Partagez | 
 

 Quelque chose de Familier [PV Ventus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Riku♠ Messages : 379
♠ Présence : Régulière
♦ Monde actuel : Twiligh Town
♦ Objectif actuel : Savoir comment va Sora ; Trouver l'objectif actuel de l'organisation XIII
♦ Humeur : Inquiet
♦ Munny : 572

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
70/100  (70/100)
♣ Inventaire:
avatar
Keyblade wielder
MessageSujet: Quelque chose de Familier [PV Ventus]   Lun 08 Sep 2014, 9:00 pm


[Dans la Timeline du Forum : 44e jour]


Petite musique d'ambiance:
 


A lors que les marchands commençaient à fermer boutique, un portail de ténèbres émergea dans une ombre. Une silhouette sous un manteau noir avec la capuche mise en émergea.

Riku souleva un peu son bandeau pour observer les horizons. Le voilà à nouveau dans cette ville étrange. Twilight Town. Ainsi DiZ avait dit que cet endroit se nommait, c’était chez lui.
Là était son repaire, c’était ici qu’il pourrait également trouver Naminé. Mais où était cet endroit exactement ? La dernière fois qu’il avait vu cette ville, il avait rencontré DiZ ici-même, sur cette place avec des lignes et un tramway. Cependant…il n’y avait pas âme qui vive à ce moment-là.

Prudent, Riku laissa retomber sur son œil le pan de bandeau soulevé et avança sur la place. Nombre de gens se trouvaient sur la place, pourtant celle-ci s’évacuait comme la fin de journée semblait sonner. Les pas du garçon résonnaient un peu sur le pavé tandis qu’il se demanda par où débuter ses recherches. Jusqu’ici, ses recherches de Sora avaient été vaines. Kairi avait peut-être été kidnappée par l’organisation XIII. Mais…si tout le monde l’avait oublié, Kairi semblait avoir des réminiscences mêmes infimes de Sora.
Il devait parler de ça à Naminé, voir si elle pouvait peut-être y faire quelque chose. Peut-être serait-ce un indice pour aider à ce que tous se souviennent de Sora. Cette jeune fille semblait avoir bien des pouvoirs. Et puis…elle sentait la même odeur que Kairi. Etait-elle le simili de Kairi ? Le Roi lui avait parlé des similis, aussi appelés Nobody à juste titre. Lorsqu’un être humain perd son cœur, il devient alors un Heartless, et perd son corps. Mais qu’advient-il du corps ? Le Nobody est ce corps, avec quelques différences. Mais si les Nobody sont des résidus des personnes qu’ils avaient été et disposaient en général de leurs souvenirs, ils étaient dénués de cœur.
Pourtant Naminé n’était pas sans émotions. Elle était un Nobody spécial, et étant celle d’une princesse au cœur pur, détenait de nombreux et mystérieux pouvoirs. DiZ l’appelait « sorcière ». Une sorcière capable d’influer sur les souvenirs de Sora et de ses proches. Toutes les personnes liées à Sora…
Riku interrompit ses réflexions et ôta sa capuche. Il avait sentit une puissante lumière, et pourtant floue. Il sentait également quelque chose de familier. Une essence proche de Sora.
Pourtant soudain elle disparut. Avait-il rêvé ? Désirait-il tant retrouver son ami qu’il en avait des visions ?

Des enfants semblaient jouer non-loin de lui. Ils parlaient d’aller manger des glaces à l’eau-de-mer. Drôle de saveur. Après tout ce qu’il avait vécu, pourrait-il lui aussi retrouver une telle sérénité ?
Sora…Kairi…
Une image s’imposa à son esprit. Celle de Kairi, Sora et lui, jouant sur l’île secondaire, observant les couchers de soleils ensembles. Dans un sourire, il repensa à sa rivalité avec Sora tandis qu’ils se lançaient des défis mutuels.
Pourraient-ils se retrouver comme auparavant ? Pourrait-il leur faire face à nouveau ?
Pour cela, il fallait d’abord qu’il les retrouve…retrouver Sora…retrouver Kairi…et les sauver.
Mais…il devrait également se sauver lui-même.

L’odeur qu’il avait perçue plus tôt revint et il sentit une présence. Tournant la tête vers sa provenance, il sentit que quelqu’un l’observait.




J'écris à la troisième personne, dialogue avec cette couleur #77918A et répond dans un délai de quelques heures à deux semaines selon mes disponibilités IRL et mon inspiration ^^


Qui je suis - Avec qui je suis lié - Où en sont mes aventures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t422-riku-la-route-de-l-aube-spoilers#6861 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t423-where-i-am-now#6879 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t424-my-hearts-is-connected-to-them#6880
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque chose de Familier [PV Ventus]   Lun 15 Sep 2014, 8:57 pm

« Crap. Gotta finish homework ! »
Flûte. J'dois finir mes devoirs !

Soudaine réalisation qui ne manqua pas de faire se dessiner sur les lèvres des jeunes gens des sourires mi-figue mi-raisin. La journée touchait à sa fin, et si les adolescents s'étaient aussitôt retrouvés aussitôt sortis de l'école pour en profiter pour déguster l'une de ces fameuses glace à l'eau de mer et jouer sous les rayons chatoyant d'un soleil éternellement crépusculaire, certaines obligations demeuraient. Surtout lorsque les devoirs en question devaient être rendus le lendemain. Jouant distraitement avec le bâtonnet 'perdant' qui était le sien, Ventus posa son regard céruléen sur chacun des adolescents qui l'accompagnaient, tour à tour. L'obligation ne le concernait guère, mais une partie de lui-même regrettait de devoir laisser ainsi s'éloigner ceux qui avaient eu la gentillesse de l'accepter sans poser trop de questions, de lui faire visiter quelques recoins sympathiques de la ville à l'instant où il avait avoué être nouveau dans le coin. L'amitié naissante de ces trois adolescents ne valait certes pas encore celle qui existait depuis des années entre lui, Terra et Aqua, mais elle avait quelque chose de réconfortant, alors qu'il avait fui le seul endroit qu'il aurait pu qualifier de refuge – la tour du vieux Yen Sid, dont il n'avait toujours pas le courage de supporter les remontrances.

« Same here. »
Pareil.

Quelque peu penaud, le plus rondelet des adolescents venait de lâcher l'aveu, détournant un regard presque gêné, alors que la seule fille du groupe rivait un regard inquisiteur sur les deux coupables de fainéantise. Si elle-même n'était pas particulièrement un modèle de droiture, elle semblait au moins posséder parfois un peu plus de bon sens que ses deux amis masculins. Lâchant un soupir, elle retint toutefois un quelconque commentaire désagréable et moqueur, pour ne laisser échapper que quelques mots empreints de résignation.

« Well... I guess we should go. »
Et bien... Je crois qu'on devrait y aller.

La jeune fille coula un regard désolé au Porteur de la Keyblade, qui lui répondit par un sourire rassurant. Lui qui s'était déjà immiscé dans leurs vies n'allait pas non plus leur nuire uniquement pour son plaisir. Au contraire. Il les appréciait bien trop pour cela. Et il se permit même de ce fait de glisser une remarque taquine à la jeune fille aux cheveux bruns :

« I bet you haven't finished yours, Olette. »
Je suis sûr que t'as pas fini les tiens, Olette.

Son sourire, de même que ses prunelles, s'étaient teintés de malice, sans la moindre méchanceté néanmoins. Un rire gêné s'échappa des lèvres de la demoiselle, qui passa machinalement ses doigts fins dans ses mèches brunes.

« Well... you have a point, Ven. »
Et bien... t'as pas tort, Ven.

Les rires de ses deux amis lui firent écho, de même que celui du Porteur de la Keyblade quelques instants plus tard. Puis vint l'heure de la séparation quotidienne, l'instant où chacun songe au moment funeste où il devra plancher sur ses devoirs pour le lendemain. Même s'il était presque certain que les adolescents se retrouveraient à un moment à un autre pour recopier les lignes et les résultats du plus prévoyant d'entre eux. Mais cet instant était un instant que Ven ne pouvait partager, un instant privilégié appartenant aux adolescents de ce monde, et uniquement de ce monde. Lui qui était apparu de nulle part, qui n'avait aucune attache dans cette ville ne pouvait embrasser le quotidien de ce monde de manière parfaite en si peu de temps. Et puis, si dans le fond il ne dépréciait pas la compagnie de Hayner, Pence et Olette, il n'avait guère perdu de vue ses objectifs. En permanence son Wayfinder lui rappelait l'existence de ceux à qui son cœur tenaient, à chaque instant ce porte-bonheur lui procurait un peu plus de détermination à retrouver la joie des jours passés.

Son regard céruléen balaya les alentours. Il ne pouvait pas rester indéfiniment dans cette ville. Non seulement avait-il été prévenu des lubies d'un certain Seifer envers les étrangers, mais il demeurait un adolescent en fugue sans le sou et sans abri d'une faiblesse frustrante. Les deux derniers jours lui avaient permis de regagner encore quelques forces, mais il était encore bien loin de pouvoir s'aventurer dans les Lanes Between – il avait même cru rendre son dernier souffle au moment où Hayner avait lancé un énième pari débile sur une course.

Le fil de ses pensées s'interrompit, ses prunelles se rivant sur un jeune homme, d'un âge similaire au sien, s'avançant sur la place où il était resté depuis que ses trois nouvelles connaissances s'étaient séparées. Vêtu d'un manteau noir, l'inconnu arborait un bien étrange bandeau noir, dissimulant ses yeux mais ne gênant en rien ses mouvements. Une chevelure d'argent cascadait dans son dos, auparavant dissimulée par une capuche qu'il avait rabattue, presque songeur. Autant dire que c'était là le type le plus intriguant à des mètres à la ronde.

Mû par son instinct d'individu parfaitement sociable, le blondinet s'approcha de l'inconnu, le saluant d'un geste nonchalant de la main, nonobstant la cécité évidente de l'adolescent et le salua amicalement :


« Hey ! Are you lost ? »
Hey ! T'es perdu ?
Revenir en haut Aller en bas
Riku♠ Messages : 379
♠ Présence : Régulière
♦ Monde actuel : Twiligh Town
♦ Objectif actuel : Savoir comment va Sora ; Trouver l'objectif actuel de l'organisation XIII
♦ Humeur : Inquiet
♦ Munny : 572

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
70/100  (70/100)
♣ Inventaire:
avatar
Keyblade wielder
MessageSujet: Re: Quelque chose de Familier [PV Ventus]   Lun 22 Sep 2014, 11:13 am


[Dans la Timeline du Forum : 44e jour]


Petite musique d'ambiance:
 


A lors même qu'il tournait la tête, une voix retentit derrière lui, le faisant se retourner entièrement.

« Hey ! Are you lost ? » « Hé! Vous êtes perdu? »

Riku reconnu la voix comme appartenant à l'un des enfants aperçus plus tôt. Il s'agissait peut-être d'un des résidents. Dans tous les cas, il ne semblait pas agressif. Peut-être aurait-il aperçu Naminé ou DiZ. Mais connaissant leur nature prudente, cela était peu probable.
L'adolescent croisa brièvement les bras avant de répondre dans un demi-sourire.

"Well, maybe I am. Though I've been here before I don't know this town pretty well. I'm supposed to meet someone in this town, but I guess he won't be easy to find." Le garçon sourit franchement cette fois avant de reprendre. "I'm Riku. What's your name?" "Hmp, peut-être bien. Bien que je sois déjà venu je ne connais pas encore très bien cette ville. Je dois rencontrer quelqu'un, mais je suppose qu'il ne sera pas facile à trouver." Le garçon sourit franchement cette fois avant de reprendre. "Je suis Riku. Quel est ton nom?"

Riku avait renoncé à interroger le jeune garçon sur DiZ et Naminé. Bien qu'il ne semblait pas être bien méchant, s'ils étaient vraiment présents dans cette ville, mieux valait préserver leur anonymat et éviter que d'autres personnes partent à leur recherche.
Qui plus est...qui pouvait dire si un membre de l'organisation n'observait pas dans l'ombre ?
Suivant cette pensée, Riku se concentra sur son sens de l'odorat en tournant brièvement la tête, tantôt à gauche, tantôt à droite, afin d'humer l'air. Il ne semblait pas y avoir de personnes négatives dans les horizons pour le moment, il ne ressentait aucune ténèbres. Cependant il sentit à nouveau cette lumière puissante mais fragile, elle provenait bien du garçon en face de lui. Il serait risqué de retirer son bandeau, aussi se concentra-t-il sur son essence même. Tout comme il pouvait reconnaitre l'odeur de Kairi entre mille, il garderai l'odeur de ce garçon en mémoire.

"Wasn't it your friends I saw before ? Ain't you supposed to go home?" "Ce ne sont pas tes amis que j'ai vus plus tôt? Ne devrais-tu pas rentrer chez toi?

Rentrer chez lui...Voilà un luxe qu'il ne pouvait lui-même se permettre. Une pensée en entrainant une autre, il repensa à ses propres amis. Sora...Kairi... Bientôt. Bientôt il les retrouverait. Il savait à présent que des souvenirs de Sora demeuraient en Kairi. Il y avait donc de l'espoir pour réparer la mémoire de Sora, de sorte à ce que tous se souviennent de lui. Si Naminé avait pu semer le trouble dans la chaine de ses souvenirs, elle pourrait y remettre de l'ordre. Proprement cette fois. Mais pour cela...il devrait également retrouver son simili.
Riku n'y avait pas cru aux premiers abords, mais il était vrai que Sora avait perdu brièvement son coeur lorsqu'il avait sauvé Kairi au Hollow Bastion. Donc d'après les dires du Roi, Sora avait donc un simili. L'organisation XIII était elle-même composée de similis. Il trouverait sûrement des indices en les observant. L'organisation XIII...celle responsable des évènements à Castle Oblivion et de l'enlèvement de Kairi sans doute. Il se devait de découvrir quel était leur but et aussi de savoir où se trouvait leur quartier général.
Il avait demandé à Mickey de veiller sur Sora tandis qu'il partait chercher des réponses...mais peut-être que le Roi trouverait des informations qu'il ne saurait lui-même trouver. D'ailleurs, DiZ aussi pouvait avoir des réponses sur tout ceci. Cet homme cachait quelque chose, c'était évident. Il restait à savoir de quoi il retournait.
Riku avait beau vouloir se hâter pour retrouver Diz et Naminé, il se sentait curieux concernant se garçon, et inquiet. Sa lumière était forte...mais pourquoi était-elle fragile? Faisait-il vraiment partie des habitants de cette ville?



J'écris à la troisième personne, dialogue avec cette couleur #77918A et répond dans un délai de quelques heures à deux semaines selon mes disponibilités IRL et mon inspiration ^^


Qui je suis - Avec qui je suis lié - Où en sont mes aventures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t422-riku-la-route-de-l-aube-spoilers#6861 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t423-where-i-am-now#6879 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t424-my-hearts-is-connected-to-them#6880
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque chose de Familier [PV Ventus]   Sam 11 Oct 2014, 8:54 pm

Le blondinet pencha la tête sur le côté, interrogateur. Finalement, était-il perdu ou non, ce type ? Le regard céruléen du jeune Porteur de la Keyblade détailla davantage son interlocuteur, tentant en vain de voir à travers ce bandeau noir singulier dissimulant les prunelles de l'inconnu. Un bien étrange accoutrement pour un individu, qui, au final, ne devait pas être beaucoup plus âgé que Ventus. Etait-il aveugle ? Ou dissimulait-il son regard pour une toute autre raison ? Cela n'avait pas fini d'intriguer le blondinet, toujours aussi curieux même après tant d'années de sommeil. Qui sait, peut-être que ce jeune homme aux cheveux argentés s'avérerait être un individu aussi agréable à côtoyer que Hayner, Pence et Olette... que Zack, Hercule ou Lea, également. Et si le blondinet eut un petit pincement au cœur en songeant à ses amis du passé, dont il ignorait la présente situation – leur rendre visite ferait partie de ses objectifs une fois qu'il serait capable de s'aventurer dans les Lanes Between – il chassa bien vite la mélancolie de son cœur, offrant un sourire chaleureux à son interlocuteur répondant au nom de Riku.

Riku. Si le nom ne lui disait rien, il ne pouvait s'empêcher de ressentir une étrange familiarité, l'instant d'un battement de cœur. Même si cet instant avait été fugace, il lui avait semblé ressentir Terra au travers de cet inconnu. Et si la pensée était un poil déstabilisante mais offrant également un certain espoir, le blondinet se morigéna intérieurement pour cette dernière. Peut-être était-ce simplement son désir ardent de retrouver ses anciens amis qui lui jouait des tours. Il n'allait pas gâcher le plaisir d'une nouvelle rencontre pour céder à l'amertume née des souffrances passées et de son impuissance présente.


« The name's Ventus. Nice to meet you, Riku. You can call me Ven. »
Je m'appelle Ventus. Ravi de faire ta connaissance. Tu peux m'appeler Ven.

Le regard céruléen du blondinet s'égara un instant dans la direction qu'avaient emprunté Hayner, Pence et Olette quelques minutes plus tôt, se séparant en cette fin de journée afin de rentrer chez eux et de finir leurs devoirs qu'ils avaient tant tardé à faire. Les enviait-il ? Il n'aurait su le dire. La vie paisible que menaient ces trois-là avait quelque chose de tentant, mais tout comme il n'avait su se résoudre à passer sa vie sous la protection de Maître Eraqus, Ventus ne pouvait s'imaginer vivre tout sa vie de la sorte. Savoir qu'il y avait au-delà de ce ciel crépusculaire d'autres mondes à découvrir suffisait à le transporter, à entretenir sa curiosité infinie. D'autant plus que derrière ce ciel se trouvaient également quelque part les amis qu'il s'était fait au cours de ses pérégrinations, et ses amis Terra et Aqua qu'il désirait retrouver plus que tout. Alors même si Hayner, Pence ou Olette lui avaient proposé de rester à Twilight Town à vie, certainement qu'il aurait refusé.

« Well... I don't have homeworks to do. »
Et bien... j'n'ai pas de devoirs à faire.

Son sourire s'était quelque peu fait moqueur. C'était bien là une autre raison pour laquelle il ne pourrait accepter de mener la vie d'un adolescent normal de Twilight Town. En outre... Son 'chez lui' ne se trouvait pas ici. Pas plus qu'il ne se trouvait à la Mysterious Tower ou au Castle Oblivion. Son 'chez lui' se trouvait auprès de ses amis, au-delà du crépuscule.

« And to be honest... my home is quite far away. »
Et pour être honnête... Ma maison est assez loin d'ici.

Si l'amertume aurait pu ressortir dans ses propos, il n'en fut rien, car l'une des plus grandes qualités du blondinet demeurait dans son optimisme inébranlable. Son 'chez lui' était peut-être loin, mais qu'à cela ne tienne, il ne manquerait pas d'y retourner un jour. Quand bien même il ne pouvait pas quitter Twilight Town pour le moment. Aussi ne manqua-t-il pas de se concentrer sur les problèmes des autres plus que sur les siens, l'altruisme faisant également partie de ces traits qui le définissaient si bien.

« The people you're looking for... Can I help you find them ? Can't say I know this town very well, but two persons are better than one, right ? »
Les gens que tu cherches... Je peux t'aider à les chercher ? J'peux pas dire que je connaisse la ville très bien, mais deux paires d'yeux sont mieux qu'une, non ?

Machinalement, le blondinet avait placé ses deux mains derrière sa tête, un sourire sincère toujours dessiné sur ses lèvres. Dès qu'il s'agissait d'aider quelqu'un dans le besoin, il ne pouvait s'empêcher de ressentir une certaine satisfaction. Surtout si la personne en question était susceptible de devenir un ami.
Revenir en haut Aller en bas
Riku♠ Messages : 379
♠ Présence : Régulière
♦ Monde actuel : Twiligh Town
♦ Objectif actuel : Savoir comment va Sora ; Trouver l'objectif actuel de l'organisation XIII
♦ Humeur : Inquiet
♦ Munny : 572

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
70/100  (70/100)
♣ Inventaire:
avatar
Keyblade wielder
MessageSujet: Re: Quelque chose de Familier [PV Ventus]   Lun 27 Oct 2014, 5:35 pm


[Dans la Timeline du Forum : 44e jour]


Petite musique d'ambiance:
 



« Well... I don't have homeworks to do. » «Et bien... j'n'ai pas de devoirs à faire.»

Des devoirs hein… Riku non plus n’en avait plus à faire depuis le début de son aventure, il y’a déjà longtemps de ça. C’était un des avantages lorsqu’il y pensait à l’époque, bien qu’il fût plus attentif que Sora pendant les cours. Son ami était vraiment un bon à rien.

« And to be honest... my home is quite far away. » «Et pour être honnête... Ma maison est assez loin d'ici.»

Ainsi, Ventus n’était pas de ce monde lui non plus. Il aurait du s’en douter. Mais dans ce cas, d’où venait-il ? Ventus…Ven’… Il avait déjà entendu ce nom. Il sonnait familier, lui rappelait sa rencontre avec maître Aqua quelques jours plus tôt, dans un sens. Avaient-ils un lien ?
Riku envisageait d’enlever son bandeau pour regarder le jeune garçon à la voix enjouée. Cette joie lui rappelait son meilleur ami, Sora. Cette entrave à son regard était nécessaire pour les membres de l’organisation XIII, lorsqu’il devait les infiltrer, les observer, et lui servait également à se protéger lorsqu’il empruntait un portail, au même titre que ce manteau.
La lumière provenant du jeune garçon l’encouragea à découvrir ses yeux, tandis que son interlocuteur continuait sur sa lancée.

« The people you're looking for... Can I help you find them? Can't say I know this town very well, but two persons are better than one, right? » «Et Les gens que tu cherches... Je peux t'aider à les chercher ? J'peux pas dire que je connaisse la ville très bien, mais deux paires d'yeux sont mieux qu'une, non ?.»

Le garçon eut un rire bref à cette réplique. À présent il y aurait vraiment deux paires d’yeux pour observer. Sa bonne humeur était contagieuse, tout comme celle de Sora.
S’étant détourné le temps d’ôter son bandeau, le garçon aux cheveux argentés esquissa un mouvement de surprise en se retournant. Cette façon de croiser les bras derrière sa tête en souriant…c’était Sora tout craché.
Riku se figea l’espace d’un instant, tandis que l’image de Sora se superposait à celle de Ven’ dans son esprit, lui rappelant son passé, ses erreurs, ses actions, ses objectifs…son objectif. Il devait se faire pardonner auprès de ses amis…et sauver Sora. Il devait les protéger. Il n’était pas sûr de pouvoir leur faire face pour l’heure mais…voir ce garçon qui ressemblait tant à Sora, si optimiste, si souriant…lui réchauffa le cœur.
Cependant…si Sora respirait la joie de vivre et l’énergie en temps normal, Ventus reflétait également la fragilité. Celle d’un cœur affaibli. Que lui était-il arrivé ?

« Fair enough, Ven. The people I’m looking for, one is a blond-haired girl named Naminé, the other one is an old man wearing a red coat, with red tissues all around his face. » « Tu n’as pas tort, Ven. Ceux que je recherche, l’une est une jeune fille blonde nommée Naminé, l’autre est un vieil homme vêtu d’un manteau rouge, le visage recouvert de bandeaux rouges. »


Il était peu probable que ce garçon connaisse Naminé ou DiZ, mais marcher avec lui pour les trouver pouvait s’avérer fort instructif. Il était curieux d’en savoir plus sur le garçon. D’où venait-il ? Qu’était-il arrivé à son cœur ? Et s’il était aussi lumineux et fragile qu’il le pensait…peut-être valait-il mieux rester en sa compagnie pour le protéger. Peut-être pouvait-il l’aider…voire s’aider lui-même.
L’organisation XIII était partout, Ven pouvait être en danger.
Riku ouvrit la marche en regardant un peu autour de lui, guettant les alentours. Après quoi il tourna son regard turquoise vers Ventus.

« You said you didn’t belong to this town. So where do you come from? Have you some business here? » « Tu as dit ne pas venir d’ici. Alors d’où viens-tu ? As-tu des choses à faire ici ?»





J'écris à la troisième personne, dialogue avec cette couleur #77918A et répond dans un délai de quelques heures à deux semaines selon mes disponibilités IRL et mon inspiration ^^


Qui je suis - Avec qui je suis lié - Où en sont mes aventures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t422-riku-la-route-de-l-aube-spoilers#6861 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t423-where-i-am-now#6879 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t424-my-hearts-is-connected-to-them#6880
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque chose de Familier [PV Ventus]   Lun 10 Nov 2014, 9:07 am

Le jeune Porteur de la Keyblade se figea un bref instant lorsque son regard céruléen croisa celui turquoise de son interlocuteur, mais la surprise fut brève, remplacée par un enthousiasme certain à découvrir les prunelles de cette nouvelle connaissance. Bien sûr, il était à des lieues de juger les gens par leur apparence, mais pouvoir découvrir ce que dissimulait le bandeau de Riku ne pouvait que rendre les choses bien plus sympathiques. Ce qui ne manqua toutefois pas de soulever une question subsidiaire dans l'esprit du blondinet, qu'il écarta sur le moment lorsque le jeune homme aux cheveux argent lui fit part des descriptions de ceux qu'il recherchait. Et bien assez tôt, Ventus se rendit à l'évidence : s'il était vrai que deux paires d'yeux valaient mieux qu'une, celles-ci demeuraient celles d'un étranger. Hayner, Pence et Olette avaient été les premiers à échanger réellement au sein de cette cité avec le jeune Porteur de la Keyblade, et ils n'étaient évidemment pas ceux que Riku recherchait. Du reste, il avait effectivement croisé le chemin de quelques personnes, majoritairement des adultes, vaquant à leurs occupations dans cette cité qui en demeurait une malgré son crépuscule éternel, et aucune n'avait retenu l'attention de Ventus. Si l'on pouvait aisément passer à côté d'une jeune fille blonde, on ne pouvait en dire de même avec un homme dissimulant son visage à l'aide de bandeaux carmins.

Loin de se laisser abattre cependant, Ven écarta nonchalamment la pensée de son esprit : ne pas avoir croisé Namine et son compagnon par le passé ne signifiait pas que cela n'allait guère arriver dans le futur. Aussi suivit-il Riku sans se départir de son optimisme lorsque celui-ci ouvrit la marche, son regard céruléen se promenant de maison en maison, alors que la ville achevait sa journée dans un manège quotidien : les parents rejoignaient leur foyer, retrouvant leurs enfants plus ou moins studieux, achevant leurs devoirs ou jouant sur le seuil de leur maison ou dans leur chambre. Et une nouvelle fois, le regard de Ven se porta brièvement sur le soleil couchant, qui ne franchirait jamais la ligne d'horizon. Comment les gens de cette cité faisaient-ils pour garder un rythme de vie normal ? Différencier le début de la fin de la journée lui semblait être immensément complexe lorsque le seul indicateur d'horaire naturel était figé dans le ciel, sans grande utilité vis-à-vis de ce problème – aussi magnifique soit-il.

Son regard céruléen croisa celui bleu vert de Riku, dont la nouvelle question avait le mérite d'être toute aussi épineuse que la première qu'il lui avait posée. En tant que Porteur de la Keyblade et voyageur entre les mondes, Ven connaissait le principe de discrétion dont devaient faire preuve ceux qui voyageaient de mondes en mondes. Ce qui ne l'avait pas empêché par le passé de s'impliquer dans l'Histoire de ces derniers, et qui ne l'empêcherait guère de le faire par le futur, mais jamais n'avait-il relaté ses origines exactes à qui que ce soit et révélé explicitement l'existence de plusieurs mondes prospérant sous le même firmament.

« Well... »
Et bien...

Le blondinet évalua, rapidement, son interlocuteur. Pour une raison qu'il ignorait, celui-ci lui inspirait la confiance... et lui rappelait, quelque part, Terra. Et son âge, visiblement proche du sien – si l'on ignorait les années qu'il avait passées plongé dans un profond sommeil – ne faisait qu'inciter à la sympathie. Aussi finit-il par lui répondre, toujours souriant :

« I'm from a place called the Land of Departure. Although it has a strange ring to it, it's a nice place. »
J'viens d'un endroit qui s'appelle la Contrée de Départ. Même si le nom sonne bizarre, c'est un endroit agréable.

La dernière image qu'il avait eu de l'endroit lui revint cependant à l'esprit, altérant quelque peu son enthousiasme. De ce qu'il avait su, Terra y avait combattu Eraqus pour le défendre... et du reste, il ignorait totalement ce qui était devenu cette contrée – qui, d'ailleurs, au sens propre, n'était pas tellement sa terre d'origine, mais il se moquait de ce genre de détail. Toujours est-il que le commentaire qu'il laissa échapper par la suite fut quelque peu amer :

« … I guess. »
... Je suppose.

En plus de dix ans d'absence, le lieu avait peut-être changé. Peut-être qu'il n'existait plus. Que la mort de Maître Eraqus avait permis aux forces ténébreuses de s'emparer de cette terre d'équilibre tant convoitée. Néanmoins peu désireux de ruminer sa peine, le blondinet poursuivit, d'un ton plus léger :

« I'm looking for friends too. A tall guy with blue eyes and a girl with blue hair, Terra and Aqua. Have you seen them here, by any chance ? Or elsewhere, since you too aren't from here ? »
Je cherche des amis, moi aussi. A grand type avec des yeux bleus et une fille aux cheveux bleus, Terra et Aqua. Tu n'les aurais pas vus dans le coin, par hasard ? Ou ailleurs, vu que t'es pas d'ici non plus ?

En vérité, le blondinet savait qu'il y avait fort peu de chance pour que ses deux amis se trouvent à Twilight Town, ce qui ne faisait qu'accroître sa frustration, cependant dissimulée derrière sa bonhomie. Si seulement il avait pu se lancer à la recherche de Terra en compagnie d'Aqua...

« Oh yeah, by the way, where are you from ? And your eyes... You're not blind, are you ? »
Au fait, tu viens d'où toi ? Et tes yeux... T'es pas aveugle, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Riku♠ Messages : 379
♠ Présence : Régulière
♦ Monde actuel : Twiligh Town
♦ Objectif actuel : Savoir comment va Sora ; Trouver l'objectif actuel de l'organisation XIII
♦ Humeur : Inquiet
♦ Munny : 572

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
70/100  (70/100)
♣ Inventaire:
avatar
Keyblade wielder
MessageSujet: Re: Quelque chose de Familier [PV Ventus]   Lun 10 Nov 2014, 3:38 pm


[Dans la Timeline du Forum : 44e jour]


Petite musique d'ambiance:
 


L a question du garçon semblait avoir mis Ventus mal à l’aise, qui se départit peu à peu de son sourire. Nul doute que de nombreuses choses s’étaient passées, dont certaines déplaisantes. Mais Riku n’en fut pas étonné. De nombreuses choses déplaisantes avaient du arriver pour que son cœur soit dans un état pareil, bien qu’il semblait en convalescence.

« I'm from a place called the Land of Departure. Although it has a strange ring to it, it's a nice place….I guess. » « J'viens d'un endroit qui s'appelle la Contrée de Départ. Même si le nom sonne bizarre, c'est un endroit agréable….Je suppose. »

La contrée du départ…voilà un nom qui ne lui disait pas grand-chose, mais il ne put s’empêcher de sourire à la mention du nom. « La Contrée du Départ », un nom bien étrange…tout comme celui de son monde natal « l’île de la Destinée ». Le garçon ne savait pas d’où venaient les noms de ces mondes, mais il ne douta pas que quelque chose de plus grand devait se tenir, ne nommant pas au hasard ces mondes.
Le destin avait bien pris part sur cette île. C’est là-bas qu’il avait rencontré cet homme qui lui avait donné le pouvoir de la Keyblade, là-bas que Kairi avait atterri après que son monde ait sombré dans les ténèbres, elle qui s’est révélée être une princesse de cœur. Et c’est également sur cette île, que leur destinée avait pris un tournant, quand Riku avait ouvert la serrure. Là où les ténèbres avaient commencé leur sinistre dessein…
Contrastant avec la fin de sa tirade et les pensées de Riku, le garçon blond repris sur un ton plus léger, reprenant avec peine son précédent ton enjoué :

« I'm looking for friends too. A tall guy with blue eyes and a girl with blue hair, Terra and Aqua. Have you seen them here, by any chance ? Or elsewhere, since you too aren't from here ? » «Je cherche des amis, moi aussi. Un grand type avec des yeux bleus et une fille aux cheveux bleus, Terra et Aqua. Tu n'les aurais pas vus dans le coin, par hasard ? Ou ailleurs, vu que t'es pas d'ici non plus ? »

Le garçon haussa les sourcils brièvement, surpris, mais se repris très vite. Ce n’était pas si surprenant après tout. N’avait-il pas fait le rapprochement avec la maître de la Keyblade qu’il avait retrouvée quelques jours auparavant ? Que ce soit par son style vestimentaire ou son aura, Ven’ lui avait effectivement fait penser à Aqua aux premiers abords.

« Oh yeah, by the way, where are you from ? And your eyes... You're not blind, are you ? » « Au fait, tu viens d'où toi ? Et tes yeux... T'es pas aveugle, si ? »

Riku ferma les yeux un instant et passa sa main sur ses paupières fermées, par réflexe. Ce garçon lui avait révélé d’où il venait alors qu’il hésitait à le faire, il lui avait fait confiance. Pouvait-il en faire autant ? L’image de Sora s’imposant à nouveau à son esprit fit résonner sa voix dans sa mémoire. N’était-ce pas évident ?

« Terra and Aqua, uh ? » « Terra et Aqua, hein ? »


Le sourire aux lèvres, le garçon ouvrit les yeux pour se tourner vers Ventus.

« I can’t say about Terra, but I did meet Aqua a few days ago, near my hometown. But I doubt she’s still there. She was searching for a friend as well. I guess you both have the same goal. » « Je ne peux pas dire pour Terra, mais j’ai rencontré Aqua il y a quelques jours près de ma ville natale. Mais je doute qu’elle y soi toujours. Elle était aussi à la recherche d’un ami. Je suppose que vous avez le même but. »

Riku sortit le bandeau qui couvrait ses yeux il y a encore peu.

« About this, it is kind of a protection. As my coat, it protects me from the darkness when I travel between worlds. And as my heart can see what my eyes can’t, I don’t remove it really often. It also guards me from some bad guys known as organization XIII. They also wear a black coat, so be careful if you meet some of them. And about being careful…» « À ce sujet, il s’agit d’une protection. Comme mon manteau, il me rpotèbe des ténèbres lorsque je voyage de monde en monde. Et comme mon cœur peut voir ce que mes yeux ne peuvent, je ne l’enlève pas souvent. Ca me protège également de méchants appelés l’organisation XIII. Ils portent un manteau noir comme le mien, sois prudent si tu en rencontre. Et à propos de prudence… »

Le garçon se baissa pour poser sa main à l’emplacement du cœur de Ven’, tout en le regardant dans les yeux, inquiet.
Plus il observait son cœur, plus il pensait à Sora. Quel lien avaient-ils ?

«What happened to your heart ? Some parts seem missing. Who did this to you ? » « Qu’est-il arrive à ton Coeur ? Il semble incomplet. Qui t’a fait ça ? »

Riku ôta sa main, plongeant son regard dans celui du jeune blond, pris d’un soudain élan protecteur. Ce garçon qui lui faisait tant penser à Sora, de par son allure, sa façon d’être. Et là qu’il voyait son cœur d’aussi près…il se mit aussi à penser à Kairi, lorsqu’elle avait perdu son cœur. Il n’aurait pu deviner que Sora en était la clef à l’époque. Tout ce qui était arrivé …
Que s’était-il passé pour Ven ?



J'écris à la troisième personne, dialogue avec cette couleur #77918A et répond dans un délai de quelques heures à deux semaines selon mes disponibilités IRL et mon inspiration ^^


Qui je suis - Avec qui je suis lié - Où en sont mes aventures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t422-riku-la-route-de-l-aube-spoilers#6861 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t423-where-i-am-now#6879 http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t424-my-hearts-is-connected-to-them#6880
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quelque chose de Familier [PV Ventus]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quelque chose de Familier [PV Ventus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Realm of Darkness | Kingdom Hearts RPG :: Mondes :: Contrées neutres :: Twilight Town :: Tram Common & Magasins-