Partagez | 
 

 Meeeh. Un truc à faire, quelqu'un ? | Roxas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuffie Kisaragi♠ Messages : 138
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : TROUVER LUSO
♦ Humeur : Machiavélique 8D
♦ Munny : 341

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
80/100  (80/100)
♣ Inventaire:
avatar
Ninja
MessageSujet: Meeeh. Un truc à faire, quelqu'un ? | Roxas   Ven 14 Oct 2011, 2:28 am

Wouuu… Wou… WOUUUUU ! Mais quelle BELLE journée ! Le soleil était tout beau, les oiseaux chantaient tout en haut, il n’y avait que pas du tout de nuages dans le ciel, tout bleu, les gens parlaient avec des tons joviaux, il y avait des sourires, des rires, des gens qui s’affairaient à ramasser dans une ambiance plutôt pas du tout monotone … les ruelles étaient toutes sales, la place centrale était toute pleine de débris, y’avait pas de fleur nulle part, tout semblait monotone, gris… Mais oui, mais oui ! C’était une belle journée pour marcher, pour faire du sport, pour COURIR et pour aider tout le monde ! Oh oui, parce qu’il y a rien de mieux que ça, quand on a rien à foutre, à quelques jours de leur retour ici. Mais bon allez, la vie est belle, faut continuer, faut SOURIRE ! Faut marcher et éternuer par la poussière constante, faut avancer dans les toiles d’araignées ! Faut être joyeux, ne pas se prendre à rien et de respirer l’air pollué d’une ville sens-dessus-dessous À PLEIN POUMONS.

Wow. Wow. Non. Là, y’a de quoi qui fonctionne pas du tout. Ce même truc, là, qui vient de faire stopper les petits souliers beiges de la jeune femme dans leur course continue sur les roches sales de la cité. C’est facile de remarquer que c’est différent, c’est facile, oui, parce que bon, ça se voit assez bien que la ville… Bah elle ne se ressemble pas. Et que la seule chose qu’on reconnaît c’est ce gros château, là-bas. Mais même ce truc il semble différent. Ce n’est pas drôle. Cette différence, bien qu’elle soit supra heureuse de revoir sa ville natale, elle est vachement inquiétante, démoralisante. Oh oui. Beurk. Tout simplement. De quoi démoraliser tout le monde, d’un seul petit coup. BANG. Et là, son regard se pose sur la ville, sur tout le reste, sur les habitants. Heureux ? Oui oui, heureux d’avoir retrouvé ce monde. Mais auraient-ils cette petite flamme qui leur dirait que tout serait comme avant ? Avant l’invasion. Avant l’explosion. Avant le DRAME. Et le vaisseau. Oh, encore un maudit voyage en Gummi Ship ! Juste à y repenser, elle en VOMISSAIT quasiment. Bleaargh. Bon, fini le haut-le-cœur, on s’En fiche de ça, là, on est en train de marcher. Pis quand on marche, tout est beau et agréable et rose…. Non, pas rose. VERT. Parce que vert ça rock et rose c’est DÉMONIAQUEEEE.

Aussi bien de continuer à marcher han ! Bah ouais, elle était dans la tâche ‘évaluer les plus gros dommages pour les régler plus vite’, et ça, c’était suuuper important. Le reste du Comité de Restauration COMPTAIT SUR ELLE. Et notre petite Ninja super énervée de la mort qui tue n’allait pas les laisser tomber pour ça ! Oh que non, elle était forte, elle était belle, et elle était CAPABLE. C’est tout ce qu’elle devait faire alors elle allait bien le faire et retourner les mains pleines de trucs à changer pour que tout soit beau, comme avant, quand elle était touuuute petite. Bon, okay, elle n’avait pas de souvenirs de l’endroit mais ça on s’en fout, quand on restaurait un truc, fallait au moins que ce soit beau donc c’était ça qu’ils feraient ! LA GLOIRE DE LA CITÉ REVIENDRAIT ! Malgré tout. Ouaip. Que trop même parce que c’était que ÇA le but. Et voilà, maintenant, un grand sourire se dressait sur ses lèvres, un air triomphant au visage. Voilà qu’elle continuait alors sa marche de sa démarche joueuse, enjouée, tout en gardant sa route.

Et elle était tellement enjouée qu’elle ne remarqua même pas qu’elle s’approchait de la place centrale. La graaande place centrale. Intense place centrale toute délabrée, comme tout le reste, et complètement vide. Enfin bon c’était étrange de voir ça. Habituellement, y’avait du monde, là, qui marchait. Du monde qui bougeait. Dans ses si flous souvenirs. Enfin. Maintenant, il n’y avait qu’elle dans son petit monde perdu de l’Univers. Elle et son rêve de tout reconquérir, de remettre tout à sa place. Elle était seule dans ses pensées, pas très profondes, certes. Oh ! Devrait-elle alors s’entraîner ? Elle n’avait pas trouvé Squall. Aaah, ce Squall ! Jamais là quand on a besoin de lui ! Déjà que là, bah, pas vu de la journée, c’était EFFROYABLE. Non, non, non ! Venez pas me dire qu’on est juste midi, ça compte pas comme argument ! Même pas du tout, essayez pas ça marche pas. Meuh. Bref. Elle boude pas, la gamine, elle fait juste se promener, donc on va essayer de pas la faire bouder avec des arguments maudits. Ce fut le moment où elle atteignit alors la place centrale, qu’elle se pencha quelque peu, ses cheveux noirs tombant dans son joli visage rondounet, sa main cachant le soleil ardent et ses yeux se plissant pour qu’elle puisse observer les rares passants qui … Évidemment, qui passaient dans la ville sans pour autant prendre conscience d’elle. Quelques enfants par ci, un couple par là… Mais rien d’intéressant.

C’était malheureux. (Pourquoi j’ai lu moelleux en me relisant ? Hem. Passons.)

Quelle journée pathétique ! Si rien d’intéressant se passait, elle allait MOURIR d’ennui.
Totalement. Et alors qu’elle implorait le ciel de retrouver cette foutue tête brûlée, elle en voyait QUE TROP RIEN. Pas même un signe de cette tête toute épinée. C’triste. Et en plus, aucun café… Euh, aucune distraction, disais-je, en vue.

WAAAAAAH WOUATTE DE PHOQUE QUESSÉ ÇA ! Un poids. Sur. Son. Dos. Un tuc dans son dos ! ARGEUH ! RÉFLEXE NINJA ! ET PAF ! Avec un mouvement bref, rapide, un pognage du bras intense et un petit coup de pression sur la hanche et SANS EFFORT, le truc qui venait de subitement la poker sans qu’elle ne soit au courant, au total improviste, se retrouvait sous sa MERCI ! MOUAHAHA ! Drette là, par terre, alors que son pied chaussé de ses intenses bottes sur la poitrine accoutrée d’un gros manteau noir étrange ! Pour l’instant, elle ne s’en occupait pas du tout, par contre. PAS DU TOUT ! Et son sourire démontrait bien de sa malice.

    « HA ! GOTCHA ! You really thought you could get the GREAT Ninja Yuffie by crawling behind her back ? »
      v.f. HA ! J’T’AI EU ! Tu croyais vraiment que tu pouvais attraper la GRANDE Ninja Yuffie en rampant derrière son dos ?


Elle eut un petit rire triomphant. S’il croyait qu’elle allait le laisser partir aussi facilement… Bah, il se trompait. Certainement pas ! Elle avait une proie ! Elle avait eu l’espoir assez vain que ce trucmuche avait pu être Squallichounet, mais en vain, quoi. … En fait…

    « And you are.. ? »
      v.f. Et tu es.. ?


Ah ouais, elle ne le connaisait pas ! Son air triomphant laissait alors place à une certaine curiosité, parce que… m’ouais, on n’arrive pas juste comme ça dans un monde, quoi ! NON NON NON ! Et déjà faut savoir que d’autres mondes existent, ce qui… N’est… Pas connu… de tout le monde. Ahem. Bon, il n’était pas laid, le gars. Il avait des petits airs doux (effrayés aussi, certes) et des cheveux en bataille. Genre Cloud. Mais moins … Dépressif, sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t101-yuffie-kisaragi
Roxas♠ Messages : 428
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : Bien :)
♦ Humeur : Manger des pommes (non non, j'ai SURTOUT rien inversé, j'suis pas aveugle quand même...)
♦ Munny : 140

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
45/100  (45/100)
♣ Inventaire:
avatar
Keyblade wielder
MessageSujet: Re: Meeeh. Un truc à faire, quelqu'un ? | Roxas   Dim 01 Jan 2012, 10:08 pm

Han. Ça y est. Voilà déjà que je retournais dans ce monde de fous. Enfin… peut-être que mon jugement envers les habitants de cet endroit penchait de manière imméritée et grossière sur les actes d’une seule personne, mais la guerrière aux cheveux bleus avait laissé une profonde marque dans mon esprit. Elle avait quand même usé d’un comportement étrange; ou simplement était-elle bipolaire. C’était un peu flou lorsqu’il s’agissait d’examiner cette manière de raisonner tout à fait fortuite.

Saïx soupira. Je relevai les yeux pour croiser son regard de glace qui insinuait bien plus d’une chose. Comment faisait-il pour conserver ce calme alors qu’il venait de me répéter ma mission au moins trois fois déjà? Hélas non, je ne le faisais pas exprès. J’avais tant de missions à m’acquitter chaque jour que j’en étais las et avide d’un tant soit peu minime moment d’accalmie. Et par un hasard dont je n’avais quasiment plus confiance, rares les fois où Axel ou Xion étaient mes compagnons de missions. Quel hasard, dis donc.

Je secouai la tête en entrant dans le corridor des ténèbres, passant à deux doigts de rebrousser chemin et de quêter un stylo à quelqu’un afin de bien inscrire et de bien me remémorer le but de ma mission. Bah après tout, ce n’était pas si bête que ça… Le fouillis occupait déjà la majorité de mon esprit (voyez comment le mot « cerveau » n’est jamais utilisé han…), tel que cette information banale n’aurait pas eu sa place bien longtemps… Vraiment, un stylo c’est vraiment pas bête.

Je remis à ce moment le pied dans le monde d’Hollow Bastion, ville tant soit peu désolée par son décor dévasté. J’y jetai un regard amorphe puisque ce n’était pas là ma première préoccupation : aussitôt arrivé, je me cachai sur le mur du bâtiment le plus proche. Qui sait, peut-être cette fille se trouvait-elle encore dans les parages…?

Les environs étaient pourtant déserts. Eh bah… C’était soulageant, quoi. Bon… quelle était la mission encore? Éliminer un Heartless sûrement. Un gros Heartless. Un Darkside? Peut-être. Bah. Un Darkside? Un… Darkside? Non non non non non… c’était pas ça.

De longues minutes sans chiffre exact— ça y est, en plus d’un crayon, il me fallait une montre maintenant? —furent consacrées à ces réflexions. La logique qui en découla enfin détermina mon plan d’action : se balader dans la ville jusqu’à ce que les Heartless se pointent. Ce n’était pas le plus astucieux des plans ni le plus recherché, mais cela me permit de commencer ma mission. Il n’était pas très tôt dans ce monde, mais ces monstres ne dormaient pas. Plus tôt j’aurai terminé, moins de témoins il risquait d’y avoir. Moins de chance il avait d’y croiser Aqua, aussi.

En effet, je ne fis pas la rencontre de la femme aux cheveux bleus. Une bonne demi-heure avait déjà filé dans le silence, tout jusqu’à ce que je tourne le coin de cette rue. Au plein milieu de la place se trouvait une jeune femme aux cheveux noirs et à l’accoutrement extravagant. Heureusement qu’elle fut dos à moi, je pris quelques temps à examiner à la fois elle et la situation. Cette fille avait vraiment beaucoup d’énergie… Afin d’éviter les affrontements inutiles, je rebroussai chemin. Cependant, je n’allai pas loin : à peine un coin de rue plus loin se dressa aussitôt un énorme Darkside. Enfin! Du travail, quelque chose à faire! Bien que je me sentais d’attaque à repousser et éliminer cet être qui s’avérait sûrement la cible de ma mission, sa force surpassait la mienne. Pourquoi m’avait-on envoyé sans acolyte battre cette brute surpuissante? Je n’eus pas le choix : lorsqu’elle sembla me perdre de vue, je filai en tentant de la semer. Je n’avais qu’à l’attaquer graduellement jusqu’à ce qu’elle rende l’âme, voilà.

Le Heartless semblait à ma poursuite, lent par contre. Je revins alors à cette place où j’avais précédemment rencontré la fille aux cheveux noirs. Celle-ci s’y tenait encore, l’air pensif. Sur le coup, sans réfléchir, je m’approchai d’elle. Le Darkside approchait, et ça aurait été mal de la confronter à cette bête alors qu’elle n’avait rien à voir avec cela. Autant lui dire de fuir. Rapidement, je posai ma main sur son épaule pour lui signifier ma présence.

    « Hey— »

J’eus de la difficulté à comprendre ce qui s’ensuivit. En moins de deux, soudain, j’étais assommé, sur le sol. La jeune femme aux cheveux noirs clamait sa victoire, un pied sur mon torse comme quelqu’un qui réduisait au ridicule sa proie. J’étais encore médusé par ce qui venait de se produire que je fus, là, étendu par terre, spectateur de la petite scène de la fille. Elle était vraiment étrange, celle-là. La grande ninja Yuffie… Après un court répit où on aurait pu entendre une mouche voler, elle me demanda mon nom. Je pris quelques instants à chercher mes mots, les yeux cadrés dans les siens, comme hypnotisé par son triomphe.

    « You really should calm down… I don’t want to fight you. », lançai-je finalement en un souffle.
    v.f.:
     
Je tentai un mouvement pour me dégager, bien que la botte restait inlassablement à sa place.

    « I am Roxas. »
    v.f.:
     
Je levai les yeux vers la rue d’où j’étais arrivé. Le Darkside avançait…


Dernière édition par Roxas le Mer 10 Oct 2012, 11:29 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t38-roxas http://naruto-ascension.forum-canada.net
Yuffie Kisaragi♠ Messages : 138
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : TROUVER LUSO
♦ Humeur : Machiavélique 8D
♦ Munny : 341

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
80/100  (80/100)
♣ Inventaire:
avatar
Ninja
MessageSujet: Re: Meeeh. Un truc à faire, quelqu'un ? | Roxas   Lun 02 Jan 2012, 8:20 pm

HEIN ? Il voulait … Pas… Se battre ? Wô, minute, y’a un petit truc qui FONCTIONNE PAS, là ! C’est quoi cette connerie-là de pas vouloir se battre quand tu pokes quelqu’un par en arrière comme ça hein ? C’est qu’il l’avait cherché, sa baffe Ninjatesque à la Yuffie ! On va pas comme ça derrière elle sans rien dire ! C’juste… Pas que c’est mal élevé, mais… Enfin, oui, c’est mal élevé, bon ! On s’en fout de ce que vous pensez, pour elle, c’est comme ça alors vos gueules on dit rien ! Et évidemment, son regard à la Yuffie, il n’était pas très neutre en ce moment ! elle gardait son supra sourire, malgré ses sourcils froncés à force d’écouter ce que le petit blondinet-qui-ressemble-à-Cloud-mais-en-moins-emo a à dire ! Elle se rit de son expression ! Le pauvre a l’air totalement surpris du retournement de situation dont elle fait preuve avec son audace habituelle et… Hyperactive ! Oui oui, c’est Yuffie dont on parle alors le mot ‘hyperactif’ s’impose. En parlant d’imposer, vous la trouvez pas imposante, la petite ? Hein? HEIIIIN ? Ahem. C’est bien ce qu’elle souhaite, être imposante, vous l’aurez compris ! Mais pour autant l’être, elle, elle avait sa manière assez SPÉCIALE.

Oh ! Oh mais il fait quoi là ! Il tente de bouger son pied ! Nan mais il a un sale culot ! Il bougera QUAND elle lui en donnera la permission, le petit ! Pas avant, nenon, ça se fait pas, ça, voyons ! Et voilààà ! L’information importante sortait enfin de sa petite bouche toute mignonne ! Roxas ! Rooooxas ! Rock’s ass ! Yeah ! Parce que ce nom il a du style… Mais ça, on s’en fout, et on revient à la narration principale parce que là je me perds un peu.

    « ROXAS, huh ? Weeell… »
      v.f. ROXAS, han ? Eh bieeen...


Elle enlève finalement sa botte (OUF SOULAGEMENT POUR LE GAMIN ON SE L’IMAGINE) M’enfin, son soulagement il est étrange. On dirait qu’il est préoccupé par quelque-chose, le dénommé Roxas. Quelque-chose qu’elle ne sait pas ? Hum, c’est ÉTRANGE, tout ça ! Très étrange, vu qu’elle rôde dans la ville depuis un moment déjà sans croiser un truc à faire. Enfin, ce petit il venait de totalement la désennuyer ! …Bon, j’y vais peut-être trop fort avec mon petit, parce qu’il est environ de l’âge de la Ninja, alors bon ! Elle se baisse, prend son poignet solidement et le RELÈÈÈVE d’une manière toute aussi rapide qu’elle est efficace. Eh bah oui ! Le blondinet se retrouve tout simplement tout rapidement tout bonnement sur ses pieds en un rien de temps ! Et maintenant qu’elle regarde ses manières et tout… Elle penche un peu la tête et le fixe comme ça pendant un court petit moment tout pas long, toujours avec un grand sourire aux lèvres.

    « Funny. You remind me of someone… If I could just know WHO you remind me of… Hey, why are you lookin’… »
      v.f. C'drôle. Tu me rappelles quelqu'un... Si je pouvais juste savoir À QUI tu me fais penser... Hey, qu'est-ce que tu...


Et là. Là, là, elle lève la tête. Et elle voit. Ça. C’te grosse bebitte là. CE TRUUUC qui vient tout droit devant. Très lentement, comme s’il se traine. Et elle comprend, parce que bon, c’est pas la première fois qu’elle voit un Heartless, on s’entend, il y en avait des centaines à Traverse Town et il y en a parfois ici, quelques-uns… Mais CE TRUC ÉTAIT ÉNOOORME ! Il devait y avoir une raison pour laquelle il était là, hein ! Et… QU’EST-CE qui amène les Heartless ? LES KEYBLADES ! Mais alors ! Il n’y a pas de Keyblades par ici, nan… ? Nan ?

    « Whoaaaaah ! »


URGENCE, URGENCE ! C’est juste ça qui résonne dans la tête presque vide de la petite énergique ! Il faut faire quelque-chose, on peut pas laisser ça approcher comme ça ! Ça va tuer quelqu’un, détruire quelque-chose ! Ce qui est encore plus étrange c’est qu’il n’y a personne d’autre qu’eux dans le coin ! Heiiin, les gens doivent être ailleurs, coudonc ! Ou… Ah tiens, peut-être que c’est pour ça qu’elle avait vu plein de gens courir en direction inverse quelques secondes plus tôt… Ça tombait sous le sens ! Ils ne voulaient pas être dans le visage de… Eh, ce truc. Ce gros.. Truc. Et si c’était la raison, alors c’est sûrement pour ça que Roxas il lui avait poké le bras ! AAH TIENS ÇA TOMBE SOUS LE SENS. Elle lui empoigne le bras une nouvelle fois et tente de le tirer avec elle. C’est qu’il veut pas, en plus, nan mais il a quoi, c’lui là, il veut se faire bouffer vivant par Godzilla ?

    « H-hey ! We can’t stay here ! That thing’s gonna rip us apart ! Come on, we need to tell the others, they’ll help us… »
      v.f. H-hey ! On peut pas rester ici ! Ce truc va nous déchirer ! Allez, on doit le dire aux autres, ils nous aideront..


OUPS. Pas le temps. Le truc est trop près des habitations, maintenant. Elle finit par lâcher le bras du petit réticent, parce que bah il veut pas, pauvre petit, il est trop perdu pour savoir quoi que ce soit, voyons dont, et elle sort son SUPRA SHURIKEN GÉANT DE LA MORT d’on ne sait trop où, parce que beh c’est ça, Yuffie c’est une ninja alors elle cache ses armes à des endroits INSOUPÇONNÉS (ou il était juste dans son dos et elle l’a détaché… Ahem.)

    « All right. There’s not enough time to call help. Well, no time to be bored now ! I’M GONNA MAKE IT CRY FOR IT’S MOMMY! And you, go find some place safe ! »
      v.f. D'accord, on n'a pas assez de temps pour demander de l'aide. Eh bien, pas le temps de s'ennuyer, maintenant ! J'VAIS LE FAIRE PLEURER POUR SA MÈRE ! Et toi, va trouver un endroit sécuritaire !


Et walà, partie, elle s’élance vers le gros mo-monstre sans l’avis du blond ! Téméraiiire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t101-yuffie-kisaragi
Roxas♠ Messages : 428
♠ Présence : Tellement élevée que j'suis maintenant dans tes chaussettes... :D
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : Bien :)
♦ Humeur : Manger des pommes (non non, j'ai SURTOUT rien inversé, j'suis pas aveugle quand même...)
♦ Munny : 140

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
45/100  (45/100)
♣ Inventaire:
avatar
Keyblade wielder
MessageSujet: Re: Meeeh. Un truc à faire, quelqu'un ? | Roxas   Dim 23 Sep 2012, 9:09 pm

Sans réellement savoir comment réagir face à cette… chose, j’étais resté hébété, là, au sol, à attendre qu’elle daigne ôter sa botte de sur mon manteau. Ça allait faire une tâche… et si elle avait marché sur une gomme… ? Bon. J’observai la jeune fille délirer dans un semblant de folie et de triomphe sans faire quoi que ce soit, ou d’ailleurs sans trop savoir quoi faire. Je n’allais tout de même pas l’attaquer : elle était sans arme et complètement innocente. Enfin, ça me semblait ainsi. Elle allait finir par se rendre compte un jour ou l’autre qu’elle m’empêchait de me relever.

Puis, comme libération, elle retira sa longue chaussure et me fixa. Et, alors, elle me saisit rapidement et tout bonnement le bras et me remit sur pieds tout en un rien de temps. Je fis de mon mieux pour détacher mon regard stupéfait de la jeune fille pour l’affairer sur mon manteau que je secouai quelque peu. Elle avait mangé du Nutella ce matin ou quoi ? La seule personne que je connaissais qui contenait autant d’énergie était en fait Larxene, et aussi le clown qui s’était allié à l’Organisation, Kefka. Oui, mais eux, ils étaient malsains. Cette fille aux cheveux noirs et aux yeux verts face à moi semblait bien différente d’eux. Un peu comme cette dame aux cheveux bleus. J’allais avoir quelques questions à poser à cette « Ninja » au sujet de cette dame, puisqu’il y avait de fortes chances qu’elles se connaissent. Mais oui, c’était logique. Mais mes questions allaient devoir, faute d’une préoccupation beaucoup plus sérieuse en ce moment. Le Darkside approchait.


    « Funny. You remind me of someone… If I could just know WHO you remind me of… », entama-t-elle. Hey, why are you lookin’ … »
    v.f : C’drôle. Tu me rappelles quelqu’un… Si je pouvais juste savoir À QUI tu me fais penser… Hey, qu’est-ce que tu…

Elle n’eut pas le temps de compléter sa phrase que le gigantesque Heartless apparut derrière une bâtisse, qu’il allait contourner en quelques secondes bientôt. Et se retrouver face à nous. Le sourire que la Ninja arborait mystérieusement depuis tout à l’heure s’était effacé à la vue du monstre alors qu’elle prononça toute sa stupéfaction. Quant à moi, je fixais la bête en silence, encore partagé entre l’idée de l’attaquer ou pas. Quoique considérant que le Heartless était quasiment face à eux, il n’y avait plus vraiment d’option. J’allais devoir le combattre, mais je ne désirais pas mettre la vie de cette habitante en danger. Je tournai vaguement le tête en sa direction, pour ne pas quitter le monstre noir des yeux.


    « You really should g— »
    v.f : Vous devriez vraiment par—

Je ne sais pas s’il s’agissait tout cela d’une malédiction ou bien d’une blague, mais je ne pus terminer ma phrase. Comme d’habitude. Je ne finis jamais mes phrases; il y a toujours quelqu’un pour me couper la parole. Bref, cette fois-ci, la jeune fille me saisit le bras de sa poigne de fer et voulut m’attirer plus loin, plus loin du Heartless. Mais qu’est-ce qu’elle faisait ? Non ! C’est ce qui arrive lorsqu’on ne laisse pas les gens terminer ce qu’ils ont à dire : ils comprennent tout de travers ! Je restai obstinément sur place, et me défis de sa poigne (ou elle me relâcha, mais ce n’est pas ce que je préfère dire.) J’allais répéter mes propos lorsqu’elle sortit soudainement un énorme couteau, tout comme les chakrams dont Axel se servait au combat. J’ouvris des yeux stupéfaits. Elle voulait combattre ça ? Ça ? Après quelques mûres réflexions, ce n’était pas si étonnant : à la vitesse où elle m’avait plaqué au sol, ce devait être une grande combattante.

    « All right. There’s not enough time to call help. Well, no time to be bored now ! I’M GONNA MAKE IT CRY FOR ITS MOMMY ! And you, go find some place safe. »
    v.f : D’accord, on n’a pas assez de temps pour demander de l’aide. Eh bien, pas le temps de s’ennuyer, maintenant ! J’VAIS LE FAIRE PLEURER POUR SA MÈRE ! Et toi, va trouver un endroit sécuritaire !

Non mais elle se foutait de moi ? Apparemment non, puisqu’elle fonça sans plus préavis vers le gigantesque Heartless qui allait maintenant et sûrement faire qu’une bouchée d’elle. Je fronçai les sourcils et soupirai avant de tendre la main et faire apparaître mon arme en main en soupirant. Je n’étais pas le pro des magies, alors je n’avais pas le choix de l’utiliser.
Puis, à mon tour, je chargeai le Darkside.



« Take my hand tonight, let's
not think about tomorrow. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t38-roxas http://naruto-ascension.forum-canada.net
Yuffie Kisaragi♠ Messages : 138
♦ Monde actuel : Hollow Bastion
♦ Objectif actuel : TROUVER LUSO
♦ Humeur : Machiavélique 8D
♦ Munny : 341

TU SAIS QUI JE SUIS ?
♣ Pureté du cœur:
80/100  (80/100)
♣ Inventaire:
avatar
Ninja
MessageSujet: Re: Meeeh. Un truc à faire, quelqu'un ? | Roxas   Sam 06 Oct 2012, 11:51 pm

YEAAAAH. Combat intense contre une grosse BABITTE INTENSEEE ! Ça promet, oui, ça promet, parce que battre une grosse affaire de même on ne voit pas ça à tous les jours et c’est vraiment le truc que Yuffie elle attendait depuis un moment! Eh oui ! DE L’ACTION. Il en faut dans la vie de l’action, si non la vie ça sert pratiquement à rien sauf d’être cloîtré dans une salle avec un ordinateur (ça rappelle des gens ça ? Genre, des gens no-life sur leur ordinateur de no-life no-lifesque ? EH OUI JE PARLE DE CID. Mwahaha. Bon son ordi est pas mal hi-tech et tout pour la ville et sa protection mais c’est pas tout à fait au point encore donc en gros on s’en fout. Et on s’en fut encore plus quand y’a genre…. Une espèce de grosse bibitte qui attaque la ville et que le machin que Cid est en train de faire bah IL FONCTIONNE JUSTE PAS. So c’est qui qui vient à la rescousse ? Ben oui. Elle. Yuffie. La Grande Ninja De La Mort Qui Tue. Joli titre, hein ? OUAIS.

Bref. Donc elle fonce le gros truc avec un gros sourire, comme on l’aura compris un peu plus tôt, son Shuriken en feu (oui parce que dans KH c’est pas vraiment comme dans FF donc y’a des trucs étranges comme ça) et une détermination toute aussi brûlante. Genre comment un gros truc comme ça peut apparaître en plein milieu d’une ville ? MYSTÈRE.

EH! Elle lui avait pas dit de rester caché, au petit blond ? Pourquoi là il court derrière elle ? Attend. Wôôô. C’est quoi qu’il tient là ? Pourquoi ça lui dit quelque-chose ? BEN OUI C’EST UNE KEYBLADE. Elle sait c’est quoi une Keyblade ! C’est justement le truc qui fait que toutes les Bâââbittes elles sont là ! La lumière de ce truc infernal si tu sais pas bien t’en servir les rapatrie comme une gang de … de… De fourmis tiens! Parce que les fourmis c’est intense et que ça se rapatrie pas tellement mais on s’en fout y’en a toujours genre cent quatre-vingt-dix mille millions de ces bêtes-là. Bon elle aurait pu se stopper dans sa course en remarquant la Keyblade et s’baffer la tête par terre en surprise intense… Mais vu qu’elle est déjà tombée sur le tapis dans le dernier poste que j’ai écrit, ben je le ferai pas. Elle finit juste par ralentiiir (parce qu’elle est aussi vite que Speedy Gonzales, Arriba, Arriba!) pour que le petit blond soit apte à courir à la même vitesse qu’elle, et elle plante son regard noir dans le sien.

    « Hey! You’ve got a Keyblade! That’s strange, but pretty helpful. Nevermind about the ‘staying out of the fight’ thing. If you have that, you surely know how to handle it! And I can certainly use a lil’ help! That monster won’t be banished from here unless you release his heart after all! »
      v.f. Hé! T’as une Keyblade! C’est étrange, mais assez aidant. Laisse faire le truc du ‘rester en-dehors de la bataille’. Si tu as ça, c’est que tu dois savoir t’en servir! Et je peux certainement bénéficier d’un peu d’aide ! Ce monstre ne sera pas banni à moins que tu libères son cœur, après tout !


Genre la fille elle sait plein d’informations. Ça doit TELLEMENT ÊTRE ÉTRANGE. Dans la tête du blond en tout cas. QUEL JOLI TOURNEMENT DE SITUATION. Ou qu’importe c’est quoi l’expression, on dirait que je suis pas capable de la verbaliser. Yuffie, dans un autre ultime sourire, finit par, dans un lancer très pro et tout, propulser son Shuriken géant sur le gros monstre. Celui-ci, comme pris d’un sursaut, retourne ses grands yeux jaunes sur les deux protagonistes. Pare que oui même si Roxas le légume il est un peu du côté ennemi, Yuffie le sait pas et en plus il est tellement légume qu’il a l’air quand même gentil.

    « HEY, ya big chump! Over here! Come on, ya don’t think you’re strong enough to take us on? HA! LOSER! »
      v.f. EH, le grand idiot ! Ici ! Allez, tu ne crois pas être assez fort pour nous battre ? HA ! PERDANT!


Elle sort la langue d’une manière très enfantine avant de reprendre son Shuriken qui vient de faire son effet boomerang. Elle lui relance, cette fois au visage, seulement pour l’énerver de plus belle. La créature, tout bonnement en colère (quoiqu’on peut pas le voir avec genre… Le fait que ça a pas de foutue expression faciale) tente d’attraper la Ninja, qui, Ninjatant, saute juste avant l’impact.

Alors, le blondinet, il se porte comment face au combat ?

    « Come on, Roxas ! Show the thing what you’re made of ! »
      v.f. Allez, Roxas, montre-lui de quoi tu es capable !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realm-of-darkness.forumactif.biz/t101-yuffie-kisaragi
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Meeeh. Un truc à faire, quelqu'un ? | Roxas   

Revenir en haut Aller en bas
 

Meeeh. Un truc à faire, quelqu'un ? | Roxas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Realm of Darkness | Kingdom Hearts RPG :: Mondes :: Villes et villages :: Hollow Bastion :: Ville-