Partagez | 
 

 End up with a Headache.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: End up with a Headache.    Jeu 04 Sep 2014, 7:11 am

« If I could feel anything, I would punch something. »
« Si je pouvais ressentir quoique ce soit, je frapperais quelque chose. »

Le décor ressemblait à une immense farce qu'il aurait vu dans ses pires cauchemars. Un immense soleil radieux, des grands arbres, un beau jardin potager à leur pied et une douce odeur de miel qui traînait dans les environs, et le tout dans des couleurs pastel oscillant entre le vert pomme et le jaune brillant. Quand son jeune confrère lui avait convier à faire une mission tout les deux pour tromper son ennui, il avait imaginer tout les mondes possibles, mais certainement pas celui là. Avec une grimace de dégoût, il se força à ne pas imaginer des licornes vomir des arcs en ciel surgissant d'un buisson. Mais il n'imaginait pas d'autres créatures ayant prit possession des lieux. Il adressa un regard mi impérieux, mi courroucé à Zexion, se disant que plus de 10 ans après que lui et les autres l'aient récupérer pour l'élever, il arrivait encore à le traîner partout et Xaldin n'arrivait même pas savoir comment c’était possible. Il lui en avait déjà fait voir des vertes et des pas mûres, mais il avait beau joué au grand garçon maintenant, il n'avait pas vraiment changé d'un poil. Enfin si, parfois il parlait. Un réel progrés.

Comment avait-il pu se laisser avoir cette fois-ci ? Avec strictement rien à faire à The World that never was, Xaldin ruminait son ennui dans la salle commune, attendant sagement une nouvelle raison de sortir, et c'est Zexion qui arriva le premier. Le numéro VI lui avait exposé l'envie de fouiller le livre présent dans la maison de Merlin, suivit d'une histoire de page retrouvé par le porteur de la keyblade, que le numéro III n'écouta qu'à moitié. Tout était-il qu'un livre ancien dans la maison d'un puissant sorcier, c'était sensé être synonyme de pouvoir et de secret bien gardés, qui pourraient peut être les aider dans leur croisade. Et pourtant.

Le visage bien emmitouflés sous leurs capuches, ils arrivèrent de nuit, pénétrèrent dans la maison du sorcier sans grand problèmes, tuant quelques sans cœur au passage sans grand efforts. Le lancier ne s'était pas vraiment posé de questions, sachant pertinemment que ses divers talents ne seront d'aucune idée pour cette mission, si ce n'est de taper vite et fort. Le plus jeune s'était dirigé vers le livre, difficilement loupable vu qu'il était bien en évidence sur la table. Xaldin n'aimait pas l'aspect un peu trop facile qu'avait cette mission, mais pourtant n'empêcha pas Zexion de l'ouvrir.

Et les voilà ici.

« Where have you ever heard of this damn book ? I should have known there were a trap somewhere. I will remember not to trust Wizards... »
« Où as-tu entendu parler de ce satané livre ? J'aurais du me douter qu'il y avait un piège quelque chose. Je me souviendrais désormais de ne pas faire confiance à un enchanteur. »

Au délà de l'aspect esthétique parfaitement répugnant qui lui donnait des envies de tout raser à tout de tornade, tout était trop beau, trop calme, trop gentil. Quel genre de personnes pouvaient vivre ici ? Et quel genre de sans cœur pourraient-il engendrer ? Si il n'avait pas déjà tout vu, la pensée aurait pu lui arracher un frémissement, à la place, il décida que de toute façon ce n'était pas en restant ici qu'ils allaient le découvrir, ni même les autres secrets de ce bouquin, si tant est qu'il en avait.

Il se décida donc à marcher, écrasant sans préavis des carottes peut être même un peu volontairement, pour lâcher sa frustration. Il allait faire un pas de plus quand il entendit une voix stridente hurler.

« What ?! Madness ! You just spoiled my carrots ! How could you ?! »
« Quoi ? Quelle folie ! Vous avez gaché mes carrottes ! Comment avez-vous pu ? »

Et c'est alors qu'un Lapin bipède sorti de nul part, pour accourir vers le lieu du désastre, les traits défigurés dans une expression de désespoir profond.

Xaldin se pinça avec lassitude l'arrêt du nez, à moins que ça ne soit pour cacher sa colère grandissante. Le mastodonte jeta un regard à son compagnon d'infortune, pour lui indiquer que c'était à lui de prendre la suite des événements. Hors de question de négocier, ou même de parler avec un lapin.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: End up with a Headache.    Sam 06 Sep 2014, 1:35 pm



End Up With A Headache

Xaldin & Zexion



Un bruissement dans les arbres suivit d'une chute depuis les hauteurs répondirent aux paroles du numéro III. Zexion sortit d'un buisson avec difficulté non loin de Xaldin, sous un imposant chêne qui faisait ombrage de ses imposantes ramures, essayant avec peine de retirer sa jambe de l'amas de branche qui semblait vouloir le garder en son sein. Finalement, il réussit à retirer son pied coincé avec un grommellement et s'étala sur le dos sur le chemin poussiéreux. Non, le numéro VI n'était pas vraiment réputé pour son affection des plantes vertes et de la nature. Il préférait mille fois le confort et la douce odeur de parchemin d'une bibliothèque. Au moins, on ne se prenait pas les pieds dans des branchages incongrus et on ne se salissait pas.
Le tacticien se redressa en essayant d'être le plus digne possible, époussetant son manteau noir avec soin et retirant des brindilles qui avaient élus domiciles dans sa tignasse grise. Il revint vers son collègue Nobody qui faisait une tête de six pieds de longs en soupirant.

- I wasn't prepared for that... kind of thing. A world hidden into a book... That's unexpected.
- Je n'étais pas préparé à ce... genre de chose. Un monde dissimulé dans un livre... c'était inattendu.

Une fois sa prestance convenablement remis d'aplomb, le numéro VI fut perdu un instant dans l'admiration des lieux. Ce monde quoique féérique et innocent avait tout de même une grande richesse de détail autant au niveau des paysages, que des odeurs et des sons. On se serait cru vraiment dans un bois des plus réaliste ! A moins que ce livre ne soit un passage et non vraiment l'endroit où réside ce monde ? Pourtant Zexion sentait définitivement le parfum des pages anciennes flotter dans l'air ainsi qu'une très nette odeur de magie. Il se pencha vers un bosquet de fleurs pour les toucher du bout des doigts avec attention.
Qui aurait pu croire que en ouvrant ce livre ils allaient se retrouver dans un tel univers ? Bien loin de Hollow Bastion et de la maison de Merlin dans laquelle ils étaient entré en l'absence du maître des lieux. Oui, en effet, c'était bien Zexion qui, partageant le même ennui que Xaldin, avait proposé d'aller inspecter d'eux même l'ouvrage dissimulé chez le sorcier et dont les pages avaient été curieusement ramassées par le maître de la Keyblade avant que ce dernier n'aille au Manoir Oblivion. Nulle doute qu'il s'y dissimulait quelque chose de précieux ou d'important pour que le jeune héros s'y attarde ! Et pourtant, il se retrouvait à la fois déçu et étonnamment curieux de cette découverte... même si dans le dernier cas, Xaldin ne partageait pas son désir d'en connaitre davantage.

- You want an apology ? I won't. This is unexpected but this world sure hide something to discover who could be useful. Now we have to inspect this realm and see if there is inhabitant nearby. I want to know more about this...
- Tu veux des excuses ? Je ne m'excuserai pas. C'est inattendu mais ce monde cache surement quelque chose à découvrir qui pourrait être utile. Nous devons inspecter cette réalité et découvrir si il y a des habitants dans les environs. Je veux en savoir plus sur ce...

Les réflexions de Zexion furent interrompus par un lapin bipède qui se rua hors de son terrier pour se mettre à hurler comme un forcené sur Xaldin. Un être innocent, au coeur particulièrement pur... aucun intérêt donc. Ce monde était il donc dépourvu de ténèbres ? Il devait bien y avoir quelques Sans-coeurs dans les parages.
Zexion se rapprocha de son compagnon d'infortune et observa le lapin un moment avant de remarquer que Xaldin attendait que ça soit lui qui répare les pots cassés. Allons bon. Le mastodonte n'était il donc pas capable de se débrouiller tout seul ? Après tout, c'est lui qui avait enragé l'autochtone. Mais il finit par céder et soupira devant l'apparente colère de Xaldin qui était censé ne pas éprouver d'émotion quelle qu'elle soit. Étonnant.

- Excuse my friend here, sir, he's... kind of clumsy.
- Excusez mon ami, monsieur, il est... plutôt maladroit.

- Then he just have to move away from my carrots and walk on the path!!! It has been created for that purpose!
- Dans ce cas, il n'a qu'à s'éloigner de mes carottes et marcher sur le chemin !!! Il a été créé pour ça !

Zexion lança un regard vers Xaldin pour l'inciter à reculer d'un mouvement de tête alors que le lapin se mettait frénétiquement à récupérer ses pauvres carottes écrasées en grommelant.

- We're deeply sorry, sir. You see, we are strangers here and we'd like to know...
- Nous sommes sincèrement désolés, monsieur. Vous voyez, nous sommes des étrangers ici et nous voudrions savoir...

- Then go bother someone else! Master Owl for exemple! I have other things to do!!! Come on!!! Get out!!!
- Alors allez embêter quelqu'un d'autre ! Maître Hibou par exemple ! Moi j'ai autre chose à faire !!! Allez !!! Partez !!!

Se faire chasser par un lapin, c'était une nouveauté pour l'Organisation. Mais Zexion voyait bien qu'il était inutile d'essayer de discuter avec cet énergumène dont le coeur était visiblement en proie à la colère la plus intense. Il mis sa main devant Xaldin pour l'empêcher de faire une bêtise, le regardant de ses yeux céruléens pour lui intimer de continuer leur chemin.

Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: End up with a Headache.    Ven 12 Sep 2014, 1:49 pm

Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes. Zexion avait cette sale manie d'estimer avoir toujours raison, et de relativiser dés qu'il faisait quelque chose de travers. Même tout petit les rares fois où il parlait quant on le disputait pour s'être caché pendant des heures, ce n'était certainement pas pour s'excuser. Plus il grandissait, plus il commençait à avoir un semblant de verve. Et encore aujourd'hui, il faisait preuve d'une parfaite mauvaise foi. Voilà qu'à cause de lui, ils étaient dans le pire endroit de tout les mondes réunit, agressés par un lapin, et il trouvait encore légitime de lui adresser la parole sur ce ton, affirmant qu'il y a des choses importantes à découvrir ici. Il devait avouer qu'il ne pouvait pas vraiment le contredire, lui même ignorant toute l'étendu de ce monde. Mais voyant la réaction démentielle que pouvait provoquer un bête écrasement de carotte de la part de ce satané lapin, il avait du mal à imaginer heartless et simili dans les parages. Sinon il aurait probablement eu bien pire à s'occuper que d'un simple potager. Non ce personnage, peut-il vraiment appeler ça une personne, puait le cœur pur et l'insouciante la plus plate et parfaite. Des cœurs qui seraient d'une utilité non négligeable en tant normal, il fallait avouer, mais aucun ténèbres n'était dans les parages, à se demander comment lui et Zexion avaient pu entrer ici.

Il lui aurait bien fait avaler son maladroit, mais Xaldin n'était pas une brute épaisse, il se redressa, mains dans le dos, fixant les deux interlocuteurs avec son air habituel, empli de neutralité, teinté d'un fond de colère. Sans soupirer, mais avec un regard noir fixé sur Zexion, il recula vers le chemin, non sans écraser d'autres carottes sans vraiment y faire attention, le potager étant trop petit sur ses chaussures, mais sans vraiment s'en excuser. La réaction du lapin ne manqua pas de prendre de l'ampleur, malgré les excuses de Zexion, et les deux nobodies se firent houspillés, bien lamentablement.

« Great. If everyone in this weird world is as lunatic as this one, we have few chances to find any informations. Unless I try to get in touch with them, in another way. »
« Magnifique. Si tout le monde dans cet étrange monde est aussi lunatique que celui-ci, nous avons peu de chances d'avoir des informations. A moins que j'essaye de leur parler, d'une autre manière. »


Insouciance et pureté. Normalement les choses les plus faciles pour toucher les faiblesses des gens, mais il restait à faire ça avec intelligence, et pour ça, il fallait trouver n'importe quelle corde sur laquelle tirer pour arriver à ses fins. Enfin, si tant est qu'il y a quelque chose à trouver chez eux, dans leur esprit, ou même dans ce monde sorti d'un conte ennuyant pour gosse de riche. Ienzo s'était souvent plaint des histoires que le numéro III lui avait raconté avant de s'endormir, mais honnêtement, il aurait préféré quelque chose comme ce livre ? Sirupeux de bon sentiments, avec un lapin attaché avec ses carottes comme une mère de famille à sa progéniture. Et encore, quelque chose lui disait qu'ils n'en avaient pas vu le quart de ce qui lui provoquerait sous peu, un immense mal de tête.

« Oooh, I see that Coco Rabbit was kind of rude to you ! That's not very nice, indeed, but you see, at this time of the year, carrots are pretty difficult to cultivate ! So of course every carrots are precious to him, like... everything else in his possession. But you know, I think possessions are like... »
« Oooh, je vois que Coco Lapin a été plutôt sévère avec vous ! Ce n'est pas très aimable, certes, mais vous voyez, à cette époque de l'année, les carottes sont très difficiles à cultiver ! Alors bien sûr, toutes les carottes sont précieuses à ses yeux. Tout comme... tout ce qui est en sa possession. Mais vous savez, je pense que les possessions sont comme... »

Alerté, aussi bien par la curiosité que par l'envie de tordre le cou de celui qui semblait penser que son charabia était intéressant. Quand il remarqua que personne était autour de lui, il finit par se forcer à lever les yeux pour tomber sur un hibou placé sur une branche, qui d'ailleurs ne les regardait même pas, semblant regarder le ciel dans une profonde réflexion.

« Master Owl I presume ? »
« Maître Hibou, je présume ? »

Fit Xaldin d'un air parfaitement calme en faisant quelques pas vers lui. Le hibou se tourna vers lui, pas vraiment vexé d'avoir été interrompu, car visiblement, cela lui donna une nouvelle excuse pour continuer sur un autre sujet.

« Oh yes ! I'm glad you know my name, I would ask yours, if you are willing to give it to me, I know some people are kind of shy, i don't take any offense to that but you should see... »
« Oh oui ! Je suis heureux que vous connaissiez mon nom, je vous demanderais bien le votre, si vous voulez bien me le donner. Je sais qu'il y a des gens assez timide, je ne prend aucun ombrage à cela, mais vous devez savoir... »

« Oh, I'm willing to give you our names, but, will you start by telling us where are we ? You see, we came here by accident, looking for one of our friend. A young boy, with a giant key. Have you seen him ? »
« Oh, je vous donnerais volontiers nos noms, mais, pouvez vous commencer par nous dire ou nous sommes ? Vous savez, nous sommes ici par accident, en recherchant un ami à nous. Un jeune garçon avec une clé géante. L'avez vous vu ? 
»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: End up with a Headache.    

Revenir en haut Aller en bas
 

End up with a Headache.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Realm of Darkness | Kingdom Hearts RPG :: Flood :: Les Anciens RP-