Partagez | 
 

 Lost in a Nightmare { Vanille ♥ | Terminé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kairi♠ Messages : 137
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Halloween Town
♦ Objectif actuel : Retourner à la maison
♦ Humeur : Apeurée
♦ Munny : 117

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
Princess of Heart
MessageSujet: Lost in a Nightmare { Vanille ♥ | Terminé.   Mer 22 Fév 2012, 9:54 pm

Elle avait couru. Oh, combien de temps ses petites jambes s’étaient-elles épuisées dans une course effrénée alors que de ses yeux se répandaient les gouttes de ses terreurs. Tout pour fuir. Fuir ce qu’elle ne connaissait pas, fuir ce qui aurait pu la repêcher une nouvelle fois. Prisonnière. Prisonnière. Perdue. Plus qu’une prisonnière perdue dans un monde qui ne lui appartenait pas ; dans un monde qui lui était hostile, si hostile. Sa dernière pensée ne restait que se rire atroce, ce rire de psychopathe qui continuait encore de la hanter malgré sa course, loin, loin de cet homme et loin des hommes en noir. Pour tomber où ? Ici ? Dans un endroit des plus glauques et des plus effrayants que jamais ? Tout – d’après l’aspect angulaire et arabesque des environs, d’après l’éclairage presqu’inexistant de l’endroit, d’après les cris et l’ambiance générale, l’effrayait dans sa course. Et elle continuait de courir, dans son dernier souffle, peut-être continuerait-elle encore de courir. Sauver sa vie de ce clown qui malgré sa couleur aurait bien pu faire une partie ambiante du paysage que cet endroit représentait. Kairi ne pouvait s’empêcher de douter de la coïncidence que tout cela pouvait représenter. Non, tout cela avait dû être déjà planifié dans la tête du mégalomane machiavélique.

Elle court. Les larmes continuent de tomber, agressant sa vue déjà affaiblie par le manque de lumière. Une ombre semble passer derrière elle, subtile, effrayante. Elle s’Entend crier alors qu’elle continue de courir, de labourer le sol de ses pas rapides et sans fin. Non, elle ne doit pas s’arrêter. Si elle s’arrête, elle démontre de sa faiblesse, perd du terrain, risque de se faire rattraper. De quoi se sauve-t-elle ? Ne sent-elle pas plus aucune pulsion de Ténèbres ? Plus rien ? Non. L’adrénaline la pousse, la pousse à continuer d’avancer, à tenir bon, à se sauver. Mais… Les ténèbres ne sont plus. Plus rien qu’un mirage, une mémoire effacée au plus profond de son esprit déjà troublé. Non. Plus rien. Qu’en est-il de cette silhouette ? Non, elle doit continuer. Elle continue encore longtemps, alors qu’un craquement sourd retentit derrière elle, puis des rires, d’autres rires qui font tambouriner son cœur dans sa poitrine. Elle continue de courir, entre un couloir, loin des maisons ; un couloir qui mène indéniablement à un endroit où la lune resplendit d’une luminosité sans pareille comparé au reste de l’endroit, glauque, passablement habité, effrayant et noir.

La Princesse de cœur, à bout de souffle, se prend le pied dans une citrouille vidée et grimaçante placée dans sa course et trébuche, tombant violemment au sol dans un cri de surprise et brisant par le même fait la citrouille sous l’impact violent de sa chute ; celui-là même qui aurait pu avertir beaucoup de sa présence en ces lieux. Elle panique, se retourne tout aussi rapidement qu’elle était tombée pour se relever, regardant derrière elle, les yeux grands ouverts pour absorber le plus de lumière possible ; la silhouette sombre reste cependant introuvable. Son cœur continue de battre la chamade, et, haletante, elle continue de reculer en gardant un œil vigilant sur le chemin qu’elle vient de prendre. Rien. Rien que le vide et un brouillard non-dense l’accompagnent. Un hurlement de loup au loin la fait frissonner de toutes parts. Elle regarde nerveusement derrière elle, autour. Plus aucun rire, plus aucune voix. Elle est seule. Seule avec elle-même dans un monde rempli de monstres et d’horreurs insoupçonnées. Elle soupire. Sûrement n’a-t-elle plus rien à craindre. La pauvre petite devrait se trouver un refuge, quelque-part où aller. Mais ici…

Elle regarde les environs. La voilà dans un endroit sombre aux tons oscillant entre le gris, le noir et le mauve. Un endroit éclairé, certes, mais toujours aussi noir comparé à ce qu’elle est habituée de voir – la plage douce et colorée de Destiny Islands lui revient en mémoire alors qu’elle observe la terre grisâtre, la colline formant une spirale plus qu’étrange au centre de cet endroit, et de ces clôtures fermant ce lieu. Plusieurs citrouilles creusées trônent un peu partout, mêlées avec les pierres tombales où aucun nom ne figure, que des Rest in Peace ou simplement RIP écrits dans des lettres griffées. Comme si chacune d’elles avaient été écrites par quelque-chose – un monstre ? – aux griffes acérées. La simple pensée était assez pour la faire frissonner de toute part. Dans quel endroit étrange était-elle tombée ? Elle continue de marcher, son regard azuré croisant tout ce qu’il touche avec une certaine appréhension. Elle soupire. Sa respiration commençait qu’à peine à se calmer – elle le devait bien. Sinon quoi elle pourrait en prendre un coup si jamais elle se mettait une nouvelle fois à courir dans une nouvelle direction pour éviter autre chose encore. La pauvre appréhendait son nouvel environnement comme elle le pouvait. Peu de temps s’était écoulé. Son niveau d’insécurité restait le même, inébranlable. Que pouvait-elle bien faire de plus ?

Elle avance vers la colline en spirale et s’assoit à la base de celle-ci. Au moment où elle pose le regard sur ses jambes, elle y remarque les traces de terre sur sa jupe et sur ses jambes. Elle entreprend de l’épousseter de ses vêtements, puis de ses jambes, mais dans le processus, elle sent une douleur et enlève tout aussi rapidement sa main. Elle remarque alors des marques d’éraflure où la terre s’était mise et comprend. Les blessures n’étaient pas profondes. Que des égratignures. Des égratignures qui seraient bientôt douloureuses, maintenant qu’elle venait de les remarquer et qu’elle portait son attention dessus. Elle soupire alors, se prenant la tête de ses deux mains frêles et pâles – contraste intense avec l’environnement. Ses doigts glissent dans ses cheveux et son regard se plante sur ses pieds, sur le sol.

    « Oooh, what am I going to do? »
      v.f. : Ooh, qu’est-ce que je vais faire ?


Sa voix touche la mélancolie de son âme avec très peu de pudeur. Elle soupire une nouvelle fois, prise d’un sanglot amer. Des larmes coulent de ses yeux et se répandent sur le sol grisé.

    « I want to go home… Oh, I want to go home. »
      v.f. : Je veux rentrer à la maison… Oh, je veux rentrer à la maison.


Puis, un bruit de pas. Un bruissement lent, comme gêné, approche. Elle sursaute une fois que le bruit parvient à ses oreilles, regarde autour, pour ne rien voir. Quelqu’un devait être proche, quelqu’un qu’elle ne voit pas. Le cœur dans la gorge, le regarde avide de comprendre qui pouvait bien être là, à la regarder – la présence était peut-être ici depuis longtemps – sans se montrer.

    « Who… Who’s there..? »
      v.f. : Qui… Qui est là ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t37-kairi http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t261-a-pure-heart-kairi
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: Lost in a Nightmare { Vanille ♥ | Terminé.   Jeu 23 Fév 2012, 5:58 am

Elle était perdue. Vanille était vraiment dans un pétrin semblables à ceux dans lesquels elle se mettait toujours. Elle essaye de se remémorer ce qui s'était passé il y a quelques heures. Elle avait beau chercher, essayer de se souvenir, la jeune l'cie ne savais pas mettre un mot sur ce qu'il s'était passé pour qu'elle passe de ce désert à cet endroit lugubre. Elle se trouvait dans une rue pavée. Il faisait nuit noire et l'endroit était faiblement éclairé. Elle avait l'impression d'être dans un cauchemar éveillé tellement le lieu où elle était semblait effrayant. Elle ne savait pas quoi faire et avait peur. Les mains jointes devant elle, Vanille se demandait ce qu'elle devait faire à présent. Elle regarda autour d'elle encore une fois. Cette impression qui la tenait l'empêchait de réfléchir calmement. Ce n'était plus du tout le monde de sable qu'elle avait quitté. Penelo... Noël... Ils n'étaient plus avec elle. Et Fang non plus. A cette pensée Vanille émit un petit gémissement. Ce qu'elle aurait aimé avoir son amie et amante avec elle à ce moment.



"-Fang...Where are you ?"
vf: Fang...Où es-tu passée ?

La jeune l'cie sanglotait silencieusement. Ce qu'elle aurait voulu avoir quelqu'un avec elle en cet instant... Malheureusement il n'y avait pas d'âme qui vive dans les parages. Monde vide, monde placé sous le signe de l'épouvante. Des citrouilles aux visages inquiétants. Des réverbères qui n'éclairent même pas toute la rue. Non... NON ! Vanille commença à courir. Elle devait échapper à ces immondes choses qui la regardaient. Partir... Il le fallait. Ses pas se répercutaient sur les murs autour d'elle, ajoutant un son lugubre. Elle s'effrayait toute seule. Elle finit par déboucher sur une place. Les maisons sont peu nombreuses. Au centre se trouve une sorte de guillotine. Elle recule, apeurée. Cet endroit lui fout la chair de poule. Elle erre dans la place, regardant ce qui s'offrait à elle. Encore des citrouilles. Les lampadaires sont plus fins que les autres. Vanille recula de quelques pas. Elle voulait retourner à Oerba. Retrouver son monde qui était bien plus acceuillant que celui dans lequel elle avait atterit. Revoir sa maison. Et Fang. Fang ! Oh Fang... Si elle était là, son amie n'aurait plus peur de cet endroit. Parce que la guerrière serait là pour la protéger et la rassurer. Hors là, comme Vanille n'avait personne, elle se contentait de pleurer en espérant que les hurlements qu'elle entendait étaient le fruit de son imagination et rien d'autre. Perdue. En reculant elle trébucha sur une des marches. Poussant un petit cri, elle se rattrapa de justesse à un réverbère. Elle essuya une nouvelle fois ses larmes. Il ne se passait rien, elle aurait dû être contente. Pourtant elle continuait à avoir peur. C'était justement l'absence de mouvement qui rendait ce monde effrayant. Vanille se remit en marche. De toutes façons elle ne savait faire que cela. Elle toucha la marque de Pulse sur sa cuisse, pensant à son eidolon. Elle aurait tant aimé l'invoquer, là, tout de suite. Elle s'imaginait que la puissance de son monstre saurait la faire partir d'ici... Pourtant elle n'essayait pas. Elle n'avait pas la force de se concentrer. Cet endroit lui était hostile, inquiétant. Vanille avait toujours l'impression qu'on allait lui sauter dessus. Comment se concentrer en ayant la peur au ventre ? Elle frissona. Mettant les mains autour de son corps, elle continuait à avancer prudemment. Elle entra dans un petit cimetière avec un tombeau au fond.

Curieuse, Vanille s'approcha doucement de la pierre tombale. Un rire la fit sursauter. La jeune fille se retourna vivement pour regarder autour d'elle. Il n'y avait rien. Elle poussa un soupir de soulagement avant de poser ses yeux émeraude sur un des murs qui délimitait l'enceinte du cimetière. Il y avait un trou. Un petit certe, mais il était quant même présent. En s'approchant de ce dernier, Vanille constata qu'elle pouvait s'y glisser. Elle se baissa et tendit l'une de ses jambes dans le trou. Elle avait l'impression qu'elle allait se faire aspirer par les Ténèbres... Fermant les yeux, la demoiselle passa son corps puis sa tête, prenant garde à ne pas se cogner sur la pierre froide. Elle se retrouva dans un endroit éclairé par une lune brillante. La lueur argentée aurait pu la rassurer, du moins si le décors environnant avait été autre chose que cette colline mauve. Elle entendit des sanglots. Apparemment quelqu'un était là et pleurait tout comme elle. Vanille cherche la source de ces pleurs. Au moins elle n'était pas seule perdue dans ce monde. Il s'agit d'une adolescente. Elle doit être plus jeune qu'elle. Des cheveux roux, elle semble complètement anéantie. Vanille ressent de la sympathie pour cette autre gamine. Après tout, n'est-elle pas perdue comme elle ? L'inconnue sanglotait, se demandant ce qu'elle pourrait bien faire. La jeune l'cie répondit mentalement à l'autre, pensant qu'elle n'en avait aucunes idées. La fille laissa une nouvelle fois échapper des larmes tout en disant qu'elle voulait rentrer chez elle. Vanille approuva mentalement. Elle aussi n'avait pas envie de rester dans cet endroit macabre et désertique. L'cie recula. Manque de bol l'autre l'entendit marcher et demanda qui était là. Son regard chercha la source sans la voir. Vanille se déplaça et s'avança d'un pas gêné vers l'autre fille.



"- Hey... Don't be afraid !"
vf: Salut ! N'aie pas peur !

La demoiselle s'avança doucement. Elle ne voulait pas effrayer l'autre fille davantage. Une fois à sa hauteur, Vanille s'assit à ses côtés. Ne soit pas effrayée... C'était tout digne d'elle, ça. Elles mourraient littéralement de peur mais il ne fallait pas avoir peur.



"- I'm Vanille. And you ?"
vf: Je suis Vanille, et toi ?

Elle se présenta tout naturellement. Maintenant qu'elle avait trouvé quelqu'un avec qui rester en attendant de pouvoir s'en aller autant engager la conversation. Il n'y avait que ça à faire en fait.




"- I am lost. I ... been separated from a friend of mine. I looking for a long time but I can not find it. And you? What are you doing here?"
vf: Je suis perdue. J'ai...Etée séparée d'une amie à moi...Je la recherche depuis longtemps mais je ne la trouve pas. Et toi ? Que fais-tu ici ?

C'est vrai qu'elle ne devait pas être là de son plein gré. Après tout elle ne pleurerait pas si elle était ici d'elle-même. La lune donnait une image inquiétante de l'endroit. Vanille regretta bien vite la ville fantôme de tout à l'heure. Elle avait l'impression qu'on les regardaient de quelque part. Est-ce que c'était des ennemis ? Cela était probable malgré le fait qu'il n'y ait pas d'âme qui vive dans le coin...

Revenir en haut Aller en bas
Kairi♠ Messages : 137
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Halloween Town
♦ Objectif actuel : Retourner à la maison
♦ Humeur : Apeurée
♦ Munny : 117

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
Princess of Heart
MessageSujet: Re: Lost in a Nightmare { Vanille ♥ | Terminé.   Ven 24 Fév 2012, 12:08 pm

Elle avait repris son souffle. Pendant un temps, du moins, depuis que ses jambes éraflées s’étaient remises à lui faire mal. N’était-ce pas un crime de devoir courir seule, prendre de l’avance, s’arrêter alors qu’une bestiole pouvait être sur le point de les rattraper ? Non, rien de tout cela ne pouvait être un hooliganisme. Stupide. Non, certainement pas. Surtout qu’elle n’était pas dans un sport mais bien dans une situation de vie ou de mort… C’est ce qu’elle avait pensé.

Une silhouette noire et au début inquiétante se mit à sortir de l’ombre avec une lenteur qui, pour Kairi, semblait des plus assurées. Elle eut un frisson alors qu’elle se découvrait, mais sa peur se dissipa de plus en plus alors qu’elle devenait de plus en plus visible. Sa petite voix douce n’en fit que plus pour rassurer la Princesse de Cœur, qui, au final, n’avait peut-être rien à craindre de cette personne. D’ailleurs, sa timidité semblait plus présente qu’une quelconque menace. Timide ? Dans un monde comme celui-là, elle avait l’audace de penser que ça n’avait pu exister. Et voilà qu’elle, elle arrivait, avec cet air timide, avec ses joues rougies par les traces de nombreuses larmes, avec une allure chatoyante. Rien comparé à l’atmosphère glauque et effrayante du lieu. Elle ne put s’empêcher de penser qu’elle aussi devait venir d’ailleurs… ou du moins, qu’elle n’était pas hostile. Mais pouvait-elle en être certaine ? Ses mains tremblent un peu alors qu’elle continue d’avancer vers elle. Mais non. Elle ne ressent aucune malice, aucune noirceur entourant son âme. Même ce sentiment n’est plus présent. Son accoutrement avait beau être coloré, elle ne donnait pas la même ambiance que le clown qui était passé avant elle. Elle semblait douce, triste, perturbée, désespérée – l’image d’elle, peut-être en plus grande.

D’ailleurs, pourquoi aurait-elle peur ? La jeune femme n’avait pas l’air méchante, et Kairi n’était pas du genre à dénigrer les autres cultures ou quoi que ce soit, loin d’être hispanophobe, anglophobe ou quoi que ce soit de ce genre. D’ailleurs, ces termes même ne devaient pas réellement exister dans de tels mondes… Où tout le monde parlait sensiblement le même langage. Elle avait remarqué la pointe d’accent de la jeune femme et s’était tout simplement dit que, comme elle, elle devait venir de loin. Ne pas avoir peur. C’est ce qu’elle avait dit avant de se mettre à son niveau. Dans un ton rassurant, petit et doux. Une voix entraînante, mais qui témoignait de beaucoup de choses à la fois. Elle reste muette, chasse les larmes de ses yeux azurés. Elle ne lui ferait aucun mal. Certainement pas. Elle a l’air trop gentille pour ça. Trop … Lumineuse ? La Princesse de Cœur avait encore du mal à comprendre ça. À comprendre ce qui la poussait à penser ces choses, à les sentir comme elle le faisait, sans besoin d’une quelconque endoscopie. Seulement le sentiment. Le sentiment profond qui l’habitait – l’aura que chacun avait, projetait. Maintenant qu’elle y faisait attention, depuis son séjour dans le Castle That Never Was, rien de plus normal. Elle esquisse un faible sourire entre ses pleurs à la jeune femme et à ses yeux ardents d’un vert émeraude. Elle était quelque peu rassurée. Déjà, sa situation était améliorée, du moins un peu – elle n’était plus seule et cette personne semblait rassurante.

    « My name is Kairi. »
      v.f. : Mon nom est Kairi.


Réponse banale, courte, mais elle ne trouvait rien de plus à répondre. Être enchantée de la connaître ? Certes. Ne plus être seule représentait un grand soulagement pour la jeune fille, mais encore, comment pouvait-elle être enchantée dans un tel endroit ? Elle avait toujours peur, frissonnait toujours malgré le fait qu’elle soit rassurée, se sentait toujours mal d’être loin de chez elle, loin de sa famille, de ses amis, de tout ce qu’elle connaissait. La situation ne s’était pas améliorée depuis quelques minutes. Elle était quand même prise au piège dans un monde inconnu. L’inconnue du nom de Vanille s’était alors mise à raconter ce qui se passait avec elle – d’ailleurs, elle se dit elle aussi perdue. Kairi comprend bien vite que comme elle, elle vient d’ailleurs, ce qui la rassure car elle n’est plus seule dans sa situation, mais qui ne la rassure point dans la mesure où, maintenant, elles étaient deux à être totalement perdues dans un monde qui pouvait s’avérer plus hostile que ce qu’il avait démontré dans les dernières minutes. Quelle galère. Kairi compatit d’un regard solidaire. Oh, elle connaissait ça. Depuis combien de jours était-elle perdue, ailleurs de chez elle ? Quand la jeune L’Cie demanda d’où venait la Princesse, celle-ci n’hésita pas à répondre. Autant se confier – À deux, on est mieux que seuls, surtout dans un endroit inconnu comme celui-ci.

    « Well… I… »
      v.f. : Eh bien… je…


Par où pouvait-elle commencer ?

    « I’ve been kidnapped from my home… And then … Those men in black took me into a white castle… It was so full of darkness; I couldn’t get away from a strange feeling that got me… Those men were scary… They wanted something from me, but… I don’t know. »
      v.f. : J’ai été kidnappée de chez moi… et puis… Ces hommes en noir m’ont amené dans un château blanc… Il était rempli de Ténèbres ; je ne pouvais pas me déprendre d’un sentiment étrange qui m’a pris… Ils étaient effrayants… Ils voulaient quelque-chose de moi, mais… Je ne sais pas.


Elle soupire, regarde ailleurs, puis retourne son regard du sol à Vanille.

    « Then there was that… Clown. » Elle mime la grandeur avec ses mains. « He came to see me and took me there… For no reason… He was scary… »
      v.f. : Et après il y avait ce … clown. […] Il est venu me voir et m’a amené ici… Pour aucune raison… Il était effrayant.


Elle frissonne un bon coup avant de poser ses mains sur ses blessures – le souvenir du clown était si morose qu’elle aurait cru vomir une nouvelle fois seulement en y pensant. Elle dirige son mal ailleurs, grimaçant à la douleur de ses éraflures, qui sont toujours couvertes de terre, mais qu’elle n’ose toucher par peur de se faire mal, d’arracher plus de peau encore.

    « And then I ran… And I fell. You came shortly after that. »
      v.f. : Puis j’ai couru… Et je suis tombée. Tu es venue un peu après ça.


Elle retourne son regard une nouvelle fois sur la jeune femme. Elles se comprenaient peut-être plus que ce qu’elle aurait pu penser. Les deux étaient perdues, en manque d’un ami duquel elles avaient été séparées. Peut-être pouvaient-elle faire le reste du chemin ensemble, s’aider ? Un bruissement soudain, d’autres silhouettes qui se promènent de fond en comble de l’endroit. Un frisson désagréable lui passe dans le dos, suivi d’une petite exclamation surprise. Son cœur arrête de battre. C’est presque instinctivement qu’elle s’était rapprochée de la jeune femme, en panique, une main s’apprêtant à agripper son bras alors que ses yeux de tanzanite étaient grand ouverts et scrutaient les environs d’une manière paniquée.

    « Woah... What was that? » Sa voix se transforme en un murmure. « Did you hear? »
      v.f. : Woah, qu’est-ce que c’était ? […] As-tu entendu ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t37-kairi http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t261-a-pure-heart-kairi
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: Lost in a Nightmare { Vanille ♥ | Terminé.   Mar 10 Juil 2012, 6:58 am

Ainsi l’autre répondait au nom de Kairi. Joli nom pour une fille dont les yeux étaient rougis par les larmes. La jeune rouquine la comprenait. Ce n’était franchement pas amusant de se retrouver dans un monde aussi sombre que celui dans lequel elles avaient atterrit… Elle regarda autour d’elle d’un air inquiet. L’ambiance n’était pas réjouissante même si elle n’était plus seule. Vanille repensa à Fang une nouvelle fois, refoulant une montée de larmes. La guerrière lui manquait terriblement. D’accord il y avait Kairi à présent, le détail qui l’ennuyait était le fait que cette dernière était aussi peureuse qu’elle. Dans quel pétrin Vanille s’était-elle encore mise ? La jeune fille raconta alors qu’elle avait été séparée d’une amie et qu’elle était à présent perdue. Vanille avait oublié de ne pas mentionner le fait qu’elle venait d’un autre monde. A y réfléchir elle n’en avait vraiment pas vu l’importance de le cacher à l’autre. Elle avait bien trop peur pour penser à ce qu’elle allait dire comme mensonges pour expliquer sa présence en ces lieux morbides.
Elle demanda alors à cette Kairi se qu’elle pouvait bien faire en cet endroit. Il était clair que ce n’était pas vraiment un monde joyeux et adéquat pour le tourisme. L’autre fille hésita quelques secondes, comme si elle se demandait ce qu’elle pouvait bien répondre. Pourtant elle se jeta à l’eau, expliquant qu’elle avait été kidnappée de chez elle par des hommes en manteaux noirs. Ces derniers l’avaient amenée dans un château rempli de Ténèbres et elle les trouvait effrayant. Elle ne savait pas la raison pour laquelle elle avait été enlevée. Kairi détourna le regard avant de reprendre que c’était un clown qui avait fait le coup. Il l’avait emmenée du château blanc rempli de Ténèbres dans ce lieu encore plus étrange et effrayant. Vanille frissonna. L’autre fille avait vécu vraiment une chose horrible. Certaines personnes lui aurait ris au nez en entendant cette histoire, mais pas elle. Après tout Vanille avait également eu une histoire invraisemblable lorsqu’elle était encore dans son monde…
Kairi sembla hésiter à épousseter ses blessures. La jeune fille termina ensuite son récit en lui disant qu’elle était tombée juste avant que Vanille n’arrive. Celle-ci voulu réconforter la jeune fille. Après tout elles étaient toutes deux dans un pétrin inimaginable et ce dans un lieu dangereux. Il ne fallait pas être un imbécile pour savoir qu’un endroit remplis de citrouilles et autres fantômes était peu commode. Alors qu’elle allait répondre, un bruissement se fit entendre. Vanille regarda autour d’elle, la panique commençant à la prendre à nouveau. Sa camarade sembla avoir elle aussi entendu un bruit puisqu’elle s’était rapprochée, le regard cherchant fébrilement l’origine de ce bruissement. Et il n’y en avait pas qu’un seul. Kairi demanda ce qu’il se passait, et si Vanille avait entendu le bruit elle aussi.

« - I heard too… »
vf: Je l'ai entendu également...
Sa voix était un murmure apeuré. Ce fut elle qui s’agrippa à l’autre, cherchant frénétiquement la source des bruits. On aurait dit des ombres… Des choses étaient présentes tout autour d’elles et se mouvaient dans les Ténèbres.
« - There are something there ! »
vf: Il y a quelque chose, là-bas !
Sa voix passa dans les aigus. Ils fallaient qu’elles bougent d’où elles étaient immédiatement. Ces choses pouvaient se promener autour d’elles sans qu’elles ne puissent rien faire. Hum. Ce n’était pas le cas de Vanille. Celle-ci se leva et s’empara de son bâton. Kairi ne pouvait sans doutes pas de battre, aussi Vanille se devait de la protéger, au moins le temps de réfléchir à ce qu’elles pourraient bien faire.
« Behind me ! You can’t fight, stay behind me ! »
vf: Derrière moi ! Tu ne peux pas te battre, alors reste derrière moi !
Vanille ne savait pas ce qu’elle allait bien pouvoir faire. Les ralentir peut-être ? C’était une idée comme les autres… Elle tendit l’un de ses bras devant elle avant qu’une boule de feu ne fuse à l’endroit où se terrait les choses qui les encerclaient. Aussitôt elles commencèrent à courir dans tous les sens quant quelques-unes sautèrent vers elles. Celles-ci explosèrent dans une autre boule de feu que Vanille avait lancée par réflexes.
« - What are those things ? I never saw it before… »
vf: quelles sont ces choses ? Je n'en ai jamais vues avant !
Les monstres noirs à yeux jaunes s’en prirent alors de plus belle aux deux filles. Vanille poussa un hurlement paniqué avant de tourner les talons, n’oubliant pas de prendre Kairi par le poignet. Ils fallaient qu’elle s’enfuie de là à n’importe quels prix !
Revenir en haut Aller en bas
Kairi♠ Messages : 137
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Halloween Town
♦ Objectif actuel : Retourner à la maison
♦ Humeur : Apeurée
♦ Munny : 117

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
Princess of Heart
MessageSujet: Re: Lost in a Nightmare { Vanille ♥ | Terminé.   Mar 24 Juil 2012, 10:26 pm

Kairi regarde partout, inquiète, effrayée. Le bruit est sourd, presque inaudible, étrange. Et elle n’en voit pas la source, mais est plus inquiète encore quand Vanille lui dit qu’elle aussi, elle a entendu ce bruit. Elle lui agrippe même le bras, et les deux filles regardent les alentours. Elles sont prises au piège. Quelque-chose les pourchasse. Et ce pourrait bien être ce clown. Encore ce clown. Non. Kairi frissonne et tente de cacher un haut le cœur à cette simple pensée, horrible, qu’il revienne encore la terroriser – les terroriser, toutes les deux, elle et Vanille, toutes aussi effrayées l’une que l’autre, avec son rire, ses manières. Le simple souvenir de son maquillage et de ses incessantes références étranges et incompréhensibles la fait frissonner d’horreur. Et alors, Vanille pointe à un endroit, et Kairi, effrayée, crie sa surprise : des choses sortent des ombres ! Des choses, petites, rondelettes, avec des antennes et des yeux d’un jaune perçant, se dirigent vers elles ! Et alors, Vanille se lève, s’empare de son bâton, lui ordonne de rester derrière elle – ce qui n’est pas un problème pour la pauvre Princesse de Cœur, totalement déstabilisée. Elle se positionne derrière elle, et regarde, apeurée, ce qu’elle s’apprête à faire.

La première boule de feu jaillit de la main de sa protectrice. Kairi regarde, époustouflée, voyant les flammes danser alors que les Heartless s’évadent, sautent, comme instinctivement, pour échapper les flammes. Cette boule de feu avait été puissante. La jeune rouquine regarde Vanille d’un air épaté, mais au même moment, une créature fonce pour les attraper. Kairi crie et se couvre les yeux, assez longtemps pour entendre une nouvelle boule de feu exploser dans le visage de la créature qui disparaît. Elle regarde de nouveau devant elle. La troupe de créatures noires se dirigent vers elles – et plusieurs apparaissent des ténèbres, inlassables. Elle entend la question de Vanille, mais ne peut y répondre.

    « I… »
      v.f. : Je...


Ses yeux s’élargissent. Ces créatures.

    « I know these things! »
      v.f. : Je connais ces choses !


Destiny Islands tombant dans les ténèbres. Elle reconnaît le mal de cœur et reconnaît les ténèbres qui s’infiltrent entre les yeux jaunes des créatures. Figée, dans des pensées, elle revoit la caverne ; revoit la porte ouverte. La porte dans laquelle des dizaines, des centaines de ces petites choses arrivent, puis sa voix. sa voix qui murmure son nom Elle se revoit qui se retourne… cette silhouette… Cette silhouette… Et sa bouche qui formule les mots sans les croire. Sora. Illusions, ou réalité ? Si son cœur crie que la réalité est que celui qui est venu sur la plage est belle est bien cette silhouette invisible sur l’île, est-ce réellement le cas ? Elle s’entend murmurer ce nom, sombrer, sombrer dans les ténèbres, ailleurs. Tomber et ne plus se réveiller. Kairi secoue la tête. Elle doit rester concentrée. Ce minime moment d’inattention pourrait lui coûter la vie. Elles ne peuvent rester devant ces créatures sans bouger. Elles reviennent continuellement, rampant sur le sol et s’approchant comme un serpent devant une proie vulnérable. Vanille a beau savoir se défendre – sa magie est forte, presque effrayante – mais elles continuent de surgir, de plus en plus. Une autre créature fonce vers elles et Kairi laisse s’échapper un cri d’alarme, agrippant le bras de Vanille.

    « Quick, we need to get out of here! Run! »
      v.f. : Vite, on doit partir d’ici ! Cours !


Elle oublie sa jambe blesse et s’élance, tenant le bras de Vanille, plus loin dans le cimetière. Elles courent à s’en briser le souffle et Kairi trébuche à plusieurs reprises, sans pour autant tomber. Le cimetière rempli de citrouilles et de tombes étranges laisse bientôt place à un endroit encore plus désert. Comme une plaine à la terre grise, large, où des ruisseaux contournent l’endroit. Comme si une maison avait pu se tenir à cet endroit désert – une maison ou un grand édifice. Elle se délaisse du bras de Vanille et prend son Wayfinder entre ses mains, reprenant son souffle en le mettant sur son cœur.

    « I think we’re safe, now… At least… for a while. »
      v.f. : Je crois qu’on est en sécurité maintenant… Pour un moment.


Elle regarde la rouquine et lui fait un sourire semi rassurant. Ces choses sortant tout droit des ombres étaient tout bonnement effrayantes. Si elles ne pouvaient les battre, elles ne pourraient que courir, mais pour encore combien de temps ? Et quel était cet endroit étrange ? Pourraient-ils rencontrer un visage amical, quelque-part, qui pourrait les aider ? Kairi en doute – tout ici donne la chair de poule. Il n’y a rien d’amical là-dedans.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t37-kairi http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t261-a-pure-heart-kairi
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: Lost in a Nightmare { Vanille ♥ | Terminé.   Lun 01 Avr 2013, 5:42 am

Cela allait être difficile de se battre si Vanille devait protéger l'autre fille... Même en étant capable de produire des boules de feu assez puissantes pour en faire disparaître, le nombre de créatures noires à yeux jaunes semblaient ne pas descendre. A croire qu'ils étaient capables de revenir un en claquement de doigts ! Vanille avait peur, très peur, d'une part parce que les ennemis semblaient imbattable, d'une autre part parce que le lieu n'était pas très acceuillant. Toutes ces têtes de citrouilles, ce ciel nocturne et surtout les créatures qui les entouraient... Si son idée première fut de protéger Kairi, la magicienne ne savait pas ou donner de la tête. En envoyant ses boules flamnboyante, elle ne faisait qu'émoustiller les sans-coeurs autour d'elles, qui gigotaient partout, partaient dans tout les sens avant de tenter de riposter en se jetant sur les deux filles apeurée. Vanille qui était déjà paniquée avait du mal à se concentrer. Il fallait qu'elle protège Kairi, après tout c'était la plus faible des deux, étant donné qu'elle ne semblait pas être capable de se battre. C'était légèrement compliquer de pouvoir se défendre avec quelqu'un dans les pattes... La pulsienne avait envie d'abandonner là, tout de suite, tellement elle était dépassée par les évènements.

Malheureusement, il lui était interdit de penser à cela. Non ! Elle avait promis de se battre et de ne plus fuir à sa soeur de coeur. Fang... Avec sa force, il était clair que les monstres d'en face ne soient plus qu'une histoire ancienne. Pourtant, même en se prenant des boules de feu à la puissance dévastatrice, elles ne semblaient pas plus dérangée que cela. Non... C'était mettre en danger plus de personnes qu'il ne devait y en avoir. C'était les affaires de Vanille et Kairi. Pas de Fang, ni d'autres personnes étrangères. Il fallait que les deux filles s'en sortent par elle-même, histoire de ne pas mettre en danger d'autres gens qui pourraient perdre la vie à leur place. Kairi voulu répondre à la dernière question de Vanille, disant qu'elle connaissait ces choses. Malheureusement, elle ne continua pas sa phrase, avant de pousser un cri dans le but d'alerter sa camarade qui continuait à tenir les monstres à distance résonnable. La princesse de coeur prit par la suite le bras de Vanille, disant qu'il ne fallait pas rester en ces lieux. Elles coururent à travers tout le cimetière, avant d'arriver au bout de quelque minutes de course éffrénée dans un endroit plus grand. Tout était d'un gris sans vie, tandis qu'on aurait pu y construire quelque chose. Kairi sortit par la suite un drôle de trucs qu'elle serra sur sa poitrine, avant de déclarer qu'elles étaient en sécurité en ces lieux. Jolie euphémisme, lorsqu'on sait maintenant que des monstres inconnus peuvent apparaître sans crier gare...

"- AAaaaaaaaah... What race"
vf: - AAaaaaaaaah... quelle course !"

La rouquine avait envoyé son bâton sur le sol, avant de s'assoir pour reprendre son souffle. Au moins, elle pourrait reprendre son souffle avant de courir à nouveau si jamais ces choses revenaient. Elle soupira une nouvelle fois à se fendre l'âme avant de se laisser choir sur le sol, son ventre faisant des va et viens au rythme de sa respiration saccadée. Elle regardait le ciel nocturne orphelin d'étoiles, se demandant la raison qui était derrière tout cela. En effet, Vanille était supposée dormir dans un cristal sur Gran Pulse, et voilà maintenant qu'elle se retrouve dans un monde qui lui est totalement inconnu, à se faire courser par des monstres qu'elle n'avait jamais combattu. C'était tout à fait injuste, lorsqu'elle y pensait. C'est là qu'elle repensa à son amie, Fang. L'cie se demandait si son autre moitié allait bien, si elle continuait à soutenir Cocoon deux fois plus qu'avant maintenant que la rouquine n'était plus là pour le faire.

"- In fact, You didn't tell me what are those things... "
vf: "- Au fait, tu ne m'a toujours pas dis ce que c'était, ces choses."

Vanille avait déclarer cela en tournant simplement la tête vers l'autre fille qui se trouvait un peu plus loin. Elle semblait s'être calmée, en tout cas, tout comme elle. Maintenant qu'elles avaient un moment de répit, peut-être pouvaient-elles discuter ensemble de ce qu'elles allaient bien pouvoir faire. Après tout, la demoiselle n'avait pas très envie de rester en ces lieux pour l'éternité, essayant d'échapper à des monstres qui n'étaient pas capables de disparaître.... Ho là là... Mais dans quel genre de merdier est-ce qu'elle s'était encore retrouvée ? Vanille sentit une nouvelle fois les larmes lui monter aux yeux. Elle ne pouvait pas... Elle ne voulait pas mourir dans un lieu si lugubre !

"- You have some idea of how we should proceed to escape from here?"
vf: "- Tu as une idée de la façon dont on devrait s'y prendre pour sortir d'ici ?"

La demoiselle passa rapidement sa main sur ses yeux, histoire d'enlever les larmes qui avaient perlés à ses yeux. Elle se demandait à présent ce que Kairi pourrait bien lui dire afin qu'elles puissent partir. Est-ce que la fille avait quelque chose pour les sortir de là ? Vanille avait bien évidemment pensé à invoquer son eidolon, malheureusement, elle avait oublié qu'il devait impérativement sortir du Valhalla, monde invisible de la Déesse Etro. L'cie ne savait même pas si il s'étendait par delà Gran Pulse et Cocoon... Aussi, il n'était pas très envisageable de faire appel à lui. Quoique, elle pouvait toujours essayer, mais la rouquine ne savait pas si cela allait marcher. La jeune fille releva le pan de sa jupe qui dissimulait sa marque d'l'cie de Pulse, comme pour vérifier si elle grandissait ou non. Malheureusement, elle n'avait pas changé d'un pouce. Même pas cautérisée, on était sûre que son tatouage allait tout de même évoluer... Quoi qu'il en soit, Vanille ne tenterait rien avant que l'autre ne lui fournisse une réponse. Ensuite seulement la rouquine pourrait envisager d'invoquer sa chimère, si toutefois elle savait le faire venir du monde des morts, puisque c'était à partir du Royaume invisible de la Déesse qu'ils pouvaient apparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Kairi♠ Messages : 137
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Halloween Town
♦ Objectif actuel : Retourner à la maison
♦ Humeur : Apeurée
♦ Munny : 117

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
100/100  (100/100)
♣ Inventaire:
avatar
Princess of Heart
MessageSujet: Re: Lost in a Nightmare { Vanille ♥ | Terminé.   Jeu 11 Avr 2013, 10:20 pm

Quelle course! Oui, cette fille a totalement raison. Cette course effrénée avait été tout sauf une course joyeuse dans un champ de papillons. Sauf si, bien évidemment, les papillons étaient des créatures morbides, d’un noir d’encre et munis d’yeux aussi illuminés qu’une lanterne. Kairi serre plus fort son Wayfinder ; les bouts pointus du coquillage lui rentrant dans la peau semblaient plus rassurants que blessants à ce moment précis. Elle en oubliait sa blessure au genou, se concentrant seulement sur cette poigne lui redonnant un semblant de courage. Ces coquillages étaient censés la rapporter chez elle. L’aider à trouver son chemin. Oh, comme elle espère que ces légendes soient véridiques!

Si seulement…

Elle soupire, regardant autour à nouveau. Que faire, maintenant ? Comment quitter cet endroit ? Kairi laisse une petite exclamation s’échapper à son tour, suivant le mouvement de la rouquine et s’assoyant à ses côtés. Ces plaines sont vides, mais ne paraissent, jusqu’à maintenant, aucunement menaçantes. Comment peuvent-elles penser trouver un endroit sûr où se cacher quand tout semble si… Effrayant, lugubre et noir ? Ce ne doit pas être impossible. Il suffit de trouver la lumière en ce lieu rempli de ténèbres. Elle sent son cœur, lui-même ressentant la douleur des ténèbres de l’endroit… Et pourtant, elle se sent mieux, maintenant éloignée de ces créatures.

Pourrait-ce avoir un lien ? Kairi se perd un moment dans ses réflexions. Elle se souvient du clown, de cette énergie noire, effrayante qui s’en échappait. Cette énergie avait été la même pour tous les autres membres de cette Organisation la retenant prisonnière. Elle ferme les yeux, que quelques instants, comme pour espérer qu’autre chose pourrait se présenter à elle. Les créatures pouvaient-elles avoir un lien avec ces personnages ? Qu’était le lien entre tous ces éléments ?

Noir. Leurs manteaux noirs. Leurs portails noirs. Une énergie noire, menaçante, intouchable… Cette énergie avait un nom, oui. Un nom. Elle revoit un visage, un vieux visage, familier, mais flou, et une histoire… Une histoire qu’elle ressent ; comme si elle l’avait entendu des milliers de fois. De quoi parlait cette histoire ? Oui…Les mondes fracturés… Les ténèbres ensevelissant la lumière. Les ténèbres… Serait-ce les ténèbres ? Qu’importe ce que c’était, ce sera le nom qu’elle emploiera, la prochaine fois qu’elle le ressentira. Elle soupire à nouveau, en même temps que la voix de Vanille retentit.

    « I … I don’t really know. »
      v.f. : Je... Je ne sais pas vraiment.


Ces créatures… Oui, elle les connait. Mais leur nom ? Elle ne sait pas leur nom. Elle a sombré avant. Elle est tombée avant. Dans un coup de vent, elle s’est évanouie. Comme morte. L’ile qui sombre dans les ténèbres est aussi claire dans sa tête que ces créatures effrayantes rôdant tout autour, la terrorisant, la déstabilisant. Elle se souvient avoir couru, tentant de se réfugier, dans cet endroit secret… à elle et… et…

Sora

Elle lève la tête, sa bouche entrouverte laissant passer un murmure.

    « I … Just remember seeing them. »
      v.f. : Je me souviens juste de les avoir déjà vus.


Son visage lui revient clairement, comme une pensée se concrétisant. C’est lui. L’autre garçon. L’autre garçon qui se tenait toujours avec elle et Riku. C’est lui. Elle se souvient!

La silhouette noire reprend place dans ses mémoires. Elle le revoit, lui, son sourire. Elle se revoit, avec lui, courant, dessinant, blaguant. Elle se revoit rire de ses blagues, de ses manières. Let’s go, just the two of us! Son cœur se serre. Les sentiments reviennent. Sora…

Elle le revoit, alors, prenant le Wayfinder et lui tendant, sur la plage. Elle se revoit lui arracher des mains, revoyant par la même occasion son visage et les larmes le perlant. Just don’t lose it, okay? Sa confusion...

Que s’était-il passé ? Pourquoi avait-elle oublié ? Pourquoi… Pourquoi ses agresseurs semblaient le savoir ? En étaient-ils la cause ? Ses yeux s’humidifient. Une larme perle, alors que Vanille pose l’ultime question. Pendant un moment, la rouquine reste silencieuse, regardant le visage dessiné sur son Éclaireuse, y reconnaissant son visage, qu’elle avait dessiné…

Puis, elle le repose sur le reste. Les ténèbres environnantes... Le gris, l'orangé, le ciel mauve. Comment s'en sortir ? il faut qu'elle retrouve Sora. Il faut qu'elle le voie, qu'elle le rassure. Je te reconnais. Je te connais. Je... Je tiens à toi.

Mais comment faire ?

    « I don’t know… I … I really don’t know. »
      v.f. : Je ne sais pas... Je... Je ne sais vraiment pas.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t37-kairi http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t261-a-pure-heart-kairi
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lost in a Nightmare { Vanille ♥ | Terminé.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lost in a Nightmare { Vanille ♥ | Terminé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Realm of Darkness | Kingdom Hearts RPG :: Mondes :: Villes et villages :: Halloween Town-