina alors à comprendre où il était. Le sable lui brûlait les yeux et la gorge, cet oxygène qui emplissait ses poumons n'avait rien à voir avec celui d'Atlantica, et il était complètement perdu. Et il avait l'air fin, avec des algues pour unique vêtement. Mais il avait des jambes et découvrait une nouvelle conception de la gravité, maintenant qu'il ne vivait plus sous l'eau. Il n'y avait rien autour de lui à part des algues et un vieux chandail usé et trempé, qui allait pourtant lui être bien utile.

Pourtant il n'arrivait pas être satisfait. Tout simplement parce qu'il ignorait pourquoi et comment il s'était retrouvé ici, tout comme il se demandait qui il était et quel était son passé. La seule chose qui lui revenait en tête, c'était son prénom et l'impression de se noyer. Pour le reste... Le néant total. Difficile d'être heureux d'un changement lorsque l'on ignore tout de son point de départ. Perdu sur cette plage grise et glacée, le corps grelottant sous la brise, il fini par se lever et erra ainsi, s'enveloppant comme il pouvait dans le chandail qu'il avait trouvé près de lui. Il regagna la ville qui bordait la plage, où il fut presque étonné de voir les gens se précipiter pour l'aider. Qu'est ce que c'était que ce monde où les gens s'entraidaient ? Malgré l'étonnement, il ne se fit par prier pour entrer dans la première maison qu'on lui présentait afin de se réchauffer.
Maintenant qu'il n'avait plus de cœur, la bonté lui était étrangère et semblait sonner faux pour lui. On lui demanda d'où il venait, il se contenta de secouer la tête. Il n'en avait aucune idée et n'était pas vraiment disposé à parler. Il resta plusieurs jours muré dans le même mutisme à observer les gens autour de lui. Il ne comprenait rien à cette gentillesse qui les liait, il la voyait mais n'arrivait pas à la toucher et, pire que tout, cela lui était bien égal.

Lorsqu'il fut rétablit, il s'installa dans une petite maisonnette à l'entrée de la ville, gagnant sa vie en fabricant des instruments de musique et en surveillant les rues désertes à la nuit tombée. Le jeune homme n'ayant aucun souvenirs de sa vie passée, il ignorait d'où lui venait ce talent pour faire de n'importe quel objet un instrument mélodieux. Pourtant, il était bien stipulé dans son contrat avec Ursula qu'en échange de son cœur elle offrait un grand talent pour la musique. Mais à vrai dire, quelle importance ça avait ? Pourquoi se demander d'où ça venait tant que ça marchait ? D'ailleurs, il semblait avoir troqué sa gentillesse passée pour une espièglerie exacerbée. Il ne manquait pas de faire des farces à ceux qu'il croisait la nuit quand il s'ennuyait. Après tout, parcourir les rues d'une ville déserte avait quelque chose de profondément blasant.

Jusqu'au jour où tout bascula dans sa petite vie tranquille de simili qui ignore tout de sa véritable nature. Il devait être deux ou trois heures du matin, et Demyx était affalé sur un banc, un paquet de bonbons dans les mains. Il soupirait, comme d'habitude, n'ayant pas la moindre envie de travailler. Il aurait de loin préféré dormir, à cette heure. Lorsque son chef vont lui demander, ou plutôt lui aboyer, de se remettre au travail, il le fit en traînant les pieds. Au détour d'une rue, une forme sombre attira son attention et il s'en approcha avec précaution. Et si c'était un voleur ? Il ne savait pas se battre, tout ce qu'il avait pour lui c'était deux jambes lui permettant de s'enfuir en cas de besoin. Pas très héroïque, à vrai dire.

« Hè ! Qu'est ce que vous faites là à cette heure, mon vieux ? Faut rentrer ! »

Mais la chose tourna bientôt ces deux grands yeux blancs et vides vers lui, et Demyx fit un bond en arrière.

« La vache ! C'est quoi ça ? »

C'était une créature qu'il n'avait encore jamais vu, une sorte de petit lutin noir aux grands yeux et aux gestes saccadés comme ceux d'une marionnette. Et il n'avait pas l'air très amical. Demyx fit volte face, s'apprêtant à faire demi tour pour sonner l'alerte, mais il se retrouva alors encerclé par une dizaine de créatures noires qui le regardaient avec insistance. Plus moyen de fuir. Dans un mouvement parfaitement synchronisé, les créatures se jetèrent sur lui, et il n'eut d'autre choix que de se recroqueviller sur lui même, les bras au dessus de la tête pour tenter de se protéger.
Il poussa un hurlement, s'attendant à finir dévorer par ces petites bestioles, mais il ne se passa rien. Au bout d'un temps qui lui parut incroyablement long, Demyx consentit à ouvrir les yeux et se redressa en tremblant. Il n'y avait aucune trace de la horde noire, mais la rue était inondée et il avait les pieds dans l'eau. C'était à n'y rien comprendre... Faisant un tour sur lui même, il sursauta à nouveau en se retrouvant face à face avec... Lui même. Ou du moins c'était une parfaite réplique de sa personne sous forme aqueuse.

« C'est quoi encore ce délire... ? T'es qui, toi ? »

La chose se contenta de l'observer mais ne répondit rien. Lorsque Demyx chercha à le faire réagir en lui enfonçant un doigt dans l'oeil, avec délicatesse et finesse, la forme éclata, l'éclaboussant au passage.

« C'est malin ! J'suis trempé maintenant ! » Grommela-t-il, mouillé de la tête aux pieds.

Il avait eut sa dose d'émotions pour la soirée, et préféra rentrer que de tomber à nouveau sur son clone ou l'une de ces créatures noires. Ses chaussures faisaient « ploc ploc » sur le sol et il avait la désagréable impression que ses cheveux ressemblaient à une vieille serpillière humide.
Une fois chez lui, il attrapa une serviette pour sécher sa tignasse et s'apprêtait à changer de vêtements lorsque, se tournant vers la salle de bain, il constata qu'il n'était pas seul. Faisant un bond en arrière, il jeta la seule chose qu'il avait à sa portée sur l'intrus, à savoir sa serviette de bain trempée.

« Mais c'est fini de me faire peur, oui ? Vous vous êtes donné le mot ? Une minute... Vous êtes qui ? Qu'est ce que vous faites chez moi ? »

Mais personne ne lui répondit. Etant donné sa carrure, ce devait être un homme, et il aurait sûrement pu mettre Demyx à terre d'une simple claque. Il portait un long manteau noir et une capuche sur la tête, rendant impossible son identification. Lorsqu'il s'approcha du jeune homme, celui-ci eut la même réaction défensive que dans la rue, un peu plus tôt. Surgit de nulle part, une impressionnante quantité d'eau se dressant face à lui pour former un bouclier... Que l'intrus traversa sans la moindre gêne. Sans savoir comment il faisait, Demyx tenta maladroitement de projeter cette eau sur l'homme en noir, mais celui-ci écarta chacune de ses attaques avec une aisance qui fini par vexer le jeune homme.

« Mais qu'est ce que vous me voulez, à la fin ? » Hurla-t-il tandis que l'autre l'attrapait par le col et faisait apparaître un portail devant lui. « Lâchez-moi ! »

L'homme ne répondit rien et jeta Demyx à travers le portail. Ce dernier, reprenant ses esprits, constata qu'il n'était absolument plus chez lui mais... Ailleurs. Un ailleurs étrange, aux murs gris et au sol d'un blanc aveuglant. La décoration laissait à désirer, c'est ce que retint Demyx ce jour là.
L'homme qui l'avait emmené daigna enfin lui expliquer ce qu'il faisait là, à commencer par lui qui et ce qu'il était réellement. Si les choses parurent absurde au jeune homme au premier abord, il devait reconnaître que cela expliquait bien des choses. Il était un simili, avait une certaine influence sur l'eau et surtout, il n'avait pas de cœur. Cette dernière révélation lui expliquait enfin pourquoi il ressentait continuellement un grand vide en lui. En revanche, on ne lui expliqua rien de son passé, comment sa forte personnalité lui avait permis d'être un simili si humain et non pas une chose étrange comme il n'allait pas tarder à en croiser des centaines.
On ne lui laissa pas vraiment le choix quant à la suite des événements. Il rejoint l'Organisation XIII malgré lui, car dès qu'on lui parla de travailler, il songea à s'enfuir à toutes jambes. Mas pour aller où ? Il ne savait même pas où il était.
On lui donna juste un nom, un numéro, et le même uniforme sinistre que les autres. Bientôt, il apprit à maîtriser ses étranges pouvoirs d'eau grâce à la musique, et ce devait être la seule chose amusante qu'il avait à retenir. Il ne tarda pas à se faire la réputation du cancre de la bande, ainsi que de celui que tout le monde veut éviter pour ne pas se retrouver avec un pot de peinture sur la tête ou pire encore. Depuis, Demyx enchaîne les échecs et les missions à moitié remplies, tout simplement parce qu'il est trop paresseux pour faire mieux. Ce qui ne l'empêche pas de relativement bien s'entendre avec quelques membres... Tandis qu'il aimerais bien tordre le cou à d'autres.



« You ever get the urge to just do something stupid... and awesome? »


Dernière édition par Demyx le Sam 13 Sep 2014, 8:15 am, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Terra♠ Messages : 101
♠ Présence : Rare
♦ Monde actuel : Lanes between
♦ Objectif actuel : Récuperer son corps & son coeur. S'assurer qu'Aqua et Ven' vont bien
♦ Humeur : Confuse
♦ Munny : 350

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
20/100  (20/100)
♣ Inventaire:
avatar
Keyblade wielder
MessageSujet: Re: Demyx   Ven 12 Sep 2014, 6:01 pm

Déjà dis sur la Cb mais bon :

Bienvenue Demyx :D Hâte de lire ta petite histoire, parcequ'on sait pas grand chose de ce perso' me semble !



« this is what's left of me »
TERRA ▬ My heart felt the darkness and went berserk. My soul remains as my punishment in this proud armor. My feet are stuck in the sand as my eyes are closed from my lost heart and body. Ten years have passed. I can feel the taste of blood and despair in what I used to call, myself
(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t420-terra-this-is-what-s-left-of-me
Xion♠ Messages : 219
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Halloween Town
♦ Objectif actuel : Savoir qui est Sora.
♦ Humeur : Perdue
♦ Munny : 340

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
0/100  (0/100)
♣ Inventaire:
avatar
Keyblade wielder
MessageSujet: Re: Demyx   Ven 12 Sep 2014, 6:42 pm

Demyyyyyyyyyyyyyyyyyyyx ! :lah:

Bienvenuuuuee, ma p'tite crotte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t419-xion
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: Demyx   Sam 13 Sep 2014, 8:15 am

Merciiiii tous les deux ! =D
En effet on ne sait pas grand chose de l'histoire de Demyx du coup... J'ai un peu tout inventé en essayant de rester logique, j'espère que ça ira ! L'histoire fini un peu en queue de poisson, mais j'ai préféré faire simple et court, sinon j'aurais écrit un roman... Herm...

Voilà voilà en tout cas cette fois ma présentation est terminée ! (pardon s'il reste des fautes, je corrige ça tout à l'heure)

:WOW:
Revenir en haut Aller en bas
Aqua♠ Messages : 970
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : En fuite.
♦ Objectif actuel : Retrouver Terra.
♦ Humeur : Déterminée.
♦ Munny : 403

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
76/100  (76/100)
♣ Inventaire:
avatar
Keyblade master
MessageSujet: Re: Demyx   Sam 13 Sep 2014, 2:22 pm

J'adore ta version des faits concernant Demyx et son Somebody! Ça fait plaisir de voir que ce personnage n'était pas rien avant de devenir personne.

Oui, ce que je dis est sensé.

Bref!

Je te valide donc et te souhaite de t'amuser parmi nous! Au plaisir de te croiser en rp! :wou:

Tu peux d'ailleurs aller en proposer dans la Boîte à Rps ou te créer ton agenda de rp et ta fiche de relations!

tu peux même aller te recenser sur le sujet des postes vacants! :wou:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t53-aqua http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t260-nothing-will-drive-us-apart-aqua
The Voice♠ Messages : 460
♦ Munny : 890
avatar
Great Almighty PNJ
MessageSujet: Re: Demyx   Mer 03 Déc 2014, 7:33 pm

ATTENTION !

Après plus de TRENTE JOURS sans messages de DEMYX (depuis le 15 octobre), son personnage est considéré comme inactif. Le PV est donc libre à quiconque voulant le prendre et ce jusqu'à ce que l'on aille des nouvelles de notre DEMYX actuel. Si quelqu'un s'inscrit, se présente et est validé avant le retour de notre DEMYX, il obtiendra définitivement l'avatar.

Si, après deux semaines à partir d'aujourd'hui (3 décembre), nous ne recevons aucune nouvelle indiquant que notre DEMYX désire conserver son rôle, celui-ci sera supprimé définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Demyx   

Revenir en haut Aller en bas
 

Demyx

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Realm of Darkness | Kingdom Hearts RPG :: Gestion du personnage :: Fiches de Présentation :: Fiches en danger-