Partagez | 
 

 Sur les traces d'un nouveau départ. { POSTE UNIQUE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aqua♠ Messages : 970
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : En fuite.
♦ Objectif actuel : Retrouver Terra.
♦ Humeur : Déterminée.
♦ Munny : 403

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
76/100  (76/100)
♣ Inventaire:
avatar
Keyblade master
MessageSujet: Sur les traces d'un nouveau départ. { POSTE UNIQUE.   Mer 08 Aoû 2012, 5:47 pm

De dormir dans une pièce immaculée et non dans un endroit sombre, une maison provisoire pour plus de dix ans déjà, était un sentiment étrange, mais étrangement rafraîchissant, à un point différent et beaucoup moins troublant. Un sommeil réparateur, lui permettant, pour la première fois depuis tant de temps, d’être en paix et de ne pas être dérangée par quoi que ce soit. Un sommeil sans rêve, après lequel, à son réveil, elle se sentit mieux, comme réparée de ce reste de Ténèbres rôdant en elle, soulagée des blessures causées par le Realm of Darkness, par les combats qui venaient d’avoir lieu. Pour la première fois depuis longtemps, elle s’était sentie en sécurité, loin des problèmes. C’est en se réveillant qu’elle comprend ce que c’est de retourner à la maison après tant de temps à errer. Même si cette même maison est si différente que dans ses souvenirs ; que le ciel n’est plus ce grand bleu, piscine où nuages flottaient doucement près des grandes collines et d’un château de neige et d’or. Oh, elle l’avait vu. Fracturé. Éteint. Les ruines d’un monde déjà en balance avec les éléments de la lumière et des ténèbres… Et maintenant qu’une ruine errant entre deux mondes, non pas par balance, mais par abandon.

Elle avait juré défendre cet endroit. Défendre tout ce qui en était, comme une Maître aurait dû le faire. Mais Tant de temps avait passé… Tellement de choses semblaient avoir changées.

Aqua relève la tête pour croiser le regard d’une silhouette encore entre le sommeil et l’éveil. Ventus est si faible. Comme si une grande partie de lui n’était toujours pas revenue. Comme il y a de cela près de quatorze ans ; alors qu’il était arrivé et qu’il avait été placé sous la tutelle de son Maître. Son regard vide et éteint. Elle le fixe un moment et lui sourit, accotée sur le mur, fixant la seule chaise blanche au milieu de la salle.

Tant d’années à errer. Sombrer dans les ténèbres. De revoir sa lumière. De la ressentir. De voir ne serait-ce qu’une petite étincelle dans son sourire. Mais tant de choses étaient à venir. Tant de prises de conscience douloureuses. Elle sent déjà vaciller cette flamme. Il est si faible. Et ils ne peuvent rester indéfiniment ici, cachés du monde, dans une salle immaculée. Ils devront sortir à moins de vouloir se retrouver encerclés de toute part. Elle se sait recherchée. Elle sait que quelque-chose se prépare, sans réellement savoir. Mais rien ne l’effraie. Tant qu’elle garde ses convictions à cœur, elle saura rester forte. La belle aux cheveux d’océan reste déterminée malgré tout, et sa détermination la guidera vers la voie qu’elle a choisie. Elle trouvera un moyen de mener à bien la promesse qu’elle a faite à Ventus alors qu’il était toujours dans le plus profond des sommeils. Elle ramènera Terra, sain et sauf, et ils pourront continuer leur vie, sauver ce qu’ils étaient jadis, ressasser et réparer leur passé.

S’il a dit vrai, dix ans se sont écoulés. S’il a dit vrai, Terra serait la cause des maux qui traumatisent le monde encore aujourd’hui. Mais comment peut-elle être certaine ? Comment peut-elle seulement se fier aux paroles de cet homme, cet homme ayant jadis travaillé pour Xehanort ? La réponse est claire, précise. Elle vient comme viendrait un vent, torrent, tempête au plus profond de son esprit déjà si troublé. Non. Elle ne peut lui faire confiance. Comment peut-elle penser, seulement penser lui faire confiance ? Il a contribué à leur fin. Il a contribué à tout ce mal qui les a détruits, séparés. Il a contribué à la fin de Terra, à son trouble. À sa perte, son sacrifice. Au cœur endormi de Ventus et à ce long oubli de dix ans dans lequel elle a rôdé, se sentant disparaître, jusqu’à cette lueur d’espoir la ramenant doucement hors du vide, du monde même des Ténèbres, dans lequel, sans aucune protection, elle s’était engouffrée, seulement son cœur lumineux la gardant de la folie que les ténèbres aurait pu lui causer. Peut-elle ainsi être certaine que dix ans se sont écoulés ? Que tout cela n’est pas un autre plan pour tout tourner de travers, pour l’amener entre les mains tordues de Xehanort, lui-même ? Il n’y a qu’une manière d’être certaine. Une seule manière de recoller les bouts manquants, de renouer toutes les pièces manquantes de ce puzzle infernal, de leur histoire tragique.

Elle se relève donc, marchant plusieurs pas vers le grand siège blanc où Ventus est toujours. Elle lui tend la main. Sans aucune parole échangée, simplement comme ça, cette main qu’elle lui tend devient un repère et le jeune homme met sa main dans la sienne. Elle l’aide à se relever, lui si faible, presque trop faible pour marcher correctement, comme si une fatigue infinie l’avait gagné. Ils avancent, sortent de la pièce, pour finalement sortir du château. Elle peut ressentir que Ventus ne replace pas l’endroit, cet endroit qui a pourtant été leur maison ; elle n’ose pourtant parler, lui expliquer par où elle a dû passer, par quoi elle a dû passer pour finalement en arriver à devoir changer cet endroit pour retrouver son ami… Et se sacrifier. Ils sortent finalement du grand château déformé. Dans un dernier regard derrière ce qu’elle s’est jurée de protéger, se jurant de revenir une nouvelle fois pour remettre ce monde à sa gloire d’antan, elle invoque sa Keyblade dans un éclat de pétales et ferme les yeux. Dans un coup de poing à son bras, elle invoque son armure, et remarque Ventus faire de même, comme par anticipation du voyage. Aqua est sur ses gardes – comme si quelqu’un, quelque-chose pourrait se retourner contre elle à tout moment. Elle n’a pas le temps. Sa Keylade, alors, prend sa forme de Glider et elle monte, prenant Ventus à ses côtés. Inutile qu’il prenne son propre Glider – cela ne ferait que lui faire dépenser plus l’énergie qu’il n’a toujours pas – pas assez.

Elle visualise l’itinéraire. Les Lanes à emprunter. L’espace devant et derrière eux. Replonger une nouvelle fois dans ces ténèbres denses entre lesquelles ils trouveront un chemin pour se rendre à l’endroit désiré. Sa première et dernière visite dans ce monde s’était résumé à d’atroces nouvelles. La mort d’Eraqus. Le plan de Xehanort. Le sommeil de Ventus et la disparition de Terra. Tant de souvenirs qu’elle aurait voulu effacer, mais dont elle s’en trouve incapable.

Le chemin se fait dans les plus grands silences, alors qu’elle sent, d’une manière, le regard de Ven porté sur elle outre son armure. Il doit avoir tant de pensées et de réflexion, même si faible, son cerveau est en ébullition. Il doit avoir tant de questions sans aucune réponse. Ces questions auront par contre rapidement une réponse, peut-être désagréable. Mais elle espère le contraire. Elle espère tant le contraire. Son cœur se serre à la pensée de Terra. Au loin se dresse un monde ennuagé et mystérieux. Une Tour svelte et grande sous une superficie étrange, flottante. Elle regarde ce monde et repense à tout ce qui s’est passé depuis son départ de celle-ci. Ce combat. Cette grande fissure. L’Oubli. Terra, sans sa mémoire. Le combattre dans ses ténèbres. Le voir sombrer. Le voir incapable de combattre les propres ténèbres de son cœur. The Darkness can’t have you… Sa main contactant la sienne avant de le laisser partir vers la surface alors qu’elle sombrait…

Elle ferme les yeux. Ses pieds touchent enfin le sol. Ven semble avoir repris des forces. Si vaguement que s’en est presque imperceptible. Elle l’aide à marcher, à monter les grandes escaliers de la tour de Yen Sid. La porte se tient devant elle. Son cœur se serre. Elle tend la main vers la poignée et l’ouvre, pour se retourner vers Yen Sid, relevant la tête pour écarquiller les yeux à sa vue.

    « Aqua ? »


La surprise trahit son ton qui perd de sa neutralité d’origine. Et son regard de se tourner soudainement vers le jeune Ventus, faible, qui la suit.

    « You are back… After all those years. »
      v.f. : Vous êtes revenus… Après toutes ces années.


Elle ressent le changement. Elle ressent le trouble et ce qu’apporte le fait d’être de retour, comme un fantôme revenant du monde des vivants après tant de temps à errer. Elle ressent ces années passées dans les Ténèbres, années qui semblèrent si courtes, mais si longues à la fois. Un parcours difficile dans lequel elle s’était tant enfoncée. Aqua avance, Ventus à ses côtés, jusqu’au bureau où Yen Sid est assis, surpris, mais remis de son choc de les voir émerger ainsi.

    « Please, Master. I need to know. How many years have passed? What happened…? While I was gone? »
      v.f. : Je vous en prie, Maitre. Je dois savoir. Combien d’années ont passées ? Qu’est-il arrivé… Alors que j’étais partie ?


Yen Sid passe une main pensive dans sa longue barbe grise, ses yeux fermés.

    « Many things happened after you left with Ventus. We tried to find Xehanort, but our search was infructuous. He vanished and we were unable to find him. Many worlds fell into the Darkness, but returned back to normal after a while. I had hoped it was your doing, or Terra’s, but I see now that it is not. Years have passed since his demise. We tried to locate you, but we couldn’t. Our search proved to be ineffective. »
      v.f. : Beaucoup de choses sont arrives après ton depart avec Ventus. Nous avons tenté de trouver Xehanort, mais nos recherches ont été infructueuses. Il s’est dissipé et nous étions incapables de le retrouver. Plusieurs mondes sont tombés dans les Ténèbres, avant de retourner à la normale après un moment. J’ai espéré que c’était toi, ou Terra, mais je vois que ce n’était pas le cas. Des années sont passées depuis sa chute. N a tenté de vous localiser, mais nous ne pouvions pas. Nos recherches se sont prouvées ineffectives.


    « I see. »
      v.f. : Je vois.


Elle écoute attentivement, sans pour autant se détendre. Ventus est là, lui aussi, écoutant, sans parler, se faisant silencieux, comme pour bien analyser la situation… ou laisser Aqua s’exprimer. Dans les deux cas, son silence est presque troublant pour ce qu’elle connaît de lui. De ses yeux qui pétillent. De son intonation toujours joyeuse. Une question brûle ses lèvres. Elle lui serre la poitrine, ravive un feu puissant au plus profond de son être.

    « And Terra ? »
      v.f. : Et Terra ?


Yen Sid baisse la tête et ferme les yeux, soupirant, murmurant à lui-même dans son esprit, comme à chercher des mots à un endroit introuvable. Aqua sent son cœur chavirer à nouveau. Cette question en elle-même avait été posée avec tant d’espoir, tant d’anticipation à avoir un simple signe de vie. À pouvoir retrouver son ami, la pièce manquante du trio. Sans rouvrir les yeux, dans une atmosphère toujours aussi lourde, presque palpable dans sa lourdeur, une tension jouée sur des fils serrés, le Sorcier répond, le ton grave.

    « We’ve searched, but we were not able to locate him… Nor to find any sign of his presence anywhere. »
      v.f. : Nous avons cherché, mais nous nous sommes retrouvés incapables de le localiser… Ou de trouver un signe de sa présence quelque-part.


Ses espoirs vacillent. Elle sent son cœur sombrer dans sa poitrine alors que la douleur le perfore et sent Ven à ses côtés se raidir, lui si silencieux jusqu’à maintenant. La tête du jeune homme se baisse alors qu’il murmure le nom de leur ami disparu. Terra a toujours été comme un frère pour lui. Elle le sait, elle le ressent. Comme les deux ont toujours été, pour elle, l’équivalent d’une famille. Aqua pose une main sur son épaule, tentant de le rassurer. Cette nouvelle est dure, mais ils sauront passer au travers. Ils sauront passer au travers grâce à leur unité. Unité cependant fracturée. Si fracturée.

    « You two are the first to emerge after ten long years. »
      v.f. : Vous êtes les premiers à émerger après dix longues années.


Elle soupire. Elle comprend, mais n’ose rien dire. Elle ne fait que baisser la tête, signe de sa compréhension à cette tragique nouvelle. Dix années. L’homme en noir n’avait pas menti. Cela faisait réellement dix ans, et cette nouvelle n’était guère inspirante pour la Keyblade Master. Qu’avait-il pu arriver, que Yen Sid ignorait, en dix ans ? Où pouvait être Terra ? Qu’était-il advenu du jeune garçon et de son ami qui avait reçu de Terra le Pouvoir ? Plus vieux, maintenant, ils auraient dû commencer leur entraînement. Mais sous la tutelle de quel Maître ?

Peut-être est-ce lui qui a su retrouver l’équilibre et sortir les mondes des Ténèbres comme Yen Sid le dit. Peut-être même est-ce Terra. Elle doit partir. Maintenant. Elle doit le retrouver. Le retrouver et le ramener. Qu’importe ce qui l’attend quand elle sortira de ce monde. Qu’importe s’il est ce que l’homme en noir prétend qu’il est ou s’il est encore lui-même. Ses yeux brillent de cette détermination. De ce courage de partir. Elle veut tant le retrouver. Elle veut tant que cette promesse se fasse, le retrouver pour qu’ils soient à nouveau tous les trois, unis. Mais elle a peur. Elle est inquiète. Inquiète de ce qu’elle va trouver. Elle relève la tête. Fixe Yen Sid qui continue de se brosser la barbe de sa main. Aqua pose ses mains sur la table du Maître retiré, posant son regad dans le sien, détermination brillante dans son éclat.

    « I need to go find him. »
      v.f. : Je dois le trouver.


Et Ven de se retourner dans un saut, poings serrés, comme par enthousiasme, mais plutôt par la même détermination, de s’élancer.

    « Let me go with you, Aqua! »
      v.f. : Laisse-moi aller ave toi, Aqua !


Tant de pensées. Tant de souvenirs. À ce moment, elle le revoit. Ces mêmes paroles. Et elle qui le somme de retourner à la maison avant de quitter. Et Ven… Qui ne retourne pas à la maison. Qui rôde et qui découvre son destin funeste. Elle a mal de ces souvenirs d’un passé si lointain. Et c’est avec ce même mal, cette même intonation, qu’elle finit par lui répondre, les yeux dans les siens.

    « No… You need to stay here. You’re too weak. »
      v.f. : Non… Tu dois rester ici. Tu es trop faible.


La surprise dans ses yeux. La déception qui vient par la suite, l’incompréhension.

    « But… »
      v.f. : Mais…


Elle ne veut se battre avec lui. Elle ne veut lui dire, lui sommer de rester avec toutes ses forces. Elle le fait pour son bien. Pour sa sécurité. Elle voudrait tant qu’il comprenne. Mais ces yeux…

    « Please, Ven. I don’t want you to get hurt. You need to rest. »
      v.f. : Je t’en prie, Ven. Je ne veux pas que tu te blesses. Tu dois te reposer.


Son visage change. La goutte d’espoir tant qu’à l’anticipation qu’elle l’emmène finit par se dissiper pour rester une déception. Il obtempère, cependant. Il baisse la tête et comprend, de son regard mort et fatigué, ce qu’elle veut dire – elle espère. Aqua soupire. Ven est trop faible pour qu’elle ne l’emmène avec elle, même si le laisser seul, sans elle, lui fait un mal inexplicable. Le laisser partir à nouveau, le confiner à un endroit pour sa sécurité, sans savoir ce qu’il peut lui arriver, sans savoir qui peut venir le chercher, ici. L’homme en noir l’avait sommé d’aller le chercher. En faisant cela, était-elle tombée dans le piège ? Ven était-il en danger ? Elle sort son Wayfinder de sa poche et regarde celui que Ventus vient de sortir. Cette connexion, incassable, les garderait en contact malgré tout. Elle pourra le retrouver. Comme elle a retrouvé Terra.

    « Aqua. »


Elle entend le ton grave de Yen Sid, ses yeux perçant le silence, retourne son regard de tanzanite, inquiet, vers lui.

    « I will keep him safe. Don’t worry. »
      v.f. : Je vais le protéger. Ne t’inquiète pas.


Ses mains sont toujours croisées sur son bureau, comme s’il est toujours en grande réflexion. Comme si tout dépend de ce qu’il va dire. Mais Aqua ne pouvait se résigner à relaxer, à oublier sa peur et son angoisse pour une simple parole. Oh, certes, elle croyait en Yen Sid plus qu’elle ne pourrait avoir confiance en quiconque en ce moment, mais son instinct maternel lui dictait autrement. Elle avait du mal à le laisser partir ainsi, mais il était trop faible pour se défendre, trop faible pour la suivre.

    « I know you will. I’m just… concerned. »
      v.f. : Je sais… Je suis seulement… préoccupée.


Terra. Son visage lui revient encore en tête à ce moment. Son visage et ses yeux, son sourire, ses lèvres. Elle ne sait à quoi s’attendre. Elle espère tant qu’il est en sécurité. Qu’il va bien. Qu’il est toujours là, quelque-part. Et qu’il n’a pas disparu, comme Yen Sid persiste à lui dire.

    « You’ve been roaming in the Realm of Darkness for a long time. Your concern is understandable. Many things have changed… » Il regarde un moment les étoiles, peut-être pour tenter de prédire quelque-chose, sans le pouvoir pour autant. Elle aura à faire ce chemin sans aucune aide. « Be careful. Things might not be how you expect them to be. »
      v.f. : Tu as erré dans le Realm of Darkness pendant un long moment. Ta preoccupation est comprehensible. Beaucoup de choses ont changées… […] Sois prudente. Certaines choses seront peut-être différentes de ce que tu t’attends qu’elles soient.


    « Thanks. I will take your advice. »
      v.f. : Merci. Je suivrai votre conseil.


Elle hoche la tête, puis se tourne vers Ventus. Elle se baisse à son niveau, passe une main dans ses cheveux et sourit, baissant doucement la tête.

    « Take care. I will be back soon. »
      v.f. : Prends soin de toi. Je serai de retour bientôt.


Elle se relève, puis se tourne vers la porte. Elle espère tant revoir Terra. Dehors, elle invoque son armure, sa Keyblade, et repart dans les Lanes Between. Le début d’une nouvelle quête vient de commencer, outre ses pas et ses intentions. Une Quête sans fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t53-aqua http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t260-nothing-will-drive-us-apart-aqua
 

Sur les traces d'un nouveau départ. { POSTE UNIQUE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Realm of Darkness | Kingdom Hearts RPG :: Mondes :: Contrées neutres :: Twilight Town :: Tour mystérieuse-