Partagez | 
 

 Hum... C'est quoi ça? Une fête foraine déchue? C'est qui le clown alors? -Malificent & Doodle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vaan♠ Messages : 82
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : Retrouver Balthier et Fran. Retrouver Penelo. Retrouver Rabanastre u.u
♦ Munny : 132

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
68/100  (68/100)
♣ Inventaire:
avatar
Warrior
MessageSujet: Hum... C'est quoi ça? Une fête foraine déchue? C'est qui le clown alors? -Malificent & Doodle   Mar 26 Juin 2012, 10:56 am

Halala… Bien franchement, il n’y avait rien à comprendre. Du plus loin que je me rappelais, et j’y réfléchissais depuis bien longtemps déjà (planté au plein milieu de la place, oui, le regard vague), j’avais été transporté en direction des donjons de Nalbina, une prison. Une PRISON. C’était ça qui clochait. Présentement, j’étais à l’air libre. Clairement. J’étais seul, au pied d’un bâtiment détruit et d’une architecture si étrange qu’elle était quasiment loufoque, excentrique. Qui donc construisait des bâtiments roses, jaunes et bleus? Et c’était quoi, ces gros tuyaux? Bien que j’étais content de n’être en fait pas en prison, j’étais en train de me demander quel était cet endroit de fous. Peut-être les gardes qui nous amenaient à l’autre bout du pays avaient été attaqués en chemin? Les environs étaient donc dangereux? Aussi, alors Rabanastre n’était pas très loin. C’était rassurant. Peut-être… À quelque part, je ne voulais pas cette contrée étrange près de Rabanastre…

La brise qui s’éleva m’empêcha soudain d’élaborer davantage mes réflexions qui désiraient me situer à quelque part dans Ivalice. Suite à cette longue phrase qui parlait de trop de choses en même temps, retournons à la brise. Il était si gelée, froide comme si des popsicles volants auraient dominé le monde et s’attaquaient aux gens en les mordillant de leurs dents pointues. Non. Plutôt comme… j’en avais aucune idée. Car je n’avais jamais connu le Froid. C’est vrai : j’ai passé ma vie à Rabanastre et dans ses déserts, alors il faisait chaud, jour comme nuit. Et là, maintenant, dans cette contrée qui me tapait réellement sur les nerfs, il faisait froid. Mais où étais-je, par tous les dieux?!

Je me situais en plein centre d’une large place, comme si normalement il y aurait dû avoir une masse de gens occupant cet espace. Peut-être des marchands. Mais c’était complètement désert. C’est quoi, aujourd’hui était en fait un jour de célébration, un jour de congé? D’où je me trouvais, ce vieux bâtiment ressemblait à un bureau, un commerce quelconque. Peut-être ce quartier était tout simplement abandonné.

Et là, planté là, je réfléchissais à toutes ces possibilités complètement fictives et incomplètes qui ne menaient concrètement à rien. Rien. Je fis quelques pas pour examiner les alentours : il y avait des escaliers vers le bas pour aboutir à l’entrée du bâtiment. Ils avaient de l’argent en trop, ou quoi? Pourquoi dépenser pour un long chemin, des escaliers de surcroît, alors qu’ils auraient pu faire l’entrée en plein vers la place centrale. Ça aurait attiré plus de gens, d’ailleurs. Sacrés ingénieurs, je vous dis. Je m’engageai pourtant dans cette allée sinueuse en me moquant de l’architecture. Au moins, ils avaient été assez malins pour mettre des barrières de sécurité pour ne pas tomber en bas de l’énorme falaise.

J’ignorai du mieux que je pus le fait que cette sorte de château avait une entrée tout à fait pitoyable, sans même de porte, sans même de gardes, et j’entrai. En fait, je n’allai pas loin : il faisait si froid à l’intérieur que, même avec la meilleure volonté qui soit et avec aussi de l’effort, je ne pouvais pas aller plus loin. C’était donc ça, des igloos? Ce n’était pas comme ça que l’on me les avait décrits, pourtant. Ça alors. Les conteurs de Lowtown disaient même qu’ils étaient habités par des monstres qui étaient toujours parfaitement propres, mêmes sans douches. Mais cette spéculation restait à vérifier.

Aussitôt, je revins sur la grande place, de retour à la case zéro. Il y avait un chemin à l’opposé, qui traversait les montagnes vers une destination inconnue. J’approchai du château gigantesque pour m’y accoter, pensif et irrité. Balthier et Fran ne devaient pas être très loin. Voilà! Ils s’étaient nécessairement chargés des gardes qui nous amenaient vers le donjon! Alors où étaient-ils? Et où étaient les gardes? Soudain, mes yeux s’ouvrirent grands et je fouillai précipitamment la poche de mon pantalon. Ses pirates s’étaient sûrement enfuis avec la pierre! Après tout ce temps où Balthier voulait me la dérober. Avec soulagement, je dégageai la Goddess Magicite et la tins fermement dans mes mains pour la contempler. Foutue pierre… C’était de la faute de cette stupide roche si j’étais dans ce pétrin. C’était de sa faute, oui! C’était pas de la faute du gars l’autre bord de la rue, ou de la faute de Xigbar (nom totalement fictif que je m’inventai sur le coup), et surtout pas ma faute! C’était cette roche qui m’avait éloigné de chez moi, qui m’avait éloigné de Penelo… Penelo… Et qu’est-ce qu’elle allait penser de moi, maintenant? Je l’avais laissée seule, moi qui lui avait promise que je ne la laisserais jamais tomber. J’avais l’air malin, là.

Je devais absolument retourner chez moi.

La Goddess Magicite se mit soudainement à briller entre mes paumes et la recouvrit de mes mains pour étancher toute cette lumière. Je plissai les yeux, et lorsque la lumière cessa, je pus retrouver ma vue normale. Pourtant, je tournai aussitôt la tête vers la droite, vers où se trouvait le chemin des montagnes, comme si mon instinct y avait détecté quelque chose d’anormal. Oui, j’avais un instinct. Et il est bon, mon instinct. Il a un baccalauréat.

Il y avait quelqu’un. Ou quelque chose. J’étais partagé entre les deux options. Je figeai un long instant à la vue de cette masse noire aux immenses cornes au-dessus de sa tête qui me fixait, à plusieurs mètres de moi. Je savais bien qu’il avait plusieurs races sur Ivalice, comme les Seeqs, les Vieras et les Moogles, mais ça… Je ne voulais pas être raciste, mais mes lèvres s’étirent et je me restreignis à cela, même si j’avais abondamment le goût de rire.


Dernière édition par Vaan le Sam 02 Fév 2013, 1:16 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t173-vaan http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t263-si-tu-rencontrais-un-gars-bizarre-avec-ce-qui-ressemblerait-peut-etre-potentiellement-a-un-petit-chandail-ou-une-veste-tu-ferais-quoi http://petitcartonvert.tumblr.com/
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: Hum... C'est quoi ça? Une fête foraine déchue? C'est qui le clown alors? -Malificent & Doodle   Dim 29 Juil 2012, 7:20 pm

Je tapai le sol de la pointe de mon bâton avec impatience. Être impatiente… n’était pas dans ma nature, je sais que tout vient à point à qui sait attendre. Mais je sais aussi l’importance d’être respectée et ce retard était un manque de respect flagrant ! Je soupirai, consciente de ce que ce retard signifiait. Je l’avais senti ce trouble dans les ténèbres, mais j’espérais qu’il ne s’agissait que d’une coïncidence.
-Encore une fois, ces imbéciles m’ont dérobé une princesse de Coeur. Soupirai-je en levant le regard vers le ciel.
Il me fallait prendre l’air. Mon plan n’était pas contrecarré par ce petit imprévu, loin de là. Celui qui m’empêcherait d’avoir ma vengeance n’était pas né. N’est-ce pas Sora ? Oh, mais c’est vrai, tu n’as pas eu vent de mon retour; oh, ne t’inquiète pas, je ne te laisserai pas le temps de le découvrir par toi-même. Enfin, pour l’instant il est trop occupé avec cette organisation XII. Penser à eux n’améliorerait pas mon humeur, mieux valait descendre en ville pour me changer les idées. Mes ténèbres avaient été réduites en cendre après… l’incident qui m’avait réduite au silence. Après que cet enfant ait refermé les portes de Kingdom hearts et mené tout mon travail à néant ! Heureusement, j’ai tout de suite envoyé mes chers petits pions pour reprendre ce qui m’était dû. Heureusement, mon cher château est resté intacte et mes Sans-Cœurs ont repris Hollow Bastion en moins de temps qu’il fallait pour le dire.
Ce n’était qu’une pâle copie de ce que cet endroit avait été jadis, alors que j’étais en plein possession de mes moyens, mais déjà la lumière disparaissait du cœur de ce monde et cela me faisait un bien incroyable !
Je sorti de mon château en ignorant mes séides incapables qui montait la garde selon les directives que je leurs avais données; ils ignoraient probablement que cette tâche visait surtout à les occuper. Ou à leur faire croire qu’ils étaient des éléments importants à mes yeux; ce qui dans les deux cas étaient absolument faux. Ces créatures imbéciles n’étaient qu’une part infime d’un plan qui les dépassait ! Un plan dont les pièces étaient en perpétuel mouvement.
Et le tournant qu’il venait de prendre s’avérait très intéressant.
Je venais d’entrer dans mon jardin de ronces, lorsque je la sentis. Une lumière dans le cœur des ténèbres se remarquait tout de suite. Une seule lumière, seule. Je fermai les yeux. Je pouvais pratiquement entendre son cœur battre d’ici. Boum; boum. Le dragon gronda, mais il n’était pas temps. Cette lumière pourrait bien m’aider, d’une façon où d’une autre. Je ne me téléportai pas directement à elle, une entrée trop remarquée ne me semblait pas de circonstance. Je marchai jusqu’à la porte de mon propre château jusqu’à ce que j’aperçoive le nouvel arrivant.
Car c’en était un, n’est-ce pas ? Je veux dire, une fille ne porterait pas de vêtement aussi… léger. J’eu une pensée pour Yuffie, à cet instant, mais non il s’agissait d’un garçon.
Chaque lumière à une part de ténèbres. Et… comment dire. Ce garçon ne semblait pas être une lumière; Au sens propre (majoritairement), il possédait une certaine noirceur qui me fit sourire. Il venait d’un monde que je n’avais pas encore attaqué… Mais ça ne tarderait pas, évidemment. Je m’approchai de lui. Il s’agissait d’une jeune personne, un homme blond à la peau outrageusement foncée.
Les jeunes de nos jours…

-Oh, ne te laisse pas impressionner par mon apparence, fis-je en désignant ma personne. Je suis… celle qui t’a amené ici.

Un mensonge tout simple, mais sa réaction laissait supposer qu’il était sur la défensive. Et les gens sur la défensive sont souvent ceux qui sont soulagés d’apprendre que leurs poursuivants sont loin, même s’ils n’ont aucune idée que leur arrivée ici n’était que le fruit d’un merveilleux hasard.
Une chose magnifique que le hasard, car il suffisait de savoir l’utiliser avec escient et l’on pouvait facilement le faire tourner dans le sens qu’on voulait.

-N’ai aucune crainte, je ne suis pas là pour te faire du mal. (Je souris en coin) Et je n’ai pas l’intention de te dépouiller de cet artefact. Bien qu’il soit très intéressant.

Je fis un geste simple de mon sceptre pour ouvrir l’imposante porte de fer noir qui refermait l’enceinte de mon château et intima le jeune homme d’entrer d’un mouvement de la main.

-Je suis une fée, ajoutai-je (ce qui n’était techniquement pas un mensonge) en entrant, sans me retourner pour voir s’il me suivait. Mon travail est de veiller sur les jeunes gens. Je récompense ceux qui le méritent, et je pense que tu fais partie de ceux-là. Ne crois-tu pas, mon enfant?

C’était le genre de question que je posais pour que mon interlocuteur me suivent dans mon résonnement. Qui affirmerait devant un étranger qu’il ne mérite pas de récompense? Ces gens-là me rejoignaient toujours au bout du compte, car ils avaient déjà plus d’un pied dans les ténèbres.

-Quel est ton nom, mon enfant? Fis-je d’une voix bienveillante. Je me nomme Maléfique. Oh, je sais, c’est plutôt ironique pour une fée de posséder un tel sobriquet ! J’en souffre, tu sais.

Mon sourire s’étendit.

-Mais entre, entre. Je te ferai préparer une chambre et un bon repas chaud ! Tu dois être affamé, n’est-ce pas ?

Ne dit-on pas que pour avoir un homme, il faut passer par son estomac?
Revenir en haut Aller en bas
Doodle♠ Messages : 26
♦ Munny : 106

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
95/100  (95/100)
♣ Inventaire:
avatar
Great Almighty PNJ
MessageSujet: Re: Hum... C'est quoi ça? Une fête foraine déchue? C'est qui le clown alors? -Malificent & Doodle   Sam 04 Aoû 2012, 4:04 pm

Tout cela pour une petite promenade en-dehors de l’atelier des Moogles. Tout cela, Doodle n’aurait jamais pu le voir ! Oh non, il y avait trop de choses qui se passaient dans le village en ces temps troublés. Cela fait quelques temps que la petite créature avait remarqué des trucs étranges, qui, elle le savait d’une manière indiscutable, étrange, n’étaient pas dus à un hasard. Des gens arrivaient à Hollow Bastion comme s’il était Traverse Town, comme si leurs mondes s’étaient évaporés comme celui-ci. Pourtant, les mondes n’avaient-ils pas été tous restaurés ? Ils étaient de retour, après tout ! Alors pourquoi, l’autre jour, elle avait croisé la petite Ninja avec quelqu’un d’étrange ? Pourquoi avait-elle vu la tignasse bleue d’une jeune femme, puis une nouvelle chevelure blonde ? Étrange dans le fait que personne ne pouvait traverser les mondes aussi facilement, pas sans Gummi Ship, et elle n’avait pas vu aucun Gummi Ship venant de toutes ces personnes ! L’inexplicable réalité qui pouvait être explicable d’une manière que cette petite créature ne pouvait comprendre. Dans l’atelier, les autres Moogles ne semblaient pas frétiller du pompon à de tels événements, mais une fois qu’elle racontait, elle se demandait bien ce qui pouvait arriver. Après tout, cet endroit n’était pas un monde si hostile, si l’on ne comptait pas les Heartless qui n’avaient pas fini d’apparaître.

Mais voilà. Une nouvelle tête blonde venait de sortir de nulle part, juste devant les yeux de la créature blanche au pompon. Étrangement, elle ne l’avait jamais vu avant, et il ne semblait pas du tout familier. Qui pouvait-ce bien être ? Oh, ça, elle n’en savait rien, et puisque la curiosité a tué le chat, elle peut tout aussi bien tuer le Moogle. Elle voulait des explications, quelque-chose qui pourrait l’aider à élucider cet étrange mystère des gens qui apparaissent de nulle part sans explication, disparaissant tout aussi rapidement. Il y a un aura étrange qui englobe Hollow Bastion, comme des gens qui se font étrangement silencieux pour des choses inusitées, et elle avait tout à croire que cette personne, toute aussi perdue elle semblait, aurait des réponses à ses interrogations.

Puis, quelque-chose dans les mains du garçon se mit à briller intensément, captant le regard du Moogle inventeur. Un artefact étrange, comme un bout brillant que le garçon tentait de cacher d’une manière plutôt étrange. Était-ce sa manière de passer de monde en monde ? Que signifiait cet étrange chose qu’il tenait dans ses mains. Oh, elle ne doit pas rester cachée bien longtemps. Il faudrait bien qu’elle lui demande, après tout ! Il n’avait pas l’air méchant. Seulement… Perdu. Oui, perdu, il était perdu.

Mais avant qu’elle ne puisse descendre, tout aussi soudainement, une silhouette apparut au loin. Oh non ! Le Moogle la reconnut tout de suite. Maleficent ! Oh, cette image même, qui n’était pas un rêve, loin de là, fit frissonner la petite créature, qui prit son pompon entre ses pattes pour le garder contre elle tellement elle frissonnait. N’était-elle pas morte ? Disparue ? Quelque-chose l’avait tué ! Pourquoi était-elle ici ? La créature monte, pour ne pas se faire voir, puis écoute attentivement les paroles de la fée noire. Oh non ! Elle le fait entrer dans le château. Le château… Comment ? Depuis combien de temps est-elle toujours là, toujours vivante. Toujours… Présente en cet endroit ?

Ce pauvre garçon, il faut l’avertir avant qu’il ne tombe entre de mauvaises mains !

Alors elle fonce ! Elle fonce et elle fonce pour arriver plus près, alors que soudainement, une autre forme noire, silhouette ailée, croasse et se dirige droit sur elle ! Oh non ! Pas ce satané corbeau ! Alors, avec toute la vitesse qu’elle trouve, elle se sauve, puis monte dans une fenêtre alors que les deux entrent. Elle se fraye un chemin dans les couloirs, pour finalement arriver dans le Hall d’entrée, toujours poursuivie par le corbeau.

« No, Kupo ! Don’t listen to this evil witch ! She is mean, Kupo ! Don’t be fooled ! »
Spoiler:
 

Elle zigzague et se cache derrière le jeune homme alors que le corbeau retrouve sa place sur l’épaule de sa maîtresse. Quelle promenade !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t207-doodle
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: Hum... C'est quoi ça? Une fête foraine déchue? C'est qui le clown alors? -Malificent & Doodle   Ven 28 Déc 2012, 11:44 pm

Je regardai la bête qui venait d’interrompre notre… conversation. Cette petite boule de poil ridicule semblait toute fraîche sortie de la gorge du chat (où elle aurait dû rester si vous voulez connaître mon avis sur le sujet). Je la toisai avec dédain; n’importe lequel de mes ex-associés l’auraient probablement foudroyé sur le champ pour avoir osé s’immiscer dans des affaires qui le dépassaient, à savoir dans mes affaires. Cependant, je ne suis pas eux et s’ils ne sont plus avec moi aujourd’hui c’est principalement pour cette simple et bonne raison. Leur rudesse, leur bêtise et leur manque de tact et de patience les ont tous menés à leur perte. Et je l’avoue, elle a failli m’y mener, moi-même. Heureusement pour celle que j’étais jadis, on ne peut faire disparaitre la noirceur.
Cette créature risible pensait pouvoir détourner le jeune homme de moi? Certes, il n’était pas Riku (maudit soit cet enfant et sa faiblesse de caractère ! Sa naïveté a causé notre perte commune et s’il n’avait pas été sauvé par Sora, probablement aurait-il totalement succombé à l’esprit d’Ansem. Ha ! Ha ! Ha ! le vieux cinglé. Cinglé, mais pas idiot. C’est une erreur souvent commise par le commun des mortels et que j’ai appris à ne pas faire.
Je regardai le Moogle s’agiter et faire ses petites grimaces sans quitter le garçon du coin de l’œil. Il n’était pas un imbécile, mais ce n’était pas une lumière (sans vouloir faire de mauvais jeu de mots) et il pourrait rapidement se faire convaincre par ce rebus de félin pon-ponné. Je pris mon sceptre en main, cette petite créature ne pouvait rien contre moi en affrontement direct et elle le savait. Quant au gamin, je ne le pensais pas prêt à m’attaquer si je tirais les bonnes ficelles. Et je sais toujours avec quelle corde jouer dans ces moments-là. La corde sensible. Faisant mine de triturer mon œil de dragon de façon négligée, comme s’il s’agissait simplement d’un geste anodin, je commençai l’interrogatoire du cœur de ce garçon.
Son nom pour commencer ne devait pas m’échapper, car si j’avais bien lu la noirceur qui se cachait en lui, je devrai bien choisir mes prochaines cartes à tirer. Il s’agissait d’un match serré entre moi et la boule de poil, bien que celle-ci ne m’oppose aucun défi. Alors dis-moi, Vaan, quelle clé ouvrira la porte de ton cœur afin d’en libérer la noirceur qui m’intéresse tant ?
Je chassai Diablo de la main, sans le blesser. Il comprenait mon intention, car il la comprenait toujours. Sans émettre autre réfraction à mon geste qu’un croassement faussement vexé, le corbeau pris son envol.

-Je vois que mon cher corbeau a effrayé ce Moogle. Vois-tu, nous recevons peu de visite et lorsque c’est le cas, il s’agit souvent de personnes malveillantes. Il n’agissait pas pour mal faire, seulement la vue d’une petite créature a dû lui faire prendre peur. Il s’agit-là d’un animal après tout.

Je soupirai et reculai d’un pas.

-Cette créature nourrit à mon égard les préjugés qui m’ont toujours suivi. Parce que je cherche à protéger les Sans-Cœur, ont me traite de sorcière. Je ne leur en tiendrai pas rigueur, plusieurs sont persuadés que ces créatures n’agissent que pour faire le mal, cependant ils restent des créatures vivantes. Ne méritent-ils pas de vivre comme n’importe quel être peuplant ces mondes ?

Je mis la main sur ma poitrine avec une expression désolée sur le visage.

-J’aimerais pouvoir faire comprendre aux habitants des autres monde qu’il suffirait de leur laisser un monde comme le miens pour qu’ils puissent vivre en paix, mais ils refusent de m’écouter. Certes, j’ai fait quelques erreurs et mes chers Sans-Cœurs ont été répendus un peu partout dans les mondes, mais ils sont effrayés et s’ils attaquent c’est uniquement à cause de la peur ou pour se défendre.

Maintenant que le premier fil est tendu, il ne me reste plus qu’à mettre en place mon appât.

-Pour te prouver ma bonne foi, je te propose de t’aider à retrouver cet être cher que tu as perdu. Je veux laver mon honneur et si je peux n’avoir qu’une seule personne qui soit capable de témoigner de mes véritables intentions, j’en serai heureuse.

Une légère fumée verte commença à s’échapper de mon sceptre alors que je l’empoignais plus fermement.

-Je peux retrouver n’importe qui avec cet appareil magique. Peu importe le monde dans lequel il se trouve. J’ai aussi appris l’art de marcher à travers les mondes, afin de recueillir les Sans-Cœurs.

Je traçai une image floue dans l’œil du sceptre, un point, une jeune fille avec des couettes blondes, mais en m’assurant de faire le tout très bref et flou. Des ombres s’approchant d’elles, est-ce qu’elle n’était pas en train de crier son nom ? Puis, d’un coup, je cessai le tout en faisant mine d’être légèrement fatiguée par ce tour pitoyable. Je fis volte-face.

-Je ne te forcerai pas à me suivre, bien entendu. Sache que, si jamais tu souhaites me demander de l’aide, je serai prête à t’aider.

Que cela devait être une vision effrayante pour ce cher Vaan. Je n’ai même pas eu besoin de déformer ces images, uniquement de les mettre hors contexte et de cacher le lieu où ce déroulait cette scène. Le piège était en place et ce Moogle insignifiant n’y pouvait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hum... C'est quoi ça? Une fête foraine déchue? C'est qui le clown alors? -Malificent & Doodle   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hum... C'est quoi ça? Une fête foraine déchue? C'est qui le clown alors? -Malificent & Doodle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Realm of Darkness | Kingdom Hearts RPG :: Mondes :: Villes et villages :: Hollow Bastion :: Postern-